• Il reste de beaux brochets dans le Dropt …


    A La Sauvetat du Dropt, on ne voit plus beaucoup Hugues Lesimple puisqu’il est devenu chiropracteur, comme l’était son regretté père avant lui, installé à Angoulême. Cependant, ce passionné de pêche revient souvent le week-end dans son village natal titiller le carnassier dans la rivière du Dropt.

    Et enfin, en ce dimanche tant attendu du second tour des élections municipales, notre jeune pêcheur, ayant posé ses lignes du côté d’Eymet, a vu ses efforts récompensés en ramenant à la surface une belle bête, après dit-il « un combat acrobatique » qui l’a obligé à descendre au bas du barrage ! Un beau brochet de 98 cm et environ 6 kg ! Bravo pour cette respectable prise qui a été relâchée dès les photos faîtes par des gens qui se trouvaient en promenade à ce moment-là !

  • La cloche Marie-Joseph ne sonne plus

    Plus de sonneries de cloches !

    Depuis plus d’un mois, la vie du village de La Sauvetat du Dropt n’est plus rythmée par le son des cloches en raison d’une panne de marteau sur la cloche principale. Ce silence a perturbé certains des administrés qui attendaient chaque jour la sonnerie de midi pour quitter leur boulot !

    Le marteau de Marie-Joseph sera réparé prochainement par l’entreprise Bodet qui fait l’entretien du système campanaire.

    Un peu d’histoire

    D’un poids de 817 kg, la grande cloche se prénomme Marie-Joseph du nom de son parrain Joseph Raymond Mercat et de sa marraine Marie Elizabeth Caroline Bousquet. Elle est encadrée de deux autres cloches. La moyenne pèse 412 kg et s’appelle Sacré Cœur. Son parrain est Jean Dunis et sa marraine Marguerite Marie Dunis (sa fille). La troisième cloche, la petite, pèse 235 kg et s’appelle St Germain. Son parrain est Germain Antoine Marie Gal et sa marraine Marie Amélie Gal (sa fille).

    Elles ont été placées dans le clocher au cours de la construction de celui-ci entre 1898 et 1899, date de sa finition. Le clocher a été inauguré en juin 1900.

    Pour en savoir plus sur l’histoire de l’Église St Germain, rendez-vous sur la page de la visite numérique. Ces informations proviennent des écrits de Monsieur Aloy, Maire de 1878 à 1912, repris par Jean Guillerm, adjoint au Maire de 1983 à 1994.

  • Le tourisme en Pays de Lauzun a le vent en poupe !

    Suite aux conséquences de l’épidémie de Coronavirus, il est avéré que le tourisme génère des revenus importants dans de nombreux secteurs d’activités. Il est primordial que la saison estivale fasse le plein de visiteurs et dans ce but, la communication joue un rôle essentiel.
    C’est ainsi que Lauzun s’affiche fièrement avec une page complète du Sud-Ouest dans son hors-série sur le patrimoine régional intitulé « 100 villages de la région ». Il est vrai que le fief de notre petit pays vaut le détour.
    Ou que le Sud-Ouest, toujours, mette en avant l’équipe souriante et dynamique de l’OTPL (Office de Tourisme du Pays de Lauzun).
    Ces informations ont été relayées sur facebook par Jean-Paul Trilles, Raconteur de Pays pour le Château de Lauzun dont la réouverture est annoncée pour le 5 juillet et sur la page Pays de Lauzun où l’on peut visionner une vidéo incitant à la découverte de notre territoire…

     

  • Information touristique sur demande, conséquence du COVID-19

    Fermeture de la Cabane-Info

    Bien que les mesures gouvernementales s’assouplissent, l’épisode sanitaire inédit de ces derniers mois a pour conséquence la fermeture de la Cabane-Info de La Sauvetat du Dropt. Située à l’entrée de l’aire de camping-car, cette Cabane-Info permet, en temps normal, de mettre à la disposition des touristes l’information touristique du département et des départements voisins.

    Information touristique à la demande dans deux commerces du village

    Dans l’attente de nouvelles mesures moins strictes, puisqu’il n’est pas possible de laisser cette information en libre-service, l’Association des Amis de la Sauveté, avec l’accord de la municipalité et de l’Office de Tourisme du Pays de Lauzun, a demandé à deux des commerces du village de distribuer guides et cartes touristiques à la demande. Ces commerces sont le PROXI P’tit Panier du Dropt et le Bar-Tabac-Restaurant Les Fées Gourmandises. Par manque de place et pour faciliter la gestion, cette information reste très locale et concerne les Pays de Lauzun, de Duras et d’Eymet.

    QR Codes pour une offre tourisme directe et moderne

    Pour ceux qui le souhaitent ou en dehors des heures d’ouverture des commerces, des affiches avec QR Codes permettent de visionner directement l’offre tourisme du Pays de Lauzun. Il est aussi possible de découvrir le village de La Sauvetat du Dropt, toujours en flashant les QR Codes de 12 panneaux installés dans les rues et ruelles concernées par l’histoire d’hier et d’aujourd’hui.

  • Les As du Mic rééditent un clip, un remix Kery James

    Les frangins Jollis : Damien « Royal Rimeur » et Aurélien « Jarh » des As Du Mic.

    Remix de « 47, c’est le Barça » !

    Après le confinement, les frères Jollis dont Aurélien, employé municipal de La Sauvetat du Dropt, ont tourné un clip reprenant le titre « 47, c’est le Barça ». Aurélien, alias Jarh au sein de son groupe « Les As Du Mic » explique l’origine de ce morceau.

    La base instrumentale est déjà utilisée par le rappeur français Kery James qu’il dit être un des plus grands. Cet artiste, originaire de La Guadeloupe, est considéré par la presse spécialisé et le public comme une figure de proue du rap politique. Reconnu comme un grand poète du rap français, il chante même en duo avec Charles Aznavour en 2008 au cours d’une émission de Michel Drucker.
    Il y a quelques années, Kery James a organisé un concours et proposé à tous les rappeurs de reprendre la base instrumentale de son morceau « 94, c’est le Barça« . Les rappeurs connus comme les amateurs. Le but étant de mettre le numéro de son département et ses propres paroles.
    Début juin, les As Du Mic, Jarh et Royal Rimeur ont remixé le morceau qui lie la musique et le foot. L’enregistrement et le mixage ont été réalisé par eux dans leur propre studio ADM situé à Lavergne.

    Bientôt le Freestyle annuel

    Aurélien annonce que la publication de ce morceau sera suivi du Freestyle annuel version 2020 écrit et enregistré pendant le confinement. Le montage est en cours dans leur studio.

  • Reprise des conseils municipaux

    Frédéric FESARD, Eric VETTORELLO, Céline BELLINO, Caroline GRANNEREAU. Absente : Isabelle RENÉ.

    Suite à l’épisode inédit du COVID-19, les réunions du Conseil Municipal n’ont pu avoir lieu depuis le mois de février excepté une réunion post élection à l’ordre du jour très bref visant à élire le Maire et ses adjoints.

    C’est donc ce jeudi 18 juin que s’est tenu, dans une salle de la Mairie installée pour appliquer les règles de distanciation, le premier vrai conseil municipal des nouveaux élus. Ils sont 5 et résident sur la commune depuis toujours pour Eric Vettorello ou depuis moins longtemps pour Céline Bellino, Caroline Grannereau, Isabelle René ou Frédéric Fesard.

    Le compte-rendu du conseil municipal sera rendu public et visible en ligne sur la page dédiée prochainement.

  • Info Mairie : finalisation de l’adressage

    Système métrique pour l’adressage de La Sauvetat du Dropt

    Le groupe municipal formé pour nommer les routes et chemins puis numéroter les locaux (habitations, entreprises, sites publics …) s’est réuni cette semaine pour finaliser le travail. Le système de numérotation est métrique. Les noms choisis sont en rapport avec les noms des communes voisines ou des lieux-dits existants afin de faciliter le repérage des facteurs, livreurs et surtout secours d’urgence.

    Pour résumer, les 4 axes principaux sont dénommés Route de Ste Foy, Route de Duras, Route d’Eymet et Route du Pont (vers Miramont). Puis, les axes secondaires : Route du Bout du Pont, Route du Souquet, Route de Fenaud, Route du Lac, Route de la Tuilerie, Route du Château d’eau et enfin des chemins qui sont des voies sans issues desservant plusieurs habitations : Chemin de la Carrière, Chemin du Meynot, Chemin de Guillegorce, Chemin de la Grange …

    La mairie adressera un courrier prochainement à chaque foyer avec les explications nécessaires à la diffusion de cette nouvelle adresse auprès des services publics. Veuillez noter que les numéros des habitations du bourg ne changent pas. Ils sont déjà associés à des noms de rue et de ce fait, facilement repérables.

  • Rappel des horaires Mairie du 28 mai au 30 juin

    Laurence, secrétaire, et Corinne, agent administratif de la Mairie de La Sauvetat du Dropt, vous informent des nouveaux horaires d’ouverture.
    L’accueil du public ne se fera que l’après-midi de 13h30 à 17h30 pour la période comprise entre le jeudi 28 mai et le mardi 30 juin. Merci d’en tenir compte.

  • Sortie cycliste, carton plein après le confinement !

    Compte-rendu cycliste et photos de Paulo Labattut, dynamique secrétaire de l’US Cyclo sauvetatois.

    Carton plein après le confinement

    Moins d’un mois après la reprise des entraînements, le cyclo club reprend ses randonnées conviviales. Certes, cela ne remplacera pas la traditionnelle sortie du premier mai, ni le tour de Saintonge sur lequel devaient participer quatre cyclistes de l’USS, Mais cela aura permis à 10 membres de se retrouver avec leur famille autour d’une bonne table à Fourques sur Garonne.
    Je précise que 10 cyclistes est le nombre maximum autorisé par la loi pour l’instant !

    En effet mercredi matin 10 juin, pour tenir compte de la météo, nous voici réunis à La Sauvetat où pratiquement tous les membres disponibles ce jour là, avaient répondus présent pour un périple de 135 kms sur la journée.
    Dès huit heures, nous voici partis par Duras, Bagas, La Réole, pour ensuite rejoindre Fourques sur Garonne en longeant le canal du midi.

    Après une photo souvenir sur le pont enjambant la Garonne, la voiture accompagnatrice, avec toujours la bienveillance de Jean-Pierre Meyrat notre président de club et de Max, déposait Guy, dans sa 83 ème année pour mémoire, à Hure pour effectuer les derniers 25 kms avec nous.

    Arrivés au « Farniente Fourquais » nous étions attendus par la famille et par les anciens du club, toujours fidèles et heureux de partager ces moments gastronomiques avec nous et de ce côté-là nous n’avons pas été déçus. Après le repas, les dames se narraient les péripéties vécues à cause du corona puis, partaient pour une balade le long du canal, tandis que Yves, Jean-Paul, Jacqueline et Guy se confrontaient à la belote.

    Quant aux cyclistes restants, Régine sur son vélo à assistance électrique en tête, ils se préparaient pour le retour avec parmi eux les trois nouveaux adhérents Jean-Claude, Paul et Jean-Michel, tous biens décidés à en découdre sur les coteaux d’Agmé et de St Barthélémy. Arrivés à Roumagne, Régine et Hervé se proposaient de payer la bière … et comme nous sommes polis, la journée se conclut ainsi !!!

  • Les passeurs de mémoire … le concours de pêche autrefois

    Objectif Duras, la mémoire de notre pays

    Grâce à l’excellent travail des membres du club photo Objectif Duras, la vie de nos villages d’hier et d’aujourd’hui est visible sur de nombreux clichés par de nombreux abonnés et archivée pour ne pas tomber dans les oubliettes de nos mémoires. Un travail fastidieux mais précieux auquel se rajoutent depuis quelques temps et particulièrement au cours de la période du confinement des textes sur l’Histoire du pays, souvent ressortis des archives du Duraquois René Blanc grâce à sa fille Dany. René Blanc, passionné et passionnant Raconteur de Pays avant l’heure, écrivain régional et guide du Château de Duras.

    Concours de pêche sauvetatois

    Cette semaine, Michel Michelot, à l’origine du club Objectif Duras et pendant longtemps son président, mettait en ligne sur Facebook les photos des concours de pêche de La Sauvetat du Dropt. Concours suivis par une population enthousiaste mêlant jeunes et anciens. Beaucoup ont disparu, d’autres se reconnaîtront …

     

  • Ponts au petit matin et remerciements pour l’aire de camping-car

    Patrimoine d’hier, installation d’aujourd’hui

    A l’heure où le village est encore endormi, Martine et son bâton de pèlerine, partent en balade aux abords du bourg. En ce petit matin de juin, le soleil se lève sur le majestueux Pont Roman. Il fait face au pont dit neuf, le récent, l’usité, celui de 1880.

    Entre les deux, bénéficiant de ce paisible environnement bien qu’aux portes du village, l’aire de camping-car, prise d’assaut depuis le déconfinement. Aire de stationnement prisée des camping-caristes qui l’expriment par des messages laissés à la Mairie.
    Le dernier date de fin mai. Il est signé A. et Ch. Bouvelle :

    Bonjour,
    Juste un petit mot pour remercier l’équipe municipale de la Sauvetat de mettre gracieusement à disposition des camping-caristes ce que j’appelle un « petit paradis » .
    Votre village est superbe.
    Encore merci.
    Deux Lot-et-Garonnais en vadrouille.

  • Une entreprise locale sur le chantier de mise aux normes des sanitaires de la salle des sports

    Après le travail de démolition des sanitaires existants fait en régie par Jean-Marc et Aurélien, employés municipaux de La Sauvetat du Dropt, c’est l’entreprise ECS de Patrice Vincent, sauvetatois, qui démarre les travaux de mises aux normes sous l’œil attentif de Monsieur le Maire.
    Aucun stress de date à respecter puisque les manifestations des associations sont annulées !…