• Sortie déconfinement attendue de l’US Cyclo sauvetatois

    Les cyclistes déconfinés de l’US Cyclo Club de La Sauvetat du Dropt ont enfin pu reprendre la route pour une virée de 76 km qui les a conduit jusqu’en Gironde en passant par Duras, Le Puy, Couthures, La Violette, Monségur puis retour dans le département par Allemans du Dropt et Roumagne. Accompagnés de 2 cyclistes miramontais, Hervé, Polo, Germain et Jean-Claude ont savouré cette première sortie d’après confinement.
    La photo de Germain, un arrêt « prostate » et ravitaillement comme il le mentionne avec humour, est prise près du monument aux morts du Puy.

  • Offres locales Fête des Mères

    Pour la Fête des Mères de ce dimanche 7 juin et même déjà pour la Fête des Pères du 21 juin, vos commerces, artisans et faiseurs de bien-être vous proposent une sélection de douceurs à offrir sans modération !

     

  • Réouverture des Fées Gourmandises


    Bar-Tabac-Restaurant Les Fées Gourmandises, la reprise !

    Enfin le vrai déconfinement pour le Bar-Tabac-Restaurant des Fées Gourmandises situé Avenue de Grammont à La Sauvetat du Dropt. Depuis mardi 2 juin, vous pouvez de nouveau vous installer en terrasse ou prendre vos repas à midi en salle. Attention de bien respecter les consignes de sécurité sanitaire.

    Parmi les clients de cette chaude soirée de printemps, Monsieur le Maire et trois de ses adjoints accompagnés de leur conjoint ainsi que Fred nouvellement élu au Conseil Municipal, compagnon de Céline, la propriétaire du lieu.

  • Nettoyage impromptu de la cabane info

    Anarchie sur les étagères de livres en liberté !

    Un samedi matin, à l’heure où les camping-caristes sont encore endormis, Martine, membre des Amis de la Sauveté qui s’en retournait de sa rituelle balade du jour, constatait une belle pagaille dans la Cabane Info ! Cette cabane, qui offre aux visiteurs la documentation de l’offre touristique locale, accueille aussi des étagères de livres en liberté. Comprenez de livres que tout un chacun peut prendre ou déposer à sa guise.

    Il faut croire que durant le confinement, certains aient fait l’inventaire de leur bibliothèque et n’aient pas su comment se débarrasser de ces vieux livres très abîmés. Toujours est-il que Martine a dû faire un grand tri avant de remettre de l’ordre sur les étagères pour que la cabane soit de nouveau accueillante.

    Règle de civilité des livres en liberté

    L’Association des Amis de la Sauveté demande aux lecteurs preneurs comme aux lecteurs donneurs de respecter ce lieu et de garder les étagères en ordre. Et surtout de ne pas utiliser cette cabane info comme dépotoir de livres !