• Le 100 000 ème client du PROXI récompensé

    Photos de Yves Pénicaud.

    Inauguré en juillet 2015, le multi-services PROXI P’tit Panier du Dropt situé sur la Place du Moulin à La Sauvetat du Dropt vient de récompenser d’un bon d’achat de 100 € son 100 000 ème client. Voici l’histoire racontée par Yves, époux de Christine Pénicaud, gérante de ce petit commerce de proximité:

    « Ce matin vendredi 1er février, vers 8h30, le 100 000 ème client était enregistré à la caisse de notre petit commerce. Un client habituel … parlant la langue de Shakespeare – enfin, peut-être pas anglais, mais anglophone – qui n’a pas voulu le bon d’achat de 100 € offert pour l’occasion par Christine et Sophie. Il a simplement remercié sans oublier de faire le french kiss à ces dames avant d’offrir ce bon d’achat au client suivant en le félicitant d’une franche poignée de main. Un client lui aussi habitué du lieu et venant de la commune de Roumagne. Un beau geste. Félicitations à l’heureux gagnant. »

  • Assemblée Générale du Comité des Fêtes

    Photos de Germain Sauron, 1er adjoint à la commune et trésorier adjoint du Comité des Fêtes.

    Assemblée Générale

    Comme il est d’usage, le bureau du Comité des Fêtes de La Sauvetat du Dropt convoquait ses administrateurs et bénévoles pour faire le bilan de l’année écoulée. Si Peter Cain, son président, regrettait l’absence de nombreux membres, il se réjouissait de savoir compter sur eux pour chacune des manifestations organisées.

    Bilan moral et financier

    Le bilan moral de la secrétaire Marie Requier est positif. La fête annuelle du 1er week-end d’août fut un succès avec ses animations habituelles organisées par les différentes associations du village : le concours de pétanque, le repas du samedi soir, le vide-grenier / brocante, la rando pédestre, le concours de pêche, la sortie cycliste, le thé dansant et les grillades du dimanche midi. La nouveauté vînt de l’association des Amis de La Sauveté avec un concours de peintres dans la rue qui fut bien suivi et très apprécié au cours de la journée du samedi.

    La fête sera reconduite le samedi 3 et le dimanche 4 août 2019 avec les mêmes animations, notamment, si la date est confirmée, le concours de peintres dans la rue pour le samedi.

    Les 9 soirées gourmandes de l’été démontrent que l’engouement pour ces repas champêtres ne se dément pas. Le nombre de visiteurs est sans cesse croissant. L’espace convivial de La Prairie des Croquants et les 10 commerçants de bouche présents font l’unanimité.

    Ces soirées gourmandes seront bien évidemment au menu de l’été 2019, chaque vendredi, avec quelques changements au niveau des stands de gastronomie présents. Il est trop tôt pour divulguer les nouveautés … Le projet d’un petit agrandissement permanent de la cabane du Comité des Fêtes est à l’étude et fera l’objet d’une demande d’autorisation auprès de la Mairie.

    Le Marché de Noël associé à un vide-grenier / brocante de fin d’année a lui aussi accueilli du monde venu essentiellement faire ses emplettes de Noël. Car en raison de fortes pluies, seuls quelques stands de vide-grenier ont eu le courage de venir s’installer à l’extérieur. Cependant, les activités organisées pour les enfants ont été un succès grâce à la compagnie Gens de Paroles pour les Contes de Noël, à la présence attendue du Père Noël qui offrit des places de manège avant d’emmener sa troupe de petits pour un goûter de Noël. L’opération des apprentis bénévoles a permis de rencontrer 8 jeunes du village ou des alentours. Opération très appréciée des jeunes comme de leurs mentors.

    Un repas choucroute/bière organisé le samedi soir a attiré de nombreux adeptes de cette recette alsacienne servie par un traiteur local.

    Cette manifestation sera reconduite pour 2019. Elle est déjà programmée et annoncée pour le dimanche 1er décembre.

    Patricia Gardeau, trésorière, prenait la parole pour faire part du bilan comptable. Bilan positif dans l’ensemble avec tout de même plus de dépenses que de recettes pour la manifestation de décembre en raison des nombreuses activités offertes aux enfants. Mais le bureau est unanime. Noël doit être l’occasion de penser aux petits pour les inciter à garder un contact indispensable avec leur village.

    Vote et nouvelle composition du bureau

    Des élections eurent lieu. Peu de changement. A noter la démission de la secrétaire Marie Requier et l’entrée de Marie-Claire Odorico. Le bureau se compose de la façon suivante: Peter CAIN président, Alain CROSSOIR et Thierry JANSSEN vices-présidents, Roland STRUPIEKOVSKI secrétaire, Marie-Claire ODORICO secrétaire adjointe, Patricia GARDEAU trésorière et Germain SAURON trésorier adjoint.

    A partir de cette année 2019, Marie-Claire ODORICO reprend l’organisation des vide-greniers / brocante et du Marché de Noël en remplacement d’Isabelle Janssen.

    La soirée se terminait comme il se doit par le partage d’un verre et de biscuits. Les piliers du Comité des Fêtes se donnaient rendez-vous pour le lendemain afin de démonter les guirlandes de Noël toujours installées dans la rue principale, puis de prendre les mesures exactes de l’emplacement prévu pour l’extension citée précédemment avant de se retrouver devant le barbecue pour échanger sur les bons moments passés dans l’année. Parce que, ce n’est plus à démontrer, la dynamique d’un village passe par tous ces moments de convivialité partagés au sein des associations !

  • Bienvenue à MV Créatrice de jardins

    ‘’ Parce qu’il ne s’agit pas d’un simple jardin mais du prolongement de votre intérieur, ensemble, donnons vie à la plus belle pièce de votre maison ’’.

    Cette simple phrase donne le ton ! Le village de La Sauvetat du Dropt s’enrichit d’une nouvelle entreprise, MV CRÉATRICE DE JARDINS. Sauvetatoise depuis toujours, Maëlle Valdevit est prête à imaginer votre jardin avec vous.

    « Diplômée d’un BTS en aménagement paysager, et forte d’une expérience de plus de 10 ans dans des bureaux d’étude d’entreprises du paysage lot-et-garonnais, je franchis en 2019 le pas pour mettre mon talent au service d’un plus grand nombre. Particuliers ou professionnels, je serais à même de vous apporter mon savoir-faire et ma créativité afin de faire du jardin la plus belle pièce de la maison.
    Mon challenge aujourd’hui : vous faire rêver, et le plaisir de vous voir satisfait.
    • Particulier : vous souhaitez aménager votre jardin ? Mais vous ne savez pas par où commencer … Vous ne savez pas quels matériaux ou quels végétaux choisir, ni comment les agencer afin que votre aménagement vous ressemble ?Je vous propose mes services pour vous aider à la conception de l’espace extérieur de vos rêves. Mon expérience acquise depuis plus de 10 ans me permet de vous accompagner dans la concrétisation de votre projet de jardin. Grâce à l’utilisation d’outils informatiques puissants, et à la réalisation de dossiers complets de qualité, illustrés et argumentés, je vous offre la possibilité de vous projeter dans votre futur jardin.

    • Professionnel : parce que l’étude est une phase cruciale dans le processus d’aménagement, je vous propose mon savoir-faire acquis depuis 2004 en tant que bureau d’études paysagères. Véritable partenaire, je vous accompagnerai pour guider votre client tant dans la démarche commerciale, conceptuelle que technique. Je réalise pour vos clients un dossier complet de qualité, illustré et argumenté, permettant de distinguer votre entreprise de la concurrence. Je vous permets de gagner du temps dans la réalisation du projet, son chiffrage et son implantation grâce à la transmission d’un dossier conceptuel, plans et métrés. Ainsi vous profitez des compétences d’un réel bureau d’études sans investir dans sa création ni en assumer les charges. »

    Coordonnées à retrouver dans l’annuaire de votre blog / site : Maëlle Valdevit – 47800 La Sauvetat du Dropt – Tel: 06 81 31 32 18 – maelle.valdevit@gmail.com – www.facebook.com/mvpaysages

    Voici quelques photos de projets. Les trois derniers sont ceux faits par Maëlle pour le village de La Sauvetat du Dropt où elle est conseillère municipale: embellissement de l’aire de camping-car et fleurissement du « chemin du curé » contre l’église.

  • Info Mairie: doléances de nos administrés

    Suite à l’initiative de l’Association des Maires Ruraux de France « Ouvrez votre mairie pour recueillir les doléances et propositions des habitants ruraux«  de la mi-décembre, votre Mairie de La Sauvetat du Dropt vous fait part des doléances de ses administrés.

    « Oui à la 6ème République. Mettre en place un fonctionnement participatif pour élaborer les lois. Réduire le nombre de parlementaires (300 pour l’un, 500 pour l’autre). Diminution des frais de fonctionnement de ces mêmes parlementaires. Diminution du salaire des membres du gouvernement. Arrêt des taxes: CSG, d’habitation … Baisse de la TVA. Baisse des charges pour les petites entreprises. Essence et énergie à prix coûtant. Augmentation du SMIC et de tous les salaires en dessous de 2000 €. Développer les énergies renouvelables. Stop aux abus de pouvoir. Stop à l’évasion fiscale. Remise en place de l’ISF. Harmoniser les aides sociales en fonction des moyens financiers réels des familles et non en fonction de leur situation administrative. Arrestation préventive des fichés S pour radicalisation et retrait de la nationalité française (si étranger) puis expulsion du territoire. Référendum obligatoire avant le vote de toutes lois. Stop au cumul des retraites des anciens membres du gouvernement. Stop aux salaires à vie et aux avantages de nos présidents et ministres lorsqu’ils ne sont plus en poste. Aider les immigrés, oui, mais chez eux. Penser aux familles françaises qui se battent pour élever décemment leurs enfants. Trop de suicides ou burn-out à cause de notre rythme de vie imposé pour gagner de l’argent et régler les nombreuses factures en temps et en heure. Désertification médicale intolérable. Baisser le train de vie de l’exécutif. Supprimer le Sénat. Consulter le peuple pour des décisions engageant le pays (ex: sécurité). Diminution des conseillers régionaux. Contrôler sérieusement les personnes touchant les minimas sociaux. Faire payer plus d’impôts au CAC 40. Suppression des aides aux grandes entreprises. Poursuivre l’évasion fiscale. Faire repartir définitivement dans leur pays d’origine les étrangers délinquants. Donner plus de pouvoir et de reconnaissance aux maires. Stop au népotisme. Stop à la limitation à 80 km/h. Suppression des taxes sur les produits de 1ère nécessité. Baisse de l’impôt. Aider les entreprises à embaucher du personnel. Faciliter le licenciement des ouvriers. Pension d’invalidité beaucoup trop faible. »
  • Nombreuse assemblée aux Vœux du Maire

    Il est une tradition qui ne cessera pas, celle des Vœux du Maire. A La Sauvetat du Dropt, elle avait lieu le samedi 19 janvier en présence de nombreux sauvetatois.

    Point sur l’actualité et analyse philosophique

    Monsieur Jean-Luc Gardeau, entouré d’une partie de ses adjoints et conseillers municipaux, prenait la parole pour accueillir l’assemblée et souhaiter à chacun une année d’épanouissement dans la vie professionnelle, personnelle, associative, culturelle et sportive. Il en profitait pour remercier ses administrés pour leur engagement en faveur de la commune.

    Il rappelait ensuite que le pays vivait un épisode assez chaotique avec le mouvement des Gilets Jaunes en disant que:

    « Si le pays a besoin de réformes, il est nécessaire de les mener en concertation et connaissance de la population sur le terrain et non pas sur des sondages ou des chiffres qui n’arrangent que ceux qui les clament. Car attention, notre société ne pardonne pas l’échec et les erreurs, encore moins la perte des acquis.
    Alors, nous serons à l’écoute de cet appel, même si nous savons très bien que l’on passe la moitié de notre vie à vouloir des choses qui sont faîtes pour les autres.
    Et puis, ouvrons les yeux sur le monde extérieur pour nous situer en nous remémorant cette citation: Si seulement on arrêtait d’essayer d’être heureux, on pourrait peut-être profiter de la vie, car la vie n’est rien mais rien ne vaut la vie. ».

    Résumé de l’année 2018

    Monsieur le Maire poursuivait en faisant pour chaque mois, une énumération succincte des événements proposés, des nouveautés mises en place ou des actes de vandalismes de l’année écoulée: l’expérience appréciée des aînés à la cantine scolaire, la plantation d’arbres dans l’ancienne peupleraie, l’utilisation du défibrillateur qui permit de sauver la vie d’un footballeur, les travaux dans les logements communaux, les vols de panneaux de signalisation, les massifs vandalisés, la mise en place de la signalétique de l’aire de camping-car, le passage des 700 motards de la Grappe de Cyrano, l’achat du matériel permettant le zéro phyto, l’accueil des nouveaux arrivants, la Ronde Usep, le décès de sauvetois ayant beaucoup comptées dans le monde associatif, la numérisation du plan du cimetière, le remplacement de certains vitraux de l’église, la mise en place d’un accès Wifi au niveau de l’aire de camping-car, l’embauche d’un agent d’entretien, la reprise des travaux sur le Pont Roman, la demande de classement de l’Église St Germain, la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour la commune suite aux fortes pluies du printemps, le concert de Staccato, la découverte des Ateliers Conte et Philo pour les élèves du village et la communication régulière et suivie du site/blog de la commune totalisant plus de 37 000 visite en 2018.

    Il finissait ce chapitre en remerciant pour leur dynamisme les bénévoles des 9 associations de la commune, avec pour chacune, l’inventaire de leurs nombreuses dates de manifestations. Et renforçait ses remerciements aux présidents et présidentes ayant « un rôle parfois si compliqué et si ingrat ».

    Jean-Luc Gardeau n’oubliait pas de mentionner les partenaires de l’administration territoriale que sont l’État, la Région, le Département, la commune d’Agnac avec laquelle sont partagés les travaux du Pont Roman et la Communauté des Communes du Pays de Lauzun (CCPL) qui apporte des aides financières pour certains projets touchant à la culture, au sport, à la voirie, au tourisme, à l’environnement et également à la restauration du pont.

    Objectifs et projets mesurés pour 2019

    En raison des contraintes budgétaires, les projets pour 2019 seront adaptés à la réalité économique puisque la commune a subi une perte de 18 000 € de Dotation Globale de Fonctionnement en 3 ans ainsi que de 17 000 € de dotation en 2018, sans parler de la suppression des contrats aidés et de la réserve parlementaire auxquels se rajoutera certainement la perte de la taxe d’habitation dont une partie revenait à la commune.

    Cependant, Monsieur le Maire annonçait les investissements prévus dont certains obligatoires pour être en conformité avec les normes imposées: la dernière tranche des travaux du Pont Roman, l’accessibilité des sanitaires de la salle des animations, le remplacement du tracteur tondeuse, l’aménagement de la Place de l’Église, le RGPD et le contrôle de la qualité de l’air dans le milieu scolaire.

    Il finissait cette énumération par les tâches quotidiennes auxquelles peut être confrontée la municipalité: l’écoute des personnes en détresse, les violences qu’il faut affronter et expliquer, les querelles de voisinage insolubles, les aboiements des chiens, les mauvais stationnements et la liste pourrait être plus longue …

    Candidat aux municipales de 2020

    Malgré les difficultés rencontrées, Monsieur Gardeau faisait part de sa satisfaction à être à la tête de la municipalité en parlant du rôle de Maire comme « une tâche passionnante qui le rapproche de ses administrés lui permettant de mieux les connaître ». Il poursuivait en annonçant sa candidature pour les élections de 2020.

    Avant de conclure, furent énumérés les nombreux disparus de l’année ainsi que les naissances. Puis, Monsieur le Maire remerciait tous les membres du Conseil Municipal et les employés communaux ainsi que les commerces ayant pris part à l’élaboration du buffet qui vint clôturer de façon conviviale cette soirée des vœux.

  • Sophie remercie la municipalité pour la confiance accordée

    Photos de Christine et Yves Pénicaud et de Sophie en selfie.

    Avec un CAP de fleuriste et un premier travail dans la grande distribution, mes pas m’ont menée à La Sauvetat du Dropt pour passer un entretien en vue d’obtenir un Contrat Emploi Avenir pour lequel Monsieur le Maire et les conseillers en charge du personnel m’ont choisie parmi plusieurs postulantes.

    J’ai de suite trouvé ma place. A l’école pour la surveillance des enfants au moment des repas et durant la garderie, en cuisine pour aider Hélène ou la remplacer en cas d’absence et à l’Agence Postale en remplacement de Patricia lorsqu’elle prenait ses congés. J’ai aussi côtoyé les bénévoles des associations que je croisais durant mon temps de ménage des bâtiments communaux.

    Un emploi qui fut renouvelé jusqu’en 2016 puis, parce que la municipalité me faisait confiance, j’obtins un CDD de quelques heures en 2017.

    Au cours de mon travail communal, je fis de nombreuses et enrichissantes rencontres. Et votre village me plaisait. Mais ce CDD n’était pas suffisant, je devais trouver un autre emploi pour compléter. C’est ainsi qu’à sa demande, j’embauchais pour quelques heures et dans le cadre d’une formation professionnelle chez Christine Pénicaud au PROXI P’tit Panier du Dropt. Un emploi très nouveau qui m’a plu pour la multiplicité des tâches et le contact avec le client.

    Depuis le 1er août 2018, diplôme en poche, mon contrat est devenu un CDI de 24h par semaine puis de 30h dès septembre et je suis toujours dans ce joli petit village de La Sauvetat du Dropt même si je ne travaille plus pour la commune.

    Aussi, je voudrais remercier Monsieur le Maire et l’équipe municipale pour la confiance qu’ils m’ont accordée et la gentillesse et la bienveillance qu’ils m’ont tous manifestée. Grâce à ces multiples activités, j’ai pu m’épanouir, évoluer et trouver ma voie professionnelle. Merci à tous.

  • Le bulletin municipal dans vos boites aux lettres


    Maire et conseillers font la mise en page du bulletin municipal. Photo de Jean-Paul Mothes, 4ème adjoint.

    Comme chaque année, vous trouverez dans vos boites aux lettres le Bulletin Municipal de l’année écoulée. A télécharger sur la page Mairie de votre blog/site la-sauvetat-du-dropt.fr ou en cliquant sur BULLETIN MUNICIPAL.

    Nous vous en souhaitons bonne lecture et vous engageons à faire part de vos réflexions à la mairie. La permanence de Monsieur le Maire se tient chaque vendredi de 15h à 17h.

  • Vandalisme sur une voiturette proche de l’Avenue de Grammont

    Richard, jeune handicapé bien connu et apprécié des sauvetatois, est choqué depuis qu’il a retrouvé sa voiture sans permis vandalisée sur un parking entre l’Avenue de Grammont et la Place du Prieuré. Il avait récupéré sa voiture tout juste sortie du garage où elle était depuis 2 mois vendredi dernier et se faisait une joie de pouvoir à nouveau être autonome pour aller au travail. Mais mardi matin, alors qu’il s’apprêtait à partir, il constatait les dégâts. Un énorme impact sur le pare-brise et des rayures bien visibles et nombreuses sur chaque face.

    La voiturette est le seul véhicule à avoir été vandalisé. Richard n’a pas d’ennemi. Ce geste ne peut être motivé que par une pure méchanceté. Une plainte a été déposée dès mardi à la gendarmerie de Miramont de Guyenne qui mènera l’enquête. Souhaitons que le ou les coupables soient punis et que Richard oublie très vite cet acte de malveillance.

    Si vous avez ou si vous connaissez un garage à louer, merci de vous adresser à Céline du Bar -Tabac – Restaurant Les Fées Gourmandises.

  • Info ENEDIS: fonctionnement, mode d’emploi et motif de refus

    Le 21 septembre 2018, la Mairie vous informait de la pose programmée du compteur Linky. Pose actuellement effectuée chez certains administrés de la commune ou imminente pour d’autres. Vous êtes nombreux à le refuser. Voici les informations diffusées par le gestionnaire du réseau de distribution d’électricité ENEDIS vous invitant à consulter les pages suivantes pour en savoir plus :

    Ci-dessous, les informations que nous diffusions en septembre pour vous aider à y voir plus clair. Elles sont toujours d’actualité. Vous êtes invités à les consulter.

    Pour ou contre, la Mairie de La Sauvetat du Dropt vous laisse libre de votre décision.

    Il y a les pour et il y a les contre LINKY mais la Mairie se doit d’informer ses administrés d’autant plus que la pose de ces compteurs controversés débute en novembre sur notre territoire. Sachez qu’il est possible de refuser l’envoi de certaines données qui pourraient porter atteinte à la vie privée. Pour être mieux informés et pour avoir une réponse impartiale sur de nombreux autres points, vous pouvez consulter un article paru sur UFC-Que Choisir le 6 juillet 2017: Compteur Linky, le vrai du faux.

    Pour lire attentivement la plaquette d’Enedis, cliquez sur Le compteur Linky tout simplement.

     

  • Une Bonne Année du PROXI P’tit Panier du Dropt

    Photo de Yves Pénicaud.

    Votre commerce de proximité PROXI P’tit Panier du Dropt vous souhaite de passer une Bonne Année 2019 et vous fait profiter d’un coucher de soleil sur le Lac de l’Escourou.

  • Un centre équestre à La Sauvetat du Dropt

    Article et photo de Guy Brunetaud, correspondant local du journal Sud-Ouest. Parution du 07 janvier 2019.

    Tous en selle avec Karine Dercourt

    Originaire des Landes, Karine Dercourt a eu la passion des sports équestres toute jeune et a commencé à monter en selle à l’âge de 10 ans. Devenir monitrice d’équitation et monter son propre centre a été son objectif. Elle a donc rejoint la MFR de Mont (40) en spécialité équitation, en alternance chez un grand cavalier de compétition. Le bac CGEH (conduite et gestion d’une entreprise hippique) en poche, Karine Dercourt a poursuivi son parcours à la MFR de Thiviers (24) et a obtenu son brevet professionnel de monitrice d’équitation.

    Karine, toujours aussi passionnée et patiente, a ensuite enchaîné des stages dans une écurie professionnelle pour concours complet et saut d’obstacles. Lors de ces stages, elle a appris son métier (s’occuper des écuries, préparation et travail des chevaux pour les concours), notamment chez Daniel Racinet (33) formé au haras du Pin (61).

    Trois chevaux

    Toujours aussi décidée de s’installer, Karine Dercourt a retrouvé son compagnon Tony possédant une ferme au lieu dit Peyronnette. De travaux en travaux, le centre équestre a ouvert ses portes en septembre dernier, avec pour l’instant trois chevaux (deux selles français et un pur sang), dans l’attente d’achat d’autres équidés.

    Le centre est ouvert aux cavalières et cavaliers tous les jours (sauf le dimanche), Karine proposant de l’équitation de loisirs et de compétition, du coaching de concours, du travail de cheval, de la pension en pré et de la tonte des chevaux, le tout dans un endroit très nature et calme pour la quiétude des équidés. Une carrière est en construction afin de faire évoluer cavaliers et chevaux.

    Comme dans tout centre équestre, les chevaux sont suivis par un ostéopathe, un dentiste, vétérinaire et pour les cas plus complexes par la clinique équine de Conques (33).

    Coordonnées pour joindre Karine: Page Facebook : Écurie Karine Dercourt ou tél. 06 86 04 51 63.

     

  • Assemblée Générale du Club du Pont Romain

    Le Club du Pont Romain a tenu son Assemblée Générale en présence de Monsieur Peluchonneau et de Madame Cauvelet, représentant de la Fédération Départementale des Aînés Ruraux.

    Odette Sure, présidente du club, a donné le rapport moral dont les résultats sont très corrects. Puis, Louisette Barreau, trésorière, a lu le compte rendu financier qui est très satisfaisant pour l’année 2018.

    Outre les 5 dates de thé dansant, les adhérents ont participé au repas de fin d’année du club le dimanche 16 décembre. L’occasion de fêter les 50 ans de mariage de Louisette et Roger Barreau, sauvetatois et de Madame et Monsieur Fourcade d’Auriac-sur-Dropt, ainsi que les 97 ans de Madame Reine Boisserie, doyenne du club domiciliée à Eymet. Chaque convive est reparti avec un cadeau.

    Au cours de l’Assemblée Générale, le bureau a été réélu. Aucun changement. Odette Sure, présidente; Odette Vettorello, secrétaire et Louisette Barreau, trésorière.