• Enrichissante rando de printemps

    L’Association des Amis de La Sauveté organisait comme chaque année à la veille du 1er mai sa randonnée de printemps. Très peu de participants se donnaient rendez-vous devant la Maison des Loisirs, certainement en raison des conditions météorologiques annonçant la pluie. Mais peu importe, les 8 marcheurs présents partirent d’un bon pied en suivant l’ancien, le guide et défricheur de chemin local, le bien nommé Joseph.

    Départ en grimpant par la route de Ste Foy avant de bifurquer très vite sur celle de Pardaillan et de prendre les petits sentiers serpentant entre bois et prairies. Puisque le groupe était réduit, les amateurs d’orchidées prirent le temps d’admirer et de photographier les différentes espèces croisées sur le chemin. De même que d’autres fleurs de couleur bleue dont le nom leurs est inconnu. La balade se transforma alors en randonnée botanique, chacun faisant part de ses connaissances. L’on apprit ainsi que le plantain lancéolé pouvait se déguster en soupe, quiche ou omelette, les feuilles nervurées ayant un goût de champignon après cuisson. Joseph raconta qu’au temps de sa jeunesse, lorsque les paysans travaillaient dans les champs et qu’il n’y avait pas d’eau à proximité, les ouvriers se désaltéraient en croquant de l’aillet roulé dans une feuille de rumex grande oseille. Aussitôt dit, aussitôt fallut-il que Joseph recherche de l’aillet que la gent féminine du groupe s’empressa de ramasser pour l’omelette du 1er mai.

    En passant par les bois, arrêt devant de beaux spécimens d’arbres, dont un immortalisé par une photo pour une partie du petit groupe. Si vieux, si biscornu avec une écorce si épaisse que son essence est restée incertaine. Il y eut aussi les aubépines odorantes grâce à leurs délicates fleurs, les chants d’oiseaux nombreux, les traces de chevreuils, la vigne taillée en cordon et ses feuilles jeunes et d’un vert tendre … Bref, une belle sortie qui se terminait par une pluie fine et fraîche faisant apprécier à chacun la salle chauffée et la table mise par les dames de l’association restées préparer une bonne soupe à l’oignon suivie de merveilles et de chouquettes.

  • La Grappe de Cyrano aux abords de La Sauvetat du Dropt


    Ne manquez pas de lire l’anecdote sauvetatoise en fin d’article. La Grappe de Cyrano de notre ami Jojo…

    La Grappe de Cyrano, le grand rassemblement des amoureux de l’enduro moto, passe près de La Sauvetat du Dropt le 28 avril.

    La 31ème Grappe de Cyrano est programmée les 27, 28 et 29 avril 2018. Comme chaque année, elle démarre de Bergerac.

    « La Grappe est une classique d’enduro moto née en 1987. Elle se déroule tous les ans fin avril début mai sur les chemins du Sud Périgord.
    L’épreuve est accessible à tous ! 670 pilotes participent chaque année, dont les top pilotes de la discipline, des jeunes, des féminines, des supers vétérans et plus d’une centaine de pilotes étrangers.
    C’est un très bon vecteur économique mais également, et nous y tenons, un formidable lien social par une forte mobilisation du tissu associatif. »

    Voilà la présentation que l’on trouve sur le site dédié La Grappe de Cyrano. Cette année, la confirmation vient d’arriver, cette énorme manifestation passera par notre village de La Sauvetat du Dropt le samedi 28 avril, sur les hauteurs via St Germain. Les plus de 670 pilotes descendront depuis l’Avenue du Pied, traverseront l’Avenue de Grammont pour remonter par le chemin situé après le cimetière vers Pardaillan. Parmi eux, 3 sauvetatois qui sont Bruno Framarin, et les frères Corain, Christophe et Franck (responsable pour notre secteur du rando-moto de Monteton).

    Avant de donner le programme détaillé, voici une anecdote narrée par Régine …

    ANECDOTE SAUVETATOISE: Régine Jolibert, ancienne bouchère du village très active au sein des associations, nous raconte que son Jojo de mari alors âgé de 47 ans et son ami Michel Bèze, 42 ans, ont fait la Grappe de Cyrano au tout début des années 90 avec le pilote de rallye Stéphane Peterhansel, connu maintenant pour ses nombreuses participations au Paris-Dakar. En raison de fortes pluies, Jojo couvert de boue qui ne voyait plus le tracé du parcours, dû stopper sa course au niveau de Ste Alvère où il fut secouru par de charmantes dames de la Croix Rouge Française laissant son ami Michel poursuivre seul jusqu’à l’arrivée. C’était un dimanche et c’est malgré tout un bon souvenir de jeunesse 😉

    Le programme détaillé est actuellement visible sur le site de la Grappe de Cyrano. Ci-dessous la carte des parcours du dimanche et du samedi ainsi que le détail du parcours du samedi 28 avril, jour de passage dans notre village.

  • Les Amis de La Sauveté fleurissent le village

    Après avoir créé, en 2017, un circuit jalonné de plaques numérisées dans le village de La Sauvetat du Dropt, Les Amis de La Sauveté souhaitent maintenant embellir certains lieux de passage. Notamment le tour de l’Église St Germain.

    Début avril, avec l’aide d’Aurélien, jeune employé communal, des plantations de terre de bruyère, acquises par l’association, ont été remplacées devant l’église: hydrangeas arbustifs, hortensias ou encore camelias.

    Parmi les changements notoires envisagés et approuvés par la municipalité, le dégagement de l’impasse qui mène de l’Avenue de Grammont vers l’arrière de l’église. Ce dégagement impliquant de supprimer l’énorme pied de lierre situé contre la grille et le portail à l’entrée de l’impasse. S’il est magnifique lorsqu’il est bien taillé, ce végétal n’incite pas le visiteur a poursuivre ses pérégrinations, laissant penser, à tort, que ce passage est privé. Cette coupe nette permettra, par la même occasion, de dégager la plaque signalant la naissance de Jacques Delmas de Grammont située contre le mur de l’ancien presbytère.

    Après le dégagement de cette entrée, des plantations devraient être effectuées tout au long de l’impasse, contre l’église. Cet espace est à l’ombre. Les Amis de La Sauveté ont demandé le concours de Maëlle Valdevit, paysagiste et conseillère municipale, de leur dresser une liste de végétaux adaptés. Liste remise avec un plan 3D des lieux fleuris tels que nous espérons le proposer ce prochain automne. De son côté, la Mairie propose de dresser une clôture de ganivelles contre le mur de la location communale située côté presbytère.

    Nul doute que cette collaboration Mairie – Amis de La Sauveté ne donne de bons résultats et n’incite le visiteur à flâner et utiliser les services de notre modeste mais dynamique village.

    Plantations devant l'église Plantation devant l'église Beau mais envahissant pied de lierre obstruant l'impasse Vue côté impasse Triste et sans couleur, cette portion de circuit sera embellie Projet de fleurissement simple et facile d'entretien imaginé par Maëlle
  • Information touristique à disposition

    Comme chaque année, l’Association des Amis de La Sauveté, dont un des objectifs est de renseigner sur l’offre touristique du secteur, s’est déplacée à la foire aux dépliants qui avait lieu à Castelculier. Francine Pandolfo, présidente, et Françoise Ivars, secrétaire et responsable de la bibliothèque, en ont ramené la documentation de notre département du Lot-et-Garonne ainsi que celle, limitrophe, du Pays d’Eymet en Dordogne que les touristes ou les locaux pourront trouver dans les différents points infos de la commune de La Sauvetat du Dropt.

    Ces points d’information touristique sont situés à l’entrée de l’aire de camping-car, dans la Cabane du Maraîcher, à la mairie, à l’épicerie PROXI P’tit Panier du Dropt, à l’Agence Postale (uniquement le matin), à la Boulangerie Demadrille et au Bar-Tabac-Restaurant Les Fées Gourmandises.

  • Vos commerces en ce mois de mai

    Vos commerçants de proximité vous informent de leurs jours et horaires d’ouvertures au cours de ce joli mois de mai.

    Coup de projecteur sur l’épicerie PROXI P’tit Panier du Dropt qui propose de manger sain et local avec un bel étalage de fruits et légumes frais et de saison. Ainsi que le traditionnel bouquet de muguet porte-bonheur du 1er mai. En vente du samedi 28 avril au matin du 1er mai grâce à Sophie, salariée de l’épicerie, détentrice d’un CAP de fleuriste ayant fait pour l’occasion des bouquets muguet-œillet.

  • 1formanet, un coup de pouce bienvenu


    Chers lecteurs du blog/site de La Sauvetat du Dropt, vous avez certainement compris que l’informatique a ses secrets que la raison des rédacteurs ne maîtrise pas toujours! Tel fut le cas au cours du mois de mars. En effet, le plugin de newsletter installé depuis longtemps donnait quelques faiblesses, signalées par plusieurs fidèles lecteurs et finalement constatées par les rédacteurs.

    Christophe, informaticien lié par le cœur à notre petit coin du sud-ouest ayant créé la-sauvetat-du-dropt.fr, fut contacté dans son bureau de région parisienne. Outre son aide technique précieuse et toujours bénévole ainsi que son intervention professionnelle auprès de l’hébergeur OVH, c’est aussi auprès de l’entreprise de création de site internet sauvetatoise 1formanet qu’il fut fait appel. Pour vérifier et finir l’installation d’un nouveau plugin de newsletter. Là aussi, sans contrepartie financière, parce que Sylvie Schneider « considère qu’elle peut participer à la vie du village ».

    La municipalité remercie donc Christophe Lesur et Sylvie Schneider car elle peut poursuivre sereinement d’informer les sauvetatois et tous les résidents hors commune qui se sont abonnés depuis la page d’accueil de notre blog/site.

  • Participez à la restauration du mobilier du Château de Duras


    Information de la Mairie de Duras qui souhaite poursuivre l’embellissement du château et retrouver l’atmosphère d’antan.

    Lancement d’une campagne de financement participatif pour la restauration des meubles du Château de Duras.

    Pour retrouver la « vie de Château » des meubles vont être installés dans les Appartements de la Duchesse en 2018. Mis en dépôt par le Mobilier National certains d’entre eux doivent être restaurés. C’est pour assurer cette restauration que nous lançons une campagne de financement participatif ici

    Après avoir été présentés dans des lieux prestigieux comme le Château de Versailles, le Palais de l’Elysée ou encore le Château de Fontainebleau, les voilà pour 30 ans au Château de Duras.

    Le financement participatif, qu’est-ce-que c’est ?

    – Chacun contribue à hauteur de ses moyens pour participer à la restauration des meubles (à partir de 10€).

    Et en échange ?

    – Chaque mécène recevra une contrepartie selon le don réalisé : médaille souvenir, livre, entrées gratuites, visite privée…
    – Le don est défiscalisable : 66% du don pour les particuliers, 60% du don pour les entreprises.

    Le partenariat que l’on vous propose

    – Diffusez l’information.
    Partagez le lien disponible ICI.
    – Parlez-en autour de vous: à votre famille, vos amis, vos collègues, vos clients, vos fournisseurs, votre voisin…

    Nous sommes partenaires depuis bien longtemps et VOUS pouvez devenir les ambassadeurs de cette campagne. Grâce à votre collaboration, vous aiderez à donner un prestige supplémentaire à notre, VOTRE territoire. N’hésitez pas à partager un maximum !

    Château de Duras en Lot-et-Garonne

  • Canadairs au Lac de l’Escourou

    Photos de J. Feydel, pompiers du SDIS 24. Post repris sur la page facebook des Sapeurs Pompiers 24.

    6 bombardiers d’eau dans le ciel du Périgord

    Jeudi 19 avril sur Lac de l’Escourou, à proximité d’Eymet, en préparation de la campagne des feux de forêt, des pilotes de la Sécurité civile ont procédé à des entraînements d’écopage.
    Symbole de la lutte contre les incendies, le canadair peut transporter jusqu’à 6000 litres d’eau. La flotte française étant basée à Nîmes-Garons depuis le 03 avril 2018, certains de ces avions viennent chaque année soutenir les sapeurs-pompiers au sol lorsque les feux de végétation sont nombreux ou virulents dans le département de la Dordogne.

  • Info Mairie: UNA 47, services d’aide à la personne


    Par l’intermédiaire de la Mairie de La Sauvetat du Dropt, l’UNA Guyenne 47 – Union Nationale de l’Aide, des Soins et des Services au Domicile –  vous fait part de son service d’aide à domicile sur votre commune. Pour vous, vos enfants, vos proche ou votre maison. Une journée Portes Ouvertes est programmée le 16 juin 2018 de 10h à 16h.

    Pour en savoir plus, télécharger le document UNA Guyenne 47.

  • Ils sont jeunes et proposent Biscuits B à Duras

    Qui sont ces jeunes créateurs d’entreprise?

    Elsa Sartelli est une enfant du pays puisqu’elle est originaire de Roumagne. Après des études commerciales à Bordeaux, elle décide de partir en NOUVELLE ZELANDE et en AUSTRALIE afin d’apprendre l’anglais. Elle travaille au sein de restaurants qui lui confirmeront son attirance pour le milieu hôtelier.
    Au retour de ce périple, elle intègre le restaurant gastronomique LES FRESQUES au CHÂTEAU DES VIGIERS où elle acquiert l’expérience nécessaire pour poursuivre dans un restaurant étoilé. Elle rencontre ensuite François dans un restaurant de Rouffiac-Tolosan puis décroche un poste à responsabilité au sein du groupe ACCOR pullman Bordeaux lac au restaurant L’Aquitania. Le rapport qu’elle entretien avec les clients et l’attirance qu’elle développe pour les produits authentiques, spécialise son parcours. Elsa devient alors responsable de la boutique du Jardin de Roumagne 100% bio dans le centre-ville de Bordeaux.

    François Bergeal fait des études en hôtellerie au lycée de Souillac où il passe un BEP CUISINE puis un BAC PRO et enfin une mention complémentaire en Pâtisserie. Il est très à l’aise dans cette discipline. Il se forge une expérience capitale lors d’un stage à Monaco en 2006 puis part 6 mois en Espagne pour se sensibiliser à d’autres techniques. Une fois diplômé, il se rend compte qu’il a une vraie affinité pour la pâtisserie de restaurant et le dessert à l’assiette.
    A 20 ans, il est finaliste du championnat de France des Desserts. Sa vocation le pousse à travailler dans plusieurs restaurants étoilés. Il gravit les échelons et devient chef pâtissier du restaurant étoilé Toulousain ÖSAVEURS et enfin Bordelais, face au miroir d’eau, LE GABRIEL.

    Ces expériences lui permettront d’acquérir une originalité instinctive lors de l’élaboration des desserts. Aussi de choisir des producteurs et fournisseurs responsables car François accorde une importance première à la qualité et la saisonnalité des ingrédients.

    BISCUITS B, biscuiterie de Nouvelle-Aquitaine, artisanale et biologique située à DURAS.

    Après toutes ses expériences professionnelles, François & Elsa se lancent et créent leur marque : BISCUITS B, biscuiterie de Nouvelle-Aquitaine, artisanale et biologique situé à DURAS, dans le lot et Garonne.

    La production est locale et 100% Bio, les gammes sont destinées à promouvoir les produits de la région Nouvelle-Aquitaine. Les départements sont déclinés en gammes de biscuits rien que pour le plaisir ! Les p’tits Lot-et-Garonnais, Les p’tits Corréziens, Les p’tits Girondins, les p’tits Périgordins…

    Vous retrouverez Elsa sur les marchés locaux ou lors de manifestations ponctuelles – Les Echovertis au Domaine de Dame Bertrande les 21 et 22 avril – ou en commandant directement depuis leur site BISCUITS B.

  • Muguet de mai en avril


    Il aura tardé à venir ce printemps que tout le monde espérait. Mais il est bien là et ces températures élevées font s’épanouir en avance le beau muguet du mois de mai … en avril comme on le voit sur cette photo partagée par Jean-Pierre Tenot, adjoint à la mairie de La Sauvetat du Dropt.

  • Seniors et enfants en vedette sur le journal local

    Marie-Pierre Caris, journaliste à Marmande pour le compte du Journal Le Républicain, s’est déplacée fin mars dans notre petit village de La Sauvetat du Dropt, curieuse de constater, de visu, le succès de l’opération des Seniors à la cantine. Conquise par la convivialité du lieu, Marie-Pierre restait tout le temps du repas pour discuter avec seniors et enfants et même avec Monsieur le Maire Jean-Luc Gardeau venu l’accueillir.

    Ci-contre l’article paru le 5 avril. Ou plus lisible ici DES SENIORS A LA CANTINE.
    Ce jeudi 22 mars, les seniors présents étaient Régine et Francine, inscrites occasionnellement et Jean-Pierre, inscrit pour l’année et sans regret si l’on en croit le sourire qu’il affiche sur la photo de la journaliste. Comme le dit Jean-Luc Gardeau, le succès est tel que « la municipalité envisage de l’ouvrir aux seniors d’autres communes par parrainage. Une manière chaleureuse de rompre l’isolement des personnes âgées en faisant de l’intergénérationnel« . Il eut été vraiment dommage de ne pas tenter l’expérience!