• Info Mairie: semaine de la vaccination

    Information de l’Agence Régionale de Santé de Nouvelle Aquitaine.

    Grâce aux actions menées par l’Agence régionale de santé (ARS) et ses partenaires depuis plusieurs années, le niveau de vaccination dans notre région est en voie d’amélioration. Il reste néanmoins encore inférieur à la moyenne nationale pour de nombreuses maladies. Alors RESTONS MOBILISÉS ! La priorité pour 2017 est la mise à jour des vaccins.

    Toutes les informations sont disponibles sur le site de l’ARS. Tout savoir sur les vaccins ICI. Télécharger la plaquette ICI.

  • Autrefois, la Tuilerie Bousquet

    Passionné par la photo mais aussi très intéressé par l’histoire de son village, Francis Secco nous envoie aujourd’hui des photos de bordures en terre cuite fabriquées à la Tuilerie Bousquet de La Sauvetat du Dropt. Cette tuilerie daterait du début du XXème siècle dans les années 1870 / 1900. Cette bordure dentelée s’appelle une demoiselle. Les dames s’en servaient pour délimiter les espaces fleuris dans leur jardin.

    La tuilerie Bousquet était située au lieu-dit Peyronnette sur les hauteurs du village. Les descendants de cette famille sont toujours sauvetatois. Vous trouverez la carte postale de cet article et bien d’autres cartes anciennes du village sur la page dédiée de votre site.

  • Rayon histoire locale à la bibliothèque

    Françoise Ivars, responsable de la bibliothèque de La Sauvetat du Dropt et nouvellement secrétaire des Amis de la Sauveté, vient d’acquérir plusieurs ouvrages sur l’histoire de notre petite région. Ces livres viennent de la maison Moreau et ont généreusement été donnés par la famille. On se rappelle que Jacques Moreau, architecte de la maison renaissance du centre bourg, a pris une part active dans la création du premier syndicat d’initiative.

    Voilà donc un choix plus large pour ceux qui désireraient faire des recherches historiques. Entres autres ouvrages, celui de Antoine Aloy (original paru en 1880), de Georges Boulin ou de Jean Guilherm.

    Françoise précise qu’un rayon est consacré à la littérature britannique, que les enfants, accompagnés de leurs parents ou grand-parents, sont les bienvenus et qu’un espace jeux et coloriage leur est réservé. Un don de différents magazines est également à disposition. Les rencontres du mercredi après-midi sont aussi l’occasion d’échanger sur les lectures de chacun et de jouer au scrabble ou autre jeu de société.

    La bibliothèque fait partie du Biblio-Résô de la CCPL permettant un large choix d’ouvrages. Elle est ouverte le mercredi de 14h30 à 17h. Pour des renseignements, Françoise est disponible au 06 11 77 88 81.

  • L’Espoir Piscicole DEMS lâche des truites

    Photos de Alain Bartolo, le plus marseillais des sauvetatois des coteaux 😉

    Une semaine après l’ouverture de la pêche à la truite, soit le samedi 18 mars, l’association Espoir Piscicole DEMS – Dropt, Escourou, Malromé et Seignal – lâchait des truites. Alain, photographe envoyé sur place pour l’occasion, a suivi Joseph et Maxime, respectivement le père et le fils, qui accomplissaient délicatement ce travail. L’histoire ne dit pas si ces poissons remontent actuellement le cours d’eau dans lequel elles ont été invitées à évoluer ou si elles ont fini dans une assiette en papillotes!

  • Bienvenue aux Amis de la Sauveté

    Une Assemblée Générale Extraordinaire pour changer de nom

    C’est officiel depuis l’Assemblée Générale Extraordinaire du vendredi 17 mars, le Syndicat d’Initiative a prononcé sa dissolution pour changer de nom afin de se mettre en règle avec la loi NOTRe qui stipule dans son article 68 que la règle générale du transfert de la compétence tourisme des communes aux intercommunalités se traduit par la création d’un nouvel et unique Office de Tourisme communautaire, pour notre territoire, l’Office de Tourisme du Pays de Lauzun.

    C’est donc d’entrée de réunion que ce nouveau nom a été voté. L’association loi 1901 s’appelle désormais LES AMIS DE LA SAUVETÉ.

    Les amis parce que la convivialité n’est pas un vain mot lors des rencontres. Qu’elles se passent autour d’un bon repas, lors d’une randonnée ou pour la mise en place et la bonne marche des festivités organisées en partenariat avec d’autres associations.
    Et La Sauveté. Clin d’œil historique qui nous ramène à la fin du XIe siècle, lorsque notre village, sous l’impulsion des Abbés Prieurs est devenu une Sauveté. C’est à dire une ville refuge, dans laquelle les habitants ou même les étrangers se trouvaient à l’abri des poursuites de la justice.
    Remis au goût du jour pour mettre en avant le bien-vivre de notre commune et les réjouissances festives qu’elle organise.

    Bilan moral de l’année écoulée et projets en cours

    La présidente, Francine Pandolfo, faisait un bilan moral des festivités organisées au cours de l’année 2016. Nombreuses et variées, elles ont mis en avant le patrimoine culinaire: jimboura, soubernade, repas citrouille; généré des rencontres lors de dates nationales: les jeux de la Chandeleur ou le Feu de la St Jean ou permis de découvrir les alentours du village avec des randonnées pédestres.
    Les Amis de La Sauveté se félicitent du bon déroulement des sections annexes que sont le photo club, ayant proposé une exposition lors du Marché de Noël, la bibliothèque, qui voit une augmentation du nombre de ses adhérents, et le club informatique qui répond chaque semaine aux interrogations d’apprentis internautes.

    Les projets pour 2017

    Les manifestations citées précédemment seront bien sûr reconduites. Mais 2017 verra d’autres projets aboutir. Ils sont sportifs et culturels.

    Visite guidée numérique
    Au niveau des actions de plus grande envergure, l’association a validé, en 2016, la mise en place d’un circuit fléché pour permettre aux touristes de découvrir l’histoire de notre petite commune. Grâce au travail de Paulane Buisson, graphiste sauvetatoise, des plaques seront très prochainement installées en 12 points stratégiques du village. Un QR code permettra aux connectés de télécharger l’histoire de chaque centre d’intérêt. Pour ceux qui préféreraient la version papier, un dépliant explicatif succinct sera disponible dans la Cabane Info Tourisme. Ce parcours sera mis en place avant l’été 2017.

    Parcours VTT en partenariat avec le CREPS de Bordeaux
    Après avoir mis en place un sentier pédestre balisé et répertorié au niveau du département, Les Amis de la Sauveté souhaitent proposer un parcours VTT. Grâce au concours de Michel Barjou, formateur d’éducateurs sportifs au CREPS de Bordeaux, ce parcours sera balisé et inauguré dès le mois de juin 2017.

    Concert dans l’église
    Parce que le chef de chœur de cette chorale de Gradignan vit en partie à La Sauvetat du Dropt, un concert est programmé pour le samedi 17 juin dans l’église St Germain. Les choristes de Gérard Deswazière seront reçus dès le matin pour une visite commentée du village. Le concert aura lieu en fin d’après-midi.

    Atelier mémoire
    Une autre opportunité s’offre aux Amis de la Sauveté avec le soutien du club photo Objectif Duras, la projection de photos anciennes permettant de se remémorer la vie du village autrefois. Programmée le 21 octobre 2017, cette soirée devrait attirer les sauvetatois de longues dates mais également les nouveaux arrivants, désireux de voir le village et ses habitants d’une manière différente.

    Exposition photo de la CCPL
    Le Photo Club s’associe cette année avec la commission culture de la CCPL pour exposer avec de nombreux photographes amateurs dans la salle des sports de La Sauvetat. Cette exposition aura lieu du 22 septembre au 9 octobre.

    Chasse au Trésor abandonnée
    Parmi les projets cités en début d’année, celui de la Chasse au Trésor est abandonné sur notre commune, ce que regrettait la présidente des Amis de la Sauveté. En effet, suite à la visite de la coordinatrice de Terra Aventura, il s’est avéré que le parcours, pourtant validé dans un premiers temps, ne présentait pas suffisamment de points d’intérêts. Ce parcours sera finalement mis en place à Allemans du Dropt. Positivons puisqu’une chasse au trésor sera finalement possible sur le territoire du Pays de Lauzun.

    Votes Conseil d’Administration et Bureau
    Après avoir voté le nouveau nom, venait le temps des votes. Pas de changement au niveau du Conseil d’Administration, et un seul poste modifié au niveau du bureau qui se compose comme suit:
    Présidente: Francine Pandolfo; Vice-présidentes: Régine Jolibert et Marcelle Chaumès; Trésorière: Martine Brosse; Trésorière adjointe: Josette Vincent; Secrétaire: Françoise Ivars; Secrétaire adjointe: Isabelle Janssen; Responsable du Photo Club: Robert Munoz; Responsable de la bibliothèque: Françoise Ivars; Responsable des randonnées: Dino Valent.

    La soirée se terminait comme il se doit par le verre de l’amitié. Le prochain rendez-vous est donné pour le samedi 29 avril à l’occasion de la Randonnée de Printemps.

  • Le Golf de Boissec prépare la belle saison

    Le Golf de Boissec, situé sur la commune de La Sauvetat du Dropt, est fier de nous annoncer la sortie de son nouveau site. Il annonce non seulement le Golf, sur un parcours longeant la rivière du Dropt, mais aussi le Club House, pour boire un verre ou se retrouver entre amis, et un Gîte de caractère pouvant accueillir 6 personnes.

    Au sujet du golf

     » Le Golf de Boissec a été créé en 2007. C’est un parcours de 9 trous distribués sur 20 hectares et dont le par est 35. Le terrain est légèrement vallonné, donc physiquement abordable sans voiturettes, mais il présente un intérêt technique par des dévers, des obstacles d’eau, un bunker.

    C’est une ballade sans aller-retours à répétition et sans intersections. Aucuns trous ne se ressemblent. De nombreux arbres avaient été plantés et tracent naturellement une grande partie du parcours et régulièrement la rivière se rappelle à vous. Le trou n°4 a l’originalité de démarrer sur un  pont de pierre à trois arches, vieil ouvrage ferroviaire.

    Sa distance de 2250 mètres vous permettra de sortir le gros matériel si bon vous semble. »

  • Info Mairie: nouveaux horaires

    La Mairie de La Sauvetat du Dropt vous informe d’un changement dans ses horaires. Veuillez en prendre note. Information à retrouver dans la rubrique Vie Pratique de votre site, colonne de droite.

  • Ouverture de la pêche à la truite

    Incivilité après lâchers!

    Samedi 11 mars, les pêcheurs étaient sur le pied de guerre dès 8h (réglementation oblige) pour aller traquer la truite dans les petits cours d’eau de nos campagnes. C’est ainsi que nous avons croisé les cannes des adhérents de l’Espoir Piscicole DEMS postés près de l’Escourou à La Sauvetat du Dropt.

    Pêche infructueuse au plus grand dam de ces aficionados de la pêche à la truite. Raison simple. Le lâcher, 80 kg de truites réparties entre Escourou et Malromé, a eu lieu la semaine précédente. Ont suivi de fortes pluies qui ont entraîné les poissons en aval les retenant au niveau d’un moulin dont nous tairons le nom. Toujours est-il que des indélicats, peu scrupuleux du règlement qui stipule que la pêche n’est ouverte que le week-end, ont profité de ce lieu privé pour s’adonner à leur loisir avec succès durant la semaine!

    Voilà donc la raison des bourriches vides de nos passionnés de pêche à la truite!

    Un peu plus loin, dans un des petits lacs de la retenue de l’Escourou, nous avons pu voir de nombreux véhicules garés le long de la route et de nombreux pêcheurs en plein travail. L’histoire ne dit pas si, à cet endroit là, la truite a rejoint les bourriches. Mais l’ambiance semblait à la gaieté et c’est bon signe.

    Il faut signaler la présence de Jean-Louis Mélotti, ancien sauvetatois, qui fut président de l’Espoir Piscicole DEMS durant de nombreuses années. Même bredouille, ce fervent pêcheur a pris du plaisir à retrouver ses camarades de l’association.

    Invitation au repas du 9 avril

    L’Espoir Piscicole DEMS vous invite à partager son repas annuel qui se tiendra à La Sauvetat du Dropt le dimanche 9 avril. Le plat principal proposé est une paëlla. Les pêcheurs à contacter pour l’inscription sont clairement mentionnés sur l’affiche.

  • Résurgence mise en évidence

    Photos de Francis Secco, sauvetatois, photographe et droniste amateur.

    Lors de leur balade autour du village, Michèle et Francis Secco ont découvert une résurgence tout en bordure de route au lieu-dit Charly, sur les hauteurs de La Sauvetat du Dropt. Cette résurgence n’est pas une soudaine découverte. Elle était jusque là cachée par une épaisse végétation. 
    Voici quelques photos ramenées avec l’accord du propriétaire.

  • Info CCPL: stage de poterie pour les 11 / 15 ans

    La jeunesse de notre territoire a une importance toute particulière pour la Communauté de Communes du pays de Lauzun. La découverte des métiers manuels est l’un des objectifs que la Commission culture a souhaité développer.

    Des stages de poterie seront organisés durant les vacances de Pâques et permettront de faire découvrir à chaque jeune âgé de 11 à 15 ans le métier de potier et au-delà le plaisir de travailler avec ses mains…

    Les stages auront lieu à Lachapelle dans l’atelier de poterie de Monsieur Bernard GUIPOUY.
    -Première période : mardi 18 avril au vendredi 21 avril 2017 de 14h à 17h.
    -Deuxième période : lundi 24 avril au vendredi 28 avril 2017 de 14h à 17h.

    Un circuit de ramassage sera proposé par minibus:
    – Communauté de Communes à Lauzun 13h30, retour à 17h45 environ
    – Place de la marie de Miramont de Guyenne à 13h45, retour à 17h30 environ

    Pour y participer, il faudra s’inscrire par mail à l’adresse suivante: sportculture@ccpl47.fr Une confirmation d’inscription sera envoyée par mail avec les jours et horaires du stage. Pour de plus amples renseignements contacter la C.C.P.L Tél. 05 53 94 49 21.

  • Jimboura, boudin et autres cochonnailles

    Le patrimoine culinaire sauvegardé

    Dans notre petit coin du Lot-et-Garonne et tout particulièrement à La Sauvetat du Dropt, on met un point d’honneur à sauvegarder le patrimoine culinaire. C’est à dire que nous avons la chance d’avoir, parmi les membres des Amis de la Sauveté, un groupe de mamies qui ont en mémoire les recettes de leurs grand-mères. Richesse inestimable pour les amoureux de bonne chère et ils furent nombreux en cette soirée du samedi 4 mars.

    Au menu, jimboura, soupe de légumes préparée dans l’eau de cuisson du boudin, ce dernier servi en suivant froid ou grillé au barbecue et enfin, rôti de porc accompagné et suivi de bonnes tartes aux fruits. A noter que les victuailles provenaient des commerces du village que sont le PROXI P’tit Panier du Dropt et la boulangerie Demadrille.

    Du beau monde à nos tables

    Attablés, de nombreux sauvetatois venus avec des amis, notamment Monsieur le Maire, Jean-Luc Gardeau, ainsi qu’une petite communauté britannique dont certains du village mais aussi du département voisin. Pour la petite histoire, une de nos résidentes d’outre-Manche, Lesley, fidèle traductrice, expliquait être à l’origine de la venue de 6 couples dans les environs. Initialement reçus pour des vacances champêtres, ses amis ont tellement apprécié notre région qu’ils s’y sont installés.

    Plus loin, habitant depuis peu à La Sauvetat mais ami de longues dates des joyeux drilles du village, Roland, au nom de famille compliqué dont nous avons appris, ce soir-là, qu’il était bel et bien un descendant du Maréchal Ney (1769-1815). Remercions google qui aura permis de découvrir que ce maréchal fut commandant durant les guerres de la Révolution et de l’Empire et qu’il était surnommé « le brave des braves » par l’Empereur Napoléon 1er. Quel honneur d’avoir parmi nous un descendant de cette lignée!

    Après la fête, les choses sérieuses

    Voilà une nouvelle manifestation conviviale achevée. La prochaine date de rencontre sera plus sérieuse puisqu’il s’agit d’une Assemblée Générale Extraordinaire où il sera question de la dissolution du Syndicat d’Initiative. Elle aura lieu le vendredi 17 mars à 20h30 dans la salle des animations. La porte est ouverte à tout sympathisant ayant l’envie de s’investir car la dissolution n’est qu’une formalité administrative qui donnera naissance à une autre association de même nature.

  • Info Mairie: grippe aviaire, zone de contrôle en Lot-et-Garonne

    Photo de David Le Deodic, journal Sud-Ouest du 2 mars 2017.

    Grippe aviaire H5N8

    Depuis jeudi 1er mars, suite à la découverte de nouveaux foyers en Lot-et-Garonne, la Préfecture vient de créer une zone de contrôle temporaire. Ci-dessous les mesures détaillées. L’arrêté complet et la liste des communes concernées, dont La Sauvetat du Dropt, est à consulter ICI.

    Mesures détaillées

    Dans ces communes s’appliquent notamment, les mesures suivantes :

    – aucun palmipède ne doit entrer dans les exploitations ou en sortir, sauf dérogation à demander à la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP)
    – tous les détenteurs d’oiseaux mettent en oeuvre les mesures de biosécurité adaptées pour prévenir le risque de diffusion de la maladie, en particulier via le contact avec les oiseaux sauvages, en protégeant l’accès à l’alimentation, à l’abreuvement, aux silos et stockage d’aliments
    – les mouvements de personnes et de véhicules en provenance ou à destination d’exploitations détenant des volailles (gallus et palmipèdes) sont limités au strict minimum
    – le transport et l’épandage du fumier et du lisier non assainis provenant de palmipèdes est interdit. En cas de nécessité, des dérogations peuvent être accordées par le DDCSP. De même, toute apparition de signes cliniques évocateurs d’influenza aviaire ou augmentation de la mortalité ainsi que toute baisse importante dans les données de production seront immédiatement signalées à la DDCSPP par les responsables des exploitations qu’elles soient de nature commerciale ou non.
    Enfin, la DDCSPP rappelle que l’ensemble du territoire métropolitain demeure en zone à risque élevé vis-à-vis de l’influenza aviaire hautement pathogène et que les mesures suivantes continuent de s’appliquer :
    – l’obligation de confinement ou de pose de filets permettant d’empêcher tout contact avec les oiseaux sauvages pour tous les élevages commerciaux de volailles (sauf dérogation précisée par arrêté) et toutes les basses-cours sans dérogation possible.
    – l’interdiction de tout rassemblement de volailles vivantes, et en particulier des marchés de volailles vivantes sauf dérogation à demander à la DDCSPP.
    – l’interdiction de lâchers de gibiers d’eau sur tout le territoire de la Dordogne. En revanche, les lâchers de faisans et de perdrix peuvent être autorisés par la DDCSPP, sous certaines conditions tout comme l’utilisation des appelants.
    – l’obligation de respecter des mesures de biosécurité strictes dans toutes les exploitations de volailles et par toutes les personnes susceptibles de rentrer dans les élevages de volailles du territoire national.