Zombies et vampire ont erré à La Sauvetat du Dropt

Photos et maquillage: Maëlle Valdevit.

Vampire et zombies dans les rues du village

Mardi 31 octobre, à la nuit tombée, certains sauvetatois ont eu la peur de leur vie! Avaient-ils oublié que la veille de Toussaint est celle d’Halloween?

C’est en tremblant qu’ils ont ouvert leur porte à un petit vampire accompagné de deux zombies. Le petit groupe composé de Victoire, Clara et Océane, a été bien accueilli et a récolté suffisamment de bonbons pour, comme le dit une maman, prétendre à une crise de foie!

Un peu d’histoire

Nous pourrions rappeler ici que le nom d’Halloween est une contraction de All Hallows Eve : hallows est l’ancien mot de Holly (saint), cela veut donc dire the eve (la veille) of all saints’ day (du jour de tous les saints – de la toussaint).

La fête d’Halloween tient son origine dans la fête celtique de Samain célébrant la fin de l’année Celte et l’entrée dans la nouvelle année. Durant cette nuit de transition, les Celtes pensaient que la frontière entre le monde des morts et celui des vivants était ouverte et que les esprits des morts venaient leur rendre visite. Au 9° siècle, l’église catholique a introduit les célébrations des morts de la Toussaint le 1er novembre.

Traditionnellement, le soir d’Halloween, les enfants portent un déguisement qui fait peur, symbolisant ainsi les âmes des morts errant ce soir-là, et sonnent aux portes des voisins en clamant la formule « trick or treat » (un bonbon ou un sort).

La formule, certainement employée par ce petit groupe en errance, a dû être bien formulée pour que les bonbons aient rempli leurs poches …

  • 1
  •  
  •  
  •  

Les commentaires sont fermés