Roman policier en Pays de Duras

232Les Éditions du Bord du Lot – éditeurs imparfaits pour lecteurs indulgents – présentent un roman policier d’un auteur originaire de Duras.

SALE TEMPS AU PAYS DE MARGUERITE
De Francette OLLIER-BLANC

Dans ce village proche de Duras, le pays de Marguerite, où il fait bon vivre, personne ne s’émeut vraiment de la disparition soudaine de la fringante «mère Briscard » et de son chien. Faute d’éléments probants, la gendarmerie déclare l’enquête close.
Seule Violaine Saint-Marc ne désarme pas.
Le temps passe, les saisons changent, les inondations submergent la plaine, les rats remontent le courant. Un an maintenant qu’Évelyne Briscard a disparu…
Dans ces lieux tranquilles que sont la ferme de Brame-Loup ou le moulin de la Saleille, subsistent encore quelques vieux rituels paysans, comme faire bouillir la pendule, braconner le chevreuil, ou cueillir les herbes de la Saint-Jean. Si, de surcroît, l’amour, l’argent et la jalousie viennent y mêler leurs excès, on ne peut s’étonner de voir s’y dérouler de sinistres agissements.
Jusqu’à l’imprévisible drame.

Francette Ollier-Blanc, retraitée de l’Éducation Nationale, originaire de Duras, vit en Lot-et-Garonne, écrit romans, nouvelles, poésies, auteur d’ouvrages pédagogiques (histoire-géographie) édités au CNED.
Dans ce roman, hormis l’intrigue totalement imaginaire, les récits des coutumes rapportées ici sont le fruit de la fréquentation de vieilles personnes du cru, et les détails des croyances peuvent être considérés comme authentiques bien qu’en voie d’extinction.

  •  
  •  
  •  
  •  

Les commentaires sont fermés