Roger fait découvrir son moulin

Le 18 juin aura lieu la Journée nationale du patrimoine de pays et des moulins. A cette occasion, Monsieur Airiau, ingénieur du patrimoine au Service Territorial de l’Architecture et du Patrimoine du Lot-et-Garonne (STAP 47), a contacté la mairie de La Sauvetat du Dropt pour annoncer, ce 18 juin, une visite entre Marmandais et Duraquois des partenaires patrimoine du Lot-et-Garonne, à savoir le CAUE, le Conseil Départemental, la Fondation du Patrimoine et la DRAC Aquitaine Poitou-Charentes Limousin.

Outre la visite du Pont Roman, cette délégation souhaiterait découvrir le moulin. C’est pourquoi, dimanche matin, le Maire Jean-Luc Gardeau, accompagné de quelques amis, a rencontré les propriétaires dudit moulin. Il était évident que cette visite ne pouvait se faire puisque, dépouillés de leurs machines, la plupart des moulins sur le Dropt ont été transformés après restauration en résidences principales – c’est le cas ici – ou secondaires.

Roger a cependant très gentiment ouvert sa porte pour raconter les installations anciennes qu’il se souvient avoir vu et nous montrer des éléments actuellement dispersés dans et autour du bâtiment. Il a situé l’emplacement des roues motrices et des pelles et expliqué la particularité de ce moulin qui possède deux canaux d’amenée et trois canaux de fuite. En effet, un des canaux d’amenée se partage en deux canaux sous le moulin. Nous avons aussi pu observer la meule faite de silex aujourd’hui remisée dans le jardin potager.

Quand on l’interroge sur l’histoire, Roger raconte que c’était un moulin à farine, simplement pour les animaux. Puis, une fabrique de cagette et enfin une scierie qu’il a lui-même fait tourner à la force de l’eau.

Côté ouest, en entrant dans cette scierie depuis longtemps motorisée, nous avons découvert ou plutôt réalisé que le morceau de mur visible au pied du bâtiment était en fait un pan de l’ancien mur d’enceinte. On y voit très nettement un départ de voûte. Observation confirmée par Roger qui se rappelle très bien avoir emprunté ce passage voûté et étroit. Un escalier descendait au pied du mur. Pour faciliter l’aire de circulation de l’entreprise, cette partie extérieure a été jadis remblayée sur trois mètres de hauteur.

Nous n’en savons guère plus mais cette visite guidée a aiguisé notre curiosité et nous avons décidé de faire des recherches plus approfondies.

De son côté, Roger aimerait que tous ses souvenirs soient consignés par écrit. Il fait partie de ces gens de mémoire qu’il faut écouter pour ne pas oublier. Nous reviendrons enregistrer ces morceaux d’histoire du village pour les écrire et laisser la trace aux générations futures. Merci beaucoup Roger pour cette belle matinée dominicale.

Roger et Louisette devant leur moulin

Roger et Louisette devant leur moulin

Travail de déblaiement à prévoir après l'hiver

Travail de déblaiement à prévoir après l’hiver

Visite du moulin avec Roger 3 Visite du moulin avec Roger 4
Visite du moulin avec Roger 5 Visite du moulin avec Roger 6

Trois canaux de fuite

Trois canaux de fuite

Meule de silex

Meule de silex

Visite du moulin avec Roger 9 Visite du moulin avec Roger 10

Ancien passage dans le mur d'enceinte

Ancien passage dans le mur d’enceinte

Une des trois roues motrices

Une des trois roues motrices

Un arbre vertical

Un arbre vertical

Passage sous le moulin

Passage sous le moulin

Entrée du passage en amont

Entrée du passage en amont

Séparation du canal d'amenée

Séparation du canal d’amenée

Croquis de moulin

Croquis de moulin

Comprendre les éléments vus plus haut

Comprendre les éléments vus plus haut

  •  
  •  
  •  
  •  

Les commentaires sont fermés