Jean Massias, paysan poète de la Vallée du Dropt

Né à La Sauvetat du Dropt en 1901, Jean Massias vivait à La Castagnère. S’il reste peu d’anciens pour se souvenir de lui, nous sommes nombreux à avoir connu Philippe, son fils, conseiller municipal sur la commune dans les années 80. Agriculteur, il travaillera toute sa vie sur la propriété familiale. Passionné de livres, il dispose dès l’adolescence d’un accès illimité à une excellente culture. Il commence à écrire de la poésie vers l’âge de 17 ans. Ses premiers vers seront lus par Georges Duhamel qui l’encourage à persévérer. Il entretiendra une correspondance avec des destinataires de choix (écrivains, médecins, hommes politiques). De son vivant, il ne publiera que quelques poèmes en revue. A sa mort en 1972, l’essentiel de son œuvre était encore inédite. Une sélection de ces poèmes a été réalisée par son fils Philippe et son petit-fils Bernard Deson pour constituer l’anthologie « Une vie en attendant » qui sera publiée en 1999.

Aujourd’hui, ce même Bernard Deson, écrivain, vient de reprendre les poèmes de son grand-père dans un livre intitulé « Les travaux et les jours ». Voici ce qu’il écrit en préambule:

« Jean Massias était mon grand-père maternel. Je l’ai peu connu de son vivant. J’ignorais même qu’il écrivait. Les rares séjours que j’ai effectués chez lui m’ont laissé le souvenir d’un homme distant avec ses petits-enfants, vite agacé par leurs turbulences. Il était interdit d’aller fouillé dans sa bibliothèque. Quand il est mort j’avais tout juste treize ans. Je commençais à peine le long apprentissage du métier d’écrivain en rédigeant de courtes nouvelles et des esquisses de romans. Lui n’en a jamais rien su. Lorsque mon oncle m’a confié ses poèmes et ses carnets, j’ai senti que j’avais un devoir de mémoire envers ce poète qui, malgré la rudesse d’une vie de paysan, sut garder intacte sa passion pour la littérature…

Une journée d’hommage lui a été consacrée le 21 août 1999 à La Castagnère grâce à la gentillesse des nouveaux propriétaires Jacqueline et Jean-Pol Poulet. Cet hommage qui rassembla près de 200 personnes l’aurait profondément touché, lui qui se croyait banni et rejeté par sa communauté. »

Le livre de Bernard Deson « Les travaux et les jours » est en vente au PROXI P’tit Panier du Dropt. Il regroupe les poèmes et la correspondance de Jean Massias de 1935 à 1972 ainsi que ses archives. Un demi-siècle d’écrits dans le canton de Duras restitués par son petit fils.

  • 17
  •  
  •  
  •  

Les commentaires sont fermés