Affaires des équidés mutilés, propriétaires, soyez vigilants !

Les enquêtes sont ouvertes à la suite de plusieurs cas d’équidés retrouvés mutilés dans leur champ. Dans un article de ce jeudi 3 septembre, le journal Libération en recense 36 depuis le début de l’année 2020 et pourtant, il ne mentionne pas les cas relevés en Dordogne et en Lot-et-Garonne.

Derniers cas constatés en Lot-et-Garonne – Propriétaires, soyez vigilants !

C’est sur Instagram qu’une publication annonce la découverte d’alpagas attaqués en Lot-et-Garonne. L’un d’entre eux est décédé suite à d’étranges blessures, la peau de la tête a été enlevée jusqu’à l’os et l’oreille droite a été découpée ! Aucun doute, c’est bien une intervention humaine comme les cas recensés dans toute la France !

Nous demandons aux propriétaires d’équidés de rester vigilants et de signaler toute activité suspecte aux abords des prairies où sont les animaux.

 

  •  
  •  
  •  

Les commentaires sont fermés