• L’Association Habitat des Possibles vient visiter le projet d’Habitat Partagé

    La municipalité de La Sauvetat du Dropt poursuit ses réflexions pour mettre sur pied un Habitat Partagé à destination des seniors suite à l’acquisition – via l’Établissement Public Foncier – des Maisons Brugère.

    Jeudi 3 février, c’est sans la présence de Monsieur le Maire Jean-Luc Gardeau souffrant que Germain Sauron, Isabelle Janssen et Jean-Paul Mothes, respectivement 1er, 2ème et 4ème adjoints accompagnés de Martine Brosse et Anne Lesimple, conseillères municipales, recevaient sur site Florence Deslile-Errard, directrice de l’association Habitats des Possibles et Salomé Torrent, stagiaire.

    Le but de cette visite, voir sur place le potentiel des maisons Brugère quant à l’accueil de 8/9 appartements et d’espaces partagés pour l’accueil de seniors qui garderaient ainsi leur liberté et leur chez-soi tout en étant entourés au quotidien. Une réponse aux besoins observés sur la commune.

    La possible collaboration avec l’Habitat des Possibles doit être prochainement délibérée en Conseil Municipal. Elle permettrait d’affiner le projet et serait le lien avec la population concernée du territoire. Non seulement la population senior du village mais plus largement celle des Pays de Lauzun et Duras voisins. Les seniors seraient alors prochainement invités à construire ce projet au plus près des souhaits de chacun sans pour autant avoir à s’engager.

     

  • Les mamans se font l’écho de leurs enfants

    Il est toujours question des SENIORS A LA CANTINE. L’article a été posté sur la page facebook de La Sauvetat du Dropt générant une série de commentaires de la part des mamans ayant leurs enfants à l’école du village. Commentaires qui sont ceux de leurs enfants, de leurs impressions après cette première semaine d’échange intergénérationnel. Vraiment, il eut été dommage de ne pas tenter l’expérience.