• Vidéos pour découvrir le Lot-et-Garonne

    On aime le Lot-et-Garonne et on le partage

    Le Comité Départemental du Tourisme lance sa nouvelle marque de destination et met en ligne une vidéo pour célébrer ce territoire qui est le nôtre et que nous aimons.
    A retrouver sur la Page facebook Tourisme en Lot-et-Garonne pour partager sans modération.

    Autre vidéo locale et précieuse à notre territoire, celle des Fresques de l’Église d’Allemans du Dropt. Un chef-d’œuvre du patrimoine magnifiquement restauré que vous pouvez découvrir en compagnie de la Raconteuse de Pays Françoise Dovillez. A regarder sur la Page facebook du Pays de Lauzun.

     

  • Info Mairie: Calamités agricoles année 2018


    CALAMITÉS AGRICOLES 2018 – 
    Article créé le 01/02/2019

    Les Comités Nationaux de Gestion des Risques en Agriculture (CNGRA) des 16 octobre et 12 décembre 2018 ont reconnu le caractère de calamité agricole suite aux évènements climatiques suivants :

    Les zones reconnues sinistrées sont respectivement :

    • (Gel de février) le département de Lot-et-Garonne dans son intégralité
    • (Orages de mai et juin) les 66 communes suivantes :
      Aiguillon, Allons, Antagnac, Argenton, Bajamont, Baleyssagues, Bazens, Beaupuy, Beauziac, Bon-Encontre, Bouglon, Bruch, Bousses, Buzet-Sur-Baise, Castelculier, Castelnau-Sur-Gupie, Caubon-Saint-Sauveur, Casteljaloux, Cocumont, Couthures-sur-Garonne, Damazan, Duras, Feugarolles, Gaujac, Grezet-Cavagnan, Guérin, Houeilles, Jusix, Labastide-Castel- Amouroux, Lagupie, La Sauvetat-du-Dropt, Levignac-De-Guyenne, Leyritz-Moncassin, Marmande, Marcellus, Meilhan-sur-Garonne, Moncrabeau, Monheurt, Montagnac-Sur- Auvignon, Montesquieu, Montpouillan, Pindères, Pompogne, Pont-du-Casse, Port-Sainte- Marie, Poussignac, Puch d’Agenais, La Réunion, Romestaing, Ruffiac, Sainte-Bazeille, Sainte-Colombe-de-Duras, Sainte-Colombe-en-Bruilhois, Sainte-Gemme-Martaillac, Saint-Géraud, Saint-Laurent, Saint-Martin-Curton, Saint-Martin-Petit, Saint-Pierre-sur-Dropt, Saint-Sauveur-de-Meilhan, Saint-Sixte, Samazan, Saumejan, Seyches, Tonneins, Villeton.
    • (Orage du 9 août) Sainte-Bazeille

    Les biens reconnus sinistrés sont respectivement :

    • (Gel de février) pertes de récoltes sur : abricotiers, nectariniers, pêchers, pruniers américano-japonais
    • (Orages de mai et juin) pertes de fonds sur : sols, ouvrages privés, stocks à l’extérieur des bâtiments, ruches et piscicul ture et pertes de récoltes sur courgettes, haricot vert industrie, mais doux, melon, petit pois indus trie et pisciculture
    • (Orage du 9 août) pertes de fonds sur : sols, palissages, filets para-grêle et pommiers

    Un dossier pour pertes de fonds est recevable s’il satisfait simultanément aux 2 critères suivants :

    a) avoir souscrit une assurance agricole minimale permettant d’accéder au fonds des calamités agricoles
    b) avoir un montant minimal de 1 000 € de pertes indemnisables calculé à partir du barème des calamités agricoles disponible sur le site internet des services de l’Etat dans le Lot-et-Garonne : http://www.lot-et-garonne.gouv.fr/, onglet « Politiques publiques » puis rubrique « Agriculture »
    Un dossier pour pertes de récoltes est recevable s’il satisfait simultanément aux 2 critères précédents et aux 2 critères suivants :
    c) une perte quantitative d’au moins 30 % sur la production sinistrée par rapport aux rendements de référence du barème départemental des calamités agricoles 2018-2020, disponible sur le site internet des services de l’État dans le Lot-et-Garonne
    d) un minimum de 13 % de pertes sur le produit brut global théorique de l’exploitation

    Les demandes d’indemnisation doivent être déposées du lundi 4 février au lundi 4 mars 2019. Passé ce délai, votre demande ne pourra être prise en compte.
    La demande d’indemnisation pour les pertes dues au gel du 26 au 28 février 2018 doit être réalisée par télédéclaration sur TELECALAM accessible sur le site internet http:// mesdemarches.agriculture.gouv.fr Au préalable, il est conseillé de consulter la présentation de l’application sur le site internet des services de l’État.

    La demande d’indemnisation pour les pertes occasionnées suite aux orages du 30 mai au 15 juin et à l’orage du 9 août 2018 doit être réalisée par dossier papier à télécharger également sur le site internet http://www.lot-et-garonne.gouv.fr/, onglet « Politiques publiques » puis rubrique « Agriculture » et « Actualités ».

    Pour toute question, les services de la Direction Départementale des Territoires sont à votre disposition pour vous répondre au 05 53 69 34 93.

  • Les noms de villages du Lot-et-Garonne revisités par Flodama

    Article du 6 février 2019 paru sur le Sud-Ouest – « Il fait le tour des noms de villages du Lot-et-Garonne en vidéo« .

    Vidéo. Le Youtubeur Flodama vient de sortir une vidéo sur les noms, pittoresques ou non, de villes et bourgs du département. Et ça cartonne.

    Depuis 2015, Flodama réalise des vidéos humoristiques tous les mardis à 18h30 sur Youtube.

    Et cette semaine, le garçon originaire des Pyrénées-Orientales, alias David, revient sur les noms de villes et villages du Lot-et-Garonne. L’occasion pour ce Youtubeur de se replonger (surtout) dans les chansons de Francis Cabrel…ou de gentiment écorcher les noms à l’image de sa phrase  » Trémons, c’est l’anagramme de monstre »!

    Et même si pas mal d’internautes regrettent l’absence de Marmande dans cette liste, le Catalan cumule déjà 53 000 vues sur Facebook..

    Il ne s’agit pas de son premier fait d’armes puisque neuf autres vidéos sur le même thème sont visibles sur sa chaîne. Et dans la région, il s’est aussi intéressé aux Pyrénées-Atlantiques.

    Par contre, notre village de La Sauvetat du Dropt est bien mentionné même si le nom n’a pas inspiré de jeu de mot ou de chanson à Flodama. Une façon amusante de faire le tour de notre département.

  • Gilets jaunes en Lot-et-Garonne, le point sur la situation

    Gilets Jaunes au rond-point du Poteau à Duras

    Article de France 3 Nouvelle Aquitaine publié le 22 novembre 2018 par Maïté Koda. Photo des Gilets Jaunes de Duras de Guy Brunetaud, correspondant local du Journal Sud-Ouest.

    En pleine semaine d’action des gilets jaunes, cinq stations-services de Marmande sont fermées depuis ce mercredi. Le résultat de négociations entre les gérants des stations et les gilets jaunes.

    Difficile de s’approvisionner en essence depuis mercredi à Marmande. Les stations-services des enseignes Leclerc, Intermarché, Géant Casino et Carrefour Market sont fermées depuis ce mercredi.

    Le fruit d’une négociation avec les gilets jaunes. L’enseigne Leclerc est située à la sortie d’un rond-point desservant toute une zone commerciale. Un rond-point occupé chaque jour par les gilets jaunes qui avaient mis en place un barrage filtrant.

    Résultat : les clients potentiels ne pouvaient accéder aux commerces, centre Leclerc y compris. « On a discuté avec eux et on est tombé sur un compromis, explique Guy Belooussoff, directeur de l’enseigne marmandaise.

    Sur place, les revendications des gilets jaune sur le coût de la vie sont souvent partagées . « On a des clients qui manifestent avec les gilets jaunes, certains de nos salariés, même s’ils ne sont pas dans les rassemblements, soutiennent le mouvement. »

    Une décision qui n’est pas sans influencer le chiffre d’affaires de l’enseigne pendant les journées d’action des manifestants.
    « Le carburant, chez nous, il ne nous rapporte rien, et en plus, il était à prix coûtant tout le mois, poursuit le directeur. Mais en fermant la station, on perd sur  l’alimentation.

    Nous sommes en zone rurale, si nos clients ne peuvent pas faire le plein en même temps que leurs courses, ils vont ailleurs », précise Guy Belooussoff qui estime à 20% la diminution de son chiffre d’affaires.

    Plusieurs des stations-services fermées sur la commune annonce qu’elles resteront vides au moins jusqu’à samedi 24 novembre, date d’une nouvelle journée d’action des gilets jaunes.

  • Info Mairie: déclaration des porcs et sangliers


    Le service vétérinaire informe des nouvelles mesures mises en place en lien avec la Peste Porcine Africaine, et, plus précisément leur obligation de déclarer leurs animaux dès 1 seul porc ou 1 seul sanglier à compter du 1 novembre prochain (y compris détention en tant qu’animaux de compagnie ou à des fins de consommation familiale).

    La déclaration est à faire auprès de l’EDE du Lot-et-Garonne. Tel: 05 53 77 83 32.

  • Info Mairie: Reconnaissance de catastrophe naturelle

    Crédit photo: La Dépêche du Midi du 30 juillet 2017.

    Mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse

    Par l’intermédiaire de la Mairie de La Sauvetat du Dropt, la Préfecture du Lot-et-Garonne informe ses administrés de la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle en raison de la sécheresse de l’année 2017.

    Par arrêté interministériel NOR INTE 1824834A en date du 18 septembre 2018 publié au journal officiel le 20 octobre 2018, les communes ci-dessous ont été reconnues à l’état de catastrophe naturelle pour les phénomènes « Mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse » :

    Du 1er janvier 2017 au 31 décembre 2017  : Communes d’Agen, Agmé, Aiguillon, Allemans-du-Dropt, Allez-et-Cazeneuve, Astaffort, Aubiac, Beaupuy, Boé, Brax, Cahuzac, Cambes, Castella, Castelnaud-de-Gratecambe, Castillonnès, Caudecoste, Clairac, Clermont-Soubiran, Condezaygues, Cours, Cuq, Dausse, Dévillac, Doudrac, Escassefort, Feugarolles, Foulayronnes, Frespech, Fumel, Grayssas, Hautesvignes, Lacépède, Lagupie, Lamontgoie, Laparade, Laroque-Timbaut, Laugnac, Lauzun, Lavardac, Lavergne, Marmande, Marmont-Pachas, Mézin, Miramont-de-Guyenne, Moirax, Monbahus, Monbalen, Monflanquin, Mongaillard, Montayral, Montesquieu, Moustier, Pailloles, Pardaillan, Passage (Le), Peyrière, Pompiey, Port-Sainte-Marie, Rayet, Rives, Roquefort, Saint-Caprais-de-Lerm, Sainte-Colombe-en-Bruilhois, Saint-Etienne-de-Villeréal, Saint-Eutrope-de-Born, Saint-Hilaire-de-Lusignan, Sainte-Livrade-sur-Lot, Saint-Martin-de-Villeréal, Saint-Pardoux-Isaac, Saint-Romain-le-Noble, Saint-Urcisse, Saint-Vincent-de-Lamonjoie, Salles, Sauvetat-du-Dropt (La), Sénestis, Tombeboeuf, Tonneins, Tournon-d’Agenais, Trentels, Varès, Villeréal, Virazeil, Xaintrailles.

    Que faire?

    Les administrés concernés par cette problématique ont 10 jours à compter du 20/10 pour faire le signalement auprès de leur compagnie d’assurance.

  • Info Mairie: carte d’identité et carte grise en 1 clic

    Mes démarches à portée de clics !

    Désormais, la plupart des démarches administratives s’effectuent sur Internet. Ci-dessous des informations détaillées pour la carte d’identité ou la carte grise. Mais c’est aussi le cas pour le passeport, les démarches d’accueil pour les étrangers ou le permis de conduire.

    Le site Démarches Intérieur Gouv vous explique les démarches et vous renseigne sur les façons de les accomplir. Des points d’accueil numériques sont à votre disposition partout en France pour vous aider. Vous pouvez aussi vous renseigner auprès de Laurence ou de Martine dans votre mairie de La Sauvetat du Dropt.

    OBTENIR SA CARTE D’IDENTITÉ EN UN CLIC

    Rappelez vous que depuis 2016, les modalités de délivrance des cartes d’identités évoluent dans le Lot-et-Garonne. Le format reste inchangé mais elle est maintenant sécurisée. Possibilité de remplir le formulaire en ligne ou comme auparavant, dans l’une des 16 mairies équipées du département. Liste de ces mairies et explications détaillées à consulter ICI.

    Information à retrouver dans la page « Vie municipale » de votre site.

    OBTENIR SA CARTE GRISE EN CLIC

  • Info Mairie: les numéros d’urgence à connaître

    Toujours utiles, voici le tableau des numéros qu’il faut connaître en cas d’urgence.

  • Info Mairie: inscription transport scolaire

    Il est temps d’inscrire vos enfants pour les transports scolaires de l’année 2017 / 2018. Pour de plus amples informations, les coordonnées sont sur l’affiche ci-dessous.

    Important: le Conseil Départemental informe qu’à partir du 1er septembre 2017, la compétence Transports Scolaires ne sera plus assurée par le département du Lot-et-Garonne mais par la Région Nouvelle-Aquitaine. Dans un souci de continuité du service public pour les familles du 47, les deux collectivités n’ont pas souhaité de changement pour l’année scolaire 2017 / 2018.

     

  • Info Mairie: grippe aviaire, zone de contrôle en Lot-et-Garonne

    Photo de David Le Deodic, journal Sud-Ouest du 2 mars 2017.

    Grippe aviaire H5N8

    Depuis jeudi 1er mars, suite à la découverte de nouveaux foyers en Lot-et-Garonne, la Préfecture vient de créer une zone de contrôle temporaire. Ci-dessous les mesures détaillées. L’arrêté complet et la liste des communes concernées, dont La Sauvetat du Dropt, est à consulter ICI.

    Mesures détaillées

    Dans ces communes s’appliquent notamment, les mesures suivantes :

    – aucun palmipède ne doit entrer dans les exploitations ou en sortir, sauf dérogation à demander à la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP)
    – tous les détenteurs d’oiseaux mettent en oeuvre les mesures de biosécurité adaptées pour prévenir le risque de diffusion de la maladie, en particulier via le contact avec les oiseaux sauvages, en protégeant l’accès à l’alimentation, à l’abreuvement, aux silos et stockage d’aliments
    – les mouvements de personnes et de véhicules en provenance ou à destination d’exploitations détenant des volailles (gallus et palmipèdes) sont limités au strict minimum
    – le transport et l’épandage du fumier et du lisier non assainis provenant de palmipèdes est interdit. En cas de nécessité, des dérogations peuvent être accordées par le DDCSP. De même, toute apparition de signes cliniques évocateurs d’influenza aviaire ou augmentation de la mortalité ainsi que toute baisse importante dans les données de production seront immédiatement signalées à la DDCSPP par les responsables des exploitations qu’elles soient de nature commerciale ou non.
    Enfin, la DDCSPP rappelle que l’ensemble du territoire métropolitain demeure en zone à risque élevé vis-à-vis de l’influenza aviaire hautement pathogène et que les mesures suivantes continuent de s’appliquer :
    – l’obligation de confinement ou de pose de filets permettant d’empêcher tout contact avec les oiseaux sauvages pour tous les élevages commerciaux de volailles (sauf dérogation précisée par arrêté) et toutes les basses-cours sans dérogation possible.
    – l’interdiction de tout rassemblement de volailles vivantes, et en particulier des marchés de volailles vivantes sauf dérogation à demander à la DDCSPP.
    – l’interdiction de lâchers de gibiers d’eau sur tout le territoire de la Dordogne. En revanche, les lâchers de faisans et de perdrix peuvent être autorisés par la DDCSPP, sous certaines conditions tout comme l’utilisation des appelants.
    – l’obligation de respecter des mesures de biosécurité strictes dans toutes les exploitations de volailles et par toutes les personnes susceptibles de rentrer dans les élevages de volailles du territoire national.

  • Une chasse au trésor bientôt proposée aux touristes

    Terra Aventura, une proposition venue du Limousin

    Proposé par le Comité Régional du Tourisme du Limousin au Comité Départemental du Tourisme du Lot-et-Garonne, la candidature du Pays de Lauzun et plus concrètement celle de La Sauvetat du Dropt a été retenue pour participer à l’opération de Terra Aventura, grâce au soutien financier de Val de Garonne et au soutien logistique de la Communauté des Communes et de l’Office de Tourisme du Pays de Lauzun.

    Plusieurs circuits verront le jour en Lot-et-Garonne et devraient être opérationnels dès l’été 2017 puisqu’ils s’appuient sur des sentiers pédestres déjà balisés.

    Qu’est-ce que la Chasse au trésor de Terra Aventura?

    Terra Aventura s’inspire d’un jeu mondial nommé geocaching. Terra aventura c’est une chasse aux trésors, une balade thématique de quelques kilomètres, avec des indices à relever, des énigmes à résoudre, un trésor à chercher et des poï’z, petits personnages à fort caractère, à collectionner. C’est l’activité idéale pour les parents qui veulent faire marcher leurs enfants. La particularité de Terra aventura est d’utiliser le concept du géocaching* qui nécessite un GPS pour trouver les lieux des indices et du trésor. Le trésor est un conteneur avec des objets à échanger qui sont, pour Terra Aventura, des poï’z.

    Terra Aventura à La Sauvetat du Dropt

    Dans l’objectif de présenter sa candidature, un petit groupe des Amis de la Sauveté s’est retrouvé un dimanche matin avec Sandrine Andreu, technicienne tourisme de l’Office de Tourisme du Pays de Lauzun (OTPL) pour partir en reconnaissance sur le terrain. Dans le groupe, Francine Pandolfo présidente de l’association, Dino Valent et Joseph Framarin, bénévoles très actifs à l’entretien des chemins de randonnée de la commune, Martine Brosse, conseillère municipale, habituée des chemins de Compostelle et les enfants de Sandrine.

    Pour découvrir notre territoire, il s’est avéré que la thématique à proposer était celle du petit patrimoine avec comme fil conducteur, l’eau. La marche, sur le sentier répertorié « Balade du Pont Roman » a été ponctuée d’arrêts aux endroits qui semblaient adéquats à accueillir des caches ou aux endroits qualifiés de « wouaw » pour la vue qu’ils offrent.

    Mais n’en disons pas plus. Puisque la candidature de La Sauvetat du Dropt a été retenue, cette chasse au trésor sera proposée aux sauvetatois en avant-première dès que le parcours sera opérationnel. Une responsable du limousin viendra dans ce but dès la mi-mars. Ne soyez donc pas surpris de voir circuler, prochainement, une petite délégation dans le secteur.

  • Grand nettoyage de printemps

    Mais oui, tout dans la nature annonce le printemps! Le passage des oies et des grues qui repartent vers le nord, le ballet incessant des oiseaux qui préparent leur nid, des arbres en bourgeon et des pâquerettes qui montrent le bout de leur nez.

    Le village de La Sauvetat du Dropt n’échappe pas à la joie de la belle saison qui approche. C’est pourquoi vous pouvez voir en ce moment nos employés communaux très affairés dans les espaces verts. La semaine dernière, Aurélien coupait à la base les prunus de la Place du Moulin car ils étaient vieux et malades – N’ayez crainte, ils seront remplacés – Cette semaine, il a fallu effacer les traces de la tempête: couper le pin tombé sur l’aire de camping-car et réparer le coin de la cabane-info qui avant souffert. Aujourd’hui, c’est Jean-Marc, de nouveau sur la Place du Moulin qui nettoyait énergiquement les tables de pique-nique.

    Ne doutons pas que les promeneurs soient ravis de telles attentions. D’autant plus qu’ils sont nombreux, les promeneurs-marcheurs à venir admirer le pont roman au retour de leur randonnée pédestre. Et nombreux les sauvetatois à venir se balader de ce côté du village.