• Info Mairie: Reconnaissance de catastrophe naturelle

    Crédit photo: La Dépêche du Midi du 30 juillet 2017.

    Mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse

    Par l’intermédiaire de la Mairie de La Sauvetat du Dropt, la Préfecture du Lot-et-Garonne informe ses administrés de la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle en raison de la sécheresse de l’année 2017.

    Par arrêté interministériel NOR INTE 1824834A en date du 18 septembre 2018 publié au journal officiel le 20 octobre 2018, les communes ci-dessous ont été reconnues à l’état de catastrophe naturelle pour les phénomènes « Mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse » :

    Du 1er janvier 2017 au 31 décembre 2017  : Communes d’Agen, Agmé, Aiguillon, Allemans-du-Dropt, Allez-et-Cazeneuve, Astaffort, Aubiac, Beaupuy, Boé, Brax, Cahuzac, Cambes, Castella, Castelnaud-de-Gratecambe, Castillonnès, Caudecoste, Clairac, Clermont-Soubiran, Condezaygues, Cours, Cuq, Dausse, Dévillac, Doudrac, Escassefort, Feugarolles, Foulayronnes, Frespech, Fumel, Grayssas, Hautesvignes, Lacépède, Lagupie, Lamontgoie, Laparade, Laroque-Timbaut, Laugnac, Lauzun, Lavardac, Lavergne, Marmande, Marmont-Pachas, Mézin, Miramont-de-Guyenne, Moirax, Monbahus, Monbalen, Monflanquin, Mongaillard, Montayral, Montesquieu, Moustier, Pailloles, Pardaillan, Passage (Le), Peyrière, Pompiey, Port-Sainte-Marie, Rayet, Rives, Roquefort, Saint-Caprais-de-Lerm, Sainte-Colombe-en-Bruilhois, Saint-Etienne-de-Villeréal, Saint-Eutrope-de-Born, Saint-Hilaire-de-Lusignan, Sainte-Livrade-sur-Lot, Saint-Martin-de-Villeréal, Saint-Pardoux-Isaac, Saint-Romain-le-Noble, Saint-Urcisse, Saint-Vincent-de-Lamonjoie, Salles, Sauvetat-du-Dropt (La), Sénestis, Tombeboeuf, Tonneins, Tournon-d’Agenais, Trentels, Varès, Villeréal, Virazeil, Xaintrailles.

    Que faire?

    Les administrés concernés par cette problématique ont 10 jours à compter du 20/10 pour faire le signalement auprès de leur compagnie d’assurance.

  • Info Mairie: carte d’identité et carte grise en 1 clic

    Mes démarches à portée de clics !

    Désormais, la plupart des démarches administratives s’effectuent sur Internet. Ci-dessous des informations détaillées pour la carte d’identité ou la carte grise. Mais c’est aussi le cas pour le passeport, les démarches d’accueil pour les étrangers ou le permis de conduire.

    Le site Démarches Intérieur Gouv vous explique les démarches et vous renseigne sur les façons de les accomplir. Des points d’accueil numériques sont à votre disposition partout en France pour vous aider. Vous pouvez aussi vous renseigner auprès de Laurence ou de Martine dans votre mairie de La Sauvetat du Dropt.

    OBTENIR SA CARTE D’IDENTITÉ EN UN CLIC

    Rappelez vous que depuis 2016, les modalités de délivrance des cartes d’identités évoluent dans le Lot-et-Garonne. Le format reste inchangé mais elle est maintenant sécurisée. Possibilité de remplir le formulaire en ligne ou comme auparavant, dans l’une des 16 mairies équipées du département. Liste de ces mairies et explications détaillées à consulter ICI.

    Information à retrouver dans la page « Vie municipale » de votre site.

    OBTENIR SA CARTE GRISE EN CLIC

  • Info Mairie: les numéros d’urgence à connaître

    Toujours utiles, voici le tableau des numéros qu’il faut connaître en cas d’urgence.

  • Info Mairie: inscription transport scolaire

    Il est temps d’inscrire vos enfants pour les transports scolaires de l’année 2017 / 2018. Pour de plus amples informations, les coordonnées sont sur l’affiche ci-dessous.

    Important: le Conseil Départemental informe qu’à partir du 1er septembre 2017, la compétence Transports Scolaires ne sera plus assurée par le département du Lot-et-Garonne mais par la Région Nouvelle-Aquitaine. Dans un souci de continuité du service public pour les familles du 47, les deux collectivités n’ont pas souhaité de changement pour l’année scolaire 2017 / 2018.

     

  • Info Mairie: grippe aviaire, zone de contrôle en Lot-et-Garonne

    Photo de David Le Deodic, journal Sud-Ouest du 2 mars 2017.

    Grippe aviaire H5N8

    Depuis jeudi 1er mars, suite à la découverte de nouveaux foyers en Lot-et-Garonne, la Préfecture vient de créer une zone de contrôle temporaire. Ci-dessous les mesures détaillées. L’arrêté complet et la liste des communes concernées, dont La Sauvetat du Dropt, est à consulter ICI.

    Mesures détaillées

    Dans ces communes s’appliquent notamment, les mesures suivantes :

    – aucun palmipède ne doit entrer dans les exploitations ou en sortir, sauf dérogation à demander à la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP)
    – tous les détenteurs d’oiseaux mettent en oeuvre les mesures de biosécurité adaptées pour prévenir le risque de diffusion de la maladie, en particulier via le contact avec les oiseaux sauvages, en protégeant l’accès à l’alimentation, à l’abreuvement, aux silos et stockage d’aliments
    – les mouvements de personnes et de véhicules en provenance ou à destination d’exploitations détenant des volailles (gallus et palmipèdes) sont limités au strict minimum
    – le transport et l’épandage du fumier et du lisier non assainis provenant de palmipèdes est interdit. En cas de nécessité, des dérogations peuvent être accordées par le DDCSP. De même, toute apparition de signes cliniques évocateurs d’influenza aviaire ou augmentation de la mortalité ainsi que toute baisse importante dans les données de production seront immédiatement signalées à la DDCSPP par les responsables des exploitations qu’elles soient de nature commerciale ou non.
    Enfin, la DDCSPP rappelle que l’ensemble du territoire métropolitain demeure en zone à risque élevé vis-à-vis de l’influenza aviaire hautement pathogène et que les mesures suivantes continuent de s’appliquer :
    – l’obligation de confinement ou de pose de filets permettant d’empêcher tout contact avec les oiseaux sauvages pour tous les élevages commerciaux de volailles (sauf dérogation précisée par arrêté) et toutes les basses-cours sans dérogation possible.
    – l’interdiction de tout rassemblement de volailles vivantes, et en particulier des marchés de volailles vivantes sauf dérogation à demander à la DDCSPP.
    – l’interdiction de lâchers de gibiers d’eau sur tout le territoire de la Dordogne. En revanche, les lâchers de faisans et de perdrix peuvent être autorisés par la DDCSPP, sous certaines conditions tout comme l’utilisation des appelants.
    – l’obligation de respecter des mesures de biosécurité strictes dans toutes les exploitations de volailles et par toutes les personnes susceptibles de rentrer dans les élevages de volailles du territoire national.

  • Une chasse au trésor bientôt proposée aux touristes

    Terra Aventura, une proposition venue du Limousin

    Proposé par le Comité Régional du Tourisme du Limousin au Comité Départemental du Tourisme du Lot-et-Garonne, la candidature du Pays de Lauzun et plus concrètement celle de La Sauvetat du Dropt a été retenue pour participer à l’opération de Terra Aventura, grâce au soutien financier de Val de Garonne et au soutien logistique de la Communauté des Communes et de l’Office de Tourisme du Pays de Lauzun.

    Plusieurs circuits verront le jour en Lot-et-Garonne et devraient être opérationnels dès l’été 2017 puisqu’ils s’appuient sur des sentiers pédestres déjà balisés.

    Qu’est-ce que la Chasse au trésor de Terra Aventura?

    Terra Aventura s’inspire d’un jeu mondial nommé geocaching. Terra aventura c’est une chasse aux trésors, une balade thématique de quelques kilomètres, avec des indices à relever, des énigmes à résoudre, un trésor à chercher et des poï’z, petits personnages à fort caractère, à collectionner. C’est l’activité idéale pour les parents qui veulent faire marcher leurs enfants. La particularité de Terra aventura est d’utiliser le concept du géocaching* qui nécessite un GPS pour trouver les lieux des indices et du trésor. Le trésor est un conteneur avec des objets à échanger qui sont, pour Terra Aventura, des poï’z.

    Terra Aventura à La Sauvetat du Dropt

    Dans l’objectif de présenter sa candidature, un petit groupe des Amis de la Sauveté s’est retrouvé un dimanche matin avec Sandrine Andreu, technicienne tourisme de l’Office de Tourisme du Pays de Lauzun (OTPL) pour partir en reconnaissance sur le terrain. Dans le groupe, Francine Pandolfo présidente de l’association, Dino Valent et Joseph Framarin, bénévoles très actifs à l’entretien des chemins de randonnée de la commune, Martine Brosse, conseillère municipale, habituée des chemins de Compostelle et les enfants de Sandrine.

    Pour découvrir notre territoire, il s’est avéré que la thématique à proposer était celle du petit patrimoine avec comme fil conducteur, l’eau. La marche, sur le sentier répertorié « Balade du Pont Roman » a été ponctuée d’arrêts aux endroits qui semblaient adéquats à accueillir des caches ou aux endroits qualifiés de « wouaw » pour la vue qu’ils offrent.

    Mais n’en disons pas plus. Puisque la candidature de La Sauvetat du Dropt a été retenue, cette chasse au trésor sera proposée aux sauvetatois en avant-première dès que le parcours sera opérationnel. Une responsable du limousin viendra dans ce but dès la mi-mars. Ne soyez donc pas surpris de voir circuler, prochainement, une petite délégation dans le secteur.

  • Grand nettoyage de printemps

    Mais oui, tout dans la nature annonce le printemps! Le passage des oies et des grues qui repartent vers le nord, le ballet incessant des oiseaux qui préparent leur nid, des arbres en bourgeon et des pâquerettes qui montrent le bout de leur nez.

    Le village de La Sauvetat du Dropt n’échappe pas à la joie de la belle saison qui approche. C’est pourquoi vous pouvez voir en ce moment nos employés communaux très affairés dans les espaces verts. La semaine dernière, Aurélien coupait à la base les prunus de la Place du Moulin car ils étaient vieux et malades – N’ayez crainte, ils seront remplacés – Cette semaine, il a fallu effacer les traces de la tempête: couper le pin tombé sur l’aire de camping-car et réparer le coin de la cabane-info qui avant souffert. Aujourd’hui, c’est Jean-Marc, de nouveau sur la Place du Moulin qui nettoyait énergiquement les tables de pique-nique.

    Ne doutons pas que les promeneurs soient ravis de telles attentions. D’autant plus qu’ils sont nombreux, les promeneurs-marcheurs à venir admirer le pont roman au retour de leur randonnée pédestre. Et nombreux les sauvetatois à venir se balader de ce côté du village.

  • Le Tour de France 2017 passe par Eymet

    Information de Gérard Lallemant, président de l’Office de Tourisme du Pays d’Eymet pour la Mairie d’Eymet.

    Eymet attend son Tour!

    Ce n’est plus un secret pour personne, Eymet sera bien le 12 juillet prochain, ville départ de la 11e étape du Tour de France 2017.

    Pour cet événement exceptionnel, la ville d’Eymet se mobilise et s’attend à ce que le chiffre de la population (2762 habitants) soit multiplié par 5 ou 6 pendant plusieurs heures. Dans une ville départ, on estime la fréquentation à 10/15 000 personnes lorsque les conditions météo sont favorables.

    Vous pouvez participer à cet événement si vous le souhaitez. En rejoignant les ateliers de fabrication de décorations qui se trouvent près de l’entrée du château. Il faudra également beaucoup de monde le jour J. Vous pouvez d’ores et déjà vous inscrire pour cette aventure exceptionnelle auprès de la mairie d’Eymet. Un livre a été ouvert à cet effet. La mobilisation est générale et s’adresse aux habitants d’Eymet comme à ceux des communes proches. Sauvetatois, n’hésitez pas.

    Toutes les informations qui vous permettront de mesurer l’ampleur de l’événement sont à consulter sur le document ICI. Ci-dessous, les photos prises lors du tournage d’un petit film publicitaire qui sera largement diffusé d’ici peu.

  • Vous êtes porteur de projet mais le numérique est indispensable…

    0095259001475163008Information transmise par Jean-Pierre Tenot, adjoint au Maire de La Sauvetat du Dropt et délégué de la Commission Économie de la Communauté des Communes du Pays de Lauzun (CCPL)

    … Participez donc à La Startup est dans le pré – Lot et Garonne by inoo

    Vous portez un projet d’entreprise, de startup, dont le numérique est au cœur du développement ? Vous voulez intégrer le bel écosystème du Lot-et-Garonne ? Vous n’avez pas toutes les clés en main pour démarrer votre nouvelle aventure professionnelle? Vous avez des talents ou des compétences que vous souhaitez apporter en intégrant l’équipe d’un projet ?

    La Startup est dans le pré Lot et Garonne by inoo est un événement fait pour vous !

    Les 5 et 6 Novembre 2016, au Domaine de Dame Bertrande à Saint Astier de Duras, participez à cet événement qui réunit tous les acteurs économiques du territoire, tous les outils et toutes les méthodes qui permettent l’éclosion d’entreprises innovantes et responsables.

    Pour découvrir la Startup est dans le Pré : http://www.lastartupestdanslepre.fr/ et pour s’inscrire, cliquez ici pour accéder au formulaire d’inscription !

    Prix de l’inscription : 50€ (hébergement et restauration compris).

    D’ici là, venez rencontrer Inoo et l’équipe de la Startup est dans le Pré sur les ateliers d’information et de préparation :

    • Le mercredi 5 Octobre de 18h à 20h à la salle Léo Lagrange – 610 Rue du Commandant Cousteau à Miramont de Guyenne
    • Le mercredi 12 octobre de 18h à 20h à la salle du Palay, lieu dit « Le Palay » à Pujols
    • Le lundi 17 octobre, de 18h à 20h Salle F5 chez Sud Management à l’Agropôle à Estillac
  • Restrictions d’eau en Lot-et-Garonne

    Article du journal le Sud-Ouest du lundi 5 septembre 2016. Carte des restrictions du site Propluvia du Ministère de l’Environnement et de l’Agriculture.

    « L’absence de pluie depuis plusieurs semaines a un impact immédiat sur l’utilisation de l’eau dans le département. Dans certaines zones du département, il est désormais interdit d’irriguer. 

    Avec une quasi-absence de pluies efficaces depuis le 19 juin et des températures dépassant fréquemment les 30° (C), les mois de juillet et août se situent au quatrième rang les plus secs depuis l’après-guerre dans une grande partie du département.

    Compte tenu de la dégradation rapide de la situation des cours d’eau les plus fragiles non réalimentés, des limitations dans le temps de l’irrigation ont été arrêtées, après concertation, sur les parties non réalimentées des cours d’eau de 16 bassins versants.

    Ces restrictions font l’objet d’un arrêté préfectoral applicable à partir de ce mercredi 7 septembre. Ces restrictions impactent un peu plus de 3 % de la surface agricole irriguée du département. Elles concernent les cours du Dropt, Séoune, Garonne aval, Tolzac, Lisos, Boudouyssaou/Tancanne, Gupie où l’arrêt de l’irrigation est total sauf pour les cultures dérogatoires définies dans l’arrêté consultable, avec les cartes, sur le site de la préfecture de Lot-et-Garonne. »

    Quid des prélèvements à destination d’irrigation agricole de notre commune?

    Les exploitations agricoles de La Sauvetat du Dropt ne sont pas concernées par cette interdiction puisque en aval de la retenue de L’escourou permettant la réalimentation du Dropt.
    Pour connaître l’ensemble des restrictions du département du Lot-et-Garonne, voir le site de la Préfecture.

    Propluvia Carte Départementale des Arrêtés Lot et Garonne au 07 09 2016     Carte de l’arrêté préfectoral du 7 septembre 2016  carte restriction et legende
  • Journée du Patrimoine Pont et Moulin

    C’est dans le cadre de la Journée du Patrimoine de Pays et des Moulins qu’une délégation composée d’institutionnels et de particuliers est venue visiter le Pont Roman appartenant aux communes d’Agnac et de La Sauvetat du Dropt.

    Monsieur Denis Murer, Maire d’Agnac, prenait la parole en tant que maître d’ouvrage des travaux jusque là effectués sur le pont. Il rappelait qu’il avait été contacté une vingtaine d’années auparavant par Gilbert Grannereau, alors Maire de La Sauvetat, pour prendre une décision quant au devenir du pont classé monument historique depuis 1992.

    Bien que très sceptique fasse au délabrement avancé, les deux maires aidés de quelques adjoints entreprirent le débroussaillage et refirent la passerelle alors dangereuse.
    Ils prirent ensuite leur bâton de pèlerin pour taper à toutes les portes et finirent par obtenir des subventions de la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles) 40%, du Conseil Régional 15%, du Conseil Départemental 25%, de la Communauté des Communes du Pays de Lauzun par un fond de concours pour la somme de 12 000 € et le reste, 50% entre les deux communes. Les premiers travaux débutaient en 1997 et se poursuivent depuis de tranches en tranches. La prochaine étape qui devrait démarrer début juillet, concerne la réfection de la passerelle et le nettoyage du pont à cette hauteur.
    C’est à la suite de cette tranche de travaux que la commune d’Agnac laissera sa place de maître d’ouvrage à la municipalité de La Sauvetat.

    Monsieur Murer remerciait ensuite les personnalités présentes et passait la parole à Jean-Luc Gardeau, Maire de La Sauvetat du Dropt. Celui-ci évoqua l’histoire du village au temps de la Révolte des Croquants de juin 1637 qui vit passer sous le pont une eau rougie du sang des quelques 2000 morts tombés ce jour-là, avant d’annoncer que ce bel ouvrage serait très bientôt mis en valeur par un éclairage moderne et coloré.

    Monsieur Thouin, architecte en chef des Monuments Historiques, fît un rapide historique du pont puis des travaux.
    A savoir que ce pont roman présente deux parties bien distinctes. La première de style roman avec des arches en plein cintre, datant du XIIème siècle, séparée de la seconde par un canal d’écluse construit en 1843, franchissable par une passerelle à plancher de bois reposant sur des poutres métalliques. Les arches de cette deuxième partie sont de style gothique et datent du XIIIème siècle. Cette seconde partie située côté ouest est indissociable du moulin qui lui est accolé puisque trois arches permettent l’alimentation en eau de ce bâtiment autrefois en activité.

    Il poursuit en disant que sur la partie romane, une croix de pierre, servant de repère aux pèlerins partant vers St Jacques de Compostelle, avait été emportée lors d’une crue dans les années 1960. Elle a été restituée lors des travaux. Il fut également décidé que le tablier serait débarrassé des terres et végétaux accumulés pour permettre une meilleure évacuation des eaux de pluie. Les murs parapets n’ont pas été remontés. En revanche, un garde-corps métallique a été mis en place. Les becs de la partie romane, servant à casser le courant en amont ont volontairement été laissés à l’état de ruine mais stabilisés dans un but d’économie.

    Le groupe se dirigeait alors vers le pont pour constater l’ampleur des travaux faits et ceux à venir, avant de repartir vers la Place du Moulin où la Mairie d’Agnac offrait un rafraîchissement.

    journee patrimoine pont moulin 1 journee patrimoine pont moulin 2
    journee patrimoine pont moulin 3 journee patrimoine pont moulin 4
    journee patrimoine pont moulin 5 journee patrimoine pont moulin 6
    journee patrimoine pont moulin 7 journee patrimoine pont moulin 8
    journee patrimoine pont moulin 9 journee patrimoine pont moulin 10
    journee patrimoine pont moulin 11 journee patrimoine pont moulin 12
    journee patrimoine pont moulin 13 journee patrimoine pont moulin 14
    journee patrimoine pont moulin 15 journee patrimoine pont moulin 16
  • Aire de camping-car bientôt verte et ouverte

    Il n’y manque que la verdure! Grâce au travail effectué par Jean-Marc et Aurélien, employés municipaux de La Sauvetat du Dropt, l’aire de camping-car n’attend plus que son tapis de verdure pour ouvrir ses portes aux aficionados de tourisme nomade qui devraient se plaire dans cet espace naturel situé aux portes du village. Rendez-vous donné fin juin, début juillet.

    Sur ce même espace, la Cabane du Maraîcher, rafraîchie puis carrelée, sera très prochainement garnie d’étagères rustiques pour accueillir la documentation touristique de la région. Ouverte aussi bien aux camping-caristes qu’aux touristes de passage, ce point info sera signalé aux entrées du village.

    Reste à poursuivre le travail commencé pour proposer une visite guidée à travers rues et ruelles à la découverte du patrimoine bâti. Travail de longue haleine qui avance doucement mais sûrement et que nous espérons proposer dès les vacances d’été. A suivre…

    aire cc verdure et cloture 1 aire cc verdure et cloture 2
    aire cc verdure et cloture 3 aire cc verdure et cloture 4
    aire cc verdure et cloture 5 aire cc verdure et cloture 6
    aire cc verdure et cloture 7 aire cc verdure et cloture 8
    aire cc verdure et cloture 9 aire cc verdure et cloture 10