Recensement photographique des monuments aux morts

A l’occasion du Centenaire de la Première Guerre Mondiale, les mairies de France sont priées de transmettre des photographies numériques de leurs monuments aux morts afin d’aboutir à la publication d’un livre et à une exposition de l’ensemble lors des Rencontres de la Photographie d’Arles, du 7 juillet au 21 septembre 2014.

Pour ce recensement, il est demandé de faire des recherches historiques: date de la construction, coût ou tout autre renseignement relatif à ce monument aux morts.

Pour celui de La Sauvetat du Dropt, après consultation des archives, il a été alloué une subvention de 1000 francs lors de la séance du conseil municipal du 13 février 1921. Voici l’extrait de la délibération (voir photo).

« Session de février 1921 – Séance du 13 février

L’an mil neuf cent vingt-et-un à 20 heures du soir, le conseil municipal de La Sauvetat du Dropt s’est réuni au lieu habituel des séances sous la présidence de M. Champeval, maire.

Étaient présents: M.M. Augey, Barrière, Mercat, Roux, Monteil, Chavagnac, Jouanneau, Debet, Videau, Gardeau, Humeau. Absents: néant.

Le maire expose au conseil qu’il est de son devoir d’allouer une subvention pour l’érection du monument à élever à la mémoire des enfants de la commune morts pour la France. Je propose la somme de 1000 francs qui sera prise sur les fonds libres du budget de 1920.

Cette somme sera versée immédiatement à M. Fauré, trésorier du comité d’organisation. A l’unanimité cette somme a été votée. … ».

Pour illustrer, en plus des photos du monument – pour l’occasion nettoyé – un extrait de la délibération de 1921 et un extrait d’un poème de E. Douat, prêtre du village, le jour de la bénédiction en octobre 1922. Toutes les informations sur la date de la construction sont les bienvenues.

monument morts la sauvetat du dropt 2 deliberation monument morts sauvetat monument morts la sauvetat du dropt 3
benediction e douat 1922 benediction e douat 1922 2 monument morts la sauvetat du dropt 4
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire