• Le Pays de Lauzun affirme sa présence sur Internet

    Le 1er mars 2019, la Commission Communication de la Communauté des Communes du Pays de Lauzun présidée par Fabrice Esposito, Maire de Lauzun, a démarré un travail d’action sur internet : au programme, actualisation des informations diffusées sur le site, et développement des réseaux sociaux. La communauté de communes sera accompagnée dans sa démarche par 1FORMANET, entreprise informatique locale.

    Un important travail de mise à jour est nécessaire pour ce site et demandera une collaboration étroite de l’entreprise informatique avec les responsables des différentes commissions de la CCPL47.

    La municipalité de La Sauvetat du Dropt est fière de préciser que l’entreprise 1FORMANET, choisie comme community manager * par la CCPL47 est dirigée par Sylvie Schneider, sauvetatoise.

    Vous retrouverez l’article sur le site de la CCPL47 en rubrique Économie sous le titre : »Le Pays de Lauzun affirme sa présence sur Internet » ainsi que sur les pages des réseaux sociaux nouvellement créées CCPL 47 Facebook et CCPL 47 Twitter.

    * Le ou la community manager est chargé(e) de créer et de fédérer une communauté d’internautes autour d’un intérêt commun. Sa mission consiste à développer et à gérer la présence d’une organisation (marque, association, produit, jeu…) sur Internet.

     

  • Retour sur les Trésors de Guyenne en Pays de Lauzun

    Résumé et photos de la journée du 13 juillet de Sandrine Andreu, technicienne tourisme de l’Office de Tourisme du Pays de Lauzun

    Trésors de Guyenne en Pays de Lauzun était programmée le jeudi 13 juillet. Cette journée, organisée par Sylvie Vergné, présidente de la Commission Économie de la Communauté de Communes du Pays de Lauzun en partenariat avec Garonne Expansion, avait pour objectif la valorisation économique du territoire par la découverte de ses entreprises, son patrimoine et ses savoir-faire. Elle s’adressait aux visiteurs, aux touristes tout comme aux habitants du Pays et alentours.

    Nous avons constaté une bonne participation tout au long de la journée. Parmi les visiteurs, des touristes mais aussi de nombreux locaux qui ont été surpris de découvrir des entreprises qu’ils ne connaissaient pas ou très peu.

    Les entreprises et leur savoir-faire
    • Entreprise Carrier de Lauzun. Située à Lauzun, cette entreprise crée des chaises et des tables depuis 3 générations. Christelle et Vincent Carrier emploient 48 personnes et ont de nombreux projets pour 2018. Des postes sont d’ailleurs à pourvoir: soudeur, emballage … Pour en savoir plus: tél. 05 53 94 10 31 et Mobilier Carrier
    • Entreprise Bûche-Eco 47. Situé à La Sauvetat du Dropt, Bruno Framarin fabrique des bûches. Des bûches de bois compressées ou densifiées ayant un pouvoir calorifique très élevé permettant d’obtenir un excellent rendement dans tous types de foyers. 3 salariés travaillent dans la fabrique qui existe depuis 2012 et que Bruno projette de développer en 2018. Pour en savoir plus: tél. 05 53 83 05 61 et Bûche-Eco
    • Fruits Gourmets. Située à Allemans du Dropt, cette entreprise est dirigée par Jean-Yves Cadalen. FRUIT GOURMET est spécialiste dans la production de fruits séchés et réhydratés, ce qui leur donne un moelleux et une texture exceptionnelle. Depuis 1992, cette entreprise ne cesse de progresser, avec une gamme de plus de 30 produits, dont certains en BIO. Elle fait rayonner son savoir-faire dans de nombreux pays en fournissant restaurants et épiceries fines. Pour en savoir plus: Fruits Gourmets et tel : 05.53.20.22.20
    • Atelier du Bol Doré. Monsieur Guipouy est artisan potier à Lachapelle depuis 40 ans. Depuis 1996, il s’est spécialisé dans la recherche des émaux cristallisés. Cette technique particulière rend chacune de ses œuvres uniques. Pour en voir plus, téléphonez avant d’aller rendre visite à la boutique. Tel. 05 53 83 67 44 ou 06 78 67 42 43 et sur Atelier du Bol Doré
    • EARL du Roumaguey. Jean Marboutin est exploitant agricole sur la commune de Lavergne depuis 1978. Passé en bio depuis 17 ans. Il est éleveurs de moutons et produit du méteil (mélange de féveroles, de pois vert, d’orge et de blé principalement destiné à la consommation animale) et du soja bio. Pour 2018, il a en projet la culture de lentille. Pour le joindre: tel. 06 87 36 28 97.
    Le patrimoine
    • Visite de Lauzun avec Jean-Paul Trilles, Raconteur de Pays emmène le groupe jusque dans le parc du château, en passant devant les Carreyroux, les venelles de Pompeï, la maison aux Cariatides…. Les anecdotes sont nombreuses pour ce charmant village que vous pourrez visiter en suivant le guide sur rendez-vous. Jean-Paul fait aussi visiter le château tous les jours de juillet et août de 10h à 12h et de 14h à 18h. Tél. 06 74 25 16 65.
    • Visite de La Sauvetat du Dropt avec Francine Pandolfo, présidente des Amis de la Sauveté qui a fait découvrir les maisons à pans de bois, la Tour de Monviel, la maison renaissance, l’Église St Germain et son chœur roman d’origine et enfin, assistée de Denis Murer, Maire d’Agnac, le pont roman à 23 arches mitoyen aux deux communes. Visite accompagnée possible sur rendez-vous au 05 53 83 01 99.
      Ce village est doté d’un circuit touristique numérique qui permet de tout savoir sur son Histoire du Moyen-Âge à nos jours en suivant 12 panneaux colorés. Pour les non connectés, une version papier est disponible dans la Cabane Info Tourisme située à l’entrée de l’aire de camping-car.
    • Visite d’Allemans du Dropt avec Françoise Dovillez Raconteur de Pays qui a fait découvrir les fresques de l’Église Saint Eutrope. Faîtes de pigments naturels, elles sont datées du XVe siècle. Parfaitement restaurées et mises en valeur par un éclairage spécial, elles racontent la bible. A visiter avec Françoise ainsi que le village sur rendez-vous toute l’année en français au 06 83 25 89 71 ou en anglais avec Jane au 06 72 39 21 26.
    Les visites inédites avec des passionnés
    • La carrière de tuff de peyrières. C’est Francette Vallet-Gauban qui nous emmène à travers un rastouil (champ de blé fraîchement moissonné) pour aller découvrir cette carrière de tuff située dans un petit bosquet.
      Récemment cachée par les ronces, cette ancienne carrière a permis de sortir le matériaux de construction des maisons de sa commune et elle tient à ce que cet endroit revive et livre son histoire. Il aura fallu beaucoup de temps et une infinie patience pour que le conseil municipal accepte de suivre ce projet un peu fou d’un bosquet perdu au milieu de grandes parcelles. Mais elle s’est si bien documentée, elle a tant fait pour que l’endroit soit nettoyé et a même fait venir un géologue qui a confirmé que cet endroit existait déjà au temps des mammouths qu’elle a fini par convaincre tout son monde.
      Dans l’avenir, cette carrière pourrait être aménagée en lieu de détente avec halte pique-nique tout en informant le visiteur de l’historique du lieu. Projet à suivre.
    • La palombière de Kiki. Nous sommes reçus en plein bois sur la commune de Laperche par Christian Martineau que tout le monde appelle Kiki. Il nous présente sa cabane perchée de 80 m2 aménagée comme une véritable maison à 9m50 de hauteur équipée d’un ascenseur pour monter hommes et victuailles. C’est qu’ils y passent du temps les amateurs de chasse à la palombe! Il nous explique le fonctionnement des appeaux, la taille des arbres alentours pour voir les vols se poser. Nous imite le roucoulement de l’oiseau bleu.
      Locaux et touristes comprennent, à l’écouter parler avec autant d’emphase que se retrouvent ici chaque année en automne, après un travail acharné durant de nombreuses journées, des passionnés à l’affût. Que l’on soit pour ou contre la chasse, il faut reconnaître que, outre ce goût pour la chasse partagé entre amis, il y a aussi une belle connaissance et une extrême connivence avec la nature. Cette visite insolite avait bien sa place parmi les Trésors de Guyenne en Pays de Lauzun.
    Les haltes repas de la journée
    • Pique-nique sauvetatois. A midi, ceux qui l’ont souhaité se sont retrouvés pour une très conviviale halte pique-nique devant le pont roman de La Sauvetat du Dropt. Ceux des participants qui n’avaient pas prévu le casse-croûte ont pu s’approvisionner au PROXI P’tit Panier du Dropt situé sur la Place du Moulin. D’autres ont partagé leurs victuailles et un anniversaire a même été fêté à cette occasion.
      Cette halte aura en outre permis des rencontres insolites. Un équipage de 3 jeunes gens avec un cheval de trait arrivant de Grignols (33) en direction d’Avignon (84), et 2 jeunes cyclistes mexicains venus en France pour suivre le Tour de France qui partaient vers Bordeaux puis Paris avant de rejoindre le Royaume-Uni.
    • Souper à l’Oisonnière chez Olivier et Juliette Desmaret à Bourgougnague. Ici, on élève et gave de manière traditionnelle des canards gras qui sont ensuite transformés dans un laboratoire aux normes européennes. Olivier et Juliette ont fait le choix d’une petite exploitation familiale pour assurer la qualité des produits et conserver de bonnes conditions d’élevage.
      Agréable surprise à notre arrivée, une 50aine de personnes étaient déjà installées dans la grange superbement aménagée et nous attendaient pour que le spectacle de la TIKTAK Cie commence ! Fous rires et détente. Au cours du spectacle, d’agréables odeurs viennent nous chatouiller les narines. Les saucisses de canard et autres tournedos de canards au foie gras cuisent doucement sur les planchas.
      Après s’être régalés, les explorateurs d’un jour et les gourmands du soir prennent congés tard dans la soirée, ravis de cette journée riche en découverte sur le Pays de Lauzun.
      Olivier DESMARET vous accueille dans sa boutique au lieu-dit « Saint-Laurent » à Bourgougnague. Tél. 05 53 94 17 58 ou 06 22 21 84 83 ou informations en ligne sur L’Oisonnière.

    Fin de cette journée très riche du 13 juillet. Article complet à retrouver sur le site de la CCPL 47.

    Le Président de la Communauté de Communes du Pays de Lauzun, Monsieur Luc Macouin et la Commission Economie présidée par Madame Sylvie Vergné, remercient les communes, les entreprises, les partenaires et les nombreux participants qui ont œuvré à la réussite de cette journée.

  • Kidnapping culturel pour les plus jeunes

    Tract information cel Découverte du patrimoineTrès bonne initiative des Commissions Culture et Sport de la Communauté des Communes du Pays de Lauzun, une journée découverte du territoire proposée aux jeunes âgés de 11 à 15 ans.

    Fixé au jeudi 14 avril, le rendez-vous est donné à 9h devant le Collège de Miramont de Guyenne (côté bus), pour un périple de 11h à travers le Pays de Lauzun. Les pique-niques du midi et du soir sont fournis par la CCPL. Le retour est prévu à 20h à Lauzun.

    C’est GRATUIT pour vous les jeunes. N’hésitez pas à vous inscrire. Ce sera l’occasion de découvrir les richesses de ce pays dans lequel vous vivez et de faire de nouvelles rencontres.

  • La CCPL récompense les sportifs méritants

    sportifs meritants siteArticle du 2 février de Patricia Patiès-Cassol, correspondante du journal Le Sud-Ouest. Photo de Germain Sauron, 1er adjoint à la commune de La Sauvetat du Dropt, délégué à la Commission Culture-Tourisme de la CCPL.

    Vendredi soir 29 janvier, c’est Bourgougnague qui accueillait la cinquième édition de la cérémonie des récompenses aux sportifs méritants de la communauté. Huit sportifs et quatre clubs ont été honorés.

    Parmi eux, le Groupement jeunes Val de Guyenne 47 pour la création du groupement en 2014 avec les clubs de l’ASSA et de Miramont-Lavergne, et la montée en catégorie interdistrict des U15.

    L’ASSA Pays du Dropt a reçu elle aussi les félicitations pour tout le travail effectué depuis la fusion des clubs d’Allemans et de La Sauvetat en 1990.

    L’ASM XV de Miramont, club créé en 1920, a reçu des lauriers via son président, Robert Polèse, pour son titre de champion du Périgord-Agenais en 2015 en promotion honneur.

    Puis le UFC Saint-Colomb-de-Lauzun est monté sur scène pour ses trois titres de champions jeunes en district, son équipe féminine et son école de football labellisée en 2015.

    Une femme récompensée

    C’est tout d’abord Jordy Picard, coureur de trail qui a été récompensé pour ses résultats sur différentes courses d’endurance de 20 à 100 km. Impossible de ne pas honorer ensuite Ludovic Prouzet, le champion de triathlon, titulaire du titre de champion d’Europe amateur vétéran en longue distance, licencié au club miramontais, et son collègue David Birkenstock.

    La seule femme récompensée a été Marianne Van Maanen, Sauvetatoise, pour son titre de championne d’Aquitaine 2015 de canoë-kayak au Challenge jeune régional.

    Le benjamin de la soirée a été Alban Maugenet. Âgé de 7 ans, le garçonnet est déjà champion régional et départemental 2015, champion régional et départemental de route et cyclo-cross 2014 et champion départemental route et cyclo-cross en 2013 à l’âge de cinq ans.

    Les tireurs à l’arc, Joel et Julien Tatareau ont aussi été félicités.

    Le judoka Paul Rouyre, sept fois champion de Lot-et-Garonne (dans toutes les catégories de benjamin à senior), a accumulé les résultats d’exception et les premières places sur les podiums et s’investit également comme arbitre au sein du Judo Club Miramont-Eymet.

  • Les éleveurs de canards sont soutenus par la CCPL

    Sur une initiative de Jean-Pierre Tenot, céréalier, adjoint au Maire de La Sauvetat du Dropt et membre de la Commission Économie et Aménagement du Territoire de la Communauté des Communes du Pays de Lauzun (CCPL), et de Sylvie Vergné, adjoint au Maire de Miramont de Guyenne sa présidente, s’est réunie leur commission ainsi que la Commission Agriculture, Environnement et Développement Durable afin de soutenir les agriculteurs éleveurs de canards touchés par les mesures prises pour combattre la grippe aviaire.

    Rappelons que 69 cas de grippe aviaire ont été détectés dans le Sud-Ouest mais aucun en Lot-et-Garonne. Que 18 départements, dont le Lot-et-Garonne, sont concernés par la mesure ne permettant plus l’installation de palmipèdes dans les élevages depuis mi-janvier afin de faire un vide sanitaire. Cette mesure touche 18 exploitations situées sur 9 des 20 communes que compte le Pays de Lauzun.

    C’est donc mercredi 27 janvier que se sont retrouvés autour de la table 21 membres de ces deux commissions dont 7 membres agriculteurs ou retraités du monde agricole. La question à l’ordre du jour étant de savoir quel soutien financier ou matériel peut apporter la CCPL à ces 18 éleveurs.

    Après un tour de table, il fut évident que le problème ne laisse pas indifférent et qu’il est important de trouver des solutions. Qu’il est primordial d’être solidaire et de soutenir ces agriculteurs en détresse car c’est une réalité rarement évoquée, le suicide est la troisième cause de décès chez les exploitants.

    Certains des élus présents parlent des difficultés rencontrées par d’autres filières de production et se demandent s’il est juste de ne s’intéresser qu’aux élevages de palmipèdes. Monsieur Tenot précise alors que la plupart de ces élevages de canards n’ont que cette production et sont dans l’obligation de cesser toute activité au mieux jusqu’au 15 mai. Ceux qui auront la chance de redémarrer à cette date ne percevront leur revenu que mi-août. Il faudra vivre dans l’intervalle et payer ses charges.

    Concrètement, une aide financière, même minime, venant de la CCPL pourrait venir en complément des aides prévues par l’État. Reste à fixer le montant et le moyen de règlement.

    Les membres de l’assemblée décident alors que Madame Vergné et Monsieur Tenot prendront rendez-vous avec le sous-préfet pour parler de leur démarche et voir où en sont les mesures gouvernementales avant de réunir les 18 éleveurs pour des propositions concrètes. En attendant, une motion de soutien sera votée au prochain conseil communautaire de la CCPL.

    Si pour la plupart cette action doit rester exceptionnelle, d’autres pensent que cette démarche volontaire de la Communauté des Communes du Pays de Lauzun qui se met en place sera peut-être le début d’une nouvelle orientation.

    DSCN0132 DSCN0133
    DSCN0134 DSCN0135
  • La Sauvetat du Dropt fait son cirque

    Aperçu par le passant devant la Salle des Sports et la Maison des Loisirs, un cirque qui proposait d’amuser petits et grands mercredi 27 mai après-midi. L’histoire ne dit pas si le chapiteau fut bondé et si le spectacle fut magique. Il nous aura rappelé notre enfance où de nombreux cirques s’installaient sur la place de la Poste et où nous nous retrouvions nombreux.

    Une autre forme de cirque vous invite à la découverte de spectacles nombreux et variés. Organisé par la CCPL en partenariat avec Bastid’art et Staccato, le Festival CIRK É ZIK, dont on se rappelle que la première édition fut programmée à La Sauvetat du Dropt en 2009, vous invite à Bourgougnague le vendredi 5 et le samedi 6 juin.

    DSC_0018DSC_0016 cirk__zik2015-Aff-A3
  • Conseil Communautaire d’octobre à La Sauvetat du Dropt

    logo_comcom_lauzun

    Chaque mois, le président de la Communauté des Communes du Pays de Lauzun (CCPL), Luc Macouin, vice-présidents et délégués se réunissent pour parler des projets communs de développement et d’aménagement de notre territoire.

    Mercredi 22 octobre, cette réunion avait lieu à La Sauvetat du Dropt où l’accueil était fait par le maire, Jean-Luc Gardeau et ses conseillers municipaux.

    Origine de la Communauté des Communes du Pays de Lauzun.

    (Information à retrouver sur le site du Pays de Lauzun)

    La CCPL a été créée par arrêté préfectoral du 23 décembre 1993. C’est la première communauté de communes du Lot-et-Garonne.

    Initiée par Pierre PERIE, maire de Roumagne et conseiller Général du canton de Lauzun, elle comptait à l’origine 15 communes :
    Agnac – Allemans du Dropt – Armillac – Bourgougnague – Cambes –Laperche – La Sauvetat du Dropt – Lauzun – Lavergne – Moustier –Peyrières – Roumagne – Saint Colomb de Lauzun – Saint Pardoux Isaac –Ségalas.

    Les services administratifs ont été aménagés en 1998 dans une des plus anciennes maisons de Lauzun construite en 1711 au 5 rue Pissebaque.

    17/10/1997 :  Intégration de trois communes supplémentaires : Miramont De GuyenneMontignac de Lauzun et Montignac-Toupinerie.

    01/01/2013 : Intégration de deux communes de plus : Puysserampion et Lachapelle.

    intercommunalites-du-Lot-et-Garonne CARTE DU PAYS DE LAUZUN 2014 450X321

    Président de la Communauté des Communes du Pays de Lauzun

    Monsieur Luc Macouin, maire de St Colomb de Lauzun

    Différentes commissions et leur président:

    Commission Habitat – Bâtiment: Christian Martinaud, conseiller municipal à Laperche.

    Commission Culture et Tourisme: Noël de Nardi, conseiller municipal à Miramont de Guyenne

    Commission Communication: Fabrice Esposito, maire de Lauzun

    Commission Économie – Aménagement du territoire: Sylvie Vergné, conseillère municipale à Miramont de Guyenne

    Commission Sports: Jean-Marie Farbos, conseiller municipal à Roumagne

    Commission Environnement – Développement Durable – Agriculture: Jean-Luc Gardeau, maire de La Sauvetat du Dropt

    Commission Voirie: Jean-Marie Constantin, Maire de Bourgougnague

    Compétences de la Communauté des Communes du Pays de Lauzun

    Compétences Obligatoires :

              – Economique (aménagement des zones d’activités).

             – Aménagement de l’espace

    Compétences Optionnelles :

            – Protection et mise en valeur de l’environnement.

            – Création, aménagement et entretien de la voirie.

            – Développement sportif, culturel et touristique.

            – Politique de logement et du cadre de vie.

    Vous retrouverez ces informations et le détail des actions de la CCPL dans le prochain bulletin communautaire qui sera distribué en fin d’année.

    2014 sauvetat conseil com 045 001 copieLes photos de cette réunion du 22 octobre à La Sauvetat du Dropt. De Charlotte Pelletier, correspondante du Petit Journal (en vente au Bar-Restaurant Les Fées Gourmandises ou à la boulangerie Demadrille).

    2014 sauvetat conseil com 045 016 copie 2 2014 sauvetat conseil com 045 017 copie
  • Prenons conscience du réchauffement climatique!

    • Notre ami Germain Sauron, adjoint au maire sur notre commune de La Sauvetat du Dropt, était tellement surpris du spectacle qui s’offrait à lui entre Tombebœuf et son domicile qu’il s’est arrêté pour prendre et nous envoyer ces clichés. Un verger de prunier en fleurs en ce début du mois d’octobre! 
    IMG_2303 IMG_2302

     

    Pacific Walrus US-SCIENCE-ENVIRONMENT-WALRUS

     

    • Réchauffement climatique dont on nous parle très régulièrement et dont les tenants et les aboutissants nous paraissent parfois éloignés de notre vie quotidienne mais dont nous devons nous soucier tout autant que ceux qui nous gouvernent.

    PrintLe mardi 23 septembre 2014 se tenait à New-York un Sommet pour le Climat organisé par Ban Ki-moon, secrétaire général de l’ONU. Il réunissait chefs d’États et personnalités politiques qui prenaient un engagement en faveur d’une action urgente et concrète contre le réchauffement climatique. Une rencontre qui visait à relancer les engagements dans le sens d’une réduction des gaz à effet de serre.

    Source: http://www.un.org/climatechange/summit/fr/2014/09/sommet-climat-changement-lair-declare-chef-lonu/ Propos de Monsieur Ban Ki-moon

    « … Le changement est dans l’air. Aujourd’hui le Sommet sur le climat a montré une approche mondiale complètement nouvelle face aux changements climatiques », a dit M. Ban. « Les mesures annoncées par les gouvernements, les entreprises, le monde de la finance et la société civile montrent que de nombreux partenaires sont prêts à affronter ensemble les défis du changement climatique. »

    Parmi les nombreuses initiatives annoncées, plus de 130 gouvernements, compagnies, groupes représentant la société civile et peuples autochtones se sont engagés à réduire de moitié la déforestation d’ici à 2020 avant d’y mettre fin d’ici à 2030.

    Dans le domaine de l’agriculture, plus de 20 gouvernements et 30 organisations et compagnies ont annoncé qu’ils se joindraient à l’Alliance mondiale pour le climat et une agriculture intelligente, récemment constituée.

    De leur côté, les maires de plus de 2.000 villes dans le monde ont conclu un pacte, dans lequel ils s’engagent à réduire les émissions de gaz à effet de serre de 454 mégatonnes d’ici à 2020.

    Des initiatives ont également été annoncées dans les domaines de la finance, de l’industrie, des énergies renouvelables, de l’efficience énergétique, de la résilience et des transports … »

    Alors, puisqu’en observant la nature qui nous entoure, force est de constater ces étranges changements climatiques, sachons apporter notre contribution par des gestes simples dont le premier est de savoir utiliser le tri sélectif.

    logo_comcom_lauzunPour vous aider, retrouvez les consignes de tri de la Communauté des Communes du Pays de Lauzun, ainsi que les jours de ramassage des containers individuels sur leur site PAYS DE LAUZUN/CCPL.

    Information rappelée par Jean-Luc Gardeau, Maire de La Sauvetat du Dropt et président de la Commission « Environnement – Développement durable – Agriculture » de la CCPL.