• La nouvelle déchèterie en pratique

    Suite de l’article de Patricia Paties-Cassol, correspondante Sud-Ouest sur le secteur de Miramont de Guyenne.

    La nouvelle déchèterie en pratique

    Jours et horaires d’ouverture: lundi, mercredi et vendredi de 13h30 à 18h ; mardi et jeudi de 8h à 12h et de 13h30 à 18h ; samedi de 9h30 à 18h.

    L’accès se fait par lecture de plaque minéralogique. Trois véhicules par famille maximum. Pour se faire inscrire envoyer à iris@ccpl47.fr, un justificatif de domicile, une photocopie d’une pièce d’identité et des cartes grises.


    Renseignement auprès de la CCPL au 05 53 94 11 23

    Déchets acceptés : métaux, déchets dangereux, végétaux, gravats, cartons, appareils électriques, bois, mobilier, textiles, huile de vidange, ampoules, piles, cartouches d’encre, mobilier. Un espace réemploi est également disponible.

    Déchets réfusés (entre autres) : ordures ménagères, carcasses et épaves automobiles, bouteilles de gaz, extincteurs, pneus, médicaments et déchets de soins, films plastiques agricoles, souches et branchages d’un diamètre supérieur à 15 cm…

  • Ouverture de la nouvelle déchèterie

    « La déchèterie ouvre après un long chantier« , article Sud-Ouest de Patricia Paties-Cassol paru le 15 mai 2019.

    La déchèterie ouvre après un long chantier

    Après 18 ans de bons et loyaux services, la déchetterie de Favard a laissé place ce lundi à sa remplaçante. Construite en 2001 après que la Communauté des communes du Pays de Lauzun a pris la compétence des ordures ménagères et installé le tri sélectif en points d’apports volontaires, sa fréquentation ne cessera de croître. Avec 45 000 passages par an soit 146 par jour avec des pics à 240 alors qu’elle était prévue initialement pour 200 passages…semaine, la désormais ancienne déchetterie était pour le moins engorgée et déclarée dépassée voire dangereuse, même si aucun accident n’y a jamais été répertorié.

    Première dans le département

    Bâti tout à côté, sur un terrain de 1000m2 cédé gratuitement par la commune de Miramont, le nouvel équipement d’un modèle innovant et performant, de type à plat et circulaire, comporte de nombreux atouts. Doté de différentes zones de dépôt très accessibles et lisibles, de compacteurs, de plateformes pour les déchets verts et les gravats, de zones de recyclage, ce nouvel équipement fait le pari de la modernité. Selon Jacques Poujade de Terroirs et Communautés, le bureau d’étude spécialisé dans le traitement des déchets en charge de ce projet: »La fluidité et la sécurité y seront assurées », et en outre « On ne devrait pas y faire la queue ». Et cocorico pour la CCPL, qui se retrouve à la pointe du traitement des déchets puisque seules trois déchetteries sont ainsi équipées en Nouvelle Aquitaine et la première dans le département.

    Les élus ont tous eu à cœur de se féliciter de cette réalisation tout comme Val’orizon, qui possède la compétence traitement des déchets du site depuis janvier dernier, par la voix de son vice-président, Jean-François Sauvaud. Pour Jean-Luc Gardeau, vice-président de la CCPL en charge de l’Environnement « ces onze mois de chantier sont un investissement et une étape dans la mise en œuvre de notre politique environnementale ». En effet, absorber, valoriser et ainsi améliorer la qualité du tri reste toujours un enjeu de taille pour en limiter les coûts de traitement. Tout en sachant que le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas.

  • Kidnapping culturel de passage à La Sauvetat du Dropt

    Article Sud-Ouest de Patricia Paties-Cassol, correspondante locale, paru le 3 mai 2019. Photos de Germain Sauron, 1er adjoint à la commune et membre des Amis de la Sauveté.

    « Jeudi, une quinzaine de jeunes collégiens a répondu à l’invitation de la Communauté des Communes du Pays de Lauzun pour la troisième édition du Kidnapping culturel.

    Le principe est simple : on monte dans un bus et on part à la découverte du territoire de la communauté. Bien souvent, on ne s’attarde pas sur son environnement proche, et cette journée est l’occasion de le faire. Encadrés par Pierre Prunet, Pascale Dalto et Patricia Zambudio, les jeunes sont tout d’abord allés aux abords des anciennes usines de chaussures – pour l’une d’entre elles détruite par un incendie en 1980 -, Housty et Prunet. Si les bâtiments sont vides, ils sont toujours le reflet de beaucoup de souvenirs et d’images, pour peu que l’on détaille les pierres. Sur la façade de l’usine Prunet, on remonte même le temps jusqu’à la conserverie Félix Potin, dont le nom est encore gravé sur le mur.

    Culture et patrimoine local

    C’est en direction de Montignac-de-Lauzun que le bus est reparti ensuite, avec, à l’arrivée, l’accueil du maire, Jean-Marie Lenzi, pour la visite de l’église Saint-Saturnin, et un rapide cours d’histoire sur la séparation de l’Église et de l’État, avant d’écouter dans la salle des fêtes Henri-Gava raconter l’arrivée de l’immigration italienne dans le village.

    À midi, c’est un repas partagé à Saint-Pardoux-Isaac qui a précédé la découverte d’un ancien four à pain caché au creux d’un fourré, peut-être l’ancienne maison d’un fabricant de chapelets et de l’ancienne gare de la commune.

    Les jeunes reçus par Les Amis de la Sauveté

    L’après-midi s’est poursuivie à La Sauvetat-du-Dropt avec la visite et la découverte du pont roman, et l’histoire des Sauvetés, avant le retour à Miramont sur la zone de la Brisse avec de nombreuses explications sur le centre de remonte ou l’installation du Zoo circus d’Alfred Court, qui marquera la commune.

    Une journée dense et riche d’enseignements qui séduit chaque année, puisqu’une partie des globe-trotters de ce jour avaient déjà participé aux éditions précédentes. »

    Pour en apprendre autant que les jeunes sur ces visites, voici le Livret kidnapping culturel qui leur a été remis à l’issue de la journée. Le circuit de La Sauvetat du Dropt est bien détaillé et peut-être consulté sur la page de la Visite guidée de votre blog/site.

  • Hommage à Marc Lesimple

    Article paru le 30 avril 2019, signé de Patricia Paties-Cassol, correspondante du Sud-Ouest. Photos de Martine Brosse, conseillère municipale à La Sauvetat du Dropt.

    « Samedi soir, à La Sauvetat-du-Dropt, les amis de Marc Lesimple se sont retrouvés autour d’Anne, sa femme, et de ses enfants. C’est un hommage chaleureux et sincère qui a été rendu à l’ancien fondateur et président du Club de canoë-kayak de la Vallée-du-Dropt de 1994 jusqu’en 2005, décédé en juillet dernier.

    Une plaque a été dévoilée sur le bâtiment du club. Les hommages qui se sont succédés ont tous mis en lumière la personnalité exceptionnelle de l’homme « actif, engagé et volontaire au niveau professionnel et associatif », comme l’a souligné Pierre Camani.

    Pour Luc Macoin, Marc était « un éternel adolescent, une belle personne à l’enthousiasme communicatif ». Pour preuve, ce bâtiment devenu aujourd’hui un beau club-house, bâti par Marc et des bénévoles, pour remplacer la simple cabane des débuts tout au bord du Dropt.

    Le maire de La Sauvetat-du-Dropt, Jean-Luc Gardeau a dépeint cette association « comme une grande famille » tandis que confirmant cela, le président du club Olivier Caïn promettait : « On va continuer à écrire l’histoire de ce club, encore et toujours avec lui ».

    Anne proposait ensuite aux présents, avant le pot de l’amitié, d’apposer leurs signatures sur trois bateaux en céramique qui seront déposés sur la tombe de Marc Lesimple. »

  • Retour sur l’opération « Tous au compost » de la CCPL47

    Article « Retour sur l’opération Tous au compost, avril 2019 » paru le 22 avril 2019 sur le site de la Communauté des Communes du Pays de Lauzun.

    « Le 11 Avril dernier s’est tenue une opération de sensibilisation à destination des usagers du territoire à la pratique du compostage et du paillage.

    La quinzaine de participants a pu échanger pendant une heure environ dans la salle de réunion, puis autour des composteurs installés dans les jardins de la communauté, avant de repartir avec le matériel (1 composteur et 1 bio seau par foyer présent) et nous l’espérons, la mise en pratique dans leurs foyers respectifs.

    Si vous aussi cette démarche vous intéresse, n’hésitez pas à vous inscrire auprès de la CCPL, vous serez ainsi prévenus des dates des prochaines rencontres : 05 53 94 10 41 ou 06 07 67 77 45 ou environnement@ccpl47.fr »

  • Succès du premier Job Dating de la CCPL47

    Article Sud-Ouest du 12 avril 2019 de la correspondante locale Patricia Paties-Cassol. Photos de l’entreprise 1FORMANET en charge de la gestion du site CCPL47

    « 150 personnes ont poussé la porte du Job Dating

    Vendredi matin 5 avril, se tenait dans le hall de l’hôtel de ville de Miramont de Guyenne, un job dating organisé par la Communauté des Communes du Pays de Lauzun et la commission économie présidée par Sylvie Vergne. Vu le succès rencontré on peut parier sur la tenue d’une deuxième édition en début d’année prochaine.

    En effet, ce sont environ 150 personnes qui sont passées durant la matinée pour venir à la rencontre d’entrepreneurs, agences d’intérim ou des chambres consulaires. Les entreprises et associations recruteuses se sont dit ravis et sont repartis avec plusieurs CV correspondant à leur demande.

    Une seule critique a émergé, l’étroitesse des lieux au vu du succès rencontré ! »

  • Info CCPL : Invitation Atelier Jardin Zéro Déchet


    Elise St Marc, chargée de mission environnement de la Communauté des Communes du Pays de Lauzun vous fait part de l’information suivante :

    L’association Horizon Vert, qui milite depuis 30 ans en faveur de l’écologie, en partenariat avec l’ARS et ValOrizon, organise un atelier sur le thème du jardin zéro déchet, le samedi 13 avril de 14h30 à 17h30. Cet atelier est gratuit et à destination du grand public.

    D’autres dates sont proposées jusqu’à fin avril avec des thèmes différents. Tous les intéressés peuvent participer librement à ces ateliers collectifs.

  • Trésors de Guyenne

    Trésors de Guyenne, 19 juillet sur le Pays de Lauzun

    Organisée pour la deuxième année par la Communauté de Communes du Pays de Lauzun, cette journée a pour objectif la valorisation économique du territoire par la découverte de ses entreprises, son patrimoine et ses savoir-faire.
    Elle s’adresse aux visiteurs, touristes, tout comme aux habitants du Pays et alentours.

  • Invitation au Compost’ Tour de la CCPL47

    Information de la Commission Environnement de la CCPL 47 présidée par Monsieur Jean-Luc Gardeau, Maire de La Sauvetat du Dropt.

    La Semaine Nationale du Compostage de Proximité aura lieu du 24 mars au 8 avril 2018. Sur notre territoire, la Communauté des Communes du Pays de Lauzun s’associe à VALORIZON et la Communauté des Communes du Pays de Duras pour vous inviter à une Journée COMPOST’ TOUR le mardi 3 avril 2018.

    Si vous le souhaitez, vous pouvez effectuer les visites en itinérance tout au long de la journée. Pour ce faire, RDV à Miramont de Guyenne sur le parking du supermarché Netto à 9h15 pour covoiturer.

    Sinon, nous vous donnons rendez-vous autour de la plateforme autonome de la Cantine Générale de Miramont de Guyenne et de la Ferme du Cadet à 11h45.
    Ce sera également l’occasion de passer ensemble un moment convivial qui s’achèvera autour d’un verre offert sur site, avant la pause déjeuner.

    Cliquez sur le Carton d’Invitation pour avoir le programme détaillé de la journée.

  • Belle ambiance à la soubernade des Amis de La Sauveté

    Soirée réussie qui aura démarrée par un apéritif au milieu des photos de l’exposition organisée par la Communauté des Communes du Pays de Lauzun dans la salle des sports depuis quinze jours.

    Ce sont une centaine de personnes qui se sont déplacées pour déguster la fameuse soubernade des Amis de La Sauveté. Est-il nécessaire de rappeler que ce plat est composé de haricots coco et de pommes de terre cuits avec des couennes servi en soupe comme en plat principal accompagné de saucisses grillées au barbecue? Une recette ancestrale très appréciée des gastronomes et des nostalgiques de la cuisine de nos grand-mères.

    Parmi les convives, des sauvetatois dont Monsieur le Maire et des adjoints et conseillers, des amis de sauvetatois et des gens venus tout spécialement des communes voisines attirés par l’alléchante publicité mise en ligne sur l’un des très décriés réseaux sociaux!

    Quelques photos des convives et des hommes au barbecue. Il manque, et c’est un comble, nos mamies cuisinières qui œuvraient depuis le matin déjà telles des fourmis laborieuses pour que la soirée soit parfaite. Qu’elles veuillent bien nous en excuser!

  • Trésors de Guyenne et rencontres insolites!

    Initiative de la Commission Économie de la CCPL

    La Commission Économie du Pays de Lauzun, activement menée par Sylvie Vergné sa présidente, organisait jeudi 13 juillet une journée nommée « Trésors de Guyenne en Pays de Lauzun » afin de découvrir les richesses du territoire.

    Un long et très illustré résumé relatant chacune des visites sera prochainement diffusé sur le site de la CCPL. Pour aujourd’hui, c’est de La Sauvetat du Dropt dont il s’agit puisque les visiteurs se sont retrouvés sur la Place du Moulin pour le pique-nique de midi. Parmi eux, Jean-Luc Gardeau, Maire du village.

    Rencontres insolites au cours du pique-nique

    C’est avant et pendant le casse-croûte que nous avons eu la chance de rencontrer des gens de passage. Un premier groupe composé d’un cheval de trait accompagné de jeunes gens venant de Grignols (33) en direction d’Avignon (84). Comme nous, ils se sont installés pour partager leur repas champêtre.

    Puis, une autre belle rencontre. Deux jeunes touristes sur leur vélo en tenue de cyclistes colorées. Interrogés en espagnol par Germain Sauron, 1er adjoint de la commune, nous apprenions qu’ils étaient de nationalité mexicaine et qu’ils arrivaient d’Eymet où ils avaient assisté au départ du Tour de France de la veille. Leur périple devait les conduire jusqu’à Bordeaux, puis à Paris et enfin à Londres! Cette brève rencontre nous aura permis de vérifier la notoriété internationale de cet événement.

    Découverte du patrimoine sauvetatois

    L’arrêt pique-nique fut suivi d’une visite commentée par Francine Pandolfo, présidente des Amis de la Sauveté. Le petit groupe, composé de touristes mais aussi de locaux des communes voisines, aura découvert le patrimoine du village: le pont roman (appartenant pour moitié à la commune d’Agnac), les maisons à pan de bois, les vestiges du mur d’enceinte, l’église, la Maison de la Tour et Monviel ou encore la maison renaissance. Monsieur Murer, Maire de la commune d’Agnac, prit part à la visite en donnant des précisions sur les travaux de restauration effectués et ceux à venir du pont roman.

    Pour la petite histoire locale, restèrent à l’ombre des arbres de la Place du Moulin quelques sauvetatois festoyant plus longuement pour fêter l’anniversaire à chiffre rond d’Agnès. Cet événement personnel est ici relaté pour souligner l’excellence du gâteau fait par la Boulangerie Demadrille située dans la Rue de Grammont. Citons aussi le multiservice PROXI P’tit Panier du Dropt qui permit à certains de se ravitailler pour le pique-nique.

    Une journée riche et appréciée qui permit de découvrir le patrimoine mais aussi le savoir-faire du pays. Le détail des visites sera prochainement mis en ligne.

       
  • Info CCPL 47: onze agents de la collectivité décorés

    Information de Jean-Luc Gardeau, Maire de La Sauvetat du Dropt et vice-président de la Commission Environnement et Agriculture de la Communauté des Communes du Pays de Lauzun. Article du journal Sud-Ouest du 22 juin. Photos de Monique Morenas.

    « Vendredi, les élus de la Communauté de communes du Pays de Lauzun se sont retrouvés, à Lauzun, pour remettre des médailles du travail à 11 agents administratifs et techniques. Le maire de la commune, Fabrice Esposito, a reçu les invités avant de passer la parole à Luc Macouin, président de la CCPL, qui a accueilli les récipiendaires et leurs familles.

    Tous deux ont procédé à la remise de médailles, tout comme les maires Jean-Luc Gardeau (La Sauvetat -du-Dropt), Jean-Marie Constantin (Bourgougnague), Francine Vallet-Gauban (Peyrière) et Guy Giacuzzo (Saint-Pardoux-Isaac).

    Annie Thomassin-Muraciolle, Didier Fadelli, Jean- Pierre Gay, Alain Mothes (Sauvetatois) et Gilles Prouzet ont reçu la médaille d’ argent pour 20 ans de services. Martine Cannevière, Jean-Louis Dall’armi, Fréderik Gonzalès, Alain Pérez, Michel Philippon et Robert Picard ont été décorés de celle de vermeil récompensant 30 ans de services.

    La cérémonie s’est terminée autour d’un buffet. »