• Une commémoration du 8 Mai sous les parapluies

    En raison de la pluie, il y eut cette année un petit cortège entre la mairie et le monument aux morts en ce mercredi 8 mai 2019, jour de la commémoration de la victoire du 8 mai 1945. Parmi les citoyens, des sauvetatois de longue date, des sauvetatois britanniques remerciés par le Maire à la fin du discours ainsi qu’une résidente néerlandaise.

    La commémoration fut suivie du partage du verre de l’amitié dans la salle de la Mairie.

    Voici le message de Geneviève Darrieussecq, secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Armées qui a été lu par Jean-Luc Gardeau, Maire de La Sauvetat du Dropt lors de la cérémonie du 74e anniversaire de la fin de la Deuxième Guerre mondiale en Europe, une journée de Victoire pour les Alliés.

     » La guerre est gagnée. Voici la victoire. C’est la victoire des nations unies et c’est la victoire de la France.  » La voix solennelle qui porte ce message dans l’après-midi du 8 mai 1945 est celle qui, depuis le 18 juin 1940, incarne la France dans la guerre. Les paroles du général DE GAULLE se mêlent au bourdon de Notre-Dame et aux cloches de toutes les églises, aux sirènes et aux exaltations qui retentissent dans tout le pays. La Victoire est là. Enfin, en Europe, la guerre est finie. Il y a 74 ans, l’Allemagne signait sa capitulation sans conditions par deux fois. La première, le 7 mai 1945, à Reims. La seconde, le soir du 8 mai, à Berlin. Ainsi, la France s’inscrivait dans le cercle des vainqueurs. Après tant de combats, de victimes et de destructions, le nazisme est abattu. C’est la victoire sur une idéologie totalitaire, raciste et criminelle qui a mené la violence jusqu’à sa plus effrayante extrémité. La France exprime sa reconnaissance à toutes ses filles et à tous ses fils qui ont combattu pour la patrie : les combattants de 1940, les Français Libres, tous ceux qui ont répondu à l’appel de la Résistance, les armées de LECLERC et de DE LATTRE. La France se souvient des déportés qui ont souffert de la barbarie et des victimes des camps de la mort. La Nation n’oublie pas tous ceux qui ont subi les conséquences du conflit : les prisonniers, les victimes civiles, les veuves et les orphelins.

    La France exprime sa reconnaissance aux femmes et aux hommes, issus des nations du monde entier, qui ont conjugué leurs efforts pour nous libérer et restaurer la dignité humaine. En ce 75ème anniversaire de l’année 1944, la France se souvient de ses libérateurs. Des villages du littoral normand à la flèche de la cathédrale de Strasbourg, de semaines en semaines, le flot de la liberté a recouvert le territoire. A tel endroit, la liberté portait l’uniforme français. A tel autre, celui des armées alliées. Ici, l’action des maquis était décisive. Là, l’action commune des soldats et des résistants emportait la décision. 75 ans après, alors que les derniers témoins vivants de cette histoire sont parmi nous, la mémoire de ces événements demeure. Nous nous souvenons avec ferveur des débarquements de Normandie et de Provence, de la libération de Paris, du courage et des sacrifices de tous les combattants de la liberté. Aujourd’hui, nous nous remémorons les déchirures de notre continent et l’ampleur du désastre humain et moral. Ainsi, rassemblés, nous mesurons la valeur de la paix. Elle est notre héritage. Elle est la clé de voûte de la construction européenne. Elle est notre raison de vivre ensemble. Préservons-là !

  • Hommage à Marc Lesimple

    Article paru le 30 avril 2019, signé de Patricia Paties-Cassol, correspondante du Sud-Ouest. Photos de Martine Brosse, conseillère municipale à La Sauvetat du Dropt.

    « Samedi soir, à La Sauvetat-du-Dropt, les amis de Marc Lesimple se sont retrouvés autour d’Anne, sa femme, et de ses enfants. C’est un hommage chaleureux et sincère qui a été rendu à l’ancien fondateur et président du Club de canoë-kayak de la Vallée-du-Dropt de 1994 jusqu’en 2005, décédé en juillet dernier.

    Une plaque a été dévoilée sur le bâtiment du club. Les hommages qui se sont succédés ont tous mis en lumière la personnalité exceptionnelle de l’homme « actif, engagé et volontaire au niveau professionnel et associatif », comme l’a souligné Pierre Camani.

    Pour Luc Macoin, Marc était « un éternel adolescent, une belle personne à l’enthousiasme communicatif ». Pour preuve, ce bâtiment devenu aujourd’hui un beau club-house, bâti par Marc et des bénévoles, pour remplacer la simple cabane des débuts tout au bord du Dropt.

    Le maire de La Sauvetat-du-Dropt, Jean-Luc Gardeau a dépeint cette association « comme une grande famille » tandis que confirmant cela, le président du club Olivier Caïn promettait : « On va continuer à écrire l’histoire de ce club, encore et toujours avec lui ».

    Anne proposait ensuite aux présents, avant le pot de l’amitié, d’apposer leurs signatures sur trois bateaux en céramique qui seront déposés sur la tombe de Marc Lesimple. »

  • Centenaire de l’armistice de 2018

    Lundi 11 novembre 1918, 11h, dans toute la France, les cloches sonnent à la volée… après 4 ans de combats, c’est la fin de la Première Guerre Mondiale qui laisse derrière elle 9 à 10 millions de mort et 6 millions de mutilés !

    Dimanche 11 novembre 2018, à 11h, les cloches de La Sauvetat du Dropt sonnent à la volée pour commémorer le 100ème anniversaire de l’Armistice de la Première Guerre Mondiale. Le signal du départ est donné, le cortège placé devant la mairie se déroule vers le Monuments aux Morts avec deux anciens combattants à sa tête.

    Monsieur le Maire Jean-Luc Gardeau prend la parole pour prononcer un long discours en hommage à tous les morts tombés pour la France. L’assistance, nombreuse et recueillie, est composée d’habitants du village, de jeunes scolaires et de plusieurs familles anglophones. Suit la lecture des noms des morts pour la France puis le dépôt de la gerbe avec les enfants avant d’écouter la Marseillaise. Monsieur le Maire invite ensuite les enfants à déposer une bougie au pied du Monument aux Morts.

    La commémoration se termine autour du verre de l’amitié dans la salle du Conseil Municipal.

    Marseillaise interprétée a capella lors du Centenaire de l’Armistice de 1918 devant l’Arc de Triomphe à Paris.

  • Info Mairie: réglementation du cimetière

    « Considérant qu’il est indispensable de prescrire toutes mesures nécessitées par la sécurité, la salubrité, la tranquillité publique, le maintien du bon ordre et de la décence dans le cimetière, »

    la Mairie de La Sauvetat du Dropt vous informe de la mise en place d’un règlement intérieur du cimetière communal et du columbarium.

    A consulter en ouvrant le document ci-après RÈGLEMENT CIMETIÈRE ou à la page Vie Pratique de votre blog/site.

  • Commémoration du 8 Mai sous un ciel gris

    Photos de Germain Sauron, 1er adjoint au Maire de La Sauvetat du Dropt.

    Mardi 8 Mai fut commémoré le 73ème anniversaire de la fin des combats armés lors de la Seconde Guerre Mondiale, le 8 Mai 1945.

    Petit cortège pour cette cérémonie où l’on remarquait la présence de plusieurs britanniques. C’est la jeune Victoire qui fut appelée par le Maire Jean-Luc Gardeau pour déposer la gerbe au pied du Monuments aux Morts. La cérémonie se terminait dans la salle du conseil municipal pour partager le verre de l’amitié.

  • Hommage à tous les morts pour la France

    Photos de Martine Brosse, conseillère municipale.

    Comme dans toutes les communes de France, en ce 11 novembre 2017, le souvenir de mémoire aura été respecté.
    Par la municipalité et la population de La Sauvetat du Dropt dont Jean-Pierre Meyrat, ancien combattant, les enfants de l’école accompagnés de leurs parents et de leur professeur des écoles Stéphanie Ledoux ainsi que des Britanniques venus en souvenir du sacrifice de leurs compatriotes au même titre que les Canadiens, les Italiens ou plus tard les Américains.

    Après la lecture du discours de Monsieur le Maire Jean-Luc Gardeau et le dépôt de la gerbe au pied du monument aux morts, la minute de silence s’est faîte dans le recueillement et la dignité.

    Extrait du discours de la Secrétaire d’État auprès de la ministre des armées

    Quatre-vingt-dix-neuf années ont passé depuis cette fin de matinée où, ce 11 novembre 1918, à 11h, sur le front, les clairons ont surgi pour sonner le cessez-le-feu. Un conflit de quatre ans et demi s’achevait alors…

    … En ce jour du 11 novembre, depuis la loi de 2012, nous rendons hommage à l’ensemble des morts pour la France. A ceux tombés lors de la Grande Guerre, lors de la Seconde Guerre Mondiale, lors des guerres de décolonisation, à ceux tombés hier et aujourd’hui, lors de nos opérations extérieures partout dans le monde, la Nation reconnaissante rend hommage et perpétue l’indispensable mémoire.

  • Commémoration du 8 mai 1945

    Photos de Martine Brosse, conseillère municipale à La Sauvetat du Dropt. Informations de Jean-Luc Gardeau, Maire du village.

    Seconde Guerre mondiale de 1939-1945

    L’invasion de la Pologne par Hitler en septembre 1939 déclenche la Seconde Guerre mondiale. Le conflit, principalement européen à l’origine, s’élargit à l’échelle mondiale avec l’intervention japonaise contre Pearl Harbor et l’entrée en guerre des Etats-Unis. Cette « guerre totale » mobilise l’ensemble des ressources économiques des différents belligérants et fait 50 millions de morts, majoritairement des civils.

    Elle se termine officiellement en Europe le 8 mai 1945 au lendemain de la capitulation sans condition de l’Allemagne nazie, signée le 7 mai à Reims en laissant un bilan sans équivalent dans l’Histoire avec plus de cinquante millions de morts militaires et majoritairement civils (400.000 Américains, autant de Britanniques, 600.000 Français, 50 000 Canadiens, huit millions d’Allemands, dix à vingt millions de Soviétiques etc).

    Commémoration sauvetatoise et pertinentes réflexions d’enfants

    La cérémonie du 8 mai commémorant l’armistice de la seconde guerre mondiale s’est déroulé à La Sauvetat du Dropt en petit comité. Parmi l’assistance, un ancien combattant et porte drapeau ainsi que le Colonel Stéphane, venu en voisin. Après le discours prononcé solennellement par le Colonel Stéphane vînt le temps du recueillement lors du dépôt de la gerbe conjointement avec Monsieur le Maire devant le monument aux morts.

    Un vin d’honneur fut servi à l’issue de la cérémonie. Jean-Luc Gardeau, Maire, en profita pour parler avec ses administrés, notamment avec cette jeune maman sauvetatoise d’origine belge, accompagnée de trois de ses enfants. Discussion amusante mais enrichissante lorsque Léandre, l’aîné des enfants, lui demanda pourquoi il n’y avait pas un monument aux morts pour chacune des guerres et lorsqu’il affirma qu’il fallait changer la photo du président de la salle du conseil où tous étaient réunis!

    En cette année électorale, nous retiendrons que le devoir de mémoire fut respecté comme il se doit puis commenté par l’implacable logique enfantine.

  • Sacristie époussetée, aubes et chasubles rangées

    Pour faire suite au grand nettoyage de printemps de l’Église St Germain, Martine, Françoise et Francine se sont réunies à nouveau pour mettre de l’ordre dans la sacristie. Les meubles ont été cirés et les aubes et chasubles ont été brossées avant de retrouver la place qu’elles occupent depuis de nombreuses années.

    Rappelons que les confirmations des enfants des paroisses de Duras et Miramont se tiendront dans cette église le dimanche 11 juin en présence de Monseigneur Herbreteau, Évêque du diocèse d’Agen et qu’un concert de la chorale Gradignan 21 est programmé par Les Amis de la Sauveté le samedi 17 juin.

  • La commune recherche les familles des défunts

    A l’approche de la Toussaint, la commune de La Sauvetat du Dropt se met à la recherche des familles des défunts. Un simple appel devant certaines tombes qui semblent abandonnées et dont les noms de propriétaires n’ont pas été retrouvés dans les registres.

    Un appel aussi pour les familles qui visitent leurs tombes mais dont les concessions n’ont pas été régularisées.

    C’est donc Aurélien, employé communal, qui a marqué ces tombes d’un petit panonceau disant que:
    « La famille concernée par cette concession est priée de se faire connaître à la mairie 05.53.83.03.27 ».

    Merci de faire circuler l’information.

    avant-toussaint-0 avant-toussaint-1
    avant-toussaint-2 avant-toussaint-3
  • Mise en beauté de l’Église St Germain

    Photos et commentaire de Martine Brosse, conseillère municipale.

    L’église du village ayant besoin de se faire une beauté avant la fête votive du 7 août une équipe, non pas de bras cassés mais enthousiaste, a passé l’après-midi du lundi à cette tâche, même le petit-fils de Marcelle a participé.
    Les toiles d’araignées, crottes de souris et autres poussières accumulées n’avaient pas de chance de passer à travers balais et serpillières.
    Voilà, l’église s’est parée de belles fleurs, elle sent bon la térébenthine et est prête pour la messe de ce dimanche!!!

    Pour connaître l’histoire de l’Église St Germain, rendez-vous sur la page Visite guidée.

    Version 2 Version 2
    Version 2 Version 2
    DSCN8806 DSCN8805
    DSCN8807 Version 2
  • Souvenir du 8 mai 1945

    Photos de Martine Brosse, conseillère municipale.

    Devoir de mémoire respecté à La Sauvetat du Dropt en ce jour de commémoration du 8 mai 1945.

    8 mai 2016 1 8 mai 2016 4
    8 mai 2016 5 8 mai 2016 2 8 mai 2016 3