• Arrêt de Jaquets aux gîtes de La Castagnère

    Récit de Anne Lesimple, conseillère municipale, elle-même marcheuse et pèlerine sur les chemins jacquaires.

    « Fin mai, Jacqueline et Jean-Pol Poulet, propriétaires des Gîtes de La Castagnère situés sur les hauteurs de La Sauvetat du Dropt, contactait Anne Lesimple pour expliquer que des amis, partis de Mons en Belgique pour aller vers Compostelle, venaient passer quelques jours chez eux.
    C’est comme cela qu’avec Martine, pèlerine confirmée, elles se sont retrouvées à la Castagnère autour d’un copieux apéro …

    « Partis de Mons le 25 mars dernier, Michel et Jeanne, sac au dos, se proposent de rejoindre Saint Jacques de Compostelle pour la fin juillet. Ayant eu quelques soucis de santé au niveau de Clamecy en Bourgogne, ils se sont interrompus trois semaines.

    Les anecdotes fusent ! Jeanne abonde, Michel est plus discret. Tout de suite, nous retrouvons l’esprit du chemin … depuis 2014, année de leur premier départ, ils sillonnent les chemins de France et d’Europe : Vézelais, le Puy, le Portugal, le camino Mozarabe qui va d’Almeria à St Jacques, le camino del Norte …

    Samedi 4 juin, nos amis du chemin repartent de St Ferme pour rejoindre La Réole puis Bazas où ils vont retrouver un ami …

    Ultreïa les amis ! Bon chemin ! »

  • Italie, Espagne, côte Atlantique, les pèlerins avancent sous la chaleur

    Les nouvelles de Martine et Anne arrivent, irrégulières, suivant l’état de fatigue de chacune ou des événements qu’elles ont envie de partager. Leur route se déroule interminable mais elles avancent et se rapprochent du but. Si Anne envoie depuis l’Espagne les photos de ce qui l’enchante, Martine, elle, depuis l’Italie, en donne la description mais garde ses clichés pour le retour. C’est donc grâce aux images du web que nous la suivons.

    Quant à Céline et Fred, ils avalent les kilomètres sur leur bicyclette et longe la côte sous un ciel bleu et un soleil radieux. Les étapes s’enchaînent entrecoupées de visites, de balade en bateau et de dégustations des produits locaux. De vraies vacances !

    MARTINE, partie de Briançon (Hautes-Alpes) en pèlerinage pour Rome, traverse la Toscane.

    Vendredi 14 juin : « Hier, grosse étape de 33 km et aujourd’hui 26,5 km avec des chaleurs qui ensuquent ! Je suis à San Miniato après avoir passé Pietrasanta valpromaro et Lucca, ville incroyable et Altopascio, siège de moines hospitaliers de l’ordre de Tau. Mes pieds sont chaque fois en feu quand j’arrive mais ils tiennent. pour le reste, tout va bien. C’est ma 25ème étape ! Il me semble que Briançon est loin derrière moi. Si je ne me suis pas trompée, il me reste 361 km jusqu’à Rome, il y en avait un peu plus de 1000 au départ !!!
    J’ai vraiment le moral même si c’est dur. Je me réjouis de voir tous ces beaux monuments et les Italiens sont vraiment sympas … »

    Mardi 18 juin : « Je ne me souviens plus quand j’ai écrit. Je suis passée par Gambassi, un très beau parcours au milieu des vignes et des oliviers, pays du chianti et de l’huile d’olive. Superbe refuge. Le lendemain, Colle val d’Elsa en passant par San Gimignano, cité médiévale impressionnante et beaucoup de touristes. Le lendemain, je suis passée par Monteriggioni qui fait penser à Carcassonne de loin et j’ai continué la route jusqu’à Sienne où j’ai dormi hier soir. Ville monumentale, un véritable musée à ciel ouvert mais pas de tarif pèlerin même pour visiter la célèbre cathédrale El Douomo  

    J’ai rencontré 2 jeunes pèlerins français et 1 suisse qui m’ont raconté une histoire incroyablement inquiétante sur le refuge où ils logeaient la veille ! Je suis repartie ce matin à 5h15 mais à 6h, le soleil brillait déjà, augures d’une journée difficile. Je n’ai que 26 km à faire. Mes pieds me font toujours souffrir et cette chaleur n’arrange pas les choses.Nous sommes actuellement perdus dans la cambrousse. Normalement, c’est San Quirico d’Orcia et cela monte et descend. Physiquement, c’est dur. Surtout en fin d’étape où tu penses que le sac à dos fait 3 ou 4 kg de plus. Mais j’avance … ».

    Photos du web.

    ANNE, en route vers St Jacques de Compostelle, actuellement en Espagne.

    Samedi 15 juin : « Après une bonne nuit de sommeil au bord de l’eau à Estella, me voilà plus encline à bavarder ! Etape d’hier épuisante après une dernière nuit sans fermer l’œil, mes jambes continuant à marcher toutes seules !!! Je profite du lieu pour faire un break.

    Me voilà donc en Espagne depuis quelques jours. Finies la montagne et la pluie, la nature toujours magnifique, l’étape de pampelune faisant figure d’extra-terrestre avec sa foule … soirée très sympa avec les cousins d’une pèlerine. Découverte qu’après le « vino tinto y tapas », il y a encore le dîner !!!

    Etape ensuite jusqu’à Puenta la Rena en grimpant d’abord le Monte Perdido avec un bel aperçu du chemin à parcourir et une très belle visite de l’église d’Eunate, un petit détour qui valait vraiment la peine. Après une nuit quasi sans sommeil grâce à mes jambes qui marchaient toutes seules, belles étapes aux senteurs incroyables de tilleuls, chèvrefeuilles sauvages, genêts … à travers campagne et champs de céréales.

    Aujourd’hui, repos. Je rejoins Los Arcos et mes nouvelles copines en bus … ».

    Photos de Anne.

    CÉLINE et FRED, reviennent de Roscoff en vélo en longeant la côte Atlantique.

    Vendredi 14 juin : « Aujourd’hui, 120 km.  Ce midi pause sur la digue après la Faute-sur-Mer. Au loin, on voit le pont de l’île de Ré. Ce soir, camping à Châtelaillon plage ! ».

    Samedi 15 juin : « Ce soir, ce sera Soulac-sur-Mer. Récompense de ces derniers jours de roulage ! Après le passage du bac à Royan…Deux nuits de repos !! ».

    Lundi 17 juin : « A Soulac-sur-Mer toujours. Devant la Statue de la Liberté ! Les photos sont plus faciles à prendre à pied ! ».

    Mardi 18 juin : « Nous sommes à Andernos-les-bains. Petite balade au bord du bassin au Port de Betey.

    Jeudi 20 juin : « Une super journée …le tour de bassin à vélo sans les sacoches…70 km de bonheur en finissant par un tour de bateau Arcachon – Le Cap Ferret ! ».

    Photos de Céline à retrouver sur leur page dédiée facebook.

  • Les sauvetatois, ces grands pèlerins voyageurs …

    Ils sont de La Sauvetat du Dropt et partis en pèlerinage. Chacun à leur façon et pour de multiples raisons que nous ne connaîtrons pas forcément. Pour rejoindre Rome, se rapprocher de Compostelle ou partir de Roscoff pour revenir au village. Nous avons la chance d’avoir de leurs nouvelles régulièrement. Voici les infos des quelques étapes déjà effectuées… La suite la semaine prochaine …

    Photos du web

    MARTINE BROSSE, la plus ancienne des pèlerines de La Sauvetat du Dropt ayant déjà parcouru chacun des chemins menant à Compostelle. Cette année, elle a décidé de faire un pèlerinage vers Rome. Partie de Briançon mardi 21 mai, son parcours l’a menée à Turin en passant par le Col du Montgenèvre, Clavières, Oulx, San Antonino de Susa avec son abbaye de San Michele sur son rocher puis Rivoli. Partie sous la pluie de Turin, l’arrivée à Pavie s’est faîte sous une chaleur torride en longeant la rivière Tessin. Puis Piacenza …

    « Aujourd’hui (lundi 3 juin), je suis arrivée à 14h à Piacenza sous 34°. Je ne parle pas de la couleur de mes bras et de mes genoux ! Nous étions 11 pèlerins ce matin à passer le Pô à l’aide du bâtelier Danilo, personnage haut en couleurs. Hier soir, 2 Américaines sont arrivées au refuge. C’est quand même épatant, mes pieds sont toujours ampoulés mais tout le reste tient !… ».

    Jeudi 6 juin: « Aujourd’hui, étape collinaire comme dans le Gers. Je suis à Fornovo di Taro. Demain étape qui va m’emmener à plus de 1000m, à Cassio. Chaleurs effroyables ces jours-ci cela va peut-être se calmer en montant. En ce moment, je pars à 5h30 pour éviter le plus chaud mais c’est encore difficile … ».

    Photos Anne L.

    ANNE LESIMPLE est partie samedi 1er juin sur le Chemin de St Jacques de Compostelle et a repris la Via Podiensis ou Voie du Puy en Velay depuis Arzacq-Arraziguet où elle s’est arrêtée l’année dernière.

    « Chemin semé de merveilles et de très belles rencontres …Mes pieds me jouent des tours, ils n’ont pas aimé le macadam bouillant du week-end ! Toute petite étape aujourd’hui (mercredi 5 juin) jusqu’à St Palais où j’écouterai tomber la pluie ! Ce chemin rend modeste !… »

    Photos Céline et Fred

    CÉLINE et FRED, du Bar-Tabac-Restaurant Les Fées Gourmandises ont pris le train mardi 4 juin avec leurs bicyclettes pour se rendre à Perros-Guirec puis Roscoff et l’ïle de Batz avant de redescendre en suivant la Vélodyssée, « une véloroute qui traverse la Bretagne en longeant l’Atlantique jusqu’à la Côte Basque par un parcours tonique et sauvage ».

    Le but de ce voyage: « Parce que c’est beau la Bretagne et puis l’envie de visiter, de voyager autrement et de faire de nouvelles rencontres … ».