• Nettoyage avant la rando de printemps

    Photos de Francine Pandolfo, présidente des Amis de la Sauveté.

    Comme chaque année, l’Association des Amis de la Sauveté organise sa Randonnée de Printemps à l’aube de la fête du travail. Ce qui occasionne de la main d’œuvre bénévole pour nettoyer les chemins creux trop étroits pour que broyeur et épareuse puissent les atteindre.

    C’est pourquoi, en ce samedi matin d’avril, l’ami Dino, bien connu à La Sauvetat du Dropt, s’est caché sous son casque de défricheur pour couper les hautes herbes du petit chemin. Mais il n’était pas seul puisque, muni d’une cisaille à haie, un second sauvetatois, organisateur de randonnées en haute montagne récemment installé, s’occupait des ronces récalcitrantes. Jacques fait partie de ces nouveaux arrivants qui se sont intégrés très rapidement en devenant bénévole dans les associations du village. Arrivé de l’Isère avec son épouse Odette, ils ont été très vite adoptés, tout comme leur fils Thibault ayant acheté une maison dans le lotissement proche avec sa famille.

    Dino et les membres des Amis de la Sauveté sont donc ravis de cette collaboration. Ils vous attendent le mardi 30 avril pour la randonnée de printemps qui partira de la salle des sports à 18h. Il n’est pas nécessaire de s’inscrire. Pour finir la journée dans la convivialité, une soupe et des desserts seront servis au retour dans la salle d’animations.

  • Belle randonnée de printemps des Amis de la Sauveté

    Comme chaque année, Les Amis de la Sauveté organisaient leur randonnée de printemps le dernier samedi d’avril. Malgré un temps frais mais sans pluie, près de 50 randonneurs se sont donnés rendez-vous devant la Maison des Loisirs de La Sauvetat du Dropt avant de s’élancer sur le circuit de randonnée tracé pour l’occasion par Dino et Joseph, infatigables marcheurs-défricheurs du village.

    Pour créer la surprise, le tracé prenait le sentier de randonnée officiel à contresens. Après un coup d’œil curieux vers le puits Gavache, l’ascension au lieu dit du Meynot est toujours un ravissement pour les yeux. Le chemin se déploie entre de vertes prairies qui ondoient au vent d’avril tandis que paissent vaches et chevaux dans leur enclos respectif. Au loin, le Lac de l’Escourou dont on peut voir une portion de bleue à l’horizon. Puis, c’est l’arrivée dans le hameau de Serres. Là, ce sont de vieux et hauts murs de pierres qui accueillent les marcheurs sur leur droite. Puis un lavoir sur la gauche où les chiens qui ont suivi leur maître ont pu se désaltérer.

    En continuant, on emprunte un étroit chemin creux avant d’arriver sur la route de Soumensac, tout près du lac, puis de reprendre le chemin de terre à Bellone. Quand nous approchons de la route de Ste Foy, quelques marcheurs fourbus décident de rentrer directement tandis que le gros de la troupe poursuit par les bois puis les vignes pour finalement redescendre au village après 3 heures de marche.

    Pour revigorer le groupe, ces dames des Amis de la Sauveté ont servi une bonne soupe à l’oignon suivie de chouquettes préparées par Francis Demadrille, boulanger du village et des merveilles, faîtes par la présidente de l’association. La soirée se terminait dans une belle ambiance et la promesse de partager les photos de la balade.