• La succulente cucurbitacée

    Second repas de saison organisé par Les Amis de La Sauveté avec cette fois-ci la citrouille. Seulement en soupe pour cette année mais si bonne avec ce petit hachis ail et persil sur la fin de cuisson et un assaisonnement impeccable. Les assiettes se sont regarnies plusieurs fois. Preuve que les invités se sont régalés.

    Parmi les convives, de nombreux sauvetatois de longue date ou d’adoption pour les britanniques et néerlandais, des convives des communes voisines, habitués ou nouveaux venus et, moins fréquent, mais les océans sont de nos jours très vite franchis, un couple de québécois en vacances que l’on retrouvait affairé dans la cuisine pour donner un coup de main. Pour situer le couple dont il s’agit, Pascale et Christophe Pandolfo-Alary sont respectivement la fille de la présidente des Amis de La Sauveté et son gendre originaire de Bergerac. Tous deux étaient enchantés de retrouver les gens du village qu’ils ne voient qu’occasionnellement.

    C’est ainsi que l’on retrouvait Christophe, chef et professeur de cuisine franco-québécois, au barbecue avec son beau-frère puis au côté de Régine, la bouchère du village en retraite pour la découpe des rôtis de bœufs. Un bel échange de procédés qui mit de la gaieté dans la cuisine.

    La soirée se terminait dans la bonne humeur et la promesse de revenir pour le Jimboura de février. En attendant, Les Amis de La Sauveté sont réquisitionnés pour aider le staff du Comité des Fêtes à l’organisation du Marché de Noël de début décembre. Une entente fructueuse qui ne se dément pas et qui permet d’animer le village sereinement.

  • Fête de la citrouille au Syndicat d’Initiative

    Pas de photo du repas mais des photos des préparatifs et de la belle décoration prises par Martine Brosse. Les cucurbitacées ont été généreusement données par Germain Sauron.

    A La Sauvetat du Dropt, le Syndicat d’Initiative, sous la houlette de sa présidente Francine Pandolfo, ne fête pas Halloween qui n’est pas une fête traditionnelle de nos campagnes. Néanmoins, la cucurbitacée est mise à l’honneur lors d’un repas où elle est déclinée en soupe puis en desserts.

    C’est donc le 7 novembre qu’a eu lieu ce souper, en petit comité soit une quarantaine de personne qui n’ont pas regretté de s’être déplacées. On y a même rencontré une nouvelle et belle famille Sauvetatoise récemment arrivée de Belgique. Un jeune couple et leur quatre enfants à qui nous souhaitons le bienvenue.

    Ces repas traditionnels demandent beaucoup de préparation. Ce sont les mamies du SI qui s’en chargent. Dans la joie et la bonne humeur comme vous le constaterez sur les photos, surtout lors des essais d’apéritif! Les desserts sont faits à la maison et tous à base de citrouille. Odette, que l’on remercie, a même accepté cette année de nous donner la recette du Milla, tiré du vieux livre de Mémé Marie.

    « Pour 600 g de citrouille  – 300 g de sucre – 300 g de farine – 1 sachet de levure chimique – 4 œufs – 2 paquets de sucre vanillé. 

    Mélanger la citrouille avec le sucre, ajouter la farine,  la levure, les œufs et les sachets de sucre vanillé ainsi qu’une bonne rasade de rhum.

    Faire cuire 1 heure – Thermotast 180°. »

    Elle cherche aussi – et elle n’est pas la seule dans le groupe – de nouvelles recettes sur Google. Décidément, on peut garder les traditions culinaires de nos aïeux et tout autant profiter des moyens modernes de recherche pour étoffer sa panoplie de parfaite cuisinière! Toujours est-il que les invités se sont régalés. Merci mesdames pour ce savoir-faire et pour le plaisir que vous prenez à nous le faire partager.

    DSCN6923 DSCN6918  DSCN6919
     DSCN6925 DSCN6926
    DSCN6927  DSCN6931
    DSCN6930 DSCN6922
  • Succès de la citrouille

    Parmi les repas traditionnels proposés par le Syndicat d’initiative de La Sauvetat du Dropt, celui à base de citrouille ce samedi 15 novembre. Pas seulement des citrouilles d’ailleurs, qui sont une variété bien spécifique de couleur orange vif, mais différentes espèces de la famille des cucurbitacées.

    Ambiance toujours aussi conviviale pour cette rencontre qui réunissait un grand nombre de Sauvetatois parmi lesquels nous retrouvions avec plaisir une de nos résidentes Britannique accompagné d’un ami Québécois. Il fut agréable à leurs voisins de table de converser dans la langue de Molière embellit d’accents différents. D’autres visiteurs venaient en amis des communes voisines et nous remarquions plusieurs enfants qui firent honneur aux plats mitonnés par ces dames du SI.

    Les plats « citrouille » furent la soupe épaissie de haricots cocos et les desserts maison et de grandes variétés. Un vrai délice pour les connaisseurs. Entre les deux, une entrée, un plat de résistance puis salade et fromage comme il se doit pour nos repas de campagne dignes des gastronomiques de la région.

    Dès le café, un petit groupe entamait une belote tandis que d’autres poursuivaient leur discussion. L’on entendit même parler d’un projet de construction de tour de 3000 m de hauteur! Projet porté par des Gersois pour le Qatar! Info ou intox de repas arrosé? Quoiqu’il en soit, les rires fusaient de toutes parts, signe de satisfaction et de bonne humeur.

    Minuit n’avait pas tout à fait sonné lorsque les convives levèrent le camp, laissant ces dames en pleine effervescence pour remettre la salle et la cuisine en ordre. Car, dynamisme des associations Sauvetatoise oblige, cette même salle devait être investie le lendemain par l’USS Cyclo Club pour son repas annuel. Elles trouvèrent malgré tout le temps et l’énergie de fêter un anniversaire. Celui du vice-président du Comité des Fêtes, venu en ami, qui se fit prier pour souffler la bougie. Mais comment pouvait-il refuser en étant aussi bien entouré?

    Prochain rendez-vous du Syndicat d’Initiative, le Jimboura. Ce sera l’année prochaine et vous serez informés bien sûr.

    IMG_9743 IMG_9724
    IMG_9725 IMG_9736
    IMG_9738 IMG_9745
    IMG_9746 IMG_9754
    IMG_9747 IMG_9749
    IMG_9750 IMG_9756
    IMG_9758 IMG_9761