• Belle délégation pour la Commémoration du 11 novembre

    Photos d’Amandine Gardeau et de Jean-Paul Mothes, 4ème adjoint à la commune.

    Vendredi 11 novembre, le soleil était au rendez-vous pour commémorer l’Armistice du 11 Novembre 1918 à La Sauvetat du Dropt.

    Outre les sauvetatois de longue date dont parmi eux les petits-enfants du Maire Jean-Luc Gardeau, étaient présents la communauté anglophone du village ainsi que l’institutrice Carine Paillé accompagnée de sa fille. Près du doyen Joseph Framarin, se tenait, très digne, Loukas, tous deux porte-drapeaux. Et avec le Maire pour déposer la gerbe au pied du monument, la petite-fille de Jacques Foglia, président des Amis de la Sauveté.

    Ce 11 novembre 2022 célébrait également les 100 ans de la construction du Monument aux Morts. Monsieur le Maire rappelait cet anniversaire en lisant le poème de l’Abbé Étienne Douat, écrit à l’occasion de la bénédiction de l’édifice le 8 octobre 1922.

    La municipalité remercie Christine de l’épicerie Cocci P’tit Panier du Dropt pour le don d’un chrysanthème.

     

  • Hommage à tous les morts pour la France

    Photos de Martine Brosse, conseillère municipale.

    Comme dans toutes les communes de France, en ce 11 novembre 2017, le souvenir de mémoire aura été respecté.
    Par la municipalité et la population de La Sauvetat du Dropt dont Jean-Pierre Meyrat, ancien combattant, les enfants de l’école accompagnés de leurs parents et de leur professeur des écoles Stéphanie Ledoux ainsi que des Britanniques venus en souvenir du sacrifice de leurs compatriotes au même titre que les Canadiens, les Italiens ou plus tard les Américains.

    Après la lecture du discours de Monsieur le Maire Jean-Luc Gardeau et le dépôt de la gerbe au pied du monument aux morts, la minute de silence s’est faîte dans le recueillement et la dignité.

    Extrait du discours de la Secrétaire d’État auprès de la ministre des armées

    Quatre-vingt-dix-neuf années ont passé depuis cette fin de matinée où, ce 11 novembre 1918, à 11h, sur le front, les clairons ont surgi pour sonner le cessez-le-feu. Un conflit de quatre ans et demi s’achevait alors…

    … En ce jour du 11 novembre, depuis la loi de 2012, nous rendons hommage à l’ensemble des morts pour la France. A ceux tombés lors de la Grande Guerre, lors de la Seconde Guerre Mondiale, lors des guerres de décolonisation, à ceux tombés hier et aujourd’hui, lors de nos opérations extérieures partout dans le monde, la Nation reconnaissante rend hommage et perpétue l’indispensable mémoire.