• Après la concertation publique, les archi révisent les plans

    Photos de Martine Brosse, conseillère municipale. Explications de Martine Brosse et Monsieur le Maire Jean-Luc Gardeau.

    Pour ce deuxième atelier de concertation, une vingtaine de personnes vinrent débattre dans l’enceinte des Maisons Brugère sur le projet de l’Habitat Partagé à destination des seniors. Une majorité d’entres elles avaient déjà participé à la première rencontre dont Madame Carole Mothes, Présidente du Pôle Santé Lévignac/Duras/Miramont de Guyenne, Aloïs Touton cheffe de projet « Petite ville de demain » pour la CCPL et Monsieur Cadiot, Maire de Pardaillan

    Dans un premier temps, les jeunes architectes du Cabinet BESSON/BOLZE de Bordeaux expliquèrent de nouveau les plans des futurs appartements et des espaces partagés à l’aide d’une maquette. Puis, dans un second temps, elles proposèrent la formation de 3 groupes de travail dans le but de réfléchir sur plusieurs points soulevés lors de la rencontre précédente : un débat autour de la climatisation de la salle commune versus un bon système de ventilation; l’intérêt ou pas d’une buanderie commune; la transformation d’un des T2 en studio pour optimiser l’apport de lumière et le choix de jardinet privatif pour chacun des appartements.

    Les groupes, formés rapidement, furent studieux et très animés. Chacune des personnes présentes pu faire part de ses désirs ou préoccupations donnant lieu à de multiples suggestions qui furent notées sur des post-it de couleurs. En fin d’atelier, une mise en commun des idées avancées permit aux architectes de prendre note.

    L’atelier dura de 14h à 16h30. Les jeunes architectes, agréablement surprises de l’implication des participants ont du pain sur la planche pour rendre les plans modifiés lors du prochain rendez-vous fixé au jeudi 9 juin, toujours à 14h dans le jardin des Maisons Brugère.

    Prochaines étapes pour la Mairie

    Avant ce prochain atelier du 9 juin, la commune sera reçu à la DDT dans un premier temps puis par Mr le Sous Préfet en présence du département, de la région, des architectes et de la structure animation pour une présentation et l’étude d’un plan prévisionnel de financement. Ce plan étant bien sûr déterminant pour la vie du projet …

  • Concertation publique sur l’Habitat Partagé Seniors

    Suite à la première rencontre du jeudi 14 avril avec les élus locaux, les acteurs ressources du territoire et la population de La Sauvetat du Dropt et des villages voisins, la Mairie vous informe de la prochaine concertation publique qui se tiendra dans le jardin des Maisons Brugère le jeudi 5 mai à 14h en présence des architectes du cabinet Besson/Bolze de Bordeaux..

    A cette occasion, que vous soyez seniors ou pas, que vous ayez dans l’idée de bénéficier un jour de ces logements ou pas, vous serez invités à donner votre avis sur les plans proposés pour les espaces privés comme pour les espaces communs, sur les matériaux envisagés, sur les aspects techniques de la construction et sur les espaces communs extérieurs.

    Les plans actuels

    Les plans actuels montrent 4 appartements dans chacune des habitations. On compte 6 appartements avec 1 chambre (T2), 1 appartement avec 2 chambres (T3) et un studio. Pour chacun des bâtiments, l’étage sera accessible soit par un escalier, soit à l’aide d’un monte-charge. Chaque logement bénéficie d’un espace extérieur, soit jardinet pour ceux du rez-de-chaussée, soit galerie pour ceux de l’étage. Une buanderie ou une pièce de stockage commune est également prévue dans une des maisons.
    L’atelier municipal actuel idéalement enclavé dans le jardin de l’îlot deviendrait un lieu de rencontre partagé. Il comprendrait une cuisine, une grande pièce de vie et des sanitaires. Une belle ouverture donnant sur une terrasse est prévue côté jardin.

    Les architectes Clémence Besson et Léa Bolze ont pour habitude de travailler avec des matériaux de construction écologique. Elles tiennent à respecter le cachet des bâtiments existants. La maison d’aspect moderne serait doublée par l’extérieur puis enduite. A contrario, l’ancienne serait doublée par l’intérieur pour garder son aspect visuel actuel.

    Actuellement, la climatisation n’est pas prévue puisque l’accent sera mis sur une bonne isolation des combles, un apport d’ombre dans les pièces de vie tournées vers le sud grâce à une coursive qui prendra place le long des bâtiments et à l’aide de fenêtres de ventilation qui permettront la circulation et le renouvellement naturel de l’air. Idem quant à l’isolation acoustique entre les différents appartements. Ils sont en grande partie séparés par les espaces de circulation communs. Les quelques murs mitoyens seront correctement isolés toujours à l’aide de matériaux naturels de type laine de mouton ou panneaux de chanvre.

    Cependant, rien n’est encore figé et si les souhaits des personnes participant aux ateliers de concertation se recoupent, les plans seront modifiés en fonction. Venez donc au prochain atelier du Jeudi 5 Mai à 14h.