• Meilleurs Vœux pour 2022

    Monsieur le Maire Jean-Luc Gardeau, son Conseil Municipal et le personnel communal vous présentent leurs vœux les plus sincères de santé, de bonheur et de réussite pour vous-même et tous ceux qui vous sont chers.

  • Recherche généalogique depuis l’État du Vermont aux USA

    Nous avons décidé de faire paraître les demandes généalogiques qui nous parviennent parfois. En se disant que parmi nos lecteurs, certains seront peut-être à même de donner des informations sur les noms de famille dont il est question.

    Ce message arrive de la part de John Cassan,  ville de Bennington dans l’État du Vermont aux USA.

    « J’ai des ancêtres qui remontent à 1620. Colin Clary et sa femme Peirinne Chrestia. Leur fille Jeanne épousa Pierre Longuechamps. Son père Jean était marié à Jeanne Audinet. Des siècles plus tard, une autre famille Clari (Clary) de Monteton mais plutôt de Lévignac de Guyenne a déménagé dans votre ville (La Sauvetat du Dropt), Antoine Justin Clary, ses 3 filles, toutes nommées Marie.
    Je semble me demander si cette dernière famille n’était peut-être pas originaire de là-bas aussi avant que les histoires familiales ne soient écrites. En tout cas, votre ville semble être un très bel endroit avec une histoire si illustre. J’espère qu’un jour, quand tout ce virus sera terminé, je pourrai peut-être visiter la ville natale de mes ancêtres. »

    Merci de nous contacter via le mail info.sauvetatdudropt@gmail.com si vous pouvez donner des informations sur cette famille CLARY. Nous transmettrons et vous mettrons en relation.

  • Info Mairie : pas de cérémonie de Vœux cette année encore !


    Suite à la réception d’un courrier émanant du Service Interministériel de Défense et de Protection Civiles de la Préfecture du Lot-et-Garonne qui lui-même applique des mesures reçues le 18 décembre par le Ministère de l’Intérieur, la municipalité vous fait part de son regret de ne pouvoir organiser la cérémonie des Vœux à l’occasion de la nouvelle année. La pandémie se poursuit. Le variant Omicron est maintenant dans le département. Il est demandé d’éviter les rassemblements.

    Ci-dessous les courriers officiels

    Courrier Préfecture
    Télégramme du Ministère de l’Intérieur

     

     

  • Exploit et joie des U15 face à Caumont Mas

    Match des U15 disputé le 11 décembre. Un exploit que nous nous devions de reporter même en retard. Le reporter officiel de l’équipe, père de Lincoln, est toujours Sam Carroll dont les magnifiques photos et impressions d’après match sont maintenant très attendus par les joueurs et leurs parents.

    « Ce n’était pas une finale de Ligue des champions, mais cela signifiait à peu près la même chose, comme en témoignent le niveau d’effort, la détermination, les célébrations collectives après le but et le chant passionné bien mérité entonné dans les vestiaires après le match !

    Une performance qui a vraiment montré à quel point Val de Guyenne a progressé cette année. Face à l’équipe au sommet du classement, Caumont Mas, et se souvenant d’un nul 2-2 à domicile la dernière fois, l’équipe des Violets est restée soudée tout le match et a terminé victorieuse par un 5-0 (3 superbes buts de la tête sur corners, 2 à Noah et 1 à Paulo).

    Bravo l’équipe et merci beaucoup à Matheo et Mathieu les coaches!! Allez les Violets !!! »


    « It wasn’t a Champions League final but it meant about the same evidenced by the level of effort, determination, ecstatic post-goal celebrations and the well-deserved passionate singing of the song in the changeroom after the match!
    A performance that really showed how much VdG have progressed this year. Up against the top of the ladder team away, Caumont Mas, and remembering a 2-2 draw at home last time, Violet stayed composed the whole match and finished 5-0 winners (3 superb goals from headers off corners (2 to Noah and 1 to Paolo)).
    Bravo l’équipe et merci beaucoup à Matheo et Mathieu!! Allez Violet !!! »

  • Info CCPL : bientôt, le nouveau tri permettra de mettre nos sacs noirs au régime !

    Photo CCPL : Jérémy Brière, maître du compostage employé par la Communauté de Communes du Pays de Lauzun. 

    Mettons nos sacs noirs au régime !

    Plus nos sacs noirs sont volumineux, plus cela a un coût pour la collectivité et la planète ! Produire moins de déchets, c’est préserver notre environnement et notre portefeuille.

    A partir du 1er juillet 2022, la tarification incitative sera mise en place sur notre territoire afin de partager de façon plus juste et équitable le coût de la gestion des ordures ménagères. Il y a des solutions pour réduire considérablement le volume de nos sacs noirs en triant plus et mieux.

    Beaucoup de nos déchets peuvent être valorisés :

    • Le verre est recyclé à l’infini,
    • Les déchets organiques (épluchures et restes de repas) peuvent être transformés en compost et l’arrivée de Jérémy va nous y aider (cf. ci-dessous)
    • De plus en plus d’emballages plastiques seront acceptés dans le bac jaune à partir du 1er juillet.

    Tous les emballages dans le sac jaune 

    A partir du 1er juillet 2022, tous les emballages en plastique pourront être triés et jetés dans le bac jaune.
    Aujourd’hui vous y jetez les papiers, les journaux, les emballages métalliques, les bouteilles en plastique… A partir du 1er juillet, vous pourrez aussi y jeter les sacs en plastique, les pots de yaourt, les barquettes en polystyrène.
    Plus simple, plus facile, à partir du 1er juillet, une seule question à se poser : C’est un emballage ? Si la réponse est oui, destination le bac jaune !

    Au cours du 1er trimestre 2022, des enquêteurs agrées par la Communauté de Communes viendront vous rencontrer à votre domicile pour vous informer des nouvelles modalités de gestion des déchets et recueillir vos besoins en matière de bacs. Merci de leur réserver le meilleur accueil !

    Jérémy Brière : le maître du compostage

    Natif du bassin d’Arcachon et enfant du pays Clairacais, Jérémy Brière a intégré le service Environnement de la Communauté de communes du Pays de Lauzun depuis le 1er juillet 2021. Sa mission est de faire mieux comprendre tous les avantages du compostage afin d’en développer la pratique dans tous les foyers du territoire.

    Ambassadeur de l’écoresponsabilité, Jérémy vient à la rencontre des habitants à travers des ateliers, des interventions dans les écoles ou dans les manifestations, afin de partager ses connaissances et ses expériences. Comment valoriser ses déchets alimentaires et de jardin en produisant un compost de qualité ? C’est ce que Jérémy va nous apprendre et on a hâte d’en savoir plus !

    A diet for our garbage!

    The larger the garbage, the higher the cost for the community and our planet. Producing less waste means both environmental preservation and wallet savings.

    Starting from July 1st, 2022, incentive pricing will be implemented in order to share the cost of household waste management in a fairer and more equitable way. Solutions exist to considerably reduce the weight of our “black bins” by sorting more et better.

    Many of our waste can be valued :

    • Glass is endlessly recycled
    • Biowaste (peelings, leftover meals…) can be transformed in compost and Jérémy will help us to do so (see below)
    • More and more plastic packaging will be accepted in the yellow bin from the 1st of July.
    All packaging in the yellow bin 

    Starting from July 1st, 2022, all plastic packaging may be sorted and disposed of in the yellow bin.
    Today, you throw papers, newspapers, metal packaging, plastic bottles… In July, you will be able to put in the yellow bin plastic bags, yogurt cups, polystyrene trays… Easier, simpler, only one question to ask yourself in July 2022 : is it packaging ? If the answer is yes, destination yellow bin !

    During the first quarter of 2022, investigators certified by the Communauté de Communes du Pays de Lauzun will meet you at home to inform you of the new waste management procedures and establish your bin needs. Thank you for giving them the best welcome!

    Jérémy Brière : composting “master”

    Native of Arcachon and child of the Clairacais country, Jérémy Brière joined the Environment department of the Communauté de Communes du Pays de Lauzun on July 1st, 2021. Its mission is to make people understand all the benefits of composting in order to develop the practice in all households of the territory.

    Ambassador of eco-responsibility, Jérémy comes to meet the inhabitants through workshops, interventions in schools or during events, in order to share his knowledge and experiences. How to recover food and garden waste by producing compost ? This is what Jérémy will teach us and we can’t wait to learn more!

  • Histoire de la gare La Sauvetat-Agnac, épisode 3 en ligne

    La gare aujourd’hui (photos 1, 2 et 3), située sur la commune d’Agnac et carte postale de la gare dîtes de La Sauvetat du Dropt datant du début du XX° siècle..

    Rappelons comment tout a commencé

    C’est le 15 novembre 2019 que Jean-Luc Gardeau, Maire de La Sauvetat du Dropt, reçoit un appel téléphonique de Monsieur Comont, membre de l’Association « Chemin de Fer de Vendée » (CFV) dont l’un des buts premiers est la remise en état du patrimoine ferroviaire. Association basée à Mortagne sur Sèvre (85).
    Dans leurs ateliers en cours de restauration, une luxueuse Voiture Salon Pullman numérotée 4150, classée aux Monuments Historiques depuis 2003, dont l’histoire est liée à l’ancienne gare de notre village, étrangement située sur la commune d’Agnac.
    Après plusieurs échanges téléphoniques, l’idée d’un récit détaillé sur l’Histoire de la gare est née visant à enrichir les pages du site du village mais aussi à interpeller les amoureux de l’histoire ferroviaire passée, comme l’est Monsieur Comont, pour que chacun puisse partager des éléments écrits ou oraux qu’il aurait en sa possession.

    Depuis fin 2019, deux dates de rencontres ont été fixées à La Sauvetat du Dropt entre Eric Comont et Jean-Luc Gardeau auxquelles été invitées Stéphane Dusseau, responsable du Comité Archéologique d’Eymet. Deux dates prévues en 2020 mais reportées en raison des arrêtés de confinements successifs ou des différentes mesures sanitaires ! Les échanges se poursuivent cependant, par téléphone ou par mail permettant de mettre en ligne aujourd’hui le troisième épisode de l’histoire de la gare et du chemin de fer dans notre région …

    Depuis ces premiers échanges, à l’occasion de sa retraite, le Conseil Municipal décidait d’offrir au Maire Jean-Luc Gardeau une balade en train-restaurant à bord d’une voiture des Grands Express ayant parcouru l’Europe dès la fin du XIX° siècle. Balade programmée au printemps 2020 mais repoussée en mai 2021 pour les raisons sanitaires que l’on sait ! Quoiqu’il en soit, le couple officiel est revenu enchanté de l’escapade, Monsieur le Maire ayant eu le privilège de visiter les ateliers de restauration où se trouvent la 4150 par l’entremise de Monsieur Comont qui n’avait pu se libérer ce jour-là.

    Aujourd’hui, nous savons, grâce à Monsieur Comont toujours, qu’une machine à vapeur est en cours de restauration dans les ateliers du CVF et devrait être remise en service en juin 2023. Quant à la 4150, les travaux ont repris depuis juin sur le volet électrique et le freinage. Un travail gigantesque mené par des bénévoles passionnés âgés de 14 à 80 ans que vous pouvez voir sur le site du Chemin de Fer de Vendée


    Mise en ligne de l’Épisode 3, rappel des épisodes précédents
    • L’épisode 1 portait sur la gare de La Sauvetat et son exploitation ferroviaire;
    • L’épisode 2 expliquait les circulations sur les lignes et en gare à la veille de la seconde guerre mondiale;
    • L’épisode 3 nouvellement mis en ligne porte sur la signalisation et le matériel roulant.
    Remerciements

    Monsieur Gardeau et son Conseil Municipal remercient chaleureusement Monsieur Comont pour ce fastidieux travail de recherche et la mise en page de l’histoire de notre gare et du chemin de fer en général. Un travail précieux que nous prenons plaisir à découvrir et que nous archivons pour permettre aux passionnés d’histoire de trouver là matière à s’enrichir.

    Nous espérons vivement le recevoir en 2022.

  • COVID-19 : les nouvelles mesures sanitaires du 17 décembre

    Photo libre de droit – Unsplash

    Face à l’ampleur de la 5e vague de l’épidémie et à la circulation accrue du variant Omicron, de nouvelles mesures sanitaires destinées à limiter les risques de contamination et à réduire la tension dans les hôpitaux ont été annoncées par le Premier ministre le 17 décembre 2021. Passe vaccinal, délai réduit pour la dose de rappel, recommandations pour les réunions de fin d’année… Service-Public.fr fait le point sur ces mesures.

    A l’issue du Conseil de défense sanitaire qui s’est tenu le 17 décembre 2021, le Premier ministre a annoncé de nouvelles mesures sanitaires destinées à freiner la propagation du virus et à éviter la saturation des services de soins critiques et de réanimation des hôpitaux. Certaines restrictions concernent les fêtes de fin d’années, d’autres mesures devraient être mises en place début 2022.

    Mesures sanitaires annoncées
    • Passe sanitaire : le passe sanitaire devrait devenir un passe vaccinal. Un test négatif au Covid-19 ne serait plus valable dans le cadre du passe sanitaire « Activités ». Pour accéder aux lieux concernés par le passe sanitaire : restaurants, théâtres, cinémas, musées… il serait nécessaire de présenter un passe vaccinal. Un projet de loi sera soumis au Parlement en janvier, pour transformer le passe sanitaire en passe vaccinal et durcir les conditions de contrôle et de sanctions contre les faux passes.
    • Réunions festives de fin d’année : le gouvernement en appelle à la responsabilité des citoyens. Ces derniers sont invités à limiter le nombre de convives lors des réunions familiales et amicales de fin d’année. Il est conseillé à tous, vaccinés ou non, d’effectuer un test de dépistage (PCR, antigénique ou autotest) juste avant de retrouver ses proches. Il est également recommandé de respecter strictement les gestes barrières et d’aérer régulièrement les pièces (au minimum 10 mn toutes les heures).
    • Événements festifs du Nouvel an : les concerts, feux d’artifice et autres rassemblements festifs organisés par les communes devront être annulés. Les regroupements et la consommation d’alcool sur la voie publique seront interdits par les préfets le soir du 31 décembre.
    • Vaccination : le délai entre la dernière injection et la dose de rappel va être réduit, dès le 3 janvier 2022, à 4 mois au lieu de 5 mois actuellement préconisé. Afin d’inciter les presque 6 millions de Français non-vaccinés, les démarches « d’aller vers » en direction des personnes qui seraient passées à côté de la vaccination par méconnaissance ou parce qu’elles sont éloignées du système de soins seront amplifiées.
    • Rémunération des heures supplémentaires effectuées par les soignants : la rémunération des heures supplémentaires réalisées par le personnel soignant à l’hôpital sera doublée à compter du 20 décembre 2021.
  • RUBRIQUE DE TATI SAUVETTE N°10 – DÉCEMBRE 2021

    Tati Sauvette, conseillère municipale à La Sauvetat du Dropt, poursuit ses actions en faveur de la planète. Ses conseils et recommandations doivent nous permettre de diminuer les factures ordures ménagères de nos foyers. En agissant concrètement pour l’environnement, nous agissons aussi pour notre confort matériel et notre bien-être. 

    Ne versons pas la goutte d’eau qui fait déborder le vase, mais déposons plutôt une pierre à l’édifice qui protège notre planète …

    1. ACTUALITÉ

    COP 26 DU 13/11/2021 : un bilan qui manque d’ambition

    La Conférence des Nations unies sur le climat de Glasgow, la COP26, s’est achevée samedi 13 novembre avec l’adoption d’un accord pour accélérer la lutte contre le réchauffement de la planète, mais sans garantir de tenir l’objectif de le contenir à 1,5 °C ni répondre aux demandes d’aide des pays pauvres.

    Exemple de frein au ralentissement du réchauffement climatique :
    La Chine et l’Inde ont refusé de s’engager sur une sortie du charbon. L’accord leur reconnaît ainsi qu’à d’autres pays des « circonstances nationales particulières ». Absence d’accord entre les pays riches et les pays pauvres qui subissent de plein fouet et sont victimes du réchauffement.

    TATI VOUS LE DIT !!! N’attendez pas les politiques. La place est à l’action des citoyens dont les CHOIX sont une des clés pour améliorer l’avenir. Débarrassons-nous du « tout consommer « du « trop consommer »!
    Changeons NOS COMPORTEMENTS. Soyons des consommateurs éclairés. Repensons notre mobilité. Redéfinissons nos essentiels … Redonnons le sourire à notre planète.
    YES WE CAN !!!

    Compte rendu réunion ccpl 47 16/11/2021 : en bref ce que TATI a retenu pour vous :

    1. Le site internet de la CCPL est à portée de clic ! N’hésitez pas à le consulter. Vous trouverez la partie environnement qui va évoluer afin de vous donner des informations pour la gestion et la prévention de vos déchets.
    2. Passage en début d’année, dans chaque foyer, d’enquêteurs pour informer les populations sur la mise en œuvre de la tarification incitative et évaluer vos besoins.
    3. Changements à venir dans les consignes de tri : calendriers à surveiller !
    4. A partir du 1er juillet 2022, ramassage tous les 15 jours pour la collecte des déchets en porte à porte : rappel de l’objectif de réduction du volume des déchets : plus de tri = moins de déchets dans la poubelle noire = moins d’impact sur l’environnement et sur les finances !
    5. Les actions multiples de Jérémy Brière notre animateur compost de la CCPL 47 sur notre territoire dont :
    • ANIMATION DANS LE CADRE DE LA SERD 21 semaine européenne de la réduction des déchets : du 20 au 28 novembre;

    Organisation et Implication de la classe de CE2/CM1 de Carine Paillé à la SAUVETAT dans le cadre de la semaine européenne de la réduction des déchets. Pour l’occasion, l’équipe du service environnement a organisé une opération intitulée :« Pesée et valorisation des déchets organiques – De la maison à l’école ».
    Sur une semaine, les élèves ont collecté et pesé les bio déchets produits à la maison afin de connaitre le poids total détourné des sacs noirs, puis ils ont pu les composter.
    Photos de l’institutrice Carine Paillé.

    • CRÉATION DU GROUPE « AMBASSADEURS COMPOST » avec une première réunion de rencontre qui avait lieu jeudi 16 décembre. Ce groupe réunissait les acteurs du territoire impliqués dans la gestion du bio déchet.
    • COMPOSTEUR DE QUARTIER. Participation à la réunion organisée le SAMEDI 8 JANVIER pour la mise en œuvre du compostage de quartier de notre village.

    6. La CCPL 47 a décidé de confier la mise en œuvre de la collecte des déchets au groupe NICOLLIN pour les 5 ans à venir à partir de juillet 2022.
    7. Le service environnement engagé fortement dans la gestion des déchets souhaite étendre son action sur la problématique des énergies renouvelables… Un nouveau challenge pour tous!!

    2. L’ÉCO GESTE DU MOIS

    Décembre !!! Mois du Papa Noël et mois où explosent nos poubelles ! Pour éviter cette catastrophe planétaire tout en faisant plaisir autour de nous, respectons des règles simples :

      • TROUVER LE CADEAU D’OCCASION : sur des sites comme « le bon coin » « vinted » ou dans des boutiques de réemploi comme les dépôts vente, les brocantes et les recycleries proches de chez nous.

      • ACHETER LOCAL ARTISANAL : notre région regorge de petites mains habiles pour la création.
        Vous les trouverez lors de promenades sur nos marchés …ou dans nos magasins de proximité.
        Citons ici la boutique de jeux la plus proche de nous puisqu’elle est à La Sauvetat : Accordons-nous. Les horaires d’ouverture de la boutique et leur présence sur les marchés, dont celui de La Sauvetat certains mardis, sont mentionnés sur leur site.
      • ACHETER RESPONSABLE
        En évitant les produits suremballés et en favorisant le made in France : tous les jouets ne sont pas made in China !
        Polybric en Bretagne fabrique des LEGO français, Ecoiffier fabrique des dinettes et autres jouets, Dujardin fabrique des jeux de société français, Jeujura et ses chalets en bois, Janod …..et tant d’autres. Marques françaises à retrouver chez les Accordons-nous de La Sauvetat.
  • Fermeture du secrétariat de Mairie

  • Panneaux de bords de routes pour annoncer le marché

    Photos de Aurélien, employé municipal.

    Oyé braves gens, venez donc flâner autour des étals du mardi matin, vous serez surpris et repartirez très certainement avec quelques provisions, le repas tout chaud du midi ou même un objet déco, un pull, une écharpe ou un jeu …

    Certains penseront que nous en faisons un peu trop pour ce marché traditionnel du mardi mis en place début novembre ! Mais voilà, commencer un marché de plein air en plein hiver est quelque peu risqué. De leur côté, Sabrina Loustalot-Bottin, qui l’a proposé à la municipalité, et son mari Christian ont fait le pari que rien n’est impossible et que malgré la saison, ce petit marché peut fonctionner !

    C’est pourquoi la commune met tout en œuvre pour que ça se sache. Ce lundi matin, les employés municipaux que sont Jean-Marc et Aurélien, partaient chargés de palettes pour positionner des affiches annonçant l’événement hebdomadaire du mardi. 6 affiches posées à des endroits stratégiques autour du village. Saurez-vous retrouver leur position géographique ?…

     

  • Une partie du Conseil visite le futur habitat partagé pour seniors

    Photos d’Isabelle (mai 2020), photos de Martine Brosse (décembre 2021) et photos aériennes du droniste Francis Secco (2015).

    C’est au début de l’année 2020, alors que la municipalité avait la possibilité d’acquérir un ensemble de bâtiments dans le bourg, que l’idée de le transformer en habitat partagé à destination des seniors faisait son chemin. Projet approuvé et soutenu par le sous-préfet Afif Lazrak lors de sa visite en avril 2021. Cette acquisition des maisons Brugère, unaniment approuvé en Conseil Municipal, est effective depuis septembre 2021 via l’organisme Établissement Public Foncier de Nouvelle Aquitaine (EPFNA) dont la mission est d’acquérir et de gérer des fonciers, bâtis ou non, nécessaires à la réalisation de projets urbains ou immobiliers pour le compte de collectivités territoriales.

    Habitat partagé seniors, définition

    Définition de la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie : « L’habitat inclusif constitue une forme « d’habiter » complémentaire au domicile (logement ordinaire) et à l’accueil en établissement (EHPAD). Il s’agit de petits ensembles de logements indépendants, caractérisés par la volonté de ses habitants de vivre ensemble et par des espaces de vie individuelle associés à des espaces de vie partagée, dans un environnement adapté et sécurisé. »

    Définition de l’association Habitat des possibles : « L’habitat partagé et inclusif est une offre innovante de domicile partagé qui répond aux besoins de nombreux retraités, grâce à un équilibre entre autonomie, besoin de liberté et besoins de sociabilité et de sécurité. »

    Les atouts d’un habitat partagé dans les maisons Brugère

    Ce projet, voté à l’unanimité par le Conseil Municipal, trouvera sa place dans les maisons Brugère situées à l’entrée du bourg en venant de Duras ou Ste Foy-la-Grande. Face à l’école où les seniors peuvent prendre leurs repas à la cantine (possibilité momentanément interrompue en raison des mesures sanitaires COVID), près de la salle d’animation et de la Prairie des Croquants, espace des manifestations, de la Maison des Loisirs et du Point Lecture, lieux de rencontres, proche du centre bourg avec le Bar-Tabac-Presse-Restaurant et le salon de coiffure et non loin du multiservices.
    Ces deux maisons comprennent également un grand terrain avec vue sur les toits du village et le clocher. Suivant les résidents des logements, on peut imaginer qu’une partie pourrait être transformée en jardin potager et jardin d’agrément. En bonus, un autre petit bâtiment de pierre actuellement délabré accueille un ancien four à pain que la commune souhaiterait dégager dans le cadre d’un chantier participatif avant de voir s’il sera possible de le réhabiliter.

    Actuellement, un groupe du Conseil Municipal travaille sur la marche à suivre pour l’élaboration de ce projet tel que le choix de l’architecte en collaboration avec le CAUE et réfléchit à un possible accompagnement avec le concours de l’association Habitats des possibles basée en Gironde. Bien qu’il reste beaucoup d’interrogations sur la façon de mener à bien le projet, la municipalité, consciente des besoins des seniors qui bien qu’indépendants, se retrouvent à vivre seul dans de grandes maisons bien souvent inadaptées, est maintenant engagée pour mettre en œuvre cet autre forme d’habitat.

    C’est ainsi que début décembre, Monsieur le Maire Jean-Luc Gardeau proposait aux membres de son conseil qui n’avaient pas eu l’occasion de le faire encore, de visiter les lieux maintenant vides de tous meubles et objets personnels. Martine Brosse, conseillère, faisant partie du groupe d’étude de ce projet, en ramène quelques photos.

     

     

     

  • US Cyclo Club, quel plaisir de se retrouver au repas de fin d’année !

    Résumé de la journée retrouvailles du secrétaire Paulo Labattut (chemise claire sur la photo) que vous pouvez contacter pour rejoindre le club cycliste au 06 59 49 45 89. Photos de Georgette et Michel Morancho et de Paulo.

    Ouf ! Contents de se retrouver après une si longue absence !

    Tant que cela est encore possible, « en respectant les gestes barrières », nous voici réunis autour d’une bonne table pour fêter la fin de l’année. Moment particulièrement important pour nos épouses et anciens du club, attentifs à nos narrations d’exploits et incidents réalisés durant la saison. Surtout que nous avions garanti de ne rien exagérer !

    La réunion a débuté à Fonroque au restaurant « Le Croquant » où nous avons mis à l’honneur les fondateurs du club. Après l’apéritif, c’est un excellent repas qui nous a été servi, puis retour à La Sauvetat dans la Maison des Loisirs pour assister au diaporama relatant les deux dernières saisons.

    Après cela, pour terminer la soirée, place au traditionnel tournoi de belote et dominos avec, en prime, la dégustation des succulentes merveilles de Louise. Peu importe le résultat des jeux, tout le monde est arrivé premier pour les pâtisseries !