• Cantine scolaire : 1 menu végétarien par semaine obligatoire

    Source : site du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation

    Depuis le 1er Novembre 2019, un menu végétarien par semaine dans toutes les cantines scolaires

    Conformément à la loi EGalim, toute la restauration scolaire – de la maternelle au lycée – devra proposer au moins un menu végétarien par semaine à partir du 1er novembre 2019. C’est-à-dire un menu unique (ou un menu alternatif dans le cas ou plusieurs menus sont proposés) sans viande ni poisson, crustacés et fruits de mer. Il pourra néanmoins comporter des œufs ou des produits laitiers.

    Cette mesure, qui sera d’abord menée à titre expérimentale pendant deux ans, fait partie des 5 grandes dispositions de la loi EGalim dans le domaine de la restauration collective. Un secteur qui, avec 3,5 milliards de repas par an, représente un levier majeur pour faire évoluer les pratiques alimentaires.

    Cette mesure s’inscrit également dans le cadre du nouveau Programme national pour l’alimentation (PNA3), dont l’un des objectifs est la promotion des protéines végétales en restauration collective (action 24). À ce titre, la loi EGalim prévoit également que les structures (pas uniquement scolaires) distribuant plus de 200 repas par jour doivent établir un plan pluriannuel de diversification de protéines incluant des alternatives à base de protéines végétales.

    A La Sauvetat du Dropt

    Réglementation appliqué par Hélène Valdevit, cantinière de notre école de La Sauvetat du Dropt. Preuve en est le menu ci-contre que vous pouvez retrouver à la page « Écoles » de votre blog/site.

  • Reprise des Ateliers Contes et Philo

    Les Ateliers Contes et Philo dispensés par la Compagnie Nell et Jack reprennent à raison d’une rencontre mensuelle pour cette année scolaire 2019/2020. Décision votée à l’unanimité au cours du Conseil Municipal du 31 octobre.

    Encadrés par Anne Lesimple et Martine Brosse, toutes deux conseillères municipales, 23 enfants du RPI Vallée du Dropt venant des classes de CE1, CE2, CM1 et CM2 étaient au rendez-vous pour la première date du lundi 18 novembre au sein de l’école de La Sauvetat. Informés par un courrier distribué dans le cadre scolaire, les enfants ont écouté un conte dont le sujet évoquait le sentiment de jalousie. Sujet débattu dans la seconde partie de la séance par les enfants séparés en deux groupes en fonction de leur âge. Les réflexions furent personnelles et pertinentes. Le maître de parole faisant passer le bâton à celui ou celle qui souhaitait s’exprimer, permettant un débat dans le calme, l’écoute et la tolérance des idées de chacun.

    La municipalité de La Sauvetat du Dropt, souhaitant faire partager cette expérience avec les autres communes du RPI, avait invité les Maires, ou leur représentant, de Moustier, Auriac et Pardaillan. Monsieur Cadiot, Maire de Pardaillan était présent. Il a pu apprécier l’intérêt manifesté par tous les enfants puis le débat argumenté lancé par Nell pour le groupe des CE1/CE2.

    La prochaine date est programmée au lundi 9 décembre. Ces Ateliers Contes et Philo sont offerts par la municipalité de La Sauvetat du Dropt. Quelques places sont encore disponibles. Un courrier sera distribué la semaine précédente mais il est possible de s’informer d’ores et déjà auprès de la Mairie si votre enfant souhaite participer.

  • Objectif Duras, mémoire visuelle de notre territoire

    L’Association Objectif Duras a été créée par des résidents du Pays de Duras « amoureux de leur pays et passionnés par la photo ».

    C’est ainsi que nous sommes riches d’une banque de photos libres de droit, retraçant le passé et le présent, mettant en valeur le patrimoine historique et culturel, le monde agricole, la faune, la flore, les paysages de nos campagnes au fil des saisons et la convivialité de nos petits villages en relatant, par l’image, les rencontres sportives et les très nombreuses manifestations de notre territoire. Ils sont la mémoire visuelle qui prouve que rien n’est figé, que la vie est trépidante et captivante. Une mémoire que les générations futures pourront consulter pour comprendre ce qui fait la force et la richesse d’un pays.

    La municipalité de La Sauvetat du Dropt souhaite remercier les photographes d’Objectif Duras pour leur travail sur notre commune puisque nous bénéficions de leur passion bien que faisant parti du Pays de Lauzun. Plusieurs sauvetatois ont d’ailleurs intégré leur équipe et contribuent à alimenter en images le site du village: Martine, Patricia, Michèle et Francis …

    Le dernier reportage concerne l’avant-après de notre beau pont roman. Les photos sont de Michel Michelot et le résumé historique de Dany Blanc. Vous le découvrirez en suivant ce lien Rencontre-photographique-avec-le-passe-les-travaux-et-le-present-du-pont-de-la-sauvetat- 

  • La luxueuse voiture 4150 en cours de restauration grâce au CFV

    L’Association Chemin de Fer de Vendée (CFV) fait revivre le patrimoine ferroviaire

    Tout commence le 15 novembre 2019 lorsque Jean-Luc Gardeau, Maire de La Sauvetat du Dropt, reçoit un appel téléphonique de Monsieur Comont, membre de l’Association « Chemin de Fer de Vendée » basée à Mortagne sur Sèvre (85). Dans leurs ateliers en cours de restauration actuellement, une luxueuse Voiture Salon Pullman, la n°4150, classée aux Monuments Historiques depuis 2003 et dont l’histoire est liée à l’ancienne gare de notre village, étrangement située sur la commune d’Agnac.

    Histoire mouvementée des chemins de fer : 1939, évacuation du parc ferroviaire à la déclaration de la guerre

    A la déclaration de la guerre en 1939, la Compagnie Internationale des Wagons Lits, fondatrice du fameux train Orient-Express qui reliait Paris-Est à Istambul, évacue son parc ferroviaire dans l’ouest de la France pour le soustraire aux Allemands. Toutefois, avec la Drôle de Guerre, les voitures sont rapatriées dans les différents dépôts de l’époque. La soudaine débâcle en 1940 va entraîner une évacuation assez désordonnée du parc ferroviaire, notamment dans la partie sud de la France. La 4150 va connaître plusieurs mouvements. Ainsi entre 1940 et 1943, elle sera dans les Pyrénées, puis dans le Gard début 1943. En septembre 43, elle se trouve à Bergerac avant d’arriver à la gare de La Sauvetat du Dropt en avril 1944.

    « L’association CFV a pu identifier le matériel qui était alors stocké dans cette gare, 12 voitures dont la 4150, ce qui représente un convoi de près de 280 m. Monsieur Comont précise que nous avions, à La Sauvetat du Dropt, la « crème » des voitures de la CIWL dont voici le détail :

    • 8 voitures Pullman : 5 Flèches d’Or pour le Calais/Paris-Nord, 2 Côte d’Azur dont la 4150 ( initialement poru le Train Bleu – Paris-Nice), 1 une Etoile du Nord (Paris-Nord/Bruxelles/Amsterdam,  toutes avec des décorations remarquables et souvent spécifique à chaque voiture,
    • 2 votures lits LX, les plus luxueuses également avec des boiseries et marqueteries aussi remarquables que les pullmans,
    • 2 fourgons, dont un très particulier puisqu’il s’agissait d’un fourgon truck Flèche d’Or qui disposait de deux conteneurs permettant le déchargement, chargement rapide des bagages stockés dans ceux-ci au port de Calais ou de Douvre en Grande Bretagne. »
    Utilisée par la Résistance pour faire barrage sur les voies ferrées – Les Combats du Genévrier

    Plusieurs voitures des gares alentours, 34 exactement, seront acheminées vers des ponts et passages à niveau pour être minées et servir de barrages. La voiture 4150, déplacée jusqu’au passage à niveau 46 de Miramont de Guyenne par les hommes de Xavier Alessandri, chef de la Résistance, sera minée le 6 juin 1944 afin de bloquer la route et la voie ferrée. L’histoire complète de cette journée de juin 44 et les noms des résistants, dont plusieurs perdirent la vie, est relatée dans Les Combats du Genévrier.
    C’est un rapport, daté du 1er octobre 1944, envoyé à la direction parisienne de la Compagnie Internationale des Wagons Lits par le sous-inspecteur Mabire, qui précise que la 4150 est endommagée au niveau de son roulement, comme les autres voitures minées. Le rapport précise qu’il faut changer les essieux avant de les acheminer vers les ateliers. La 4150 restera sur place au moins jusqu’à début octobre de cette année 44, faisant l’objet de pillage. La Compagnie Internationale des Wagons Lits peine à la rapatrier.

    Détail de la Voiture Salon Pullman 4150

    Construite en 1929 à Aytré (Charente-Maritime), elle fait partie de la série « Côte d’Azur » et comportait 28 places assises en 1ère classe. D’une longueur de 23,50 mètres et un poids de 47 tonnes, les décorations intérieures de René Prou étaient faîtes de panneaux en loupe de frêne et de panneaux en marqueterie à base d’étain (malheureusement volés en 2011 dans l’enceinte militaire qui l’abritait à ce moment-là). Cette luxueuse voiture aux baies élargies et aux larges fauteuils inclinables faisait partie de la Compagnie Internationale des Wagons Lits, la CIWL et intégrait des trains connus dont le Côte d’Azur Pullman Express, la Flèche d’Or, l’Étoile du Nord, le Mistral, le Sud Express.
    La voiture est réformée en 1972 et achetée en 1974 par l’armée, avec d’autres voitures de la CIWL, pour équiper le 5ième Génie installé à Versailles-Matelots, seul régiment ferroviaire dissous en 2010. Elle sera alors nommée Pullman Chef de Corps car utilisée comme voiture de commandement.

    Après la dissolution du régiment, l’armée va chercher à confier ces voitures à des associations. C’est ainsi qu’en 2014, la 4150 est donnée au « Chemin de Fer de Vendée » par un courrier du Ministre de la Défense de l’époque, Jean-Yves Le Drian. Après quelques péripéties, elle arrive au dépôt de St Laurent sur Sèvre fin juin 2017.

    En cours de restauration avant d’accueillir des touristes pour « voyager à travers le temps« 

    Depuis son arrivée au dépôt de St Laurent sur Sèvre en 2017, la voiture 4150 est en cours de restauration en attendant de pouvoir rejoindre le parc ferroviaire de l’association qui vous proposera d’embarquer à son bord pour faire les 22 km qui relient Mortagne sur Sèvre aux Herbiers (aller-retour). « Une balade extraordinaire au rythme du Train Touristique à Vapeur en passant par 3 vallées traversées sur de magnifiques viaducs ».

    Documentation
    • Documents fournis par Monsieur Eric Comont, vice-président du Chemin de Fer de Vendée : son courrier adressé à Jean-Luc Gardeau, Maire de La Sauvetat du Dropt, le 15 novembre 2019, demandant si la commune possède des informations supplémentaires; Le rapport du sous-inspecteur Mabire, employé de la Compagnie Internationale des Wagons Lits, daté du 1er octobre 1944. Les photos de la voiture 4150 stationnée à la gare de St Laurent sur Sèvre.
    • Document envoyé par Jean-Luc Gardeau à Monsieur Comont par retour de courrier : le scan d’un menu du wagon-restaurant, parfaitement conservé, qui lui fut donné par un sauvetatois aujourd’hui décédé.
    • Document en ligne appartenant à la Mairie de Miramont de Guyenne : « Les Combats du Genévrier » relatant une tragédie de la Résistance ayant eu lieu le 6 juin 1944.

    L’Association du Chemin de Fer de Vendée est preneuse de tous les témoignages relatifs à ces voitures, à des documents écrits ou des photos afin de compléter cet historique. Il est possible de joindre Monsieur Comont via le site Internet du CFV.

    Courrier CFV 2019 Les Combats du Genévrier
  • Jouer avec les couleurs du Pont Roman


    Une application pour jouer avec les couleurs du Pont Roman

    Illuminé depuis 2016 grâce à une application créée par Sébastien Dreux de la municipalité de Duras, le Pont Roman, comme le Château de Duras, change de couleurs au gré de vos envies. Il suffit de télécharger chateau.duras.mobi

  • Info Mairie : déposer vos idées de projets pour le département

    En Lot-et-Garonne, lancement du budget participatif – Concrétisez vos idées pour votre département

    Les élus départementaux ont souhaité offrir aux Lot-et-Garonnais la possibilité de décider de l’affectation d’une partie du budget départemental pour contribuer à la construction de projets et ainsi participer à la modernisation du Lot-et-Garonne.

    En 2020, la somme allouée au Budget participatif citoyen est d’un million d’euros. Les élus ont décidé que 10 % de cette somme serait affectée à des projets déposés par des jeunes (à partir de 11 ans).

    Projet jeune : montant maximum 25 000 euros
    Autre projet : montant maximum 50 000 euros
    Vous avez 11 ans ou plus ? Vous résidez en Lot et Garonne ?

    Vous avez une idée ou un projet qui vous tient à cœur ?

    Soumettez-le en remplissant le formulaire de la page en ligne dédiée budget-participatif-citoyen.

    S’il entre dans le champ d’intervention du Conseil départemental, il sera soumis au vote des Lot-et-Garonnais, à partir du 3 avril 2020, sous forme électronique directement sur cette plateforme, ou par vote au format papier dans les urnes déposées en mairie et dans les collèges du Département.

    A l’issue du vote (5 mai 2020), au moins un projet pour chacun des 21 cantons sera retenu et devra être réalisé dans l’année.

    Pour avoir un aperçu des idées déposées ou des idées non recevables parce que déjà réalisées, consultez la page Département d’Initiative Citoyenne 47.

  • Insolite, Place du Moulin !


    Monsieur le Maire, qui passait par là, a pu voir de drôles d’engins stationnés sur la Place du Moulin à La Sauvetat du Dropt … Certainement un déplacement d’une caserne à une autre, ou alors, de grandes manœuvres si l’on en croit les vols remarqués et insistants de deux hélicoptères au cours de la même journée !

  • Commémoration 11 Novembre

    Photos de Germain Sauron, 1er adjoint au Maire et de Alain Crossoir.

    Devoir de mémoire respecté en ce lundi 11 novembre. Autour de Monsieur le Maire Jean-Luc Gardeau, ses adjoints et conseillers municipaux, des sauvetatois de toujours et d’autres, nombreux, dont plusieurs d’origine britannique.

  • Info Mairie : Présence verte vous informe

    Présence Verte Guïenne Agen vous informe

    L’été laissant place à l’hiver, nous souhaitons partager avec vous la réussite du plan canicule 2019 avec plus de 120 personnes protégées et profiter de cet instant pour vous annoncer le lancement du plan GRAND FROID !

    Ce plan permet la gratuité de l’abonnement mensuel à une de nos offres de téléassistance pendant les mois d’hiver : Décembre, janvier, février.

    Modalités et conditions : adresser à Présence Verte la fiche de liaison « Plan Grand Froid » (à imprimer ci-dessous) par mail à guienne@presenceverte.fr ou par fax au 05 53 67 78 44.

    Un contrat d’abonnement au service Présence Verte sera souscrit à l’installation et les frais de mise en service seront appliqués.

    Le bénéficiaire ne pourra pas cumuler les deux actions de solidarité consécutivement (plan canicule + plan grand froid).

    Pour tout complément d’information, n’hésitez pas à nous contacter au 05 53 67 78 00 ou à consulter le site Présence Verte Guïenne Agen.


    FICHE de LIAISON Présence Verte

     

  • Info de La Poste : les tournées de distribution changent

    Plateforme Courrier Colis de Miramont de Guyenne – Impact des modifications des tournées pour notre commune

    La Poste revoit le découpage géographique des tournées de distribution des facteurs de la Plateforme Courrier Colis de Miramont de Guyenne.

    Comme partout en France, La Poste prend en compte l’évolution des volumes de courriers et de colis à distribuer et répond aux attentes des clients. Ces évolutions sont conduites pour apporter un service de qualité et développer les services de proximité rendus 6 jours sur 7 par les facteurs.

    Le nouveau découpage des tournées va entraîner la mise en place d’une pause déjeuner pour les facteurs. C’est pourquoi la distribution sur notre commune pourra se dérouler jusqu’en début d’après-midi à partir du 13 novembre 2019. Votre facteur reste à votre disposition et met tout en œuvre pour garantir la qualité de la distribution et des services.

    Cette nouvelle organisation n’a aucun impact sur les horaires des bureaux de poste.

  • Un bilan et une vidéo qui invite au tourisme en Pays de Lauzun

    Bilan de saison OTPL

    Mardi 5 novembre, le bureau de l’Office de Tourisme du Pays de Lauzun invitait les acteurs du tourisme local à un Apéro-Pro / Bilan de saison dans le cadre du Restaurant Le Petit Chaperon Rouge au Saut du Loup à Miramont de Guyenne.

    Émilien Roso, Président de la Commission Tourisme de la CCPL et Sylvie Farbos, Présidente de l’OTPL prenaient tour à tour la parole pour parler succinctement du bilan positif de la saison écoulée avant de laisser la parole au coordonnateur Joël Rivier.

    L’OTPL accueille locaux et touristes au sein de trois Bureaux d’information Touristique (BIT) qui sont Lauzun avec Anaïs et Cassandre, Miramont de Guyenne avec Hélène et Allemans du Dropt avec Chloé. L’amplitude d’horaire plus élevée depuis cette année a eu un résultat positif puisque la fréquentation et les demandes d’informations sont en nette hausse. Les visiteurs aux guichets viennent en grande majorité de Nouvelle-Aquitaine et sont français. La nationalité qui suit étant, sans surprise, celle du Royaume-Uni.

    Pour cette première année 2019, la vente des produits locaux proposés dans les BIT n’est pas négligeable. Il faut aussi noter le grand succès des chasses au trésors 2.0 avec l’application Terra Aventura qui a permis d’accueillir 4972 personnes sur le territoire du Pays de Lauzun cette année. Ces parcours sont très suivis par les familles. Rappelons l’existence des deux circuits sur Lauzun et Allemans du Dropt.

    Retombées économiques conséquentes également pour les marchés de rues, marchés nocturnes et Bastid’Art avec une mention spéciale pour La Sauvetat du Dropt qui a accueilli environ 7200 personnes au cours des 9 soirées gourmandes de l’été.

    Le site web n’a pu être remis au goût du jour mais un projet est en cours. Des changements cependant avec l’intégration de nouvelles photos et la reprise d’éléments de la charte graphique du Comité Départemental du Tourisme 47. La page facebook Pays de Lauzun voit une hausse significative des abonnements.

    Les Raconteurs de Pays ont le vent en poupe. Jean-Paul Trilles pour Lauzun et son château et Françoise Dovillez pour Allemans du Dropt et les fresques de son église.

    Quelques perspectives pour 2020, en plus des brochures de promotion et des documents d’appel, il est prévu une refonte du site web et le développement de la boutique/vitrine du territoire. La mise en tourisme de la Vélo Route Vallée du Dropt.

    Pour les acteurs du tourisme en Pays de Lauzun, proposition d’un label Hébergement Pêche

    Julie Briand, chargée de communication pour la Fédération de Pêche du Lot-et-Garonne prenait la parole pour présenter l’activité pêche dans notre département. 14000 cartes de pêche vendues cette année et plus de 60 hébergeurs labellisés pêche.

    Pour obtenir ce label qui est gratuit et qui peut apporter une clientèle en dehors de la saison touristique, il faut être à proximité d’un site de pêche, avoir un local de stockage intérieur ou extérieur pour le matériel, la présence d’un point d’eau, d’un réfrigérateur consacré à l’activité et d’un bac pour les vifs.

    Les mois les plus plébiscités pour les locations pêcheurs sont de mai à septembre pour l’ouverture du carnassier, mars et avril et d’octobre à décembre avec les ouvertures truites. Le label pêche permet d’apparaître sur différents guides dédiés.

    Pour en savoir plus, n’hésitez pas à contacter l’OTPL au ou la Fédération de Pêche du 47.

    Un parcours pêche en famille à Lauzun

    L’assistance apprenait l’existence de trois types de parcours pour la pêche : découverte, famille ou passion. Un parcours famille vient d’ailleurs d’être mis en place au lac de Lauzun (voir carte ci contre).

    Prenez le temps d’une pause en Pays de Lauzun, nouvelle vidéo en ligne

    Joël Rivier invitait enfin Mathieu Maxime, vidéographer originaire de Puysserampion, à présenter la dernière vidéo réalisée pour inciter au slow tourisme en Pays de Lauzun. Une vidéo que vous pouvez partager pour faire connaître notre petit pays où il fait bon vivre !

  • Les enfants d’Halloween ont visité le village

    Bien que cette fête populaire ne soit pas de chez nous mais plutôt des îles Anglos-Celtes, il est maintenant admis que la France célèbre Halloween le 31 octobre veille de la Toussaint. Une fête où les enfants se déguisent avec des costumes de sorcières, de fantômes ou de monstres pour aller sonner aux portes en demandant des bonbons.

    A La Sauvetat du Dropt, vous avez pu voir un petit groupe composé d’enfants accompagnés de deux mamans dont Maëlle qui se cache sous un beau maquillage de circonstance suivi par un drôle de petit monstre à quatre pattes. Leur passage a été remarqué au bar-tabac-restaurant Les Fées Gourmandises, au multiservice Proxi P’tit Panier du Dropt ainsi qu’à la mairie où Monsieur le Maire s’apprêtait à accueillir les membres du Conseil Municipal.