• 1er Mai cyclo touristique pour l’Union Sportive Sauvetatoise

    Commentaire de Paulo Labattut. Photos de Sylvie et Germain SAURON, Georgette et Michel MORANCHO et Michel TONIUTTI.

    Année exceptionnelle pour le cyclo club sauvetatois puisqu’il va fêter ses quarante années d’existence
    cette saison. La première sortie traditionnelle du premier Mai, nous a emmené jusqu’à
    CADOUIN, où nos compagnes nous ont rejoints pour partager le repas au « RESTAURANT DE
    L’ABBAYE ».

    Dès 7h30, nous voici prêts pour le départ devant la maison des loisirs de LA SAUVETAT DU
    DROPT, 11 cyclistes avaient répondu présent, encadrés par JEAN-PIERRE notre président volontaire
    pour assurer l’assistance technique et logistique avec son véhicule, aidé dans sa besogne par nos deux
    « MICHEL » amis et membres bienfaiteurs du club, tous deux préposés aux photos et vidéos qui
    viendront enrichir la mémoire déjà conséquente de l’USS CYCLO.

    EDOUARD en tête suivi de prêt par YVES son fidèle compagnon d’entrainement, nous ouvrent la
    route jusqu’à COUZES, étape café obligatoire avant d’affronter les deux cingles, TREMOLAT et
    LIMEUIL, prévus au programme.
    A peine sorti de MOZAC, nous attaquons la première difficulté, les jeunes jambes de ALPHONSE
    qui commençaient sérieusement à fourmiller pouvaient enfin se libérer, suivi de très près par JEAN-PAUL
    qui n’en attendait pas moins, quand à PAULO de retour de convalescence, il essayait de ne pas
    trop décrocher. Le gros du peloton montait à son train pour rejoindre nos trois échappés qui attendaient
    en haut de TREMOLAT profitant ainsi de la vue panoramique vers les méandres de la DORDOGNE en
    contre bas.
    Jusque là, pas de surprise, nous étions parfaitement dans le timing, mais c’était sans
    compter sur la perspicacité de ALAIN qui s’était volontairement laissé distancer pendant la montée
    pour faire du tourisme seul en direction de ST ALVERE !!! Par téléphone, nous l’avons ramené à la
    raison, lui donnant rendez-vous au village de TREMOLAT où surprise il l’avait déjà rejoint avant nous.
    De l’avis général il a voulu nous refaire la démonstration de JEAN DE LA FONTAINE dans la fable
    « LE LIEVRE ET LA TORTUE ».

    Après ce regroupement et le passage par le cingle de LIMEUIL, nous redescendons vers LE BUISSON avant de s’ouvrir définitivement l’appétit sur la dernière montée de 5 km en direction de CADOUIN et boucler ainsi les 80 km prévus.

    Au restaurant, pas de surprise l’accueil est chaleureux et le repas vraiment succulent, c’est du mijoté
    d’antan vraiment apprécié par l’ensemble des convives.

    Déjà 15h30 il faut penser à revenir, YVES, HERVE, ALPHONSE, JEAN-PAUL et PAULO font les 55 km du trajet retour en passant par BEAUMONT et ISSIGEAC, les autres plus courtois rentrent avec leur compagne.
    Juste le temps de prendre une douche, et nous clôturons la journée par une auberge espagnole dans la
    salle de LA SAUVETAT. Pendant que certains préparent les victuailles, GERMAIN installe le matériel
    permettant de visionner les photos et vidéos de la journée rassemblées à la hâte par PAULO.

    En buvant l’apéritif, JEAN-PAUL dresse le bilan de la journée écoulée et peaufine l’organisation de
    notre prochaine sortie sur 5 jours à partir du 3 juin en destination de ST LARY SOULAN.
    La convivialité et la bonne humeur ambiante confirment la vitalité de notre petit club qui fêtera ses 40
    printemps cette année, hommage aux fondateurs et à tous les volontaires qui se sont investis pour le
    faire perdurer.

    1dc4cbfb-7580-4d30-ac57-25b87403ca5b cf1b8c43-2894-48a2-bc9c-ac66dccfad4d
    bc56a953-11a0-47a0-8857-4abed8df35c6 72502039-cd8c-4be5-87f9-dcab96e246d6
    bfea8dac-4205-49d7-9880-b45e07c30e4d b75d13fc-8f6a-49b3-bbe7-045ccd15fcaa
    f5048a33-4fbd-4fda-909d-4d22712bc15c 81f7beaf-0ce7-400d-b2b9-7de209c1f319
    67a1a54e-c6eb-4889-a3b4-74fbc259b829 59e6eb8d-13ce-4cca-bd90-a71568cc2436
    7c46b03a-759b-45a9-a9ca-9b437bd58117 a364f210-f4c4-4c17-8b21-09cc5a84d543
    93336702-b5aa-40f0-a50c-2debd453ba09 bb3d2f3c-aaa3-4b1f-9e8c-ac26837a6b37
    829478b1-9282-41e1-9c3f-abd558c3e550 af5db61d-5b58-4a33-af51-6c5b93d840b9
    543a8462-8a73-4e80-a991-ed044017b07d  e3065e23-1329-476d-bb7e-219ccc8a8b2e
    60c564ac-d4b0-48d4-8567-f64f837f8b03 15fb561c-cfd9-477a-9e85-f49cbefd31c1
  • 35ème Rallye cyclotouriste Sauvetatois

    Article de Paulo. Photos de Paulo, Jean-Paul et Jean-Luc.

    Résultat très satisfaisant pour le 35ème rallye cyclotouriste organisé dans le cadre de la fête votive de La Sauvetat du Dropt (voir l’article ici). Malgré les orages incessants cette année, 40 participants prenaient le départ en ce premier dimanche du mois d’août.

    Après avoir souhaité la bienvenue à tous et rappelé les règles de sécurité, Jean-Paul dévoué avec sa voiture munie d’un gyrophare donnait le départ.

    Sur un circuit commun jusqu’au ravitaillement, notre petit peloton a roulé à une allure raisonnable afin que chacun apprécie la joie de la petite reine sans pour autant y laisser toutes ses forces.

    Ensuite, les plus expérimentés se dirigeaient vers St Sernin de Duras pour effectuer 75 kms, tandis que les autres choisissaient de rentrer directement par Auriac pour une distance de 60kms.

    De retour vers 11h45, les participants étaient invités par le Comité des Fêtes à partager le verre de l’amitié tandis que nous remettions les différentes récompenses.

    Le Cyclo-club de Lauzun a reçu des mains de A. Heyrau la coupe Groupama; le club de Miramont, la coupe de la Communauté des Communes remises par le Maire Jean-Luc Gardeau; Ce dernier remettait également la coupe du fair-play à Wilfried Prouzet pour son grand sourire à l’arrivée malgré deux crevaisons consécutives.

    Puis, Jean-Pierre remis à Théo Ménéghello, 14 ans, la coupe du plus jeune licencié et à Mattéo Bedin, 13 ans, la médaille du plus jeune engagé. Ensuite Jean-Paul donna à Mrs Rohaut, Fletcher et Barnet, respectivement de Paimpol, d’Angleterre et d’Écosse un lot de confiture accompagné d’une bonne bouteille du Domaine d’Eybro récompensant les participants venant de loin, avant que le tirage au sort n’attribue à Mr Fauaire de Lauzun puis à Mrs Auger et Grenier de Miramont un lot de pruneaux. Et c’est notre ami Guy Gibert qui clôtura le tirage par une bonne bouteille pour lui aussi.

    De quoi donner des regrets à ceux qui n’ont pas pu participer!!!

    DSCF3090 DSCF3092
    DSCF3094 DSCF3095
    DSCF3097 DSCF3100
    DSCF3103 DSCF3107
    DSCF3108 DSCF3109
    DSCF3114 DSCF3117
    DSCF3118 DSCF3119
    DSCF3120 DSCF3123
    DSC08590 DSC08604
    DSC08607 DSC08610
    DSC08611 DSC08615
  • L’Union Sportive Cycliste sur les traces du Tour de France

    Commentaire de Paulo Labattut. Photos de Paulo, Germain, Guy et Jean-Paul.

    L’Union Sportive Cycliste Sauvetatoise en sortie sur Auch les 28 et 29 juin.

    Chaque année, le cyclo-club Sauvetatois organise une sortie sur deux jours au mois de juin. L’édition 2014 nous a conduit à Auch, au cœur du Gers. Ce choix avait été motivé par les participants en raison de l’événement exceptionnel cette année à proximité de notre village: le passage du Tour de France.

    Ainsi, nous avons roulé à l’envers du circuit que vont emprunter les professionnels, profitant de ce fait de l’état des routes refaîtes, à une allure sans aucune mesure avec ceux que nous allons applaudir à la fin du mois.

    Pour cette sortie, nous n’étions que 6 participants en vélo: Alain, Germain, Hervé, Guytou, Jean-Paul et Paulo. Parfaitement encadrés par Jean-Pierre, notre dévoué président, pour assurer l’assistance avec sa voiture auxquels s’étaient joints Guy et Yves avec son inséparable ami Édouard qui tenaient à nous encourager jusqu’à Tonneins.

    C’est donc à 10 que nous avons pris le départ dès 7h30 de « La patte d’oie » à Miramont de Guyenne. Première escale réconfort à Buzet, avant d’affronter les côteaux de Mézin. Voici 12h qui approche. Nous faisons une halte à Fourcès, magnifique bastide avec sa place ronde ombragée où nous rejoignent nos compagnes avant de poursuivre jusqu’à Montréal pour déjeuner.

    Déjà 15h, il est temps de reprendre la route. Le redémarrage est un peu difficile car les jambes sont dures, que le soleil est à son apogée et que les routes vallonnées du Gers sont éprouvantes. Mais il en aurait fallu beaucoup plus pour entamer notre détermination et notre solidarité.

    Ainsi, nous approchons de Auch tandis que l’orage commence à menacer. La dernière descente vers la destination est en vue. Le vent nous aide à toucher au but après 153 km au compteur. Quelques grosses gouttes font leur apparition. A peine descendus des vélos, l’averse orageuse bat son plein. Ouf! Nous l’avons évitée de justesse!

    Après une pression bien méritée, nous prenons possession de nos chambres que nos épouses avaient repérées un peu avant notre arrivée. Le soir, dîner en ville avec animation musicale au « Irish Rock Café » avant d’entamer une bonne nuit réparatrice.

    Le dimanche matin, nous avons profité de l’accalmie météorologique pour la visite de la ville, riche par son histoire et son architecture. Pendant que nous dégustions un repas asiatique servi à « L’Hôtel de Gascogne » où nous étions hébergés, la pluie recommençait à tomber. Mais peu importe, nous avions atteint l’objectif du week-end et c’est sur une chaussée détrempée que nous avons regagné nos domiciles respectifs.

    2 4
    5 6
    8 9
    11 14
    16 19
    20 21
    22 24
    26 27
    29 33
    34 35
    36 44
    45 46
    49 53
    54 55