• « C’était en mars 2020 … » Un magnifique poème d’espoir diffusé par Sylvie

    Photo du printemps de Anne Lesimple. Poème diffusé par Sylvie Vergne de Miramont de Guyenne.

    Beaucoup d’informations officielles sur le blog du village cette semaine, CORONAVIRUS oblige. Aussi, nous sommes heureux de vous faire profiter du très beau poème partagé par Sylvie Vergne  sur sa page facebook. Il est juste et raconte la vie que la situation sanitaire nous impose. Il est aussi plein d’espoir et nous incite à être solidaire et à accepter les consignes de confinement pour que cet épisode se termine au plus vite. Merci à celui ou celle qui l’a écrit !

    « C’était en mars 2020 …

    Les rues étaient vides, les magasins fermés, les gens ne pouvaient plus sortir.
    Mais le printemps ne savait pas, et les fleurs ont commencé à fleurir, le soleil brillait, les oiseaux chantaient, les hirondelles allaient bientôt arriver, le ciel était bleu, le matin arrivait plus tôt.

    C’était en mars 2020 …

    Les jeunes devaient étudier en ligne, et trouver des occupations à la maison, les gens ne pouvaient plus faire de shopping, ni aller chez le coiffeur. Bientôt il n’y aurait plus de place dans les hôpitaux, et les gens continuaient de tomber malades.
    Mais le printemps ne savait pas, le temps d’aller au jardin arrivait, l’herbe verdissait.

    C’était en mars 2020 …

    Les gens ont été mis en confinement. pour protéger les grands-parents, familles et enfants. Plus de réunion ni repas, de fête en famille. La peur est devenue réelle et les jours se ressemblaient.
    Mais le printemps ne savait pas, les pommiers, cerisiers et autres ont fleuri, les feuilles ont poussé.

    Les gens ont commencé à lire, jouer en famille, apprendre une langue, chantaient sur le balcon en invitant les voisins à faire de même, ils ont appris une nouvelle langue, être solidaires et se sont concentrés sur d’autres valeurs.
    Les gens ont réalisé l’importance de la santé, la souffrance, de ce monde qui s’était arrêté, de l’économie qui a dégringolé.
    Mais le printemps ne savait pas. les fleurs ont laissé leur place aux fruits, les oiseaux ont fait leur nid, les hirondelles étaient arrivées.

    Puis le jour de la libération est arrivé, les gens l’ont appris à la télé, le virus avait perdu, les gens sont descendus dans la rue, chantaient, pleuraient, embrassaient leurs voisins, sans masques ni gants.

    Et c’est là que l’été est arrivé, parce que le printemps ne savait pas. Il a continué à être là malgré tout, malgré le virus, la peur et la mort. Parce que le printemps ne savait pas, il a appris aux gens le pouvoir de la vie.

    Tout va bien se passer, restez chez vous, protégez-vous, et vous profiterez de la vie.

    Lisez ceci, répandez-le en copiant/collant ce texte, mais surtout restez confiants et gardez le sourire ! 😃 »

  • Découvrir des métiers qui recrutent en milieu rural

    0001808001433175158Article de Valérie Nicolas, correspondante du journal Le Républicain, paru le jeudi 24 septembre.

    « Mon métier, ton avenir » – Exposition de sensibilisation et d’information qui va s’installer dans le hall de la mairie de Miramont de Guyenne du 2 au 14 octobre.

    Découvrir des métiers qui recrutent en milieu rural avec une exposition concrète et interactive du 2 au 14 octobre dans le hall de la mairie de Miramont de Guyenne.

    Sport et animation, sanitaire et social, agriculture, efficacité énergétique dans le bâtiment, tels seront les secteurs professionnels mis à l’honneur dans cette exposition du 2 au 14 octobre. Réalisée par Aquitaine Cap Métiers et reçue à Miramont avec le soutien de la Ville et de la Communauté de Communes.

    Son objectif: toucher des personnes autant en recherche d’emploi qu’en reconversion professionnelle ou des jeunes pouvant découvrir des métiers bien présents en Aquitaine. Très concrète et interactive, elle offre une approche par le regard, le toucher, les gestes et l’émotion, autour d’espaces définis: la projection sur grand écran de « L’immersion », un film qui plonge le visiteur au cœur de chaque activité en question. Également, les témoignages dans un espace vidéos, avec des portraits interactifs de professionnels aquitains interrogés sur leur pratique professionnelle, leur parcours, leur vie quotidienne sur le terrain et souvent leur passion.

    Ateliers ludiques pour approcher différents métiers

    Il y a aussi les « Ateliers » avec une mise en situation et les gestes professionnels pour découvrir la réalité des métiers. Comme côté bâtiment la soudure virtuelle, la construction d’éléments de charpente, la réparation d’une installation photovoltaïque mais aussi simuler une rénovation complète par ordinateur, analyser les fuites thermiques avec une caméra infrarouge ou rendre une maison étanche.

    Côté agriculture et agro-tourisme, on pourra entre autres, tester la fermeté d’un fruit pour en découvrir la teneur en sucre, apprendre les notions de base de l’élevage, s’entraîner à piloter un engin agricole via un simulateur. Côté sport et animation, on pourra s’exercer à une activité ludique auprès d’un groupe, se mettre dans la peau d’un recruteur et apprendre à valoriser son profil dans le secteur.
    Quant au secteur sanitaire et social, il fera découvrir la diversité de ses métiers et multipliera les gestes professionnels comme le soin au nourrisson, la pose d’un bandage, le déplacement d’une personne âgée etc…

    A visiter gratuitement de 8h30 à 12h et de 13h30 à 18h30. Pour les groupes, réservation obligatoire au 05.57.81.58.71 ou auprès de Sylvie Vergné, adjointe au maire à Miramont de Guyenne et vice-présidente de la Commission communautaire du développement économique. Pour la joindre: sylvievergne47@gmail.com