• Une maison d’accueil temporaire ouverte à Seyches


    Extrait d’un article de Patricia Patiès-Cassol paru sur le Sud-Ouest du 16 décembre 2017.

    La Maison d’Accueil Temporaire de Seyches était en projet depuis quatre ans déjà. Elle est gérée par l’UNA-Guyenne 47 et s’inscrit dans la politique de maintien à domicile et d’aide aux aidants. Sophie Hollard en est la directrice.

    La structure se compose d’un accueil temporaire de 17 lits et d’un service d’accueil de jour de 10 places réservées à des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée. Chacune des chambres donne sur un balcon ou une terrasse. La situation géographique et les grandes baies vitrées apportent un éclairage naturel avec vue sur la campagne de toutes parts. Deux galeries couvertes bordant un espace extérieur sécurisé avec un jardin thérapeutique rejoignent des salles d’activités et de repas agrémentées de petits salons permettant de structurer la déambulation des résidents.

  • Brigade de Miramont de Guyenne, transfert de l’accueil

    Information transmise par la Mairie de La Sauvetat du Dropt. Photo: archives Journal Sud-Ouest.

    L’accueil de la brigade de Miramont de Guyenne est transféré vers la brigade de Seyches du 03 au 27 juillet.

    En effet, la mise en conformité de la brigade pour l’accueil des personnes à mobilité réduite ne nous permet pas d’accueillir le public à Miramont pour des raisons de sécurité.

    L’entrée de la brigade ne sera pas accessible au public. Pour autant, une permanence persiste à la brigade de Miramont.

    La brigade de Seyches sera ouverte 08h – 12h et 14h -18h du lundi au samedi et 09h-12h et 15h-18 le dimanche. En cas d’urgence, composez le 17 ou le 112.

  • Votre nouveau Canton des Coteaux de Guyenne

    RÉFORME TERRITORIALE

    Un nouveau découpage territorial du Lot-et-Garonne entre en vigueur à l’occasion des élections départementales de 2015. Il est défini par le décret du 26 février 2014 en application des lois du 17 mai 2013.

    De 40 cantons, le Lot-et-Garonne passe à 21 pour tenir compte des réalités socio-démographiques. Les nouveaux cantons ainsi créés doivent avoir une population comprise entre plus ou moins 20% de la population moyenne des cantons qui est de 15 768 habitants. Les territoires ruraux ont alors été agrandis pour que leur densité de population soit aussi élevée que celle des territoires urbains. Ce découpage a aussi provoqué un changement de dénomination pour chaque canton. Jusqu’alors, ils étaient désignés par le nom du chef-lieu du canton.

    Qu’en est-il pour notre canton de Duras?

    Pour atteindre le seuil de population minimum, le canton de Duras (15 communes) est associé au canton de Seyches (15 communes) agrandi des communes de Saint-Martin-Petit et de Mauvezin-sur-Gupie (ex canton de Marmande-Ouest) de Jusix (ex canton de Meilhan sur Garonne) et de Agmé (ex canton de Marmande-Est). Soit 34 communes.

    Ce nouveau canton a été baptisé CANTON DES COTEAUX DE GUYENNE. Le bureau centralisateur est Duras.

    Conséquence de la réforme:

    Les élections cantonales qui auront lieu les 22 et 29 mars prochain deviennent élections départementales et les conseillers généraux deviennent conseillers départementaux.

    Nous ferons un article plus long sur ces élections la semaine prochaine. Ci-dessous, différentes cartes du Lot-et-Garonne. Celle des anciens cantons, celle des nouveaux cantons et celle de votre nouveau canton des Coteaux de Guyenne.

    carte cantons Lot-et-Garonne-01 1477537_cantons_800x519p

    COTEAUX DE GUYENNE 2015