• La Maison des Jeunes de Miramont de Guyenne

    Information de Eva Oltra, responsable de la Maison des Jeunes de Miramont de Guyenne.

    La Maison des Jeunes de Miramont, établissement géré par l’Amicale Laïque réservé aux 11-17 ans, propose depuis quelques années des Chantiers Jeunes sur les communes de la CCPL : il s’agit d’actions d’utilité publique qui permettent aux jeunes de s’investir sur leur territoire de vie.

    Pour l’année 2022, la MDJ a pour objectif de co-construire 4 chantiers itinérants sur la Communauté de Communes du Pays de Lauzun en partenariat avec de nouvelles collectivités et en impliquant 40 jeunes du territoire sur l’ensemble des actions. La priorité sera donnée aux jeunes issus de la commune concernée par le chantier.

    Pour exemple, voici quelques photos des actions menées par la Maison des Jeunes qui ont œuvrés dans les communes d’Agnac et de Peyrière et qui ont fait le bardage extérieur du bâtiment qui les accueille à Miramont de Guyenne en compagnie des employés municipaux de la ville.

    Outre les chantiers jeunes, la MDJ propose aussi des sorties ponctuées d’activités sportives et culturelles. Sortie bowling ou séjour à Biscarrosse avec entre autre, stage de voile et de surf.

    Infos et inscriptions

    Pour en savoir plus sur la Maison Des Jeunes qui accueille les jeunes de 11 à 17 ans des secteurs du Pays de Lauzun, du Pays de Duras et de Val de Garonne, contacter Eva au 07 81 75 79 51 ou par mail à l’adresse mdj.miramont@free.fr

     

  • Exploit et joie des U15 face à Caumont Mas

    Match des U15 disputé le 11 décembre. Un exploit que nous nous devions de reporter même en retard. Le reporter officiel de l’équipe, père de Lincoln, est toujours Sam Carroll dont les magnifiques photos et impressions d’après match sont maintenant très attendus par les joueurs et leurs parents.

    « Ce n’était pas une finale de Ligue des champions, mais cela signifiait à peu près la même chose, comme en témoignent le niveau d’effort, la détermination, les célébrations collectives après le but et le chant passionné bien mérité entonné dans les vestiaires après le match !

    Une performance qui a vraiment montré à quel point Val de Guyenne a progressé cette année. Face à l’équipe au sommet du classement, Caumont Mas, et se souvenant d’un nul 2-2 à domicile la dernière fois, l’équipe des Violets est restée soudée tout le match et a terminé victorieuse par un 5-0 (3 superbes buts de la tête sur corners, 2 à Noah et 1 à Paulo).

    Bravo l’équipe et merci beaucoup à Matheo et Mathieu les coaches!! Allez les Violets !!! »


    « It wasn’t a Champions League final but it meant about the same evidenced by the level of effort, determination, ecstatic post-goal celebrations and the well-deserved passionate singing of the song in the changeroom after the match!
    A performance that really showed how much VdG have progressed this year. Up against the top of the ladder team away, Caumont Mas, and remembering a 2-2 draw at home last time, Violet stayed composed the whole match and finished 5-0 winners (3 superb goals from headers off corners (2 to Noah and 1 to Paolo)).
    Bravo l’équipe et merci beaucoup à Matheo et Mathieu!! Allez Violet !!! »

  • Stage USEP pour obtenir l’agrément avant la Ronde cycliste 2022

    Explication de Sylvie Chambolle, sauvetatoise et institutrice à l’école de Seyches.

    L’USEP 47 organisait un stage à Miramont de Guyenne pour faire passer les agréments cyclo aux parents qui accompagneront les classes de la Ronde Cycliste 2022. 90 stagiaires sur leur vélo séparés en 3 groupes étaient encadrés par les bénévoles USEP et les conseillers pédagogiques.
    Puisqu’elle est sauvetatoise, Sylvie Chambolle, en charge des parcours de 15, 22 et 27 km décidait de faire découvrir son village aux cyclistes en arrivant par le Pont Roman.

  • Info Mairie : la Mission Locale Moyenne Garonne propose des mesures d’aide à l’embauche des jeunes

    Dans le cadre de France Relance, le plan #1jeune1solution renforce les aides pour soutenir l’embauche des jeunes. Ci-dessous, un tableau présentant l’ensemble des aides, en les associant aux catégories d’employeurs concernées. Tableau téléchargeable : Mesures d’aide à l’embauche 2021

    Jean-Christophe Juzan, conseiller emploi joignable au 05 53 64 47 88, reste à la disposition des entreprises ou associations intéressées.
    Mission Locale Moyenne Garonne – 3 rue de l’observance – BP 20139 – 47200 MARMANDE – 05 53 64 47 88
    Antenne Miramont de Guyenne – 1, rue Pasteur – 47800 Miramont de Guyenne – 05 53 20 22 42

  • Votez pour le plus beau marché du Lot-et-Garonne

    TF1 et « Sud Ouest » s’associent de nouveau pour désigner le plus beau marché de la région, avant un vote national. Le vote pour désigner le marché qui représentera votre département s’achèvera le 21 mars.

    Cette année pour le Lot-et-Garonne, Miramont de Guyenne entre dans la compétition parmi les 10 marchés choisis. Les autres communes sont Nérac, Tonneins, Casteljaloux, Agen Pin, Duras, Monsempron Libos, Sainte-Livrade, Villeneuve et Bon-Encontre.

    Cliquez sur la photo pour accéder au vote proposé par le Journal Sud-Ouest.

  • Les poubelles du village ne remplacent pas la déchetterie !!!

    Et pourtant, tout est proposé pour que l’espace public reste propre et accueillant !

    C’est en faisant sa virée quotidienne accompagné de son chien qu’un sauvetatois outré a pris ces photos de l’espace poubelles réservé à l’école de La Sauvetat du Dropt. Il est inadmissible qu’il ait été utilisé de dépotoir alors que notre territoire du Pays de Lauzun est pourvu d’une déchetterie moderne ouverte tous les jours !

    Rappel des horaires et des modalités d’inscription à la déchetterie de Miramont de Guyenne

  • Info Mairie : Point d’apport volontaire de matériel médical à la déchèterie de Miramont de Guyenne

    Convention entre CCPL, ValOrizon et ECORESO pour collecter le matériel médical à la déchèterie

    La Communauté de Communes du Pays de Lauzun vient de signer une convention avec le Syndicat ValOrizon et l’Association Ecoreso Autonomie du Lot-et-Garonne afin d’organiser un point d’apport volontaire de matériel médical sur la zone de réemploi de la déchèterie de Miramont de Guyenne.

    Cette convention est signée pour une durée d’un mois à partir du 1er octobre. Le convention sera reconduite pour une durée d’un an si le bilan est positif. 

    Lire la Convention de Partenariat entre l’Association ECORESO Autonomie 47, la CCPL47 et le Syndicat mixte de valorisation et traitement des déchets ménagers et assimilés de Lot-et-Garonne à vocation départementale VALORIZON …. CONVENTION ECORESO 

    Cette expérimentation a pour objectif de rénover le matériel collecté et de le redistribuer aux personnes les plus démunies.

    Ne jetez plus votre matériel usagé !

    Que vous soyez un particulier ou un établissement, nous collectons gratuitement les aides techniques dont vous n’avez plus besoin.

    Upcycler* : rien ne se perd tout se transforme

    Nos techniciens vont ensuite REVALORISER : remettre ce matériel à neuf pour le proposer à moindre coût.

    La remise à neuf s’effectue en 3 étapes : hygiénisation, vérification et remise aux normes selon les préconisations du fabricant. Le matériel issu de la recyclerie bénéficie d’une garantie.

    C’est quoi upcycler?

    Upcycling, ou à la française : surcyclage, signifie recycler « par le haut ». Il s’agit de transformer des déchets afin de les revaloriser, en produisant des objets dont la qualité est supérieure au matériau d’origine. Le concept est apparu dans le milieu des années 1990 grâce à Reiner Pilz.

    L’ « upcycling », c’est la création d’une nouvelle valeur pour des déchets à chaque étape du cycle de vie d’un matériau ou d’un produit.

  • Info CCPL : collecte tri sélectif et horaire déchetterie

    Collecte du Tri Sélectif

    A partir du 3 juin, la collecte du tri sélectif (bacs et sacs jaunes) reprend au rythme habituel selon le calendrier de collecte 2020.

    Info horaire déchetterie

    Depuis sa réouverture, la déchetterie est très prisée : on compte plus de 190 passages journaliers au lieu de 150 habituellement. Une reprise d’activité très intense pour les agents se trouvant mobilisés à l’entrée pour limiter le flux de personnes sur le site, à veiller à ce que les gestes barrière soient respectés pour accueillir les usagers dans les meilleures conditions possibles. Face à cette affluence record et à la densité des tâches à accomplir en ce moment, le site ferme désormais au public à 17h30.

    Dernièrement, une recrudescence d’incivilités a vu le jour notamment au niveau des points d’apport volontaire (dépôts sauvages…). Il est important de saluer l’action des agents espaces verts qui ont œuvré dans l’ombre pour maintenir ces zones en bon état.

    Information de Monsieur le Maire Jean-Luc Gardeau,
    président de la Commission Environnement de la Communauté de Communes du Pays de Lauzun

    « Au sujet des services environnement de la CCPL : je voudrais remercier les ripeurs qui ont assuré la collecte tout au long du confinement. Ils ont été très touchés par les petits mots de soutien collés sur les bacs.
    Depuis la réouverture de la déchetterie, beaucoup de monde et de l’attente ( 300 ml de queue) mais des personnes raisonnables et compréhensives.
    Si le portail se ferme avant 18 h, c’est que les compacteurs sont pleins et ne peuvent plus recevoir de flux. Ne pensez pas que ce soit une débauche anticipée. Merci pour votre compréhension. »

  • Info CCPL : Réouverture de la déchèterie

    La déchèterie de la CCPL rouvre aux particuliers et professionnels dès ce lundi 11 mai 2020 aux jours et horaires habituels sous les conditions suivantes :

    • être obligatoirement muni d’un masque et de produit désinfectant (gel hydro alcoolique, spray…) aux normes en vigueur
    • appliquer les règles de distanciation et les gestes barrière sur le site :
      – se désinfecter régulièrement les mains,
      – tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir,
      – utiliser un mouchoir à usage unique et le jeter chez soi, ne pas le laisser sur le site,
      – saluer sans se serrer la main et éviter les embrassades
    • respecter un maximum de 3 m3 de dépôt de déchets /usager / jour
    • patience et civisme de rigueur , respecter les consignes des agents notamment quant à la capacité d’accueil restreinte du site
  • Sélectionnées au District Football 47

    3 Féminines U13 de Val de Guyenne repérées par Agen

    Maria Banks, Camille Astolfi et Emma Demeyer qui font partie de l’équipe U13 des féminines de Val de Guyenne ont été remarquées au cours d’un match et sont sélectionnées pour un stage de perfectionnement au District de Football du Lot-et-Garonne.

    Félicitations mesdemoiselles !

  • La luxueuse voiture 4150 en cours de restauration grâce au CFV

    L’Association Chemin de Fer de Vendée (CFV) fait revivre le patrimoine ferroviaire

    Tout commence le 15 novembre 2019 lorsque Jean-Luc Gardeau, Maire de La Sauvetat du Dropt, reçoit un appel téléphonique de Monsieur Comont, membre de l’Association « Chemin de Fer de Vendée » basée à Mortagne sur Sèvre (85). Dans leurs ateliers en cours de restauration actuellement, une luxueuse Voiture Salon Pullman, la n°4150, classée aux Monuments Historiques depuis 2003 et dont l’histoire est liée à l’ancienne gare de notre village, étrangement située sur la commune d’Agnac.

    Histoire mouvementée des chemins de fer : 1939, évacuation du parc ferroviaire à la déclaration de la guerre

    A la déclaration de la guerre en 1939, la Compagnie Internationale des Wagons Lits, fondatrice du fameux train Orient-Express qui reliait Paris-Est à Istambul, évacue son parc ferroviaire dans l’ouest de la France pour le soustraire aux Allemands. Toutefois, avec la Drôle de Guerre, les voitures sont rapatriées dans les différents dépôts de l’époque. La soudaine débâcle en 1940 va entraîner une évacuation assez désordonnée du parc ferroviaire, notamment dans la partie sud de la France. La 4150 va connaître plusieurs mouvements. Ainsi entre 1940 et 1943, elle sera dans les Pyrénées, puis dans le Gard début 1943. En septembre 43, elle se trouve à Bergerac avant d’arriver à la gare de La Sauvetat du Dropt en avril 1944.

    « L’association CFV a pu identifier le matériel qui était alors stocké dans cette gare, 12 voitures dont la 4150, ce qui représente un convoi de près de 280 m. Monsieur Comont précise que nous avions, à La Sauvetat du Dropt, la « crème » des voitures de la CIWL dont voici le détail :

    • 8 voitures Pullman : 5 Flèches d’Or pour le Calais/Paris-Nord, 2 Côte d’Azur dont la 4150 ( initialement poru le Train Bleu – Paris-Nice), 1 une Etoile du Nord (Paris-Nord/Bruxelles/Amsterdam,  toutes avec des décorations remarquables et souvent spécifique à chaque voiture,
    • 2 votures lits LX, les plus luxueuses également avec des boiseries et marqueteries aussi remarquables que les pullmans,
    • 2 fourgons, dont un très particulier puisqu’il s’agissait d’un fourgon truck Flèche d’Or qui disposait de deux conteneurs permettant le déchargement, chargement rapide des bagages stockés dans ceux-ci au port de Calais ou de Douvre en Grande Bretagne. »
    Utilisée par la Résistance pour faire barrage sur les voies ferrées – Les Combats du Genévrier

    Plusieurs voitures des gares alentours, 34 exactement, seront acheminées vers des ponts et passages à niveau pour être minées et servir de barrages. La voiture 4150, déplacée jusqu’au passage à niveau 46 de Miramont de Guyenne par les hommes de Xavier Alessandri, chef de la Résistance, sera minée le 6 juin 1944 afin de bloquer la route et la voie ferrée. L’histoire complète de cette journée de juin 44 et les noms des résistants, dont plusieurs perdirent la vie, est relatée dans Les Combats du Genévrier.
    C’est un rapport, daté du 1er octobre 1944, envoyé à la direction parisienne de la Compagnie Internationale des Wagons Lits par le sous-inspecteur Mabire, qui précise que la 4150 est endommagée au niveau de son roulement, comme les autres voitures minées. Le rapport précise qu’il faut changer les essieux avant de les acheminer vers les ateliers. La 4150 restera sur place au moins jusqu’à début octobre de cette année 44, faisant l’objet de pillage. La Compagnie Internationale des Wagons Lits peine à la rapatrier.

    Détail de la Voiture Salon Pullman 4150

    Construite en 1929 à Aytré (Charente-Maritime), elle fait partie de la série « Côte d’Azur » et comportait 28 places assises en 1ère classe. D’une longueur de 23,50 mètres et un poids de 47 tonnes, les décorations intérieures de René Prou étaient faîtes de panneaux en loupe de frêne et de panneaux en marqueterie à base d’étain (malheureusement volés en 2011 dans l’enceinte militaire qui l’abritait à ce moment-là). Cette luxueuse voiture aux baies élargies et aux larges fauteuils inclinables faisait partie de la Compagnie Internationale des Wagons Lits, la CIWL et intégrait des trains connus dont le Côte d’Azur Pullman Express, la Flèche d’Or, l’Étoile du Nord, le Mistral, le Sud Express.
    La voiture est réformée en 1972 et achetée en 1974 par l’armée, avec d’autres voitures de la CIWL, pour équiper le 5ième Génie installé à Versailles-Matelots, seul régiment ferroviaire dissous en 2010. Elle sera alors nommée Pullman Chef de Corps car utilisée comme voiture de commandement.

    Après la dissolution du régiment, l’armée va chercher à confier ces voitures à des associations. C’est ainsi qu’en 2014, la 4150 est donnée au « Chemin de Fer de Vendée » par un courrier du Ministre de la Défense de l’époque, Jean-Yves Le Drian. Après quelques péripéties, elle arrive au dépôt de St Laurent sur Sèvre fin juin 2017.

    En cours de restauration avant d’accueillir des touristes pour « voyager à travers le temps« 

    Depuis son arrivée au dépôt de St Laurent sur Sèvre en 2017, la voiture 4150 est en cours de restauration en attendant de pouvoir rejoindre le parc ferroviaire de l’association qui vous proposera d’embarquer à son bord pour faire les 22 km qui relient Mortagne sur Sèvre aux Herbiers (aller-retour). « Une balade extraordinaire au rythme du Train Touristique à Vapeur en passant par 3 vallées traversées sur de magnifiques viaducs ».

    Documentation
    • Documents fournis par Monsieur Eric Comont, vice-président du Chemin de Fer de Vendée : son courrier adressé à Jean-Luc Gardeau, Maire de La Sauvetat du Dropt, le 15 novembre 2019, demandant si la commune possède des informations supplémentaires; Le rapport du sous-inspecteur Mabire, employé de la Compagnie Internationale des Wagons Lits, daté du 1er octobre 1944. Les photos de la voiture 4150 stationnée à la gare de St Laurent sur Sèvre.
    • Document envoyé par Jean-Luc Gardeau à Monsieur Comont par retour de courrier : le scan d’un menu du wagon-restaurant, parfaitement conservé, qui lui fut donné par un sauvetatois aujourd’hui décédé.
    • Document en ligne appartenant à la Mairie de Miramont de Guyenne : « Les Combats du Genévrier » relatant une tragédie de la Résistance ayant eu lieu le 6 juin 1944.

    L’Association du Chemin de Fer de Vendée est preneuse de tous les témoignages relatifs à ces voitures, à des documents écrits ou des photos afin de compléter cet historique. Il est possible de joindre Monsieur Comont via le site Internet du CFV.

    Courrier CFV 2019 Les Combats du Genévrier
  • ASSA Pays du Dropt, travaux au foyer, signature des licences

    Explication de Laurent Zambon, co-secrétaire. Photos des travaux en cours du foyer prises sur la page facebook de l’ASSA Pays du Dropt.

    La nouvelle équipe de l’ASSA Pays du Dropt

    L’assemblée générale du 14 juin était la dernière de Sylvain Michelet qui laisse la place à une nouvelle équipe. Pas de révolution puisque Laurent Beze qui était président avant lui devient co-président avec Cédric Clarissou. Patrick Prioleau reste trésorier. Au secrétariat Alexis Garnaud et Laurent Zambon se partagent les tâches. Des joueurs intègrent le comité directeur comme Nicolas Garbuio et Damien Billat.

    Le projet est de fédérer le plus de monde possible notamment les plus jeunes autant sur le terrain qu’en dehors. Les installations n’ont plus rien à prouver.

    Travaux au foyer de l’ASSA approuvés par la municipalité

    Par contre côté foyer des choses sont à améliorer. C’est pourquoi les bénévoles de l’ASSA ont entrepris sa rénovation en accord avec la mairie qui finance les matériaux. Pose de lambris PVC sur les murs et parquets PVC au sol pour une meilleure acoustique. Pose d’un faux plafond pour l’esthétique mais aussi toujours pour améliorer l’acoustique et atténuer l’effet de résonance. Et aménagement dans la deuxième salle d’un espace loisirs avec baby-foot et jeu de fléchettes. Espérons que ce nouveau lieu de vie soit encore plus attractif .

    Terminal de paiement et signature des licences FFF

    Le foyer s’est doté d’un terminal de paiement pour pallier les paiements à retardement des consommations. Il pourra servir pour tout autre paiement comme celui des licences par exemple.
    Les licences, elles, sont dématérialisées depuis trois ans. Le mail de la FFF a été envoyé dans la boîte de chacun des joueurs déjà licenciés au club. Pour la quasi majorité d’entre eux il faudra renouveler le certificat médical chez le médecin.

    Entente Val de Guyenne ASSA et Miramont de Guyenne

    L’Entente Val de Guyenne Assa et Miramont suit son court et prend de l’ampleur. Désormais elle regroupera l’ensemble des catégories depuis les U6 jusqu’aux U18 et cela dès la saison prochaine.
    Clément Combaud devient le Référent Technique Jeune (RTJ) de l’Entente. Clément occupe déjà cette fonction pour l’Entente Val de Guyenne dans le but d’une politique de formation jeunes spécifique à chaque catégorie d’âge. Il fixera prochainement les axes que les éducateurs de l’Entente seront appelés à suivre. Un plus pour suivre à la fois la progression des entraîneurs et celle des enfants.

    Le poste de RTJ de Clément est pris en charge par l’Entente Val de Guyenne à part égale entre ASSA et Miramont.