• Concours photo sur le territoire du grand Marmande

    Règlement du concours photo – Ouvert aux 13 / 30 ans

    Dans le cadre de sa participation au projet TERRADOR (programme d’actions en faveur de la jeunesse), l’ADES via son Labo des initiatives (facebook) lance un concours destiné aux 13 / 30 ans. L’objectif est de proposer une photo sur le thème de « Je suis jeune et solidaire sur mon territoire » (voir règlement ci-dessous).

    Un vote – Facebook et lecteurs du Républicain – déterminera les 10 lauréats qui seront conviés à la Soirée des initiatives au mois d’avril 2019, où un vote final déterminera les 3 grands vainqueurs.

    Ouvert sur le territoire de la Moyenne-Garonne, les jeunes du Pays de Lauzun et du Pays de Duras dont fait partie La Sauvetat du Dropt sont admis à participer. Les inscriptions sont possibles jusqu’au 10 mars inclus. Les photos peuvent être prises de jour comme de nuit et faire apparaître le regard que vous portez sur la solidarité. Elles devront être accompagnées d’un slogan, d’une devise, d’un dicton ou d’un proverbe.

    Le règlement complet est à consulter en suivant ce lien Concours Photo « Jeune et Solidaire sur mon Territoire ».

  • Info Mairie: Les métiers d’aide à la personne

    ADES Formation à Marmande, une idée d’orientation

    Vous êtes lycéen, étudiant, salarié, demandeur d’emploi…
    Vous recherchez une formation ?
    —————————————————————————————–
    MÉTIERS DU SOCIAL : Moniteur Éducateur, Éducateur Spécialisé, Éducateur de Jeunes Enfants
    —————————————————————————————–
    MÉTIERS DE L’AIDE A LA PERSONNE : Accompagnant éducatif et Social, Assistant de Vie aux Familles, Assistant de Soins en Gérontologie
    —————————————————————————————–
    INFO CO / Présentation des formations :
    10h00 – Aide à la personne (AES, ADVF, ASG)
    10h30 – Moniteur Éducateur & Éducateur Spécialisé
    11h00 – Éducateur de Jeunes Enfants
    —————————————————————————————–

    Préparation à l’entrée en formation : Infirmier, Aide Soignant, Assistant de Service Social, Accompagnant éducatif et Social, Auxiliaire de Puériculture, éducateur Spécialisé, Moniteur éducateur

    Appui à l’orientation & Reconversion professionnelle : Confirmer son projet, Conseil en évolution professionnelle, Bilan de compétences, Aide à la recherche d’emploi

    Rencontres et échanges avec les Formateurs et stagiaires de l’ADES !

    Accueil spécifique des Travailleurs Handicapés > Formations adaptées

    Un Labo des Initiatives dédié aux 13/30 ans
    > Une idée, un projet ?

    —————————————————————————————–
    INFOS PRATIQUES :
    Samedi 8 décembre de 9h à 13h
    ADES Formations, Allée des Tabacs, 47200 MARMANDE
    05 53 79 12 87

  • Des sauvetatois sautent les obstacles de La Farfelue

    Photos de Anaëlle Meyer, fille de Céline Dehez.

    De gauche à droite: Céline, Sylvie, Fred, Ambre et Isabelle

    Céline, Sylvie, Fred, Ambre et Isabelle

    Qu’est-ce que La Farfelue ?

    Çà se passe à Marmande et c’est une course pédestre « déjantée » alliant le plaisir simple et agréable de la course à pied et l’envie de tester ses capacités physiques et morales, dans un genre de parcours commando à la portée de tous.
    Une épreuve pensée pour le plus grand nombre, où l’entraide, la solidarité mais surtout l’envie de s’amuser et de passer une bonne journée doivent être les éléments fédérateurs.

    35 obstacles à franchir sur une distance de 10km ! De la course bien sûr, de la boue, des tuyaux, des filets, de la paille, des escalades, de l’eau, des glissades, des buses, etc …..

    L’épreuve peut être réalisée en individuel ou par équipe.
    La course se déroule par vagues de 250 participants, espacées d’environ 15 minutes afin de ne pas créer de bouchons aux obstacles.
    Chaque départ de vague sera précédé d’un échauffement de 7mn préparé par Martine et Pascal du Body Karaté de Fourques-sur-Garonne.
    Des consignes, des points ravitaillements et des douches sont mis à la disposition des coureurs .

    Une équipe sauvetatoise de chic et de choc

    Ce samedi 1er septembre, pour sa 6ème édition, une équipe de sauvetatois était inscrite. Vous reconnaîtrez Céline Dehez et Fred du Bar-Tabac-Restaurant Les Fées Gourmandises, Isabelle Marceau, Ambre Framarin de Bûche-Eco (et du stand réunionnais des Soirées Gourmandes) et Sylvie Chambolle de Seyches.

    Les photos d’Anaëlle sont explicites. Fred et ses filles sont fringants devant le bar-tabac au départ, puis fringants encore sur la pelouse de Marmande avant la course. Puis … crottés, boueux, trempés mais toujours tout sourire. Bravo pour cette participation et l’exploit sportif qu’elle représente!

  • Info Mairie: Accueil personnalisé au Centre des Finances Publiques

    Le Centre des Finances Publiques vous informe qu’à compter du 15 mars 2018 se met en place un service d’accueil personnalisé sur rendez-vous. Cette nouvelle formule vous évitera la longue file d’attente. Sur place, sur place, un ordinateur en libre-service permettra aux usagers de se familiariser avec les services en lignes.

    Veuillez consulter la notice ci-contre pour prendre connaissance de la totalité de l’information Accueil Impots ou cliquer sur Impôts.gouv.fr pour tout savoir avant de prendre un rendez-vous.

  • Visite du sous-préfet Francis Bianchi

    Monsieur le sous-préfet Francis Bianchi, en poste sur l’arrondissement de Marmande-Nérac depuis juin 2016 était invité par Jean-Luc Gardeau, Maire de La Sauvetat du Dropt. Visite programmée mercredi 17 janvier où il était accueilli par le premier magistrat de la commune et quelques uns des adjoints et conseillers municipaux.

    Rôle du préfet et sous-préfet

    Après avoir exposé l’historique du village et fait l’état des lieux aujourd’hui, le Maire donnait la parole à Monsieur Bianchi qui rappelait le rôle du préfet et par extension, du sous-préfet.

    Le préfet reste le « dépositaire de l’autorité de l’État dans le département ». Il fait appliquer les lois. Il demeure responsable de l’ordre public : il détient des pouvoirs de police qui font de lui une « autorité de police administrative ». Il est le représentant direct du Premier ministre et de chaque ministre dans le département. Il met en œuvre les politiques gouvernementales de développement et d’aménagement du territoire à l’échelle du département. Le préfet est assisté dans chaque arrondissement par un sous-préfet.

    Parmi les réformes récentes, celle de novembre 2017 concernant la suppression des délivrances de titres que sont par exemple les cartes grises ou permis de conduire pour lesquels il est maintenant demandé d’utiliser la téléprocédure. Cette mesure visant à une diminution des fonctionnaires « papiers ».

    Parmi les missions importantes de la préfecture et des sous-préfectures, la distribution des subventions, les dotations des territoires ruraux. Les expulsions des logements suite à impayés et la coordination de l’ensemble des services du territoire.

    Interrogations des élus sauvetatois

    Les représentants de la commune posaient ensuite des questions concernant l’avenir de leur commune. La première inquiétude venant des baisses de dotations de l’État. Comment veiller à l’équilibre du budget et faire prospérer sa commune si l’octroi des dotations est moindre ou disparaît?

    Monsieur le sous-préfet Bianchi répondait que les communes devaient participer au rétablissement du déficit public. Que la France est un pays gravement endetté et que depuis 1976, le budget voté n’est pas équilibré. Cela implique le problème de l’indépendance financière de notre pays qui pourrait, s’il ne peut rembourser ses dettes un jour, devoir obéir aux mesures dictées par Bruxelles comme ce fut le cas pour la Grèce ou l’Espagne récemment. Cet état de fait a, depuis 3 ans, provoqué la baisse ou la suppression des dotations de l’état.

    Il est indispensable de réduire les dépenses de fonctionnement et une des voies préconisées mais non imposées est le regroupement de communes en communes nouvelles. Notre département n’a pas encore franchi le pas bien que des discussions dans ce sens soient en cours du côté de Nérac. Cette opération de regroupement en commune nouvelle ne doit pas se faire dans un intérêt financier mais plutôt pour la bonne marche d’un projet commun.

    Il en est de même pour le fusionnement des communautés de communes afin de dépasser le seuil des 15 000 habitants. On se rappelle des pourparlers entre Pays de Lauzun, Pays de Duras et Val de Garonne. Là non plus, le gouvernement actuel n’impose pas ce regroupement. La tendance est plutôt celle de la prise de compétences par les Communautés des Communes comme la loi NOTRe (Nouvelle Organisation Territoriale de la République) visant à l’homogénéité des structures.

    Jean-Pierre Tenot, adjoint au Maire évoquait le fait de certaines communes se voyant dans l’obligation de vendre leur patrimoine ancien pour éviter la faillite et poursuivre les travaux sur les infrastructures existantes de leur commune. Il lui fut donné l’exemple d’une petite commune possèdant 7 églises. Dans ce cas, bien sûr, des décisions sont indispensables.

    Il est un fait que le Lot-et-Garonne est un département vieillissant avec un fort taux d’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) et beaucoup d’aides sociales impliquant de fortes charges sociales.

    Le Maire de La Sauvetat évoquait ensuite la fin des contrats aidés en appuyant sur le fait que les deux contrats aidés de sa commune avaient débouché sur deux embauches. Celles d’Aurélien à plein temps et de Sophie pour quelques heures maintenant par semaine. Ce à quoi Monsieur Bianchi répondait que les contrats aidés avaient été faits pour inverser la courbe du chômage. Qu’ils ne sont actuellement pas complètement supprimés mais réduits. Et que les contrats aidés se poursuivent suivant certains critères.

    Quid de l’Établissement Public Foncier. Monsieur le sous-préfet répondait que cet outil mis à disposition des collectivités avait fait la preuve de sa pertinence. Il permet l’accompagnement technique et financier dans la mise en œuvre de projets d’aménagement en particulier en matière de logement social, de revitalisation des centres bourgs, de prévention des risques et de lutte contre l’étalement urbain.

    Visites d’entreprises

    Après ces échanges sur la politique locale, le groupe décidait de faire un tour sur la commune. Monsieur le sous-préfet était invité à découvrir le Pont Roman dont les travaux se poursuivent depuis plus de 20 ans. Avant de rendre visite à Christine Pénicaud au PROXI P’tit Panier du Dropt pour constater que ce petit commerce de proximité, financé pour une grande partie par la commune mais aussi par l’exploitante, au départ décrié par certains, est maintenant un lieu de fréquentation régulière des gens du village ou des gens de passage. Puis, c’est l’usine de fabrication de Bruno Framarin que le groupe partait visiter. Usine de fabrication de bois de chauffage densifié qui distribue ses produits dans toute la France.
    L’opération des Seniors à la Cantine était également évoquée par Monsieur le Maire. Initiative trouvée judicieuse et riche sur le plan des échanges intergénérationnels par le sous-préfet Bianchi.

    L’après-midi se terminait dans la salle du conseil municipal par une coupe de champagne. Noble breuvage en l’honneur de l’anniversaire du Maire Jean-Luc Gardeau qui permettait aux langues de se délier de façon moins protocolaire et d’apprendre que notre sous-préfet aime arpenter les chemins de randonnée de son département d’adoption avec son épouse. Il est donc reparti avec la plaquette du circuit de randonnée de La Sauvetat intitulée « Balade du Pont Roman ».
    En conclusion, un échange fructueux et positif autant du côté de vos élus que du représentant de l’État.

  • Théo Di Palma, Capitaine de l’équipe de Speedway de Marmande

    Photos de Pauline Gardeau, compagne de Théo Di Palma et maman de Loukas.

    L’équipe Marmandaise de Speedway

    Le lancement de la Ligue Nationale de Speedway a eu lieu samedi 18 février à Marmande.

    Pour les non avertis, le speedway est une course de moto sur un circuit court, de forme ovale et sur une piste cendrée. La discipline a développé une machine unique, sans frein ni amortisseur, spécialement étudiée pour les virages à gauche. Le sens de la course sur speedway étant toujours anti-horaire, les virages se font uniquement à gauche et se passent en dérapage, impliquant une adaptation spécifique du matériel. Ces machines sont propulsées par des moteurs monocylindre quatre-temps fonctionnant au méthanol.

    L’équipe de Marmande est composée de 7 pilotes: Théo Di Palma (Capitaine), John Bernard, Xavier Muratet, Dimitri Bergé (cousin de Théo) et Boris Pizzinato, Jordan Dubernard, Jérémy Diraison (coach) et Léon Flint.

    De la graine de champion!

    Si petit et déjà très attentif à la course de son capitaine de père! C’est comme ça que l’on fait des champions! Mais attention au bruit. Le casque est obligatoire surtout pour les oreilles encore fragiles de Loukas, 16 mois, petit-fils de Patricia et Jean-Luc Gardeau, Maire de La Sauvetat du Dropt.

     
  • Jeudi 28 Mai, Soirée Spéciale Apprentissage

    image005Organisée sur le Pays de Duras et le Pays de Lauzun par Val de Garonne Expansion en partenariat avec la Cité de la Formation de Marmande, une soirée consacrée aux nouvelles mesures en faveur de l’apprentissage.

    Soirée qui se déroulera à la Salle d’Animation de La Sauvetat du Dropt, village au centre de ces deux territoires.

    Que vous soyez commerçants, artisans, agriculteurs ou chefs d’entreprise, cette rencontre vous concerne et concerne l’avenir des jeunes de notre territoire, l’avenir de vos jeunes.

    Venez rencontrer les acteurs économiques locaux de ces territoires. Venez écouter les témoignages de chefs d’entreprise et d’apprentis…

    Attention, il faut s’inscrire – c’est un apéritif dînatoire, rdv à 19h – à cette adresse n.oger@valdegaronne-expansion.fr
    Nouvelles dispositions p... qui va changer en 2015