• HABITAT PARTAGÉ, réunions de concertations publiques

    La Municipalité de La Sauvetat du Dropt poursuit sa réflexion sur le projet d’Habitat Partagé Seniors. Le choix des architectes est maintenant arrêté, il s’agit du Cabinet Besson/Bolze basé à Bordeaux.

    Concertations publiques pour construire ensemble ce futur lieu de vie

    Pour parler de la réhabilitation des bâtiments Brugère où seront réalisés 8 logements à destination des seniors, pour avoir votre point de vue sur la conception, les plans, les matériaux, les espaces partagés qui pourraient être une pièce de vie commune, un potager, un jardin d’agrément … les architectes et la Municipalité vous invitent à des réunions de concertations qui se tiendront dans la salle des animations les jeudis 14 avril, 5 mai et 9 juin à 14h.

    Les sauvetatoises et sauvetatois sont cordialement invités à la réflexion.

    Pour avoir matière à réflexion, veuillez trouver ci-dessous une première ébauche de réhabilitation des bâtiments que sont les Maisons Brugère auxquels s’ajoute l’atelier municipal situé en bout de parcelle. Ces plans sont proposés par les architectes Clémence Besson et Léa Bolze.

    Les acteurs ressources – tous les professionnels côtoyant les seniors du territoire – ayant reçu l’ Invitation Concertation Publique sont priés de s’inscrire auprès de la Mairie au 05 53 83 03 27 ou mairie.sauvetatdudropt@orange.fr 

  • L’Association Habitat des Possibles vient visiter le projet d’Habitat Partagé

    La municipalité de La Sauvetat du Dropt poursuit ses réflexions pour mettre sur pied un Habitat Partagé à destination des seniors suite à l’acquisition – via l’Établissement Public Foncier – des Maisons Brugère.

    Jeudi 3 février, c’est sans la présence de Monsieur le Maire Jean-Luc Gardeau souffrant que Germain Sauron, Isabelle Janssen et Jean-Paul Mothes, respectivement 1er, 2ème et 4ème adjoints accompagnés de Martine Brosse et Anne Lesimple, conseillères municipales, recevaient sur site Florence Deslile-Errard, directrice de l’association Habitats des Possibles et Salomé Torrent, stagiaire.

    Le but de cette visite, voir sur place le potentiel des maisons Brugère quant à l’accueil de 8/9 appartements et d’espaces partagés pour l’accueil de seniors qui garderaient ainsi leur liberté et leur chez-soi tout en étant entourés au quotidien. Une réponse aux besoins observés sur la commune.

    La possible collaboration avec l’Habitat des Possibles doit être prochainement délibérée en Conseil Municipal. Elle permettrait d’affiner le projet et serait le lien avec la population concernée du territoire. Non seulement la population senior du village mais plus largement celle des Pays de Lauzun et Duras voisins. Les seniors seraient alors prochainement invités à construire ce projet au plus près des souhaits de chacun sans pour autant avoir à s’engager.

     

  • Pêle-mêle de la semaine du côté de la municipalité et des associations

    Voilà des informations que nous ne pouvons développer pour le moment. Par manque de précisions ou par incertitude sur la finalité de la visite.

    Côté Mairie

    Une délégation composée du Maire Jean-Luc Gardeau, de trois de ses adjoints et de deux conseillères municipales a été reçue par le Maire de Lestiac sur Garonne, Monsieur Daniel Bouchet pour visiter le futur bâtiment qui sera proposé comme habitat partagé à destination des retraités. Présente également pour répondre aux questions de nos élus et expliquer le but de son association, Florence Delisle-Errard, fondatrice et directrice de l’association Habitats des Possibles. Pas plus de précisions pour le moment. Il faudra attendre les décisions du conseil municipal pour savoir si une collaboration est possible. Mais sachez que l’habitat partagé des maisons Brugère est toujours d’actualité.

    Côté associations

    Nous pouvons affirmer que Peter Cain, président du Comité des Fêtes et les membres des Amis de la Sauveté dont Jacques Foglia leur président qui ont participé à la première soirée consacrée aux associations sont revenus avec plusieurs sujets de réflexions et la certitude que l’Office de Tourisme du Pays de Lauzun, qui organisait cette rencontre inter-associations du territoire, serait toujours là pour donner un coup de pouce et largement diffuser l’information.