• RUBRIQUE DE TATI SAUVETTE N°8 – SEPT./OCT. 2021

    Tati Sauvette et Martine Brosse ont ramené des photos du Centre de Tri de Nicole (47).

    La rentrée est déjà bien avancée. Nous retrouvons aujourd’hui les judicieux conseils de Tati Sauvette qui nous aide à organiser notre vie quotidienne afin de réduire nos déchets par le tri, des achats responsables, la création de composteur … Le but étant de ne pas alourdir la facture ordures ménagères de nos foyers.

    Isabelle René, alias Tati Sauvette, est conseillère municipale à La Sauvetat du Dropt et membre très concernée de la Commission Environnement de la Communauté de Communes du Pays de Lauzun (CCPL 47).

    1. ACTUALITÉ

    Pour sa rentrée, TATI SAUVETTE vous fait découvrir les actions menées avant les vacances de cet été : la visite du Centre de Tri de Nicole le 17 juin avec Martine Brosse, conseillère municipale engagée dans la commission environnement de la commune.

    Vos deux conseillères sont allées observer une certification au centre de tri de NICOLE tenu par SEML DU CONFLUENT pour mieux comprendre le circuit des déchets recyclables

    CE QU’IL FAUT RETENIR 

    • Il est primordial de respecter les consignes de tri de la CCPL47 : un mauvais tri entraine un surcoût.
    • Le tri est fait manuellement donc pour le faciliter : n’empilez pas les uns dans les autres les différents déchets recyclables, ils seront refusés ! Laissez les bouchons vissés sur leur contenant car les petits éléments présentent une difficulté au tri ; Videz vos contenants : s’il y a trop de résidus, ils sont refusés car problème lié au compactage.

    Temps 1 : la caractérisation

    Elle permet de faire un état des lieux de l’ensemble des déchets recyclables, de leur quantité, de leur composition et de l’efficacité du tri des ménages.

    L’équipe est accueillie par Mme Labadie encadrante technique responsable des caractérisations. Le tri pour caractérisation est réalisé par Mme Theves employée formée à cette pratique. 18 caractérisations par an sont ainsi réalisées (préconisation donnée par CITEO) avec 9 consignes de tri donnant le pourcentage de chaque matériau sur l’échantillon donné. Ce jour-là, un échantillon de la CCPL 47.

    JRM : journaux papier magazines
    EMR : emballage ménager rigide : cartons
    ELA : emballages légers alimentaires : briques
    PET CLAIR : polyéthylène téréphtalate : plastique clair : bouteilles plastiques claires transparentes
    PET FONCE : plastique coloré :bouteilles plastiques transparentes foncées
    PEHD : polyéthylène haute densité ; plastique opaque ; bouteilles opaques plastique dur non écrasable
    ACIER : boites de conserves
    ALUMINIUM : cannettes
    REFUS : tout élément ne faisant pas parti des éléments donnés par les consignes de tri actuelles (emballages plastiques, pots de yaourts). lls terminent dans la benne pour enfouissement.

    ———> Dans les refus, nous retrouvons :

    • Les déchets imbriqués :donc ne pas encastrer les différents déchets de différentes matières cela rend le tri manuel trop difficile ;
    • Les bouchons : ils doivent être laissés vissés sur la bouteille  le tri manuel du bouchon est trop contraignant ;
    • Les contenants de produits toxiques polluants. Exemple, le bidon d’huile de voiture ;
    • Les contenants recyclables contenant trop de résidus de produits : incompatible au passage en presse. Exemple, le flacon de mayonnaise non vide.

    Voici les bacs contenant les éléments refusés ce jour là :

    Temps 2 : accueil par Le Directeur Mr DUPART

    Grâce à un logiciel dont il est le créateur, Mr DUPART a une vision globale de ce qui transite sur sa plateforme de tri en entrées et en sorties, en fonction de chaque client dont la CCPL 47. Il peut ainsi déterminer le montant de la prestation et la part des produits recyclés qui deviennent des ressources pour chacun d’entre eux.
    Le coût de la prestation de tri comprend le montant de la prestation + celui de la pénalisation des refus + le montant des différentes caractérisations.

    Exemple pour la CCPL 47 en mai 2021

    Tonnage récolté : 34,620 tonnes
    Prestation tri : 200,58 € HT la tonne soit 6944 €
    Tonnage refusé : 7,249 tonnes !
    Pénalité de refus : 109,55 € HT la tonne soit 794 € !
    Certification : 72 €

    Total du coût du tri pour le mois de mai : 7810 €

     

  • En images, nos poubelles triées à Nicole (47) avant d’être recyclées

    Après passage des bennes, où vont nos poubelles? Au Centre de Tri de Nicole (47).

    centre nicole 0 Reportage en images suite à une visite de nos élus. Explications de notre Maire, Jean-Luc Gardeau, responsable de la commission Environnement de la Communauté des Communes du Pays de Lauzun. Photos de Germain Sauron, 1er adjoint.

    Le Centre de Tri de Nicole: son rôle

    – Le tri des emballages ménagers et des déchets industriels banals: bouteilles en plastique transparentes et opaques

    – Le conditionnement et le stockage des produits triés avant de les expédier vers les filières de recyclage

    Son fonctionnement

    Le Centre de Tri de Nicole accueille tous les déchets recyclables des ménages collectés sélectivement: les journaux, les magazines, les emballages en carton ainsi que les bouteilles et les flacons en plastique, les boites de conserve et les canettes.

    • Le déchargement
    centre nicole 4 centre nicole 8 centre nicole 3

     

    Les déchets recyclables triés préalablement par les habitants sont ramassés par une benne de collecte sélective. Ils sont transportés jusqu’au centre de tri et déversés sur l’aire de déchargement. Un grappin dépose les déchets recyclables dans une trémie qui alimente la chaîne de tri.

    • La chaîne de tri
    centre nicole 9 centre nicole 1

     

    Les déchets défilent sur un tapis roulant. De chaque coté du tapis, les agents sélectionnent chacun un type de déchets qu’ils jettent dans des casiers.

    Ainsi, les déchets sont séparés par catégorie : journaux / revues / magazines, cartons, plastiques transparent incolore, plastiques opaques…

    • La presse à balle et le stockage des balles
    centre nicole 6 centre nicole 5 centre nicole 2
    Les matériaux triés sont ensuite acheminés vers la presse à balle. Celle-ci va les écraser et les compacter en forme de gros cubes appelés balles, pour être plus facilement transportables.
    A la sortie de la presse, les balles sont stockées. Ensuite, elles seront transportées vers leur usine de recyclage. Ainsi, elles serviront à la fabrication de nouveaux produits.

     

    Ce qu’il faut savoir

    Si le tri est considéré incorrect, la benne est refusée. Il en coûte 108 € la tonne pour la Communauté des Communes, soit 864 € par benne!

    Pour vous aider à trier, un site pratique et ludique. A conseiller aux enfants sans modération. Il suffit de taper son code postal pour connaître le système de tri de sa commune (voir photo ci-dessous). Consultez ce site ici.

    Le guide du tri   Eco Emballages