Une soirée en faveur du Népal aux Fées Gourmandises

Suite au tremblement de terre du 25 avril au Népal, afin d’aider à la reconstruction de maisons dans des villages isolés, l’association SARANGHI, basée à Duras, a lancé une collecte de fond. C’est dans ce but que le Bar-Tabac-Restaurant Les Fées Gourmandises à La Sauvetat du Dropt, a servi un repas Népalais. Au menu, un Dhal Bhat, plat à base de lentilles et de riz, suivi d’un lassi, dessert à base de yaourt, le tout cuisiné par Céline pour l’occasion.

Mais avant le repas, les convives ont attentivement écouté Sylviane Rambeau (Maman d’Agnès, secrétaire de l’association) venue présenter un diaporama sur le Népal et plus particulièrement les petits villages qu’elles connaissent bien pour les visiter régulièrement depuis 15 ans.

L’association SARANGHI reçoit des nouvelles depuis le séisme grâce aux réseaux sociaux : certains ont tout perdu, bétail, réserves de nourriture, semences… On a pu voir les photos des maisons de certains villages avant le séisme puis après. Photos impressionnantes de désolation. Des ruines ou des maisons très fissurées ce qui obligent les habitants à vivre dehors à même le sol sous des tôles récupérées. Les greniers de nourriture ont été détruits ou endommagés aussi et les céréales qui auraient pu être sauvées n’ont pas résisté à la pluie d’après le tremblement de terre!

Bien que l’aide humanitaire se soit mise en place très rapidement, il faut savoir que nourriture et matériaux sont péniblement acheminés sur l’aéroport de Katmandou, le seul du pays. Et que les aides restent bloquées là en attendant le bon vouloir des autorités Népalaises. Les ONG sont impuissantes ou presque!

C’est pourquoi Agnès Rambeau a décidé de porter elle-même une aide financière aux familles de ces quatre villages qu’elle connaît bien. Elle y est en ce moment et espère la mise hors d’eau des maisons avant l’arrivée des moussons, avec la construction d’abris utilisant des matériaux locaux et des bois de récupération plutôt que d’attendre des tentes qui coûtent cher et ne les isoleront pas du sol.

Une prochaine action est programmée à nouveau sur Lévignac-de-Guyenne le samedi 27 juin à la salle des fêtes. C’est le meilleur moyen pour aider ces familles. Et, si vous voulez comprendre ce qui se passe là-bas sur place, allez sur la page facebook de SARANGHI ACTION NÉPAL. Quand elle le peux, Agnès passe des messages qui laissent perplexes.

saranghi nepal 1 saranghi nepal 2
saranghi nepal 3 saranghi nepal 4 saranghi nepal 5
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire