• Info Mairie : nouvelles mesures contre l’Influenza Aviaire

    Renforcement des mesures de biosécurité pour lutter contre l’influenza aviaire dans les basses cours.
    Dans le cadre du plan de lutte contre l’influenza aviaire et en raison d’une augmentation du nombre de foyer hautement pathogène en Europe ces dernières semaines, retrouvez les mesures à mettre en place pour éviter le retour d’un nouvel épisode.
  • Info Mairie : Mesures de biosécurité pour prévenir la grippe aviaire

    Prévention de l’Influenza Aviaire Hautement Pathogène (IHAP ou grippe aviaire)

    Des foyers d’IHAP sont actuellement confirmés en Europe de l’Est. De nombreuses espèces et types de production sont touchés (dindes surtout mais aussi poules, pintades, oies reproductrices et faune sauvage). Les professionnels, groupements, transporteurs et vétérinaires ont déjà été informés et sensibilisés depuis le 17/01/20.

    A la suite d’un nouveau foyer déclaré en Allemagne le 19 janvier 2020 à proximité de la frontière avec la Pologne sur un oiseau d’eau sauvage, le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation souhaite également sensibiliser les détenteurs de volailles de basse-cour en demandant l’application de mesures de biosécurité.

    Veuillez lire ces mesures de biosécurité. Les services de la DDCSPP du Lot-et-Garonne se tiennent à votre disposition pour tout complément d’information.

    A consulter : mesures de biosécurité à appliquer dans les basses-cours

  • Info Mairie: grippe aviaire, deux foyers identifiés à Monbahus


    le-virus-a-ete-identifie-dans-une-ferme-de-monbahusPhoto du journal Sud-Ouest paru le 2 décembre 2016 relatant le cas de grippe aviaire identifié sur la commune de Monbahus.

    Influenza aviaire hautement pathogène. Renforcement des mesures de biosécurité. Courrier préfectoral du 5 décembre 2016.

    De nouveaux cas d’influenza aviaire hautement pathogène H5N8 ont été déclarés dans plusieurs départements du grand sud-ouest et notamment deux foyers viennent d’être identifiés sur la commune de Monbahus faisant passer le niveau de risque à « élevé ».

    La mise en œuvre des mesures de biosécurité doit être appliquée par tous les détenteurs de volailles ou autres oiseaux captifs qu’ils soient professionnels ou non.

    Ces mesures de protections sont: l’obligation de confinement ou la pose de filets permettant d’empêcher tout contact avec les oiseaux sauvages. Applicable par tous les élevages commerciaux de volailles (sauf dérogation) et toutes les basses-cours (sans dérogation). L’interdiction de rassemblement de volailles vivantes ou d’oiseaux en particulier les marchés. L’interdiction de lâchers de pigeons et compétition, de lâchers de gibier à plume (sauf dérogation pour les faisans et les perdrix) et interdiction de transport ou d’utilisation des appelants (sauf dérogation).

    Intégralité du courrier préfectoral à consulter grippe-aviaire.

    mesures-securite-grippe-aviaire
  • Info Mairie: mesures obligatoires grippe aviaire

    ACFrOgDzFGhVhL_1zBxwqV17Jky35423aQQrXqf..._iV6anTi6vCoTQdkTtlqZESnygeg08SgfrQNs=Influenza aviaire

    Le grand sud-ouest connaît depuis le 24 novembre 2015 un épisode d’influenza aviaire majeur (76 foyers) induisant la perte de confiance des partenaires commerciaux de la France. Dans ces conditions, le ministère en charge de l’agriculture a fixé une stratégie d’assainissement du territoire tenant en 3 temps:

    • dépeuplement progressif des élevages de palmipèdes (du 18 janvier au 18 avril)
    • nettoyage, désinfection et vide sanitaire des élevages (du 18 avril au 16 mai)
    • repeuplement progressifs des élevages à compter du 16 mai

    Le dispositif déployé est accompagné de soutiens économiques apportés aux professionnels de la filière amont (éleveurs, y compris les indépendants) et aval (transformateurs et conserveurs). L’enveloppe financière globale approche les 200 millions d’euros.

    Même si aucun foyer d’influenza aviaire n’a été identifié, la circulation virale ne peut pas être écartée dans le département du Lot-et-Garonne. Tous les lot-et-garonnais sont concernés qu’ils soient éleveurs professionnels ou détenteurs particuliers.

    Veuillez donc prendre note du support ci-dessus avant d’aller déclarer vos volailles: poules, poulets, canards, oies… à la mairie de votre domicile. Particuliers, veillez au confinement des volailles durant la période de vide sanitaire du 18 avril au 16 mai. N’hésitez pas à vous rapprocher de votre mairie pour tout renseignement complémentaire.

    Merci de cliquer sur le document pour l’agrandir et de l’imprimer si vous êtes concernés pour pouvoir le lire en totalité.