Syndicat d’Initiative, ce beau feu de St Jean

Syndicat d’Initiative: ce beau feu de St Jean

Les traditions ne se perdent pas dans le petit village de La Sauvetat du Dropt et tous les moyens sont bons pour se retrouver et s’amuser.

Vendredi 22 juin était la date choisie pour danser et se restaurer autour du Feu de la St Jean marquant ainsi le début de l’été.
Si autrefois chaque ferme allumait son feu dans la campagne aux alentours, depuis quelques années, c’est au cœur même du village que se déroule l’évènement.

Cette année encore, la Prairie des Croquants aura accueilli une soixantaine de festoyeurs venus du village et d’ailleurs. On aura pu remarquer la présence de Jean-Luc Gardeau, maire de La Sauvetat. Tous ont honorés les grillades des membres du Syndicat d’Initiative et ont joyeusement dansé grâce à la sono de son président Alain Crossoir, ce dernier sachant manié le micro pour chauffer l’assistance.

Dès la tombée de la nuit, c’est Joseph Framarin, bâtisseur du bûcher qui allumait le feu pour le plus grand plaisir de tous.

De nombreuses photos généreusement données par Francis Secco et Martine Brosse que nous remercions.

Dès l’arrivée, les invités sont accueillis par Alain Crossoir, dj pour la soirée et président du Syndicat d’Initiative et son vice président, Dino Valent.

Il fait jour quand les festivités commencent autour d’un apéritif sur la Prairie des Croquants. Beaucoup d’espace sur ce qui fut le camping de La Sauvetat et pourtant, beaucoup de monde circule et discute. Francine, Odette et Josette s’affairent au barbecue. Et tiens, y aurait-il des marins échappés?…

Rencontre de deux présidents. Alain Crossoir à gauche, président du SI et Peter Cain à droite, président du Comité des Fêtes. Un peu plus avant dans la soirée, ces deux présidents ont bien sympathisé et trinquent à la réussite de leurs projets respectifs!

Une partie des tables où l’on retrouve des Gavaches Belges en compagnie de notre photographe Martine.
La nuit arrive, le pique-nique est presque terminé, la musique bat son plein. Le chemin empierré devient piste de danse pour les joyeux fêtards tandis que le feu est allumé.

Les tables dans l’intimité des lampions se vident de leurs occupants qui s’approchent fascinés par le feu qui s’embrase.

Enfin le grand feu qui illumine le clocher de l’église. Des formes étranges se dessinent dans cette immense flamme. Certains courageux attendront presque la fin avant de sauter le tas de braises rougeoyantes … Danny, Thierry et … Régine. D’autres profitent de la chaleur pour se laisser prendre au jeu de la photo.

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire