Succès pour le Chasseur Sauvetatois

Succès pour le Chasseur Sauvetatois

C’est en ce beau dimanche printanier du 26 février qu’a eu lieu le repas de chasse annuel de l’association du Chasseur Sauvetatois.

De nombreux convives ont répondu à l’appel puisque c’est plus de 160 repas qui ont été servis. Parmi eux, des Sauvetatois, dont le maire du village, Jean-Luc Gardeau et son épouse ainsi que des chasseurs des sociétés de chasse voisines.
Le repas copieux et digne d’un grand restaurant a été élaboré par les chasseurs eux-mêmes aidés de leurs épouses. Après le civet de sanglier ont suivi les grillades de sanglier et chevreuil.
Avant le dessert, le président du Chasseur Sauvetatois, Jean-Pierre Arnal, a comme il se doit procéder au tirage de la bourriche faisant de nombreux heureux. C’est ainsi que s’est achevée cette journée pleine d’entrain et de bonne humeur.

Voici de nombreuses photos de la journée.

A l’extérieur, on s’active devant les barbecues. Il faut de la braise pour faire cuire une grande quantité de grillades.

Tandis qu’à l’intérieur, le président Jean-Pierre Arnal coupe la tortillas de l’apéritif, sa femme Josette remue la grande gamelle de haricots qui seront proposés en accompagnement des grillades.

L’apéritif, servi dans la salle des sports. On remarque beaucoup de verres tendus autour de la fontaine … Et une vue des quelques 160 convives installés dans la salle d’animation.

C’est parti pour les grillades. Ça ne rigole plus … enfin, si, puisque tout se fait dans la bonne humeur. C’est qu’il en faut du personnel pour remuer tous ces morceaux de viande!

Et hop, changement de côté. C’est le travail de Jean-Marc et d’Alexandre, bientôt rejoints par Jean-Pierre qui vient les réconforter avec un petit verre donné au moment du trou Sauvetatois, un délicieux morceau de glace à la poire dans une eau de vie du même fruit.

Ce même trou Sauvetatois servi aux convives par Mathieu, un des jeunes chasseurs de la société alors que dans la cuisine, les cuisinières-plongeuses s’affairent.

Jean-Luc Gardeau, maire de la commune que l’on voit au premier plan est en grande discussion. Tandis que de charmants serveurs font un second passage de sanglier braisé.

Entre grillades et dessert, le très attendu tirage de la bourriche dont les numéros gagnants sont tirés au sort par de petites mains innocentes et annoncés par le président.
C’est donc au milieu des reliefs du repas que les familles, attentives, contrôlent leurs tickets. Attention, il faut le bon numéro associé à la bonne couleur.
Les plus chanceux se sont vus distribuer des lots de viande de chevreuil, un jambon, des filets garnis ou même une télévision.

D’autres photos prises à l’opposé de la salle. Elles sont offertes par Francis Secco que l’on remercie. On y voit une belle brochette des habitants du village.

Une journée très conviviale des « Chasseurs Sauvetatois » qui aura comblée gourmands et gourmets.

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire