« Prairie des Croquants » à l’emplacement de l’ancien camping

« Prairie des Croquants » à l’emplacement de l’ancien camping

Après délibération du Conseil Municipal du jeudi 26 avril, il a été décidé que l’emplacement de l’ancien camping se nommerait « PRAIRIE DES CROQUANTS« .C’est lors de la manifestation de Cirk é Zik en 2009 que les Sauvetatois ont su apprécier cet espace de verdure situé entre la Place du Prieuré derrière l’église et la salle des sports. Depuis, ce qui fut à l’origine un camping, est régulièrement choisi pour accueillir les manifestations du village. Ce sera le cas pour les Soirées Gourmandes qui auront lieu chaque vendredi soir de juillet-août et pour la journée médiévale du 27 juillet.

Pourquoi ce nom ? Il faut replonger dans l’histoire de La Sauvetat, remonter en 1637, année durant laquelle eut lieu un évènement dont notre village fut le théâtre.

En 1637, il y a émeute en Périgord où le peuple écrasé de contributions se révolte. Les Croquants, au nombre de deux mille environ, s’attroupent à Bergerac, prennent les armes et se donnent des chefs.
C’est le début de l’une des plus grandes guerres civiles déclenchées par des paysans.

Le duc de La Valette, envoyé par le roi, arrive du Pays Basque avec trois mille hommes. Les Croquants se réfugient à l’abri des murailles de La Sauvetat sous la conduite du Seigneur de Madaillan. Le combat s’engage et le Duc de La Valette y met fin le 1er juin 1637.
Les troupes envahissent la ville et la brûle entièrement en respectant néanmoins l’église. Un grand nombre de croquants meurent, mais une amnistie sera accordée.
La ville de La Sauvetat du Dropt venait de disparaître. C’est de cette époque que date sa décroissance.

C’est donc en souvenir de l’histoire du village que Jean-Luc Gardeau, maire, et son Conseil Municipal ont attribué ce nom de « PRAIRIE DES CROQUANTS » sur laquelle nous nous retrouverons désormais souvent et seulement pour des rencontres festives et amicales.

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire