Les Chasseurs Sauvetatois ont grillé l’entrecôte

Les Chasseurs Sauvetatois ont grillé l’entrecôte

La Société de Chasse « Le Chasseur Sauvetatois » accueillait hier soir samedi 24 novembre 118 convives lors de leur repas entrecôtes.

Ambiance très conviviale durant cette soirée entre collègues puisque, outre les Sauvetatois, leur famille et sympathisants, on notait la présence des sociétés de chasse voisines: Soumensac, Ste Eulalie, Moustier et Agnac.

L’entrecôte était grillée au barbecue par les habitués des grillades de chevreuils et sangliers. Grillée et assaisonnée à point de l’avis des fins gourmets.

En fin de repas, après le tirage de la bourriche par le président du Chasseur Sauvetatois Jean-Pierre Arnal, s’est organisé un jeu impromptu auquel ont assidûment participé les petits et les grands. Un empilage de coupes de glace en plastique, de la table jusqu’à la structure en bois du plafond. Un jeu qui a tenu l’assistance en haleine durant un petit moment et dont vous allez voir le résultat sur les photos qui suivent.
Clichés d’Alain Crossoir venu en tant que chasseur mais aussi en tant que président d’une association amie, le Syndicat d’initiative.

Après les photos, vous trouverez un rapide résumé des activités de toute société de chasse donné par le président Sauvetatois, Jean-Pierre Arnal (présent sur la 1ère photo avec le tablier bleu).

Jean-Pierre Arnal, président du « Chasseur Sauvetatois » nous informe que la prochaine battue aux chevreuils est fixée au dimanche 9 décembre 2012 sur la commune de La Sauvetat du Dropt.

Pour cette saison de chasse, allant de septembre 2012 à fin février 2013, ce sont 21 chevreuils qui pourront être prélevés sur la commune. Soit 21 taxes à 18€ pièces devant être payées à la Fédération de chasse du Lot-et-Garonne. 21 colliers avec un minimum de 17 sous peine d’être tenus pour responsables des dégâts causés sur les cultures.

Pas de plan de chasse concernant le sanglier sur la commune car ces animaux ne sont pas jugés suffisamment nombreux. Les chasses sont donc libres. Par contre, les battues au renard sont obligatoires, cet animal étant classé parmi les nuisibles.

Jean-Pierre poursuit en expliquant que les chasseurs étant de moins en moins nombreux, une entraide s’est organisée entre les sociétés de chasse de plusieurs communes. D’où une entente régulière avec Moustier et Soumensac.
Une alerte sanglier était donnée ce matin même, dimanche 25 novembre, sur la commune de Soumensac où 3 de ces animaux furent prélevés. Cette bande de sanglier ayant saccagé une pièce de blé juste semée chez un agriculteur.

Soulignons que la chasse n’est pas seulement un loisir puisqu’elle obéit à des règles précises. Une règlementation stricte et fastidieuse pour ces sociétés dont les activités sont indispensables et nécessaires à la régulation du gros gibier.

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire