Info Mairie: Devenir « Bon Samaritain » pour sauver des vies

Tout le monde peut sauver une vie grâce à la nouvelle application « Staying Alive » 

Le SDIS de Lot-et-Garonne vient de se doter de l’application le Bon Samaritain. Cette application permet de déclencher une personne titulaire d’un diplôme de secourisme ou d’une attestation de sensibilisation aux gestes qui sauvent, en complément des sapeurs-pompiers, lorsqu’une personne est victime d’un arrêt cardiaque.

Après avoir téléchargé une application dénommée « Staying Alive » (traduisez par « rester en vie ») sur leur téléphone portable ou smartphone, les administrés peuvent devenir des Bons Samaritains et ainsi être alerté grâce à la géolocalisation de leur téléphone. Ils pourront être alertés par les sapeurs-pompiers et choisir alors de se rendre sur le lieu où une personne vient d’être victime d’un malaise cardiaque et débuter les manœuvres de réanimation avant l’arrivée des secours.

La Mairie se charge de signaler la localisation des défibrillateurs de sa commune via un site en ligne. Défibrillateurs qui seront géolocalisés par l’application Staying Alive. Grâce à l’utilisation du service, les secours (Pompiers, SAMU) pourront envoyer, s’ils le jugent utile, un ou plusieurs Bons Samaritains avant l’arrivée des secours. Cela peut permettre de réduire le délai entre la survenue de l’arrêt cardiaque et le début d’une réanimation efficace.

Pour devenir Bon Samaritain, c’est très simple :

• Vous devez être secouriste (bénévole, professionnel, professionnel de santé) ou avoir suivi une formation aux gestes de premiers secours (PSC1, SST, BLS…).
• Téléchargez gratuitement l’application STAYING ALIVE.
• Remplissez le formulaire Bon Samaritain accessible depuis le menu. Fournissez un justificatif permettant de valider votre qualification.
• Validez le formulaire et activez la géolocalisation de votre téléphone. L’activation du service n’entraîne pas de surconsommation de la batterie.
• Vous pourrez désactiver le service à tout moment si vous le souhaitez.

  •  
  •  
  •  
  •  

Les commentaires sont fermés