Cérémonie du 11 Novembre

IMG_6550Beaucoup de monde et surtout, Monsieur le Maire s’en félicite, la présence des enfants et de leurs parents pour commémorer le 100 ème anniversaire de la guerre 1914-1918.

Rappelons que pour ce centenaire qui débute, la municipalité a proposé, grâce au concours de Bernard Dumeige, une première exposition aux écoles de La Sauvetat et de Pardaillan au mois de juin puis une conférence avec de nouveau exposition au mois de juillet.

Monsieur le maire remercie ici les professeurs des écoles de leur participation active qui a permis une remise en mémoire de ces tristes événements et fait prendre conscience aux enfants de toute l’importance de ces commémorations.

On notera aussi la présence exceptionnelle, en ce 11 novembre, du doyen du village, qui vit aujourd’hui à la Maison de Retraite de Miramont de Guyenne, Albert Aubinet, 96 ans, ainsi que celle de plusieurs Sauvetatois d’origine Britanniques dont des enfants avec leurs parents, et d’autres, retraités dans notre village.

Pour ce centenaire, voici l’intégralité du discours prononcé par Jean-Luc Gardeau devant cette nombreuse assistance. Discours du Secrétaire d’État auprès du ministre de la Défense chargé des Anciens combattants et de la Mémoire: Kader ARIF.

« Commémoration de la Victoire et de la Paix

Hommage à tous les « morts pour la France »

Message du 11 Novembre 2014

 

Depuis plusieurs mois, la France se remémore la première année de la Grande Guerre dans la cadre d’un Centenaire unanimement partagé. Les Françaises et les Français se mobilisent pour rendre hommage à leurs aînés et rappeler leur fierté à l’égard de l’histoire de notre pays.

 

Nous nous souvenons de ce 3 août 1914. De ce tocsin qui retentit dans les villes françaises et alerte la population. De ces millions de Français qui se mobilisent.

 

Nous nous souvenons avec respect et émotion de cette journée du 22 août 1914 qui dévoile l’horreur effroyable de la guerre. De ces 27 000 jeunes Français qui meurent au combat ce jour-là.

 

Nous nous souvenons de ce 12 septembre 1914, de ce sursaut français qui redonne foi en nos combattants et en la France.

 

Mais il nous appartient surtout aujourd’hui à toutes et à tous de nous souvenir de ce 11 novembre 1918, de cette paix que chacun de nos concitoyens croyait alors éternelle. Du courage de nos soldats, de la volonté de notre pays, des souffrances partagées des Français durant quatre années. De la force de la République qui jamais ne plia et du triomphe de ses valeurs. De nos soldats tombés ces dernières années sur les théâtres d’opérations extérieures pour perpétuer l’héritage de leurs aînés.

 

Depuis un an, le centenaire de la Grande Guerre même intimement mémoire familiale et mémoire nationale. Il est vécu dans chaque commune, chaque famille, chaque foyer. Il rassemble l’État, les collectivités territoriales et les associations. Malgré le temps qui passe et nous éloigne d’un siècle que cette guerre a ouvert, le centenaire mobilise les anciens combattants, les jeunes et au-delà tous les citoyens de notre pays autour de cette histoire.

 

Il témoigne de la réalité de la guerre, de sa brutalité, de son humanité aussi parfois, de son caractère mondial enfin, en particulier ce jour à Notre-Dame de Lorette à travers l’inauguration d’un mémorial où sont inscrits par ordre alphabétique les noms de près de 600 000 combattants de toutes nationalités morts sur les terres du Nord-Pas de Calais.

 

Ces 600 000 noms aujourd’hui gravés dans le marbre de l’histoire et dans la mémoire de l’humanité nous rappellent combien la mémoire de la Grande Guerre est une mémoire mondialisée et pacifiée.

 

Aussi, cette journée du 11 novembre est dédiée à la fraternité entre les peuples et à la paix.

 

Elle invite à la réflexion que chacun d’entre nous doit conduire sur la nécessité de préserver la paix, de défendre les fondements de notre République et de l’Europe et de garantir la place de la France dans le monde. »

Les noms des Sauvetatois qui ne revinrent jamais de la Grande Guerre furent ensuite énumérés par le jeune Florian, ponctué des « morts pour la France » repris par l’assistance à chaque patronyme évoqué. Moment solennel qui restera gravé dans la mémoire des plus jeunes.

Un apéritif fut ensuite servi dans la salle de la mairie.

Les photos de cette commémoration du 11 novembre sont de Anne Lesimple, conseillère municipale et de Germain Sauron, 1er adjoint.

IMG_6547 IMG_6546
DSC_3615 DSC_3616
DSC_3617 DSC_3620
IMG_6555 IMG_6561
IMG_6562 IMG_6564
IMG_6565 IMG_6567
IMG_6568 DSC_3624
DSC_3626 DSC_3623
IMG_6579 IMG_6578
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire