CKC Vallée du Dropt, Julien Le Naour fait les Mondiaux

CKC Vallée du Dropt: Julien Le Naour fait les mondiaux

Retrouvez cet article sur le site du CKC Vallée du Dropt

Un sociétaire du club droptois a vécu une belle expérience, ce week-end, en République Tchèque, à l’occasion de la Devils Extreme Race, manche de Coupe du monde de kayak extrême.

Pour sa première participation, Julien Le Naour a démarré sur les chapeaux de roue. En effet, au milieu des ténors de la discipline, le Lot-et-Garonnais se classe 16e du slalom extrême. Certaines têtes d’affiches, dont le double champion du monde néo-zélandais Sam Sutton, étaient éliminées dès cette première manche. Cette performance permet à Julien Le Naour d’accéder dans la foulée à l’épreuve du sprint également demi-finale.

Après un bon départ, il va craquer physiquement à mi-parcours et faire des erreurs de trajectoire qui lui coûteront de précieuses secondes pour se qualifier pour la finale. Son ami Éric Deguil enregistre le meilleur temps de la demi-finale.

La première journée se clôturait par la course par équipes où le Droptois était associé à Éric Deguil (vainqueur du circuit Coupe du monde 2011) et Fabrice Poueyto (vice-champion du monde par équipes en 2009). Très entamé par les deux courses précédentes, Julien Le Naour allait alors peiner physiquement durant la vingtaine de minutes de l’épreuve. L’équipe terminait à la septième place d’une course relevée. Le lendemain, Éric Deguil prenait part à la finale où il obtenait une deuxième place méritée derrière le kiwi Matt Dawson. Grâce à sa performance sur le slalom extrême, Julien Le Naour était quant à lui engagé sur le kayak-cross. Dans cette épreuve, quatre compétiteurs s’élancent en opposition directe sur un parcours avec des passages imposés, les deux derniers de chaque manche étant éliminés jusqu’à la finale. Seul Français sélectionné, Julien Le Naour ira jusqu’en quart de finale avant d’être éliminé. Bien que déçu, il rentre avec une expérience supplémentaire et des ambitions pour de nouvelles compétitions.

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire