• La Mairie fait appel aux bénévoles pour faire des masques

    Appel de la Communauté de Communes du Pays de Lauzun, relayé par la Mairie de La Sauvetat du Dropt

    Mouvement suivi par de nombreuses communes et communauté de communes, les élus font appel à leurs administrés pour faire des masques à distribuer à l’ensemble de leur population. Plusieurs sauvetatoises se sont spontanément proposées. Hélène Valdevit, employée municipale en charge de la cantine scolaire du village ou Gisèle Dall’Armi, couturière de l’atelier Fil en Folie installée sur la commune voisine d’Eymet.

    Car même s’il n’est pas obligatoire, le masque est une protection efficace lorsque vous sortez dans les lieux publics (avec l’attestation dérogatoire de déplacement bien sûr !).

    Appelez-le « masque » ou « protection anti-projection » mais portez-le !

    Le Covid 19 est contagieux – un malade le transmet à près de 3 autres en moyenne – il se propage essentiellement par les gouttelettes émises lors des éternuements et des postillons, puis du contact, via la main, avec les yeux, le nez ou la bouche. Porter un masque dès qu’on risque de croiser du monde devrait être un réflexe, estiment de plus en plus de professionnels.

    Extrait d’un article du magazine Notre Temps.


    Faire son masque, tuto ou patron à télécharger

    Facile à faire et sans frais, comme le démontre Jean-Luc et Patricia Gardeau, couple officiel de notre commune, vos masques peuvent être fait à partir de vieux soutien-gorges.

    Ci-dessous un tuto pour vous aider. Ou avec de vieux tissus et quelques coups d’aiguilles en suivant le patron que voici faire un masque, patron facile.

  • Jeux de société, jeux éducatifs, loisirs créatifs … vaste choix de l’entreprise « Accordons-nous ».

    Accordons-nous un instant de partage!

    Accordons-nous ! Stéphanie et Hugues Noël, de La Sauvetat du Dropt, viennent de créer une structure familiale spécialisée dans la vente de jeux et les animations et organisations d’événements dans le domaine du jeu en Nouvelle-Aquitaine … 

    Jeux de société, jeux éducatifs, loisirs créatifs, loisirs scientifiques… livrés à domicile !

    Stéphanie et Hugues proposent un service de livraison privée – avec des mesures de sécurité strictes en raison de la crise sanitaire – dans les communes aux alentours de La Sauvetat du Dropt (47800). La zone de livraison est variable en fonction des demandes, à déterminer au cas par cas.
    Vous pouvez consulter le catalogue ici : accordons-nous.net
    Il sera régulièrement mis à jour.

    Intéressés par l’achat de jeux?

    Vous êtes intéressés par un jeu mais il n’est pas dans le catalogue? N’hésitez pas à demander…
    Vous n’êtes pas à côté de La Sauvetat du Dropt? N’hésitez pas à les contacter, ils verront au cas par cas.
    Stéphanie et Hugues effectueront ces livraisons de manière groupée avec une périodicité à déterminer.

    Intéressés par l’organisation d’une soirée jeux ?

    Il faudra bien sûr attendre l’après confinement mais si vous souhaitez connaître le mode de fonctionnement, n’hésitez pas à contacter Hugues et Stéphanie.

    Vos questions sur le mode de fonctionnement des livraisons ou des organisations d’événements dans le domaine du jeu ?

    Contact via la page facebook dédiée ou via le mail accordons-nous@outlook.fr. Coordonnées de l’entreprise à retrouver dans l’annuaire de votre site.

    Ci-dessous, une sélection du vaste catalogue …

  • COVID-19 : Prise en charge des victimes de violences conjugales

    Vous pensez être victime de violences… ne restez pas seule.

    Etre victime de violence, c’est être prise dans un tourbillon dont on ne peut sortir seule.
    Vous vous sentez isolée, humiliée, rabrouée, maltraitée. L’absence de blessure ne signifie pas l’absence de violences.
    Des professionnels peuvent vous aider.

    Information de la Préfecture.

    La situation de confinement nécessite d’avoir une attention toute particulière envers les victimes de violences conjugales. Voici une affiche qui reprend les dispositifs nationaux et départementaux. L’objectif est de porter ces informations au plus grand nombre et bien évidemment aux victimes qui, à ce jour, peinent à se signaler.

    Toutes les informations sur le site femmes-violences-47 

     

  • Vos belles photos du confinement

    Pour cette troisième semaine de confinement, vous aurez le plaisir de voir les photos des sauvetatoises Anne Lesimple, infirmière, qui a bien besoin de profiter des couleurs du printemps autour du pont roman lorsqu’elle n’est pas au chevet de ses patients et celles de Kayoko, japonaise, qui réside non loin du bourg dans une belle maison agrémentée d’un jardin qu’elle aime entretenir et photographier au rythme des saisons.

  • The lockdown for an Aussie family

    Sam, Robyn et leurs enfants Daisy et Lincoln ont choisi de vivre en France près de La Sauvetat du Dropt depuis 5 ans. Comme nous tous et comme leurs compatriotes en Australie, ils essaient de vivre le confinement de la meilleure des façons. Voici leur dernier post à ce sujet et les photos pour illustrer. En version originale :

    « Reaching the end of the first fortnight in lockdown… we are so proud of our children’s eagerness to make the best of the circumstances we find ourselves in. Whether it be baking bretzels for the first time, preparing and nurturing a sour dough starter, learning different stitches, measuring out and running a short circuit around the yard, looking at the moon through a telescope and spotting their first shooting star, engaging in online learning resources, doing a 1500 piece jigsaw puzzle and asking questions and finding answers… doesn’t matter where we are, cherished memories are still being made. We look forward to seeing what memories are made over the next two weeks.« 

    « Première quinzaine de confinement … nous sommes si fiers de l’empressement de nos enfants à tirer le meilleur parti des circonstances dans lesquelles nous nous trouvons. Que ce soit pour faire des bretzels pour la première fois, créer et nourrir un levain, apprendre différents points de couture, mesurer et mettre en place un mini-circuit autour de la cour, observer la lune au télescope et repérer la première étoile filante, s’inscrire en ligne sur des sites pour apprendre, faire un puzzle de 1500 pièces, poser des questions, trouver les réponses … peu importe où nous sommes, des souvenirs précieux sont en train de se faire. Il nous tarde de voir quels souvenirs seront créés au cours des deux prochaines semaines. »

  • COVID-19 : Infos de la Direction Générale des Finances Publiques

    Quelle que soit votre structure, que vous soyez particulier ou professionnel, la Direction Générale des Impôts adaptent des mesures exceptionnelles et modifie le calendrier des déclarations en raison du contexte sanitaire que nous vivons actuellement.

    Déclaration de revenus, particuliers ou professionnels, quand et comment faire en 2020 ?

    Si vous avez des questions sur la déclaration de revenus en cette période où les déplacements sont très limités et les envois postaux plus difficiles, sachez que des aménagements sont prévus pour les déclarations automatiques et les déclarations en ligne. Le calendrier de dépôt est également modifié.
    Compte tenu de la situation, tous les usagers qui le peuvent sont invités à déclarer en ligne.

    Toutes les informations pour les déclarations de revenus 2020 sont à lire sur le site IMPÔTS.GOUV.FR/DÉCLARATION REVENUS

    Particuliers, ne vous déplacez pas !

    Vous pouvez effectuer l’essentiel de vos démarches et poser toutes vos questions dans votre espace particulier.

    Pour contacter nos services, vous devez utiliser la messagerie sécurisée de votre espace particulier ou le courriel ou le téléphone (0809 401 401 – appel non surtaxé).

    En cas d’urgence, vous pouvez également demander un rendez-vous téléphonique avec nos services, en vous rendant sur la page Contact ou dans votre espace particulier.
    L’accueil sur place n’est possible qu’en cas d’absolue nécessité et uniquement sur rendez-vous.

    Mesures exceptionnelles pour les entreprises – Dispositif État/Région Nouvelle Aquitaine

    En raison de l’impact de l’épidémie sur l’activité économique, et conformément aux annonces du Président de la République le 12 mars 2020, la DGFiP déclenche des mesures exceptionnelles pour accompagner les entreprises.

        • Des délais de paiement d’échéances sociales et/ou fiscales (URSSAF, Impôts directs). https://www.impots.gouv.fr/portail/node/13465
        • Dans les situations les plus difficiles, des remises d’impôts directs pouvant être décidées dans le cadre d’un examen individualisé des demandes. https://www.impots.gouv.fr/portail/node/13465
        • Le report du paiement des loyers, des factures d’eau, de gaz et d’électricité pour les plus petites entreprises en difficulté :  pour cela, vous pouvez envoyer un simple mail à votre fournisseur pour lui en faire la demande. Quant aux reports de loyer, prenez contact avec votre bailleur, la plupart des fédérations seront indulgentes.
        • Fonds de solidarité, une aide allant jusqu’à 1500 €.

      Versée par la DGFIP pour les TPE, les indépendants, les professions libérales et les micro-entrepreneurs les plus touchés. Les critères d’éligibilités : avoir un chiffre d’affaire de moins de 1 million d’€ et un bénéfice annuel imposable de moins de 60 000 € ; Soit avoir fait l’objet d’une fermeture administrative ; Soit avoir subi une perte de chiffre d’affaire de 70% en mars 2020 par rapport à mars 2019.
      Pour en bénéficier, rendez-vous dès le 1er avril 2020 sur www.impots.gouv.fr

    Fonds de solidarité – Une aide complémentaire de la région Nouvelle Aquitaine de 2000 €

    Une aide complémentaire de la Région Nouvelle Aquitaine peut être obtenue au cas par cas. Comment en bénéficier?


    De nombreuses autres mesures spécifiques et exceptionnelles sont à retrouver sur la page d’accueil de la Direction Générale des Finances Publiques et d’autres liens vers des mesures de l’État puis de la région sont disponibles sur la page Économie de la Communauté de Communes du Pays de Lauzun.