• Une chasse au trésor bientôt proposée aux touristes

    Terra Aventura, une proposition venue du Limousin

    Proposé par le Comité Régional du Tourisme du Limousin au Comité Départemental du Tourisme du Lot-et-Garonne, la candidature du Pays de Lauzun et plus concrètement celle de La Sauvetat du Dropt a été retenue pour participer à l’opération de Terra Aventura, grâce au soutien financier de Val de Garonne et au soutien logistique de la Communauté des Communes et de l’Office de Tourisme du Pays de Lauzun.

    Plusieurs circuits verront le jour en Lot-et-Garonne et devraient être opérationnels dès l’été 2017 puisqu’ils s’appuient sur des sentiers pédestres déjà balisés.

    Qu’est-ce que la Chasse au trésor de Terra Aventura?

    Terra Aventura s’inspire d’un jeu mondial nommé geocaching. Terra aventura c’est une chasse aux trésors, une balade thématique de quelques kilomètres, avec des indices à relever, des énigmes à résoudre, un trésor à chercher et des poï’z, petits personnages à fort caractère, à collectionner. C’est l’activité idéale pour les parents qui veulent faire marcher leurs enfants. La particularité de Terra aventura est d’utiliser le concept du géocaching* qui nécessite un GPS pour trouver les lieux des indices et du trésor. Le trésor est un conteneur avec des objets à échanger qui sont, pour Terra Aventura, des poï’z.

    Terra Aventura à La Sauvetat du Dropt

    Dans l’objectif de présenter sa candidature, un petit groupe des Amis de la Sauveté s’est retrouvé un dimanche matin avec Sandrine Andreu, technicienne tourisme de l’Office de Tourisme du Pays de Lauzun (OTPL) pour partir en reconnaissance sur le terrain. Dans le groupe, Francine Pandolfo présidente de l’association, Dino Valent et Joseph Framarin, bénévoles très actifs à l’entretien des chemins de randonnée de la commune, Martine Brosse, conseillère municipale, habituée des chemins de Compostelle et les enfants de Sandrine.

    Pour découvrir notre territoire, il s’est avéré que la thématique à proposer était celle du petit patrimoine avec comme fil conducteur, l’eau. La marche, sur le sentier répertorié « Balade du Pont Roman » a été ponctuée d’arrêts aux endroits qui semblaient adéquats à accueillir des caches ou aux endroits qualifiés de « wouaw » pour la vue qu’ils offrent.

    Mais n’en disons pas plus. Puisque la candidature de La Sauvetat du Dropt a été retenue, cette chasse au trésor sera proposée aux sauvetatois en avant-première dès que le parcours sera opérationnel. Une responsable du limousin viendra dans ce but dès la mi-mars. Ne soyez donc pas surpris de voir circuler, prochainement, une petite délégation dans le secteur.

  • Projet de parcours VTT à La Sauvetat du Dropt

    Parcours VTT, un balisage adapté

    Depuis 2015 existe, à La Sauvetat du Dropt, un chemin pédestre balisé intitulé « La balade du Pont Roman« . Il est répertorié au Comité Départemental du Tourisme parmi les 411 circuits du 47. Le randonneur peut le télécharger directement sur le site du CDT ou acheter un coffret de fiches qui permet la découverte d’un grand secteur du Lot-et-Garonne.

    Ces randonnées sont mentionnées pédestre, équestre, VTT ou cyclo mais, si le balisage est parfaitement adapté aux marcheurs, il ne l’est plus pour les autres disciplines.

    C’est pourquoi, par l’intermédiaire de Sandrine Andreu, technicienne tourisme de l’OTPL, Les Amis de la Sauveté ont contacté Michel Barjou, formateur au CREPS (Centre Régional d’Expertise et de Performance Sportive) de Bordeaux qui organise depuis 5 ans des stages de formation d’Éducateur Sportif Sports de Nature sur la Communauté de Communes du Pays de Lauzun.
    Dans ce cadre, les stagiaires ont réalisé la cartographie et le balisage de 5 chemins de randonnée VTT (105 kms) et la création de 9 itinéraires cyclotouristes (247 kms) sur le territoire. La création de ces boucles permet la découverte des patrimoines naturels, architecturaux et historiques du Pays de Lauzun.

    Pour le mois de juin prochain (du 19 au 23), il est prévu de relier les lacs des Graoussettes, de Lauzun, du Saut du Loup et de l’Escourou par la création d’un chemin VTT de plus de 40 kms réalisé par le CREPS. Par la même occasion les extrémités du territoire que sont St Colomb et La Sauvetat, se verront dotées d’une boucle locale balisée de 18 kms chacune. De quoi permettre aux locaux et touristes de s’adonner aux plaisirs du VTT.

    C’est dans cet objectif que Michel Barjou avait rendez-vous à la mairie de La Sauvetat lundi 27 février avec deux adjoints au maire dont Germain Sauron, délégué communautaire à la commission tourisme.

    Lot-et-Garonne, Dordogne, une cartographie commune!

    La volonté de Michel Barjou est de permettre aux vététistes de faire un parcours à la journée voire plus et de passer d’un département à un autre en suivant le même type de balisage, ce qui suppose des connexions entre chaque tracé. C’est pourquoi, il a également rencontré les responsables du CDT et du Conseil Départemental de la Dordogne avant sa visite à La Sauvetat. Son souhait, et c’est aussi le nôtre, serait une carte commune aux deux, voire aux trois départements si l’on se tourne vers la Gironde. Projet ambitieux mais pas irréalisable!

    Circuits interdépartementaux, projet ambitieux?

    S’il est parfois difficile d’avoir des projets communs entre départements, il semblerait que la question soit actuellement débattue à Eymet concernant les itinéraires de randonnée de Dordogne mais aussi de Gironde et du Lot-et-Garonne.
    En effet, le 1er février, à l’initiative des conseillers départementaux du Sud-Bergeracois, Henri Delage et Sylvie Chevallier, une rencontre interdépartementale a eu lieu pour la mise en place d’itinéraires communs et l’amélioration du maillage entre ces trois départements. Étaient présents pour le Lot-et-Garonne, Jacques Bilirit, vice-président du Conseil Départemental et président du CDT ainsi que Yannis Neria, technicien randonnée au CDT.

    Cette initiative conforte le souhait de Michel Barjou et celui du Pays de Lauzun qui réfléchit, d’ores et déjà, à l’élaboration d’un document unique proposant, aux touristes, les chemins VTT de son territoire.

  • Nouvelle signalétique pour La Sauvetat

    Après l’ouverture de l’aire de camping-car le printemps dernier, le conseil municipal a voté, en octobre 2016 et à l’unanimité, une commande de panneaux signalétiques pour être visible depuis les grands axes.

    Ces panneaux sont maintenant posés, grâce au service voirie de Duras, et annoncent non seulement l’aire de camping-car mais aussi l’espace pique-nique et la restauration possible dans notre commune. Vous les remarquerez sur la D933 dans les 2 sens.

    Sur la D19, en descendant depuis Ste Foy-la-Grande, la municipalité a choisi d’annoncer une aire de stationnement disponible de jour comme de nuit, dans un endroit calme et sécurisant.

    D933, en venant d'Eymet