• L’école de Pardaillan prépare la 21ème Ronde Cycliste

    La Ronde est une randonnée cyclotouriste à travers le Lot et Garonne. Elle rassemble chaque année des élèves issus des classes de cycle 3 de l’école élémentaire et une cinquantaine d’adultes accompagnateurs. Cette manifestation se pérennise depuis maintenant 21 ans.

    Pendant six jours, ils sillonnent le Lot et Garonne, en accomplissant 6 étapes longues chacune de 50 kms. Par ailleurs, une caravane accompagne les courageux pédaleurs. Elle est composée d’une dizaine de papillons. Ce sont des adultes bons pédaleurs qui assurent une aide à la sécurité et à la coordination du peloton. Différents véhicules accompagnent les cyclistes. Enfin, deux à quatre gendarmes motorisés assurent une protection indispensable.

    C’est donc en vue de ces 6 journées cyclistes, qui se dérouleront du 15 au 20 juin, que les élèves de CM1 et CM2 de Patrice Vers du RPI Vallée du Dropt s’entraînent tous les dimanches depuis début mai. Aujourd’hui 31 mai, le groupe de pédaleurs a traversé La Sauvetat du Dropt où ils étaient attendus (par l’équipe des débroussailleurs) et où ils furent applaudis et photographiés.

    Voici de nombreuses photos mais les enfants le méritent et les adultes qui les accompagnent aussi. Après les 6 visibles ci-dessous, cliquez sur « lire la suite » pour voir celles qui suivent.

    DSC_0130 DSC_0132
    DSC_0133 DSC_0134
    DSC_0135 DSC_0136

    Pour voir toutes les photos, cliquez ci-dessous à droite…
    [Read More…]

  • Tout savoir sur les nouvelles mesures en faveur de l’apprentissage

    Commentaires de Jean-Luc Gardeau, Maire de La Sauvetat du Dropt et de Jean-Pierre Tenot, adjoint et membre de la Commission Économie de la CCPL. Photos et document à télécharger de Germain Sauron, adjoint.

    Jeudi 28 mai s’est tenue une rencontre concernant les nouvelles mesures en faveur de l’apprentissage. Cette soirée, organisée par la Cité de la Formation de Marmande et Val de Garonne Expansion (VGE) avec le soutien de la Commission Économie de la Communauté des Communes du Pays de Lauzun et sa présidente Sylvie Vergné, avait lieu sur la commune de La Sauvetat du Dropt puisque les secteurs concernés étaient ceux du Pays de Lauzun et du Pays de Duras.

    Le sujet, d’importance pour l’avenir de nos jeunes, a réuni plus de 60 personnes parmi lesquelles des apprentis mais aussi 21 entreprises regroupant des artisans, commerçants ou chefs d’entreprise, tous très à l’écoute du sujet. Le président de la CCPL, Monsieur Macouin ou encore Monsieur Esposito, maire de Lauzun très intéressé par la question pour sa commune.

    Monsieur Letu, directeur de VGE, ouvrait le débat avant de laisser la parole au directeur de la Cité de la Formation, Monsieur Laurent Combes, puis aux interventions des représentants des CFA du Lot-et-Garonne, qui ont énuméré les différents examens proposés et les formations qui en découlent, de la Chambre des Métiers et de l’agriculture.

    Les nouvelles mesures

    Venaient ensuite l’énoncé des nouvelles mesures en faveur de l’apprentissage. Concrètement, à partir du 1er juillet, les entreprises de moins de 11 salariés qui accueilleront un apprenti de moins de 18 ans en première année n’auront plus rien à prendre en charge: ni salaire, ni cotisations sociales. Cela représente une aide sur l’année de 4400 euros, car les entreprises bénéficieront de cette exonération de 1100 euros par trimestre.

    Pour l’apprenti, rien ne sera changé : il aura toujours les cotisations sociales et sa rémunération sera entièrement préservée. Cette aide sera versée pour la première année. Au-delà, l’entreprise bénéficiera du régime d’aide lancé en septembre 2014 par le Gouvernement. Soit l’attribution systématique d’une prime de 1000 euros pour tout apprenti dans les TPE et l’attribution éventuelle d’une autre prime de 1000 euros, pour tout apprenti supplémentaire, applicable à toutes les entreprises de moins de 250 salariés.

    Témoignages des acteurs locaux

    Pour étayer ces propos, venaient ensuite les témoignages de 3 maîtres de stage et de leurs apprentis dans des domaines différents: l’administration, l’électricité ou le BTP. Pourquoi devenir apprenti? Avantages et inconvénients du côté du jeune et du côté du patron … Le dernier témoignage fut celui de Monsieur Giacuzzo de St Pardoux Isaac qui a transmis avec réussite son entreprise de menuiserie à son apprenti Loïc Valognes.

    Ce qu’il ressort de ces interventions, c’est qu’un jeune diplômé qui a suivi sa formation en alternance, est quelqu’un qui connaît le monde du travail, celui de l’entreprise, leurs règles… C’est quelqu’un qui a choisi de travailler en même temps que d’apprendre et qui est opérationnel dans son domaine de compétences. C’est donc quelqu’un qui tape dans l’œil des recruteurs grâce à l’expérience qu’il a acquise tout au long de sa formation!

    Le public était enfin invité à participer au débat par un échange de questions-réponses avant que la soirée ne se clôture autour d’un buffet permettant aux convives de poursuivre les discussions. 

    Pour les jeunes qui ont du mal à choisir et pour ceux qui pensent encore que l’apprentissage est une voie de garage, voici un document qu’il faut lire (cliquez ici). Il est intitulé: « Alternance, 5 idées reçues à bannir ».

    142_0034 142_0037
    142_0043 142_0044
    142_0047 142_0048
  • ASSA: résultats du Tournoi Michel Segeat et Agenda

    assa logo siteRésultats et Agenda de l’ASSA donnés par Roger Perron. Photos du Complexe Sportif et du stade Pierre Périé de Francis Secco prises avec son dronne suivant la législation en vigueur. A voir sur son site ICI.

    Beau succès du tournoi de sixte du 24 mai. 300 personnes sont venues rendre hommage à notre ancien serviteur de l’ ASSA et de MONBAHUS: MICHEL SEGEAT.

    Pendant, l’ après-midi, 22 équipes se sont affrontées dans un parfait état d’ esprit. Avec toujours le même enthousiasme, Max Delpy a organisé avec son équipe dévouée ces festivités amicales.

    Après une phase de poules, deux niveaux se dégageaient: Les locaux – les girondins – emmenés par Ludo Viera emportaient le trophée contre Castelmoron. Eymet et le Red Star étaient aussi récompensés. En consolante le SU Agen battait de jeunes assaïstes valeureux. Monbahus et Puymiclan remportaient une coupe.

    Notons la présence de trois équipes féminines: Beaupuy, St-Colomb et St Sernin. Bravo à elles. Elles ont été récompensées comme il se doit.

    Merci à la municipalité de La Sauvetat du Dropt qui nous a offert un beau trophée.

    Agenda des rencontres prochaines:

    VENDREDI 29 MAI – 20h30: Amical ASSA2 – LE MAS 1.

    SAMEDI 30 MAI: les 18 ans vont à Castelmoron, les 15 ans reçoivent Monflanquin , les B sont à Colayrac

    SAMEDI 6 JUIN: TOURNOI VÉTÉRANS JEAN- CLAUDE SAUBOIS- MICHEL CARMELLI.

    DIMANCHE 7 JUIN: FINALE ASSA2- PASSAGE F.C. 16HEURES à Casseneuil. Mobilisation générale pour soutenir nos jeunes!

    DIMANCHE 14 JUIN à ALLEMANS 9h30. ASSEMBLEE GENERALE ASSA puis GRILLADES. Présence indispensable des licenciés.

    Ci-dessous les photos du Complexe Sportif et du Stade Pierre Périé de La Sauvetat du Dropt (de Francis Secco).

    stade pierre perie 4 stade pierre perie 5
  • La Sauvetat du Dropt fait son cirque

    Aperçu par le passant devant la Salle des Sports et la Maison des Loisirs, un cirque qui proposait d’amuser petits et grands mercredi 27 mai après-midi. L’histoire ne dit pas si le chapiteau fut bondé et si le spectacle fut magique. Il nous aura rappelé notre enfance où de nombreux cirques s’installaient sur la place de la Poste et où nous nous retrouvions nombreux.

    Une autre forme de cirque vous invite à la découverte de spectacles nombreux et variés. Organisé par la CCPL en partenariat avec Bastid’art et Staccato, le Festival CIRK É ZIK, dont on se rappelle que la première édition fut programmée à La Sauvetat du Dropt en 2009, vous invite à Bourgougnague le vendredi 5 et le samedi 6 juin.

    DSC_0018DSC_0016 cirk__zik2015-Aff-A3
  • Info Mairie: attention au moustique-tigre en Lot-et-Garonne

    Carte-22-mars-2013-Albopictus_DENV_CHIKV_Metropole_newInformation importante parue le 23 mai, reprise sur le site de France 3. Source Agence Régionale de Santé.

    C’est un envahisseur venu des tropiques. Le moustique-tigre peut être porteur de maladie comme le Chikungunya et la Dengue. Il est déjà présent en Gironde et dans le Lot-et-Garonne mais pas en Dordogne. Un département sous surveillance.

    En Aquitaine, seule la Dordogne résiste encore mais tout le sud de la France lutte contre le moustique-tigre de son nom scientifique Aedes albopictus.

    Attention aux eaux stagnantes

    Le moustique tigre se développe en quatre étapes : œuf, larve, nymphe et adulte. Le moustique tigre privilégie de petites quantités d’eau claires pour pondre ses oeufs et se développer.
    En période hivernale, il n’y a plus de risque de piqûres puisque le moustique entre en période de repos.

    Le moustique tigre est adapté à l’environnement humain et se développe très bien en ville et fait ses oeufs dans toutes sortes de récipients et réservoirs artificiels où l’eau peut stagner : vases, pots, fûts, bidons, bondes, rigoles, avaloirs pluviaux, gouttières, terrasses sur plots…

    Le moustique tigre a une activité principalement le jour avec une recrudescence d’activité le matin et en fin de journée. C’est donc dans la journée qu’il faut se protéger.

    l-aedes-albopictus-est-particulierement-agressif-au-lever-du_2757276_800x4004 astuces pour reconnaître un moustique tigre :

    Il a deux ailes, une paire d’antennes longues et une trompe dans le prolongement de la tête.
    Il a des rayures noires et blanches (pas de jaune), sur le corps et les pattes. Il est très petit, environ 5mm,
    Il est source de nuisance et pique le jour. Sa piqûre est douloureuse.

    Comment signalez un moustique tigre ?

    Cet insecte fait partie des espèces sur surveillance parce que comme les autres moustiques, iol véhicule des maladies responsables d’épidémies qui peuvent être invalidantes voires mortelles comme le paludisme, le Chikungunya et la Dengue.

    L’ensemble de la population peut participer à la surveillance de cette espèce afin de mieux connaître sa répartition. il s’agit d’une action citoyenne permettant ainsi de compléter les actions mises en place.

    Rendez-vous sur le site www.signalement-moustique.fr

    L’EID Atlantique a également développé l’application smartphones iMoustique.

    Lutter

    Se protéger contre le moustique tigre, c’est d’abord éliminer ses lieux de vie et ses lieux de ponte. Les produits anti-moustiques (insecticides et répulsifs) ne permettent pas d’éliminer durablement les moustiques.

    2 gestes simples sont donc essentiels :

    • Eliminer les endroits où l’eau peut stagner, à l’intérieur comme à l’extérieur : coupelles des pots de fleurs, pneus usagés…
    • Pour limiter les lieux de repos des moustiques adultes, il faut débroussailler et tailler les herbes hautes et les haies, élaguer les arbres,ramasser les fruits tombés et les débris végétaux tout en réduisant les sources d’humidité (limiter l’arrosage).

    S’en protéger

    • Porter des vêtements longs et protéger les pieds et chevilles
    • L’imprégnation des vêtements par des insecticides renforce cette protection

    D’après l’Agence Régionale de Santé, « des précautions d’emploi sont à respecter notamment chez l’enfant et chez la femme enceinte. L’emploi de moustiquaires de berceau est le moyen prioritaire de protection efficace des jeunes enfants et la protection par le port de vêtements couvrants est particulièrement recommandée« .

  • La Fête des Voisins à la Sauvetatoise

    Vous savez que la France est friande des journées à thèmes. La Fête des Voisins en est une dont la date est officiellement fixée au dernier vendredi du mois de mai, soit pour 2015, le 29 mai.

    Pour la petite histoire, cette journée a vu le jour à l’initiative d’un dénommé Atanase Périfan en 1999. Dès 2000, l’Association des Maires de France a repris l’idée qui s’est aussitôt développée dans toute la France.

    Nous en parlons avec un peu d’avance et c’est normal puisque dans le petit village de La Sauvetat du Dropt, la Fête des Voisins a bien eu lieu ce mercredi 27 mai. Organisée par un noyau d’amis regroupant des Sauvetatois de différents quartiers du village, les joyeux festaïres ont partagé leurs victuailles dans la rue du Temple. Une belle ambiance que nous prenons plaisir à vous faire partager en images.

    DSC00427 DSC00428 DSC00430
  • Soirée d’aide au Népal aux Fées Gourmandises de La Sauvetat du Dropt

    Article et photo paru le 25 mai 2015, de la correspondante du Sud-Ouest Christine Réglat – Information transmise par Martine Brosse et Anne Lesimple ayant mis en place cette soirée pour soutenir l’action de l’association Saranghi par l’intermédiaire d’Agnès Rambeau.

    1930341_530_9651961_800x400« Agnès Rambeau lance une collecte locale de fonds en faveur du Népal avec Saranghi action Népal.

    Agnès est secrétaire de cette petite association duracoise qui soutient, depuis 2007, des projets humanitaires et sociaux au Népal mais aussi la promotion de l’économie locale par l’artisanat.

    Agnès est connue localement à travers son activité de vente des produits artisanaux népalais sur les marchés de la région où elle est présente régulièrement : à Monségur, Lévignac, Duras, Sainte-Foy-la-Grande, Eymet…

    Originaire de Lévignac-de-Guyenne, elle a rencontré le Népal il y a quinze ans avec sa maman qui s’y rendait pour connaître une filleule dont elle parrainait la scolarité. Depuis, elle parraine elle aussi un enfant et a développé son activité basée sur le commerce équitable avec les artisans de différentes vallées du Népal et de Katmandou.

    Le fondateur de l’association et son président, Olivier Tichané, travaille lui-même avec des produits népalais en bio et équitable qu’il commercialise principalement sur les foires et salons bio et localement à Eymet.

    Avant le séisme qui a frappé si durement le Népal, l’association avait permis de mettre en place un groupe de soutien financier à l’association Pomme cannelle (association qui œuvre auprès des enfants de rue de Katmandou) et une aide assurance santé pour les ouvriers d’un atelier de fabrication de coton et de chanvre.

    L’association reçoit des nouvelles depuis le séisme grâce aux réseaux sociaux : certains ont tout perdu, bétail, réserves de nourriture, semences…

    Agir avant la mousson

    Aujourd’hui, Saranghi Action Népal envisage de se concentrer sur une aide directe auprès des villages isolés ou des personnes qui ne reçoivent pas l’aide internationale et avec lesquelles des liens se sont créés pendant toutes ces années. Pour Agnès, il s’agit : « d’aider les familles qui nous accueillent depuis quinze ans et les quatre villages dans les collines que nous connaissons bien ». Une action auprès des communautés qu’elle entend mener à travers les comités et chefs de villages.

    Les maisons étant fissurées ou démolies, l’association envisage, si les fonds réunis le permettent, de « les mettre hors d’eau avant l’arrivée des moussons, avec la construction d’abris utilisant des matériaux locaux et des bois de récupération plutôt que d’attendre des tentes qui coûtent cher et ne les isoleront pas du sol ».

    Composition1Soirées organisées pour collecter des fonds

    Une première collecte de fonds a eu lieu début mai à Lévignac-de-Guyenne avec un repas népalais qui a emporté l’adhésion des habitants de la commune.

    Une deuxième soirée de soutien est organisée le 6 juin à La Sauvetat-du-Dropt au Bar-Tabac-Restaurant Les Fées gourmandises avec un dhal bhat (repas traditionnel de riz et lentilles) suivi de la projection de diaporamas sur le Népal. Renseignements auprès de Céline au 05.53.88.89.95.

    Une troisième action est programmée à nouveau sur Lévignac-de-Guyenne le samedi 27 juin à la salle des fêtes.

    Et enfin, à plus ou moyen terme, à Monségur une formule repas avec film devrait avoir lieu au cinéma Eden en septembre.

    64029_123410377819983_2054396630_nDéjà fin mai

    Agnès partira fin mai au Népal pour amener elle-même les premiers fonds récoltés, elle lance également un appel aux dons de produits parapharmaceutiques et crayons de couleurs pour les écoles. Des dons directs peuvent également être faits par chèque à l’ordre de Saranghi Action Népal, envoyés à l’adresse de l’association : lieu-dit « Dardy », 47 120 Duras ; ou par virement bancaire directement sur le compte de l’association, voir blog ou page Facebook : facebook Saranghi Action Nepal et le blog http://saranghi.canalblog.com. »

  • Jeudi 28 Mai, Soirée Spéciale Apprentissage

    image005Organisée sur le Pays de Duras et le Pays de Lauzun par Val de Garonne Expansion en partenariat avec la Cité de la Formation de Marmande, une soirée consacrée aux nouvelles mesures en faveur de l’apprentissage.

    Soirée qui se déroulera à la Salle d’Animation de La Sauvetat du Dropt, village au centre de ces deux territoires.

    Que vous soyez commerçants, artisans, agriculteurs ou chefs d’entreprise, cette rencontre vous concerne et concerne l’avenir des jeunes de notre territoire, l’avenir de vos jeunes.

    Venez rencontrer les acteurs économiques locaux de ces territoires. Venez écouter les témoignages de chefs d’entreprise et d’apprentis…

    Attention, il faut s’inscrire – c’est un apéritif dînatoire, rdv à 19h – à cette adresse n.oger@valdegaronne-expansion.fr
    Nouvelles dispositions p... qui va changer en 2015

  • Quand la passion d’un Sauvetatois se transforme en profession

    Le Canoë Kayak Club Vallée du Dropt est bien connu des Sauvetatois puisqu’il existe depuis plus de 20 ans et que plusieurs de ses membres se sont distingués par des performances sportives remarquables. Marc Lesimple, qui en fut le fondateur et le président de 1994 à 2005, peut être fier de son œuvre. D’autant plus que plusieurs des jeunes qu’il a formé ont choisi de faire carrière dans le milieu du sport ou de créer leur propre entreprise sportive.

    C’est le cas de son fils Boris, lui-même président du CKC de 2005 à 2012, qui propose, depuis mai 2013, de visiter Bordeaux de la façon la plus originale qui soit. En canoë ou en stand-up-paddle!

    boris-bègles-300x300Présentation du manager de BordeauX CANOË

    Boris Lesimple, diplômé BEES1 et DEJEPS. Ancien compétiteur de niveau national, Formateur en Qualification Professionnelle Canoë-Kayak.

    « Passionné de canoë-kayak depuis 20 ans et habitant de Bordeaux, j’ai décidé de réunir les deux et permettre la découverte de la capitale Girondine sous un autre angle ».

    BordeauX CANOË propose 3 dates à l’occasion de la fête du fleuve… 

    BORDEAUX-CANOE-FETE-LE-FLEUVE

     Inscription au 06.50.46.10.23 ou directement en ligne ICI.

     

     

  • ASSA, résultats des rencontres du 17 mai

    LOGOInfos de Roger Perron.

    ASSA  4-  BASSENS  1.  Sixième  victoire  de  notre  équipe  fanion  lors  des  matchs  retour. Elle  a  remarquablement  réagi.  Bravo  à  tout  le  club.  Après  s’  être  fait  peur  toute  la  saison, ce dernier  résultat  permet de  finir  7ème  et  de  rester   en  régional  pour  2015-2016.

    ASSA2  –  1  Gontaud1-   1. Avec  ce  bon  nul  face  à  une  belle  équipe  locale,  le  groupe  de  Georgelin  finit  1ère  de  sa  poule  après  une  saison  parfaite.

    Gontaud2  –  1  Entente  St Sernin-  ASSA  III-  2.  Encore  un  exploit  de  ce  groupe  du  capitaine  Philippe  Pujol.  Bravo  aux  2  clubs  pour  leur  osmose  parfaite .

    Les  18  font  1à1  à  Casseneuil  et  sont  premiers.  Les  15 ans  s’  imposent  6- 1  à  Castelmoron .  Les  15b, les  13a  et b gagnent  aussi.

    FIN  DE SAISON  PARFAITE  POUR  L’ASSA !

    aFFICHE 25 MAIProchain rendez-vous Lundi 25 Mai pour le Grand Tournoi de Sixte en hommage à Michel Segeat. Venez nombreux!

  • ASSA: Finale Senior des Coupes du Lot-et-Garonne

    Article de Guy Bruneteau, correspondant du Sud-Ouest, paru le 15 mai 2015. Suivi d’un commentaire de Roger Perron. Photos de Roger Fioramonti envoyées par le District de Football Lot-et-Garonne.

    « Jeudi 14 mai, le complexe sportif Pierre Périé de La Sauvetat du Dropt a connu une affluence record pour les Finales de foot des Coupes Séniors de Lot et Garonne.

    Menée de main de maître par les responsables du district et les bénévoles de l’ASSA, cinq matches ont été organisés sur les différents terrains du complexe sportif qui a attiré environ 1000 spectateurs venus encourager les équipes en lice pour ces finales. Comme le soulignent Serge Lafon président du district 47 et Laurent Bèze président de l’ASSA, ces rencontres sont aussi un joli coup de projecteur pour le club et ses bénévoles qui ont su accueillir dans l’esprit sportif les autres clubs du Lot et Garonne.

    Avant chaque rencontre, fair-play oblige, joueurs et arbitres se sont serrés la main. Il faut  noter l’excellente participation des filles de Saint Sernin qui ont défendu leurs couleurs avec panache devant une équipe de Caumont combative.

    Les résultats des finales :

    – match 1 (coupe Jean-François Zanardo), Villeneuve 3 Marmande 3, 1-4

    – match 2 (coupe Fabienne Saint-martin) féminines Saint Sernin féminines Caumont Fourques, 0-3

    – match 3 (coupe Louis Coué), Marmande 2 SUAgen , 1-5

    – match 4 (coupe Georges Parade), Confluent Colayrac, 0-3

    – match 5 (coupe 47 Emile Gouac’h) Nérac EBBE (Boé), 5-4 aux tirs au but pour Nérac. »

    Roger Perron, membre du bureau de l’ASSA, félicite la belle organisation du District et de l’ASSA ainsi que les nombreux bénévoles ayant participé au bon déroulement de cette journée. Il remercie le Maire de La Sauvetat du Dropt, Jean-Luc Gardeau, qui a partagé sa journée avec eux. »

    Prochains rendez-vous:

    – Dimanche 17 mai pour un match capital entre ASSA1 et BASSENS1. Journée sponsors. Venez nous encourager.

    – Mardi  19  mai à 19  h:  ASSEMBLÉE  GÉNÉRALE  CONSTITUANTE  DU  GROUPEMENT  JEUNES  VAL  DE   GUYENNE  47  A  LA  SAUVETAT.

    CLIQUEZ SOUS LES PHOTOS VISIBLES POUR VOIR LES SUIVANTES…

    DSC_0001 DSC_0011
    DSC_0013 DSC_0019
    DSC_0024 DSC_0027

    Cliquer sur « lire la suite » ci-dessous pour voir plus de photos…
    [Read More…]

  • L’USS Cyclo Club fait une sortie au départ d’Agnac

    Commentaire et photos de Jean-Claude Labattut alias « Paulo ». 

    Suite à notre sortie « cyclovoituristique » du 1er mai (voir l’article ICI), et bien que le temps perdu ne se rattrape pas, nous profitons du soleil enfin revenu pour afficher quelques kms supplémentaires à nos compteurs lors d’une sortie organisée par la commune d’Agnac à l’occasion de sa fête annuelle le dimanche 10 mai.

    Prochaine virée à ne pas manquer: la grande sortie des 12, 13 et 14 juin qui nous amènera jusqu’à l’ile d’OLERON.

    DSCF0937 DSCF0940
    DSCF0941 DSCF0942
    DSCF0943 DSCF0945
    DSCF0951 DSCF0953