• Avant de vous accueillir au multiservice, Christine Pénicaud se présente

    kiki penicaudChristine Pénicaud, bientôt gérante du multiservice de La Sauvetat du Dropt se présente.

    « Mariée depuis 33 ans, âgée de 54 Ans, maman de 2 garçons, Jérémy 30 ans et Aurélien 22 ans, je vis avec mon mari retraité sur la commune de Moustier depuis 1989.

    Apprentie vendeuse à Eymet en 1977 à GAL MI, rue du Temple. J’ai un CAP de vendeuse depuis 1979.
    J’ai d’abord été Caissière à SODIPRIX, puis gondolière responsable du rayon fruits et légumes, enfin, employée polyvalente pendant 35 ans dans le même magasin qui a plusieurs fois changé d’enseigne et de gérant et qui s’appelle aujourd’hui SPAR sur le boulevard national à Eymet.

    Depuis toutes ces années je peux dire que j’aime ce métier car je suis née dans le commerce et j’espère finir ma carrière dans ce que j’ai toujours aimé faire. Le magasin à subi beaucoup de chamboulement. J’ai vu des collègues partir les uns après les autres ainsi que des gérants que j’appréciais. Je me sentais dans une situation précaire. Puis une opportunité s’est présentée et me voilà à la Sauvetat du Dropt.

    Les travaux avancent et j’espère que l’ouverture se fera comme prévu le 1er juillet. Mon projet s’est basé sur l’analyse de l’enquête faîte en 2013 par la CCI du Lot-et-Garonne portant sur les produits et services que vous souhaiteriez trouver dans votre village.

    p'tit panier du droptPROXI – P’tit Panier du Dropt

    Ce multiservice aura l’enseigne PROXI (produits de Carrefour marque Grand Jury). Dans cette épicerie, vous trouverez tous les produits du quotidien, ainsi que des produits régionaux, bio et anglais, de la
    charcuterie et du fromage à la coupe, du surgelé et un rayon frais en libre service ainsi qu’un point chaud (demandé sur l’enquête et par l’enseigne). Un rayon primeurs et du gaz. Je pense faire un point relais colis mais cela dépendra de la place restante dans le magasin.

    Je serai à l’écoute de vos besoins et répondrai à vos demandes dans la mesure du possible. Le PROXI P’tit Panier du Dropt sera ouvert 7 jours sur 7. Les horaires été-hiver sont à définir.

    Et surtout, je garde à l’esprit que je ne suis pas le seul point de vente et que ce petit village doit vivre avec tous ses commerces. »

     

  • Un cimetière peut-être vieux de 900 ans découvert à Soumensac

    c-est-en-labourant-son-champ-que-l-agriculteur-a-fait-cette_2685516_800x400Information relevée sur le Sud-Ouest du 23 avril avec, pour titre: « Lot-et-Garonne, des ossements humains découverts dans un champ« . Article et photo de Élodie Viguier, correspondante du Sud-Ouest.

    Cette étonnante découverte a été faîte par Yannick Esclavard, viticulteur au Domaine d’Eybro à Soumensac. Alors qu’il labourait une parcelle sur sa propriété pour y planter un carré de vigne, il remarquait des ossements nombreux derrière la charrue. Ossements visiblement humain et anciens.

    Il alertait le maire, Bernard Patissou, qui se rendit immédiatement à la gendarmerie de Miramont de Guyenne pour signaler la macabre découverte. Le lendemain, un technicien en identification criminelle agenais était sur place. Le prélèvement des ossements, confié à un légiste, devrait déterminer leur ancienneté. Ils pourraient provenir d’un cimetière construit au XIIe siècle, en bordure de l’église Saint-Étienne d’Agassat, une annexe de celle de Saint-Jean de Soumensac.

    Nous attendons avec grande impatience la conclusion de cette enquête qui pourrait permettre « d’apporter une pierre de plus à l’histoire de la commune »comme le dit Benoît Boucard-Mussini, auteur de « Soumensac, un village fortifié en Agenais ».

  • Pêche heureuse pour touristes de passage

    Photos envoyées par des touristes qui viennent en vacances sur la commune de La Sauvetat du Dropt depuis maintenant 15 ans. On peut dire qu’ils les ont apprivoisées ces belles carpes prises dans notre rivière du Dropt! Sachez qu’ils les ont relâchées non sans avoir fait de belles photos de famille. Merci pour ce partage.

    11160484_784587014973424_417227214_n 10455497_784587228306736_606536036_n 2012 2 11110283_784670921631700_1261331855336901673_n
  • Restaurant « Ma Maison » à La Sauvetat du Dropt, réouverture estivale

    Photos de Didier et d’internautes ayant laissé un commentaire sur Tripadvisor.

    Louise et Didier Guérin auront le plaisir de vous accueillir à partir du vendredi 1er mai pour leur réouverture estivale. Ouvert du mardi au samedi, le soir et dimanche midi et soir. Réservation recommandée.

    Restaurant « Ma MAISON », 10 Avenue de Grammont, 47800 La Sauvetat du Dropt. Tel. 05.53.94.33.42

    vignoble_031 restaurant-ma-maison (1)
    interieur restau pana 001
  • Francis, Sauvetatois et droniste amateur

    L’arrière-plan de votre site vient de changer. Il est illustré de 2 photos de Francis Secco prises avec un drone.

    Merci à Francis dont les clichés de photographe amateur sont souvent publiés. Sa passion l’a conduit a acquérir un drone qui lui donne l’occasion d’observer la nature sous un autre angle. Voici ce qui est mentionné sur son site regards-aquitaine.

    « Droniste amateur pratiquant la prise de vue et vidéo aérienne par amour du paysage, je cherche à obtenir de nouveaux points de vue, et à partager ces images exceptionnelles gratuitement et non à titre commercial. Tout cela bien sur, dans le respect de la législation des drones, de la sécurité et du respect de la vie privée. »

    DCIM100GOPROG0010473. DCIM100GOPROG0010391.
  • A La Sauvetat du Dropt, La Castagnère ouvre ses portes

    portes ouvertes 2084Jacqueline et Jean-Pol Poulet vous accueillent dimanche 3 mai pour leurs portes ouvertes annuelles.

    La Castagnère, un ensemble de 4 gîtes sur les hauteurs de La Sauvetat du Dropt. A découvrir en prévision d’une fête de famille ou d’une réunion d’amis « venus d’ailleurs ».

    Pique-nique géant pour tous … Cuisinez vous-même votre pain, pizza, rôti, tarte … dans l’ancien four à pain et dégustez le devant un panorama exceptionnel dans une ambiance conviviale.

    Tel: 05.53.83.62.72 ou 06.44.93.83.82

  • Les Sauvetatois et leurs bolides au Tour de Lot-et-Garonne

    slide1-tlg2015Photos de Isabelle René.

    Après le Tour de France de juillet 2014, l’Albret accueillait pour son 20e anniversaire, le Tour de Lot-et-Garonne.

    Au départ de Bruch, dimanche 19 avril, plus de 110 coureurs cyclistes se sont élancés sur les routes de l’Albret. Venus de Bretagne, de Provence ou encore du Nord-Pas-de-Calais, les 19 équipes en lice participaient à la 20e édition du tour de Lot-et-Garonne, cette «véritable vitrine du sport cycliste dans le département», comme l’appelle Daniel Borie, vice-président du conseil départemental, délégué aux sports.

    Un cortège de voitures anciennes des passionnés du Lions de Tonneins et de l’Écurie Culum Vitae d’Eymet précédait le passage des coureurs. Parmi ces passionnés, on notait la présence de plusieurs Sauvetatois que vous reconnaîtrez à leur nom de scène, les fameux Peter sur une Austin, Marceau avec une Jeep, Doudou et sa Méhari, Alain et sa Deuch, Jérôme avec une Simca Bertone, Pascal et sa Porsche et Roland avec une MGB. Tous accompagnés de leurs épouses.

    Merci à cette fine équipe d’avoir porté haut les couleurs de La Sauvetat du Dropt.

    SAM_2767 SAM_2777
    SAM_2786 SAM_2779
    SAM_2850 SAM_2770
  • Les élus du Pays de Lauzun visitent l’unité de méthanisation de St Pierre d’Eyraud

    Sur une initiative de Jean-Luc Gardeau, Maire de La Sauvetat du Dropt et Président de la Commission « Environnement-Développement durable-Agriculture » de la Communauté des Communes du Pays de Lauzun, des élus, des employés communaux, dont les responsables du service technique de Miramont de Guyenne, et des agriculteurs ont visité, mardi 7 avril, l’Unité de Méthanisation de la CUMA du Bergeracois à Saint-Pierre d’Eyraud (24).

    schema_fonctionnement_unite_de_methanisation_cle8e5d15Qu’est qu’une unité de méthanisation?

    La méthanisation est un procédé biologique naturel permettant de valoriser des matières organiques. Pendant 40 à 60 jours, ces matières sont placées à l’intérieur d’une cuve, le digesteur, qui est chauffée et brassée en absence d’oxygène. Elle produit une énergie renouvelable, le biogaz, et un fertilisant, le digestat.

    Unité de méthanisation de St Pierre d’Eyraud.

    Elle est imposante avec ses 350 kW de puissance. A l’origine de ce projet collectif : la CUMA des éleveurs du Bergeracois avec 200 adhérents dont le responsable est Monsieur Francis Cadalen.

    L’unité, en service depuis Juillet 2012, est en capacité de recevoir 11 600 tonnes de substrats méthanisables par an. Le dimensionnement de l’installation et l’existence d’une unité d’hygiénisation permettent de traiter diverses matières issues du territoire : déchets céréaliers des coopératives, déchets alimentaires et animaliers, déchets verts des collectivités ou des particuliers, déchets de la conserverie de tomates de Bergerac, pommes déclassées, déchets de la cave de Sigoulès ou déchets de compostage.

    Une serre solaire de séchage a été adjointe à l’unité de méthanisation en décembre 2012, principalement utilisée pour sécher des boues de stations d’épuration lors de sa création. Mais ayant perdue le marché, elle sert aujourd’hui à sécher le digestat.

    A Saint Pierre d’Eyraud, le biogaz produit par le méthaniseur sert de carburant pour faire tourner un moteur qui entraîne une génératrice elle-même produisant de l’électricité revendue à EDF. La chaleur dégagée par le méthaniseur sert à chauffer la serre où est stocké le digestat. Une fois déshydraté, ce dernier est ensuite épandu sur des terres agricoles.

    Ce qu’en pensent nos élus.

    Il y a fort peu de chance pour que ce projet, qui semble intéresser certains agriculteurs du secteur, soit réalisable par manque de déchets méthanisables. D’autre part, le coût de mise en place d’un méthaniseur est très élevé. Mais c’est un projet de recyclage qu’il faut prendre en compte et peut-être réfléchir pour une zone géographique plus étendue.

    methaniseur 0 methaniseur 1
    methaniseur 2 methaniseur 3
    methaniseur 4 methaniseur 5
    methaniseur 6 methaniseur 7
    methaniseur 8 methaniseur 11
    methaniseur 9 methaniseur 10
  • Première sortie du Club Photo

    Commentaire de Bob Munoz. Photos de Anne, Francis, Michèle et Bob.

    La première sortie du Club-Photo a eu lieu samedi dernier sur les bords du petit lac de l’Escourou.
    Une petite dizaine de participants se sont retrouvés sous le soleil voilé de cet après midi.

    Au programme, vues générales des bords du lac et photos rapprochées des fleurs de ce printemps.
    Ce fut l’occasion de s’exercer à la macro photo avec plus ou moins de bonheur.
    Sur le chemin du retour, un héron cendré nous a accompagnés. Il cherchait le meilleur endroit pour se nourrir.
    La sortie fut riche d’enseignements, le débriefing de mardi a montré de belles choses.

    En attendant la prochaine sortie, je tiens à remercier tous les participants. Pour ceux qui souhaitent nous rejoindre, les rencontres se font chaque mardi à la Maison des Loisirs de La Sauvetat du Dropt à partir de 20h. Les sorties sont programmées en concertation.

    Francis 1 (3) Francis 1 (5)
    IMG_7270 IMG_7281
    IMG_7317 IMG_7321
    IMG_7300 IMG_7325
    Michèle 1 (3) Michèle 1 (2)
     Ron-9rc  Ron-1r,c
  • Matinée éco-citoyenne pour les débroussailleurs de La Sauvetat du Dropt

    Circuit balade du Pont RomanPhotos de Anne Lesimple, Gregory Dick (de l’Ontario, province Canadienne) et Isabelle.

    Choses dîtes, promesse tenue. Puisque le futur sentier de randonnée du Syndicat d’Initiative de La Sauvetat du Dropt sera officiel après avoir dégagé le tronçon plein de ronces et de buissons noir, un rendez-vous a été fixé pour les volontaires au débroussaillage. Tronçon tracé en rouge épais sur le plan ci-contre.

    Dès 9h du matin en ce beau dimanche d’avril, 9 Sauvetatois, conseillers municipaux ou membres de diverses associations, et 2 Canadiens se sont retrouvés devant le sentier bouché de verdure. Deux Canadiens anglophone retraités, en vacances dans un gîte du village, charmés par l’idée de cette entraide et désireux d’approcher la culture française.

    Tous ces gens très motivés étaient armés jusqu’aux dents. Tronçonneuses, débroussailleuses, croissants, faux, fourches, sécateurs associés à l’huile de coude et à une bonne dose de courage ont fait merveille car après 2h de travail, quand la présidente du SI et une de ses membres sont arrivées avec le café, le sentier jusque là masqué était déjà bien visible.

    De grandes piles de ronces et de branches furent entassées et brûlées. En fin de matinée, quand le chemin creux dégagé fut plus accessible, les piles furent faîtes avec la fourche avant d’un tracteur redonnant le sourire aux ouvriers volontaires qui purent apprécier le travail accompli depuis le matin.

    Au final, bien après que midi eut sonné au clocher du village, le groupe se réunissait pour la photo souvenir avant de rejoindre la terrasse de la Maison des Loisirs où le bureau du SI leur avait préparé un repas consistant largement mérité. Les poulets rôtis du Restaurant Les Fées Gourmandises furent très appréciés.

    Le prochain rendez-vous se fera dans quelques semaines. Après passage d’une épareuse et d’un girobroyeur là où c’est possible. Mais il restera de quoi occuper d’autres matinées dominicales. Les bénévoles seront bien sûr sollicités.

    Quelques photos parmi les nombreuses prises au cours du chantier dont les portraits des doyens de l’équipe, Joseph et Dino prises par Anne.

    debroussaillage 1 debroussaillage 2
    debroussaillage 3 debroussaillage 4
    debroussaillage 5 debroussaillage 6
    debroussaillage 7 debroussaillage 8
    debroussaillage 9 debroussaillage 10
    debroussaillage 11 debroussaillage 12
    debroussaillage 13 debroussaillage 14
    debroussaillage 15 debroussaillage 16
    debroussaillage 17 debroussaillage 18
    debroussaillage 19 debroussaillage 20
    debroussaillage 21 debroussaillage 22
    debroussaillage 23 debroussaillage 24
  • Nouvelle région, Aliénor l’avait déjà tracée

    Article qui se réfère au Mag du Sud-Ouest daté du 24 janvier 2015 et intitulé « Nouvelle région, Aliénor l’avait déjà tracée ». Données historiques des sites Wikipédia et Herodote.

    Vous n’êtes pas sans savoir que parmi les nombreux changements imposés, la Réforme Territoriale, après avoir modifié nos cantons vient de changer les frontières de nos régions. Le nouveau découpage entrera en vigueur le 1er janvier 2016.  A compter de cette date, le nombre de régions passera de 27 à 18 dont 13 en France métropolitaine.

    les-capitales-des-nouvelles-regions_0Notre Aquitaine se voit associée avec la région Poitou-Charentes et la région Limousin. Aux dernières informations, Bordeaux est pressentie pour en être la capitale. Et quel nom allons-nous porter maintenant?

    C’est un article du Mag du Sud-Ouest du 24 janvier 2015 – le magazine qui vient en complément de votre journal du dimanche – qui s’est penché sur la question. Et qui, en recoupant des faits historiques avec l’appui de l’historienne Josette Pontet, professeur d’histoire moderne à l’université de Bordeaux 3, a retrouvé au cours de l’Histoire, une Aquitaine dessinée comme celle que l’on nous propose aujourd’hui, à quelques petites variantes près.

    Il y a celle de l’époque Romaine d’abord, en l’an – 16 avant Jésus-Christ quand l’Empereur Auguste crée l’Aquitanique. Déjà, les contours rassemblent les 3 régions maintenant regroupées.

    alienor-d-aquitaineEt puis il y a celle d’Aliénor qui hérite en 1137 à l’âge de 15 ans du Comté de Poitiers et des Duchés d’Aquitaine et de Gascogne. La même année, elle épouse l’héritier de la couronne de France, Louis le Jeune (17 ans). Quelques jours après son mariage, son beau-père Louis VI le Gros décède. Elle devient Reine de France au côté de Louis VII.

    En 1147, elle prend part à la deuxième croisade et demande le divorce à son retour sous prétexte d’une parenté trop proche! En 1152, elle épouse le Duc de Normandie et Comte d’Anjou qui devient en 1154 Roi d’Angleterre sous le nom d’Henry II Plantagenêt. La voilà maintenant Reine d’Angleterre.

    Vers 1170, Richard Cœur de Lion (son fils) devient Comte de Poitiers et Duc d’Aquitaine. Il est couronné à Limoges, lieu traditionnel de couronnement et sacre des rois et ducs d’Aquitaine.

    aquitaine alienorOn comprend donc que, l’Aquitaine du Moyen-Âge s’étend bien de Poitiers à Bordeaux en passant par Limoges.

    Alors, quel nom pour notre nouvelle région? Dans son article, le Mag Sud-Ouest avance « Nouvelle Aquitaine » ou « Sud-Ouest Atlantique ».

    Pourquoi pas « L’AQUITAINE D’ALIÉNOR« ? En souvenir d’une femme de caractère successivement Reine de France et Reine d’Angleterre?

     

  • Le CKC Vallée du Dropt enchaîne les compétitions

    11041043_1040722109289104_2324361570284857428_nCommentaires de Cindy Coat à retrouver sur la page facebook du CKC Vallée du Dropt.

    Le Canoë Kayak Club Vallée Du Dropt enchaîne les compétitions, qu’elles soient régionales ou nationales.

    Le 21 Mars, Olivier CAIN et Cindy COAT étaient en déplacement à Lathus pour un N2 slalom. Ils ont tous les deux étaient en difficultés sur ce bassin qu’ils avaient pourtant descendu un mois auparavant en descente.

    Ce week-end, deux déplacements ont séparé les compétiteurs à travers la France.
    Jack NATTRASS et Cindy COAT étaient à Metz pour le premier sélectif national descente sprint de la saison. En bonne voie pour leur sélection aux championnats de France sprint, ils rentrent satisfaits de leur course à l’approche des prochains sélectifs nationaux.
    En parallèle, un groupe de 5 compétiteurs se sont rendus à Toulouse pour une compétition régionale slalom. Les résultats sont mitigés : certains ont effectué de bonnes courses, d’autres à leurs niveaux mais il y a aussi eu des petits ratés.

    • Calendrier d’avril :
      11-12 Avril : N3 slalom à Aixe sur Vienne (87)
      18-19 Avril : N1 descente classique à Vigeois (19) + sélection équipe de France
      25 Avril : Championnat départemental de slalom à Pont des sables (47)