• Vous êtes demandeur d’emploi, pensez à l’Association Intermédiaire

    apple-touch-logoL’Association Intermédiaire du Pays Lauzun-Miramont (AIPLM) a pour rôle de favoriser l’insertion des demandeurs d’emploi en leur proposant des missions de travail et un accompagnement personnalisé.

    Cette association peut mettre à disposition chez vous du personnel pour différents travaux.

    Un site Internet à consulter: AIPLM

    2 agences à votre service:

    • Agence de Miramont – 22 rue de la Viguerie – 47800 Miramont de Guyenne – Tel: 05.53.93.11.16
    • Agence de Duras – 9, Place de la Résistance – 47120 Duras

     

  • La Sauvetat du Dropt: recensement en cours / Census currently taking place

    drapeau GBEnglish version after the photos. Translated by Lesley Walker, resident of La Sauvetat du Dropt. All about Lesley on a special article just after this one. Pour connaître Lesley, la traductrice, voir l’article suivant.

    Nous l’avions annoncé sur le Bulletin Municipal ainsi qu’à la soirée des vœux du Maire, deux enquêtrices, Michèle (pour le bourg) et Francine (pour la campagne) sillonnent rues et routes de votre commune pour effectuer le recensement de la population obligatoire fixé tous les cinq ans (communes de moins de 10 000 habitants).

    Du nombre d’habitants découle la participation de l’État au budget des communes : plus une commune est peuplée, plus cette participation est importante.

    Infos des enquêtrices:

    Depuis le 17 janvier – date du début de ce recensement – il reste quelques personnes difficiles à contacter.

    Les Sauvetatois qui ont les documents nécessaire mais qui n’ont pas encore répondu sont priés de le faire rapidement. Sachez qu’à partir de la semaine prochaine, des papiers de relance seront mis dans les boites aux lettres des habitants absents ou de ceux qui n’auraient pas encore remis l’enquête à la Mairie ou pas répondu par Internet (au choix). 

    Michèle et Francine vous remercient pour votre compréhension.

    Photo de gauche: Michèle Secco, à gauche et Francine Pandolfo, à droite sur le départ du recensement un après-midi de janvier.
    Left photo: Michele Secco, on the left and Francine Pandolfo, on the right, at the start of the 2015 Census on a January afternoon.

    Photo de droite: Michèle et Francine en compagnie de Claudine Eon votre secrétaire de mairie et de Jean-Luc Gardeau, votre maire.
    Right photo: Michele and Francine, together with Claudine Eon, your Mairie’s secretary, and Jean-Luc Gardeau, Maire of La Sauvetat du Dropt.

    2 agents recenseurs agents recenseurs maire et secretaire

    drapeau GB

    Census currently taking place

    In the recent « Bulletin Municipal », as well as at the Maire’s New Year gathering, it was announced that two interviewers, (either Michele, for the village, or Francine, for the countryside), would come to your house to carry out the Census which is compulsory every five years for municipalities with fewer than 10,000 inhabitants.

    As the number of inhabitants determines the amount of the State’s contribution to the budget for these municipalities: a larger number of inhabitants means a larger contribution.

    Comments by the Census Takers:

    Since 17 January – when the Census started – it has been very difficult to contact some people.

    The Sauvetatois who have already met their Census taker and received the necessary documents, but have not yet completed them are asked to do so quickly. Please, be advised that from next week, reminder notices will be placed in the mailboxes of absent residents or those who have not yet submitted their forms (either by hard copy at the Mairie, or via Internet).

    Michele and Francine thank you for your understanding.

  • Lesley, Sauvetatoise et traductrice à l’occasion

    Vous n’êtes pas sans savoir que notre belle région est très prisée par nos voisins Britanniques. Notre charmant village ne fait pas exception à la règle. Plusieurs familles anglophones sont installées dans le bourg ou à la campagne. Familles avec enfants scolarisées dans nos écoles du RPI Vallée du Dropt dont certains parents sont artisans ou familles de retraités.

    C’est le cas de Lesley Walker ou de James Laurie que nous mettons de temps en temps à contribution pour faire des traductions. Aujourd’hui, c’est Lesley qui se présente, en français puisqu’elle le parle couramment.

    LESLEY_WALKER« C’est après une carrière qui m’a transportée depuis le Kent – nommé le jardin d’Angleterre – jusqu’aux déserts du Moyen Orient, et puis par les montagnes de la Suisse, que j’ai décidé de chercher le calme et la tranquillité pour ma retraite.

    En 2006, après la vente de ma première maison en France, dans un petit hameau prés de Duras, j’ai trouvé par hasard une maison dans le bourg de la Sauvetat-du-Dropt – un village que j’avais déjà visité à l’occasion des marchés de noël, pour le restaurant ou lors d’une promenade au bord du Dropt – Cette maison où je venais uniquement pour les vacances jusqu’à ce que j’y réside en permanence dès ma retraite fin 2013. »

    Merci Lesley pour cette présentation et pour votre aide précieuse (voir l’article sur le recensement 2015). Nous espérons vous retrouver à nos côtés dans diverses associations du village.

  • Vœux de la Municipalité

    Photos de Jean-François Pons-Mothes. Le discours du Maire apparaît intégralement sur la page Vie Municipale.

    La traditionnelle cérémonie des vœux du Maire et de son Conseil Municipal avait lieu samedi 17 janvier à La Sauvetat du Dropt. Jean-Luc Gardeau recevait Madame Dreux, Maire de Duras et Conseillère Générale du canton de Duras.

    10898231_711616568952748_2589440610676932632_nMonsieur le Maire commençait son discours en évoquant bien sûr les terribles événements survenus entre le 7 et le 9 janvier ayant provoqués la mort de 17 personnes suite à des attentats terroristes. Il affirmait que les Français ne tomberaient pas dans le piège grossier de la méfiance et des amalgames et qu’il était indispensable de faire bloc pour réaffirmer les valeurs de la démocratie, de la liberté, de la fraternité et de l’humanité. Le combat pour la liberté étant celui de tous.  Il appela alors à une minute de silence et de recueillement qui fit se lever l’assemblée.

    Le discours abordait ensuite les aspects économiques. Le contexte budgétaire n’est pas très engageant: baisse des dotations, mise en place des TAP pour les écoles ayant une incidence financière pour les communes, transfert de compétences, engagement de responsabilité toujours plus important … « Autant de nouvelles mesures pouvant amener à penser que les collectivités locales sont les principales responsables de la crise alors qu’au contraire, elles peuvent potentiellement porter la relance et jouer un rôle d’amortisseur ».

    Aucune de ces contraintes n’a découragé la municipalité, pour preuves, les projets réalisés en 2014 qui ont généré du travail pour les entreprises locales. S’en suivi une énumération des travaux réalisés ou en cours: la troisième tranche de travaux sur le Pont Roman en collaboration avec la commune d’Agnac pour 112 000€ HT, la deuxième tranche sur le groupe scolaire pour 157 875 € HT, la réhabilitation d’un logement de l’école pour 30 436 € HT, l’extension et la finition de la route du château pour 10 221€ HT ainsi que les travaux d’entretien courant: voirie, bâtiments ou embellissement de la commune.

    IMG_6513 travaux pont 10 20140927-DSC04675 20140927-DSC04680

    Force est de constater que malgré des perspectives assez difficiles, la commune maintient un engagement de développement, que ce soit dans le secteur du patrimoine, des services, de la culture, du sport ou de l’environnement. Pour offrir un niveau et une qualité de vie toujours meilleurs.

    Monsieur le Maire citait ensuite toutes les entreprises ayant effectué ces travaux et remerciait les instances ayant accordées des aides financières: l’État, le Conseil Général, la CCPL et le député pour sa réserve parlementaire.

    Venait ensuite l’énumération des événements organisés ou soutenus par la collectivité: 2 journées consacrées au centenaire de la guerre 14-18, la Marche des 10 Clochers, la Marche du Patrimoine avec le concours de la CCPL, le concert du groupe Québécois Canailles avec le concours de la CCPL et de STACCATO et l’organisation des célébrations avec cette année la participation des enfants de l’école pour le 11 novembre.

    com ce1 ce2 2 expo 14 18 19 10 clochers 10 rpsauvetat 21
    canailles 4 canailles 7 8 mai 2014 4 IMG_6550

    Après être revenu sur l’année écoulée, venait les dossiers en cours pour 2015 avec la création d’un multiservice, d’une aire de co-voiturage et d’une aire de camping-car, ces trois projets étant situés au niveau de l’agence postale. Il sera aussi question de la sécurisation de la traversée du bourg, de la quatrième tranche de travaux sur le Pont Roman, de la réfection des vitraux de l’église et de l’aménagement de la route du Puits. Pour les projets culturels, une date se profile pour l’organisation des Nuits d’Été organisées par le département puisque la journée du 16 juillet a été retenue et que le village de La Sauvetat du Dropt sera le point de départ vers différents sites et le point d’arrivée avec un repas et un spectacle de grande qualité.

    Jean-Luc Gardeau abordait ensuite les changements possibles au niveau de la Communauté des Communes du Pays de Lauzun (CCPL) puisque l’État augmente le seuil d’habitants qui sera de 20 000 ou 10 000 contre 5000 en 2010 et qui imposera alors un « mariage » avec une ou plusieurs autres collectivités. Pour sa part, le Maire de La Sauvetat du Dropt dit préférer « l’union libre » et suivra la CCPL qui se contente pour l’instant de signer des conventions de partenariat avec Val de Garonne Aquitaine (VGA). Il évoque l’adhésion au nouveau pays V3G (Val de Garonne-Guyenne-Gascogne) « qui permet d’approcher de très près les dossiers de subventions et peut-être de s’en voir attribuer ».

    La CCPL, c’est aussi la voirie, la communication, le sport, la culture, l’habitat, l’économie et l’environnement. Autant de commissions dont le travail profite à notre commune. C’est également la construction d’une Maison de Santé à Miramont de Guyenne en décembre 2014 prouvant ainsi son engagement à garder un service de santé performant pour la population du canton.

    Il eut ensuite une pensée pour les Sauvetatois disparus au cours de l’année 2014: Maryse, Albert, Raymond et Serge, conseiller municipal. Avant de souhaiter la bienvenue aux nouveaux-nés: Dylan, Siléna, Ellie et Celyan.

    En conclusion, Jean-Luc Gardeau souhaitait donner des raisons d’espérer et de croire en un avenir commun malgré les difficultés car disait-il: « nous tenons fermement un cap ». Il en vînt à citer Foch qui disait: « On n’est vaincu que lorsque l’on s’avoue vaincu ». Or, le propos de la soirée étant plutôt illustré des succès communs de 2014 incite à poursuivre sur la même voie pour 2015.

    Et c’est avec un plaisir sincère qu’il souhaita une belle année aux gens présents, une année d’épanouissement dans la vie personnelle, professionnelle, associative, culturelle ou sportive.

    Il céda sa place à Bernadette Dreux, Maire de Duras et Conseillère Générale avant d’inviter les présidents de chaque association à venir s’exprimer.

    C’est ainsi que vinrent au micro à tour de rôle, Jean-Paul Mothes, 4ème adjoint et président du Comité des Fêtes; Boris Lesimple représentant le CKC Vallée du Dropt; Odette Sure, présidente du Club du Pont Romain; Claudine Rauzier, responsable de la bibliothèque et de Biblio-résô; Alain Crossoir, président du Syndicat d’Initiative; Mathieu Grannereau, président du Chasseur Sauvetatois; Germain Sauron, 1er adjoint représentant l’US Cyclo Sauvetatois et Roger Perron, représentant l’ASSA.

    La soirée se terminait par le verre de l’amitié qui permit aux Sauvetatois et Sauvetatoises de se retrouver pour poursuivre les discussions soulevées pendant cette soirée.

    voeux sauvetat 1 voeux sauvetat 2
    voeux sauvetat 3 voeux sauvetat 4
    voeux sauvetat 6 voeux sauvetat 5
    voeux sauvetat 7 voeux sauvetat 8
    voeux sauvetat 9 voeux sauvetat 10
    voeux sauvetat 11 voeux sauvetat 12
    voeux sauvetat 14 voeux sauvetat 15
    voeux sauvetat 16 voeux sauvetat 17
    voeux sauvetat 18 voeux sauvetat 19
    voeux sauvetat 20 voeux sauvetat 21
    voeux sauvetat 24 voeux sauvetat 23
  • Présentation des Vœux de la Municipalité samedi 17 janvier

    voeux mairieSauvetatoises, Sauvetatois, vous l’avez lu dans le bulletin municipal mais nous le rappelons ici:

    Jean-Luc Gardeau, Maire de La Sauvetat du Dropt, et son Conseil Municipal vous invitent à la présentation des vœux qui aura lieu samedi 17 janvier à 18h à la salle d’animation.

    Vœux suivis du verre de l’amitié.

  • Concours Contes et Nouvelles

    Pour accéder au règlement et au bulletin d’inscription du Concours Contes et Nouvelles, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous.

    ru00E8glement du00E9f contes et nouvelles 2015

  • EFFROYABLES VIOLENCES

    10898231_711616568952748_2589440610676932632_n

    La minute de silence a été observée à l’école de La Sauvetat du Dropt en présence du Maire, de la maîtresse et des employés communaux. En hommage aux victimes de l’attaque du « Charlie Hebdo ».

    IMG_0635
  • Le Syndicat EPIDROPT se dote d’un site

    Information de Stéphane Faresin, président du Syndicat mixte EPIDROPT.

    Sa mission: Le syndicat mixte ouvert EPIDROPT a pour vocation à intervenir dans la gestion équilibrée de la ressource en eau, afin de coordonner la politique pour l’ensemble de l’aménagement du bassin versant du Dropt.

    Le nouveau site EPIDROPT

    logo_epidroptLes coordonnées
    EPIDROPT
    (Syndicat mixte ouvert)
    ZA de la Brisse
    Bâtiment D
    47 800 MIRAMONT DE GUYENNE
    Tél: 05.53.93.66.60 (Mardi – jeudi – vendredi)

  • Les vœux de l’école de La Sauvetat du Dropt

    Photos et article de Stéphanie Ledoux, maîtresse de la classe de La Sauvetat du Dropt. Article à retrouver sur la page ÉCOLES de votre site.

    Les élèves de l’école de La Sauvetat et leur maîtresse vous présentent leur meilleurs vœux pour l’année 2015.

    Petit retour sur le repas du vendredi 19 décembre 2014, organisé par Hélène et Sophie.

    Après un petit « apéro » sucré, les élèves ont eu le plaisir de déguster :

    • Une assiette périgourdine (mousse de foie sur toast, jambon de pays, salade de gésiers et lardons),
    • Un hamburger, frites,salade.
    • Duo de bûches glacées (chocolat et fruit rouge).

    C’est certain que ce n’est pas très équilibré mais après tout ce n’est pas tous les jours le repas de Noël.

    Cette année encore, pour notre plus grande joie, Mr Jean-Luc Gardeau, s’est joint à nous pour ce repas.

    Comme Hélène et Sophie ne font pas les choses à moitié, elles avaient aussi gâté les adultes car ils ne faut pas oublier ceux qui prennent régulièrement leur repas à la cantine : Mme Claudine Éon, votre secrétaire et Mr Aurélien Joris votre adjoint technique. Pour nous, il y avait la même entrée mais ensuite, un magret frites et enfin, Hélène nous a fait profiter de sa bûche pâtissière maison.

    DSCN1556 DSCN1557
    DSCN1558 DSCN1559
    DSCN1560 DSCN1561
    DSCN1562 DSCN1563
    DSCN1564 DSCN1565
    DSCN1568 DSCN1569
  • Décidément, ils sont célèbres les tourtereaux …

    Parce que votre blog la-sauvetat-du-dropt.fr relatait leur histoire diffusée sur France 2, Guy Brunetaud, correspondant du Sud-Ouest sur notre secteur a voulu rencontrer ce couple de Mousterriens maintenant célèbres.

    1371132986_guy brunetaud Pour contacter Guy Brunetaud

    Email :
    Tel. : 06 70 25 44 42
    Agence :marmande@sudouest.fr

    Son article est paru sur le Sud-Ouest du 31 décembre. Il les a rencontré chez eux, au Moulin à Vent à Moustier …

    1783084_8002164_800x400 « Elle, a passé sa jeunesse à Saint-Jean-de-Duras, sur la propriété de ses parents reprise depuis, par son frère, le viticulteur Jean-Mary Le Bihan. Lui, Normand d’origine, a passé toute sa vie professionnelle à Paris. Marie-Noëlle et Gérard Marie, dont la rencontre remonte à 1971, coulent une retraite heureuse, depuis une douzaine d’années, au lieu dit Le Moulin à vent, à Moustier.

    L’émission de Sophie Davant

    Marie-Noëlle suit avec une assiduité quotidienne, la série télévisée de TF1 « Les feux de l’amour ». C’est en zappant, durant la page de publicité, qu’elle est tombée sur l’émission « Toute une histoire », animée sur France 2 par Sophie Davant. Le thème à venir, « Vous êtes tombée amoureuse d’un commerçant », fait écho à sa rencontre avec Gérard.

    Sans se poser plus de question que « pourquoi pas ? », elle contacte la production qui se montre intéressée par son récit.

    [Read More…]

  • Chien perdu sans collier … maintenant adopté!

    unnamed (23)Info et photo depuis la maison du Maire de La Sauvetat du Dropt, Jean-Luc Gardeau. 

    On se rappelle de cet article paru le 25 décembre:

    « Noël heureux pour cette petite chienne qui a la chance, dans son malheur, de se perdre sur la commune de La Sauvetat du Dropt et d’être recueillie par une amie des chiens. Mais son maître doit lui manquer quand même. Si vous la reconnaissez, merci de vous manifester à la mairie au 05.53.83.03.27 ou à l’agence postale au 05.53.83.74.52 »

    Et bien, grâce au site de la-sauvetat-du-dropt.fr et puisque personne ne s’est manifesté, cette gentille bête vient de trouver un foyer où elle sera choyée. Elle vient d’être adoptée par Hubert et Véronique du Moulin de Jeanne à Montauriol. Le petit mot de Véronique:

    « Après avoir fait notre connaissance, Nala (son nouveau nom) nous a adoptés et nous a accompagnés à Montauriol. Elle a fait connaissance avec sa copine Fillys et tout a l’air de bien se passer. Nous lui laissons quelques jours pour s’adapter à sa nouvelle demeure et à ses occupants. Demain elle découvrira le jardin. »

    OLYMPUS DIGITAL CAMERAMerci à Patricia qui s’est occupée de Nala durant plusieurs jours. Ici, une photo prise lors d’une de leur balade autour du Lac de Lescouroux.

    Cet épisode, au dénouement heureux, nous rappelle que la France détient le triste record d’Europe du nombre de chiens et de chats abandonnés, plus de 100 000 chaque année. Autrefois cantonné aux départs en vacances, le fléau des abandons frappe désormais tout au long de l’année. Deux solutions pourraient aider à une prise de conscience. La stérilisation et l’application de la loi qui dit que l’abandon d’un animal est passible de deux ans d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amende. Article 511-1 du code rural. 

    Cela nous permet de parler d’un problème constaté dans notre commune, la prolifération des chats qui sont pour la plupart errants et malades puisque sans maître. Il est à regretter qu’une loi n’impose pas la castration ou stérilisation des animaux de compagnie (chat ou chien) en dehors des élevages officiellement déclarés bien sûr. Cela permettrait de limiter la prolifération des chats, véritable problème dans notre société.

    Rappelons qu’il est interdit de nourrir les animaux sauvages ou redevenus tels, que ce soit dans les lieux publics ou privés. Dans cette liste, il faut entendre les pigeons, corneilles mais aussi les chats errant ou abandonnés. Cette pratique constitue une infraction passible d’une amende de 3ème classe pouvant s’élever jusqu’à 450€.

    Quoiqu’il en soit, et en souhaitant que ces quelques lignes déclenchent une prise de conscience de ce problème récurrent qu’est la prolifération des chats dans les rues de notre village, réjouissons nous que Nala ait finalement trouvé une maison pour l’accueillir. Voici quelques photos de Véronique et Hubert pour en attester.

     P1190602 P1190606
    P1190607 P1190608
  • CONSIGNES DE TRI

    Dans le bac à couvercle gris, je mets des poches, bien fermées :
    Ampoule Classique (filament)
    Assiette et couvert plastique
    Barquette polystyrène
    Blisters
    Boite à oeuf plastique
    Boites plastique
    Cendre de bois ou de charbon refroidie 48 h
    CD/DVD/K7
    Classeur plastique
    Coton tige
    Couches bébé et adultes
    Dentifrice (tube)
    Emballage souple (recharge)
    Feutres/crayons / stylos
    Films plastique
    Godet et verre en plastique
    Lingette
    Maquillage
    Papier cadeau
    Papier film alimentaire
    Papier sulfurisé
    Polystyrène
    Pot de crème, fromages frais, yaourt, beurre en plastique
    Rasoir jetable
    Sac plastique
    Verre en verre cassé
    Dans le bac à couvercle jaune, je mets en vrac :
    Aérosols
    Annuaire
    Baril de lessive
    Barquettes aluminium
    Boite à fromage en carton
    Boite de conserves alu
    Bombe mousse à raser
    Bouteille huile plastique
    Bouteilles, bidons et flacons en plastique
    Briques alimentaires
    Cahier
    Canettes aluminium
    Cartonnettes d’emballages (taille maximum boite à chaussure)
    Conserves
    Couvercles de pots en verre
    Enveloppes
    Enveloppes kraft
    Flacon shampoing
    Gel douche
    Javel (bouteille)
    Journaux-revues-magazines
    Magazine-revues-livres
    Papier d’écriture
    Produit ménager vidé de son contenu
    Sac en papier
    CONSIGNES DE TRI
    Dans la colonne verre du point d’apport volontaire, je mets en vrac :
    Bocal en verre
    Bouteille d’huile en verre
    Bouteille en verre
    Pot de confiture en verre (sans les couvercles que je mets dans le bac à couvercle jaune)
    Pot de yaourt en verre Dans la colonne « Le relais Gironde » je mets en poches fermées :
    Vêtement – Chaussures – Textiles – Linge de maison – Accessoires
    Dans le composteur, je mets les bio-déchets :
    Boîte à oeuf en carton
    Epluchures
    Essuie-tout
    Feuillages
    Herbes
    Fleurs fanées
    Mouchoir en papier
    Papier absorbant
    Papier journal feuille à feuille
    Plantes, marc de café, sachets thé et tisanes,
    Restes de repas sauf agrumes, poisson, viande et os.
    A la déchetterie communautaire, à Miramont de Guyenne, j’apporte :
    Acide
    Aérosol avec tête de mort
    Ampoule basse consommation
    Ampoule halogène
    Appareils électroménagers et électroniques
    Batterie de voiture
    Bidon d’huile de vidange et alimentaire
    Bombe de peinture et fonds de peintures
    Branchages
    Cagettes
    Canapé
    Cartons
    Cartouches d’encre
    CD/DVD/K7
    Electroménager et électronique
    Engrais
    Faïence/porcelaine
    Gazon
    Gravats
    Huile alimentaire et de vidange
    Jouets
    Laine de verre
    Lampes
    Matelas
    Aux magasins et points de vente, j’apporte :
    Appareils électroménagers
    Bouteille de gaz
    Cartouche d’encre
    Médicaments à la pharmacie
    Néon
    Ordinateurs.
    En cas de doute, je mets le déchet dans le sac noir ou j’appelle la Communauté de Communes au 05 53 94 49 21.
    Meubles
    Miroir
    Moquette
    Néon
    Ordinateur
    Papier peint
    Peinture
    Piles
    Planche en bois
    Poêle-casserole
    Polystyrène
    Produit phytosanitaires
    Réfrigérateur
    Sapin de noël
    Solvants
    Téléphone portable
    Table à repasser
    Taille d’arbres
    Thermomètre
    Tube fluorescent