• Amusant concours de vélos décorés

    Très nombreuses photos de Martine, Francis, Michelle et Isabelle.

    Lancé sur un pari pour marquer le passage du Tour de France, le concours de vélos décorés a remporté un vif succès malgré cette journée mémorablement pluvieuse du vendredi 25 juillet.

    Le rendez-vous était donné sur le parking de la discothèque La Féria vers 15h30, au moment du passage de la caravane. Puis vers 18h30 sur La Prairie des Croquants pour être exposés au moment de la Soirée Gourmande.

    Vers 19h, un cortège s’organisait pour faire le tour du village précédé des paparazzi dans la 2cv d’Alain Crossoir.

    Parmi les participants, on note le vélo DDE du maire Jean-Luc Gardeau, celui de cantonnier du président du Comité des Fêtes Jean-Paul Mothes, celui de la secrétaire et organisatrice en vélo de pêche Marie-Laure Nicodémo et tous les autres. On a pu voir des enfants et des retraités. Et même un équipage de la caravane du Tour qui distribuait bonbons et autres babioles!

    Un vote fut proposé à 100 personnes présentes à la Soirée Gourmande. Le dépouillement eut lieu vers 22h et en suivant la remise des lots.

    Les grands gagnants furent Jean-Pierre Tenot et Thierry Janssen avec leur caravane, assistés de Maxine Nicodémo et Mélissa Dupin, leurs lanceuses de goodies. Le beau trophée qui leur fut remis a été créé par l’entreprise de chaudronnerie inox Sauvetatoise de Jannick Valent.

    Une Soirée Gourmande très animée qui aura ravi les visiteurs de passage et fait dire aux habitués que décidément, à La Sauvetat du Dropt, tous les prétextes sont bons pour faire la fête!

    francis velos 1 francis velos 2
    francis velos 3 francis velos 4
    martine velos 1 martine velos 2
    martine velos 5 isabelle velos 1
    isabelle velos 2 isabelle velos 3
    isabelle velos 4 isabelle velos 5
    isabelle velos 6 isabelle velos 7
    isabelle velos 8 isabelle velos 9
    francis velos 5 isabelle velos 10
    francis velos 6 isabelle velos 11
    isabelle velos 12 isabelle velos 13
    isabelle velos 14 isabelle velos 15
    isabelle velos 16 isabelle velos 17
    isabelle velos 18 isabelle velos 19
    isabelle velos 20 isabelle velos 21
    martine velos 6 martine velos 7
    martine velos 9 martine velos 10
    isabelle velos 25 isabelle velos 24
    isabelle velos 22 isabelle velos 26
     martine velos 16 martine velos 15
    martine velos 14 martine velos 8
  • Le Tour de France, les Sauvetatois y étaient!

    Comment ne pas parler du passage du Tour de France à proximité de La Sauvetat du Dropt? Journée mémorable parce que ça n’arrive pas tous les ans et parce qu’en plus, les curieux massés au bord des routes ont eu droit à plusieurs orages qui ont déversé des trombes d’eau. Mais il en fallait plus pour les décourager.

    A en juger par les photos que nous avons reçues, il était plus facile de prendre les différents véhicules de l’interminable et originale caravane que des cyclistes qui sont passés très vite et durant une belle averse. Voici le résultat en images.

    Les photos de Germain Sauron sont prises depuis la côte du Jacqueteau à Roumagne; Celles de Jean-Luc Gardeau (maire de La Sauvetat du Dropt), Marie-Laure Serres, Martine Brosse et Francis Secco sont prises au rond-point de la discothèque La Feria; Celles de Bernard Dumeige sont prises sur le rond-point de La Périgourdine à Eymet où il avait installé ses poilus.

    La caravane et les nombreux supporters

    francis 1 francis 2
    francis 3 francis 4
    francis 5 francis 6
    francis 7 francis 8
    francis 9  Martine 1
    germain 1 germain 2
    germain 3  marie-laure 1
     marie-laure 2  marie-laure 3
     marie-laure 4  marie-laure 5
     marie-laure 6  marie-laure 7
     marie-laure 8  marie-laure 9
     marie-laure 10  marie-laure 11
    10378205_822489561108010_8360991331570454423_n 10516856_822491077774525_2224357384037018382_n

    Passage des cyclistes sous l’orage

    Germain tour 1 Germain tour 2
    Germain tour 3 jean-luc tour 2
    jean-luc tour 1 francis tour 1
    francis tour 2 francis tour 3
    francis tour 4 10550928_822491754441124_9049539057201629364_n
    10523841_822491831107783_5416460797238214640_n 10527602_822491924441107_634138089154668882_n
  • Coupe du monde de parachutisme

    IMG_37146864097521 Pourquoi parler ici de la coupe du monde de parachutisme qui s’est déroulée à Peiting en Allemagne du 18 au 20 juillet? Parce que l’une des participantes, Stéphanie Texier, parachutiste dans l’armée de l’air, n’est autre que la fille de Martine Brosse.Félicitations Stéphanie (à gauche sur la photo).

    Article du ministère de la défense que vous pourrez consulter en cliquant ici.

    « La troisième étape de coupe du monde de précision d’atterrissage s’est déroulée du 18 au 20 juillet à Peiting en Allemagne. C’est une équipe mixte qui représentait la France pour l’occasion avec l’Adj Sébastien Carbillet, les Sgc Déborah Ferrand, Stéphanie Texier, Thomas Jeannerot et le Sgt Jean Vignuales.

    Après un superbe début de compétition lors de la première journée, les français ont su résister au retour de leurs poursuivants directs italiens, hongrois, slovènes et allemands. Au final, ils sont victorieux devançant les deux équipes nationales italiennes.

    En individuel, la Sgc Ferrand monte sur la deuxième place du podium féminin derrière la polonaise Monika Sadowy ; cette dernière reprend à la française la tête du classement général de la coupe du monde. Nul doute que ce chassé-croisé ne trouvera son épilogue qu’au terme de la sixième et dernière étape de coupe du monde en octobre.

    La Sergent chef Stéphanie Texier occupe une très belle quatrième place. Les hommes ne sont pas en reste avec une cinquième place pour l’Adj Carbillet juste devant le Sgc Jeannerot, sixième.

    Prochaine étape prévue du 08 au 10 août à Belluno en Italie. »

    image IMG_37132603728227
    IMG_0764_redimensionner IMG_37140318057540
  • Le poste source d’ERDF fait peau neuve

    Article et photos de Guy Brunetaud, correspondant du Sud-Ouest paru sur le journal du 15 juillet 2014.

    « Jeudi matin, les élus des cantons de Duras et Lauzun, conseillers généraux, maires ou leurs représentants, Geneviève Le Lannic, vice-présidente du Syndicat d’électrification de Lot-et-Garonne, ont été invités, à la mairie, à une rencontre avec les responsables lot-et-garonnais d’ERDF dont René Pichon, directeur territorial, et son adjointe Laurence Rolland.

    ERDF, gestionnaire des réseaux de distribution d’électricité, assure l’exploitation et la maintenance des réseaux électriques de distribution.

    À ce titre, ERDF vient d’engager des travaux pour un montant de 3 500 000 euros sur le poste source de La Sauvetat-du-Dropt. Ces travaux vont permettre une extension du nombre de départs de lignes moyenne tension, une amélioration de la sécurité des biens et des personnes. Également, le contrôle commande statique va être remplacé par un système numérique. Dans le cadre des nouvelles normes environnementales, en cas d’avarie, les huiles des transformateurs seront récupérées dans une fosse et l’ancienne clôture va être remplacée par une palissade acoustique afin de limiter les nuisances sonores.

    14 000 clients concernés

    Ces travaux qui vont durer jusqu’à la mi-octobre vont permettre que les 14 000 clients dépendant du poste de La Sauvetat aient une meilleure qualité de fourniture d’électricité.

    La rencontre, jeudi, s’est poursuivie par la visite du poste en cours de rénovation, permettant aux visiteurs d’un jour de se rendre compte de l’avancée des travaux et des nouvelles technologies utilisées par ERDF. »

    DSC_0014 DSC_0004
  • La Sauvetat du Dropt: concours de vélos décorés

    velo sauvetat 2014 Annoncé depuis quelques temps, le concours de vélos décorés organisé par le Comité des Fêtes de La Sauvetat du Dropt, le vendredi 25 juillet pour marquer le passage du Tour de France.Déroulement de la journée.

    • 11h, rendez-vous sur le parking de la discothèque La Féria pour une exposition des vélos décorés.
    • Vers 17h30-18h, départ du cortège de La Féria vers le village de La Sauvetat du Dropt. Tour du village avant de rejoindre la Soirée Gourmande sur La Prairie des Croquants.
    • Les 100 premiers visiteurs se verront remettre des bulletins de vote qui devront être remis à la buvette des Fées Gourmandises.
    • Vers 22h, dépouillement du vote et remise des prix.

    Pour tout renseignement supplémentaire, contactez Marie-Laure Nicodémo au 06.72.56.04.14

     

  • Exposition et conférence: 1914-1918, La Grande Guerre

    La municipalité de La Sauvetat du Dropt tenait à marquer le centenaire de la première guerre mondiale en proposant deux dates sur la commune et en demandant le concours de Monsieur Bernard Dumeige, Eymétois originaire de la Somme, petit-fils de poilu, brocanteur et collectionneur passionné par La Grande Guerre.

    Les enfants des écoles de La Sauvetat du Dropt et de Pardaillan purent voir une exposition le lundi 16 juin.

    Le second rendez-vous était fixé au mercredi 23 juillet. Bernard Dumeige revenait avec une exposition plus importante encore, étoffée des dessins faits par les élèves suite à leur première visite.

    Il enchaînait par une conférence, assisté de Anne Lesimple, Sauvetatoise, venue lire quelques extraits du journal de son grand-père et de Roger, venu de Belgique pour lire des lettres de poilus adressées depuis les tranchées à une famille Eymétoise où ils étaient venus en convalescence durant la guerre.

    La conférence permis de se remettre en mémoire la chronologie des événements ici illustrée par des frises (référence Internet 87dit.canalblog), émaillé d’anecdotes de Georges Dumeige par la voix de son petit-fils. Ce poilu, mobilisé en août 2014, démobilisé en août 2019 qui revînt chez lui dans la Somme dévastée par les bombardements.

    Parmi les visiteurs, une cinquantaine de personnes dont de nombreux Sauvetatois. Madame Ledoux, institutrice de CE1, Ce2 de La Sauvetat du Dropt et plusieurs élèves qui tenaient à montrer l’exposition à leurs parents. Des Britanniques, Belges ou Américains venus en voisins et des Périgourdins ou Lot-et-Garonnais originaires du nord de la France.

    Cette date marque le début du centenaire. De nombreuses suivront pour Bernard Dumeige dont vous pourrez suivre les expositions dans bien d’autres villages de la région. La prochaine date étant le 2 août à Eymet avec la commémoration de la mobilisation générale. A 15h, le tocsin sonnera et un garde-champêtre jouera du tambour pour ameuter la population et lire le texte de la mobilisation. Un soldat en tenu de piou-piou partira de la place pour rejoindre son régiment à la gare. Le spectacle durera une 20aine de minutes. Plusieurs bénévoles seront en tenue d’époque.

    80622346_o 93981992_o
    expo 14 18 11 expo 14 18 10
    expo 14 18 9 expo 14 18 8
    expo 14 18 7 expo 14 18 6
    expo 14 18 5bis expo 14 18 4
    expo 14 18 3 expo 14 18 2
    expo 14 18 1 expo 14 18 12
    expo 14 18 13 expo 14 18 14
    expo 14 18 15 expo 14 18 16
    expo 14 18 17 expo 14 18 18
    expo 14 18 19 expo 14 18 22
    expo 14 18 21 expo 14 18 20
  • Succès mérité du ball-trap des chasseurs

    Après bien des discussions et des remises en question, l’association du Chasseur Sauvetatois avait programmé son ball-trap pour le 3ème week-end de juillet. Bien lui en a pris si l’on en juge le succès observé, malgré quelques averses orageuses qui n’ont en rien gênées le déroulement de l’organisation.

    Le ball-trap, autrefois appelé « tir aux pigeons d’argile », est un exercice d’adresse et d’entraînement à la chasse également pratiqué comme activité sportive depuis 1793. Le jeu consiste à abattre au fusil des plateaux projetés en l’air.

    A La Sauvetat du Dropt, les passionnés de ball-trap ont pu utiliser les deux fosses mises à leur disposition. Une centaine de tireurs se sont relayés, du beau monde dont le champion de France 2013, Hervé Boivin. Il a été comptabilisé 87 parties.

    Les chasseurs sont fins gourmets! Comme à leur habitude, ils proposaient un succulent repas le dimanche midi. Repas réservé aux participants et à quelques habitants du village privilégiés. Le chevreuil grillé accompagné de légumes à la plancha fut grandement apprécié.

    Mathieu Grannereau (1ère photo de tireur, fosse A), le jeune président du Chasseur Sauvetatois, peut se féliciter de la réussite de ces deux journées qui auront réunis de nombreux chasseurs des alentours ainsi que les habitants du village venus soit en participant soit en visiteur.

    Il tient à préciser que loin d’être un ball-trap classique, cette rencontre fut une belle fête des chasseurs qu’il compte renouveler les prochaines années. Il remercie énormément les bénévoles présents pour leur travail irréprochable.

    Photos prises au moment de l’apéritif puis du repas avant la reprise des tirs sportifs de l’après-midi.

    ball-trap 1 ball-trap 2
    ball-trap 3 ball-trap 4
    ball-trap 5 ball-trap 13
    ball-trap 8 ball-trap 9
    ball-trap 6 ball-trap 7
    ball-trap 14 ball-trap 10
    ball-trap 11 ball-trap 12
    ball-trap 15 ball-trap 16
    ball-trap 16 bis ball-trap 17
    ball-trap 23 ball-trap 22
    ball-trap 18 ball-trap 19
    ball-trap 20 ball-trap 21
    ball-trap 26 ball-trap 25
  • 14 juillet sportif à La Sauvetat du Dropt

    Pour la 32 ème année consécutive, le Syndicat d’Initiative de La Sauvetat du Dropt avec à sa tête, Alain Crossoir, organisait un 14 juillet sportif.

    Dès 7h30 du matin, se rassemblaient motos, quads, vélos et randonneurs devant la salle des sports et dans la peupleraie du village au bord du Dropt.

    Vers 8h30, toutes inscriptions enregistrées, chaque responsable d’activité donnait le feu vert du départ aux participants.

    Sous l’œil attentif de Bruno Bordas, les quads démarraient les premiers par équipe de 6, puis les motos en suivant, toujours pas petits groupes. Départs largement échelonnés puisqu’ils étaient 180 à participer.

    En même temps, les cyclistes, coachés par leur président Jean-Pierre Meyrat, partaient sur le parcours du rallye qu’ils proposent pour la fête locale du dimanche 3 août.
    Et enfin, les randonneurs, sous la responsabilité de Dino Valent et Joseph Framarin, partaient en longeant l’ancien chemin de ronde en direction des hauteurs du village, sur des sentiers détrempés par les orages de la veille.

    A mi-parcours, les randonneurs se retrouvaient comme chaque année au paisible hameau de Serres, commune de Soumensac, pour une collation appréciée, servie par leurs hôtes Marie-Jeanne et Robert Arzile. Les chouquettes de Francis Demadrille, boulanger Sauvetatois, et les merveilles de Marie-Jeanne permirent de requinquer la troupe qui repris la route pour les 4 kms restant à parcourrir.

    A l’arrivée, le couvert était mis. Ces dames du Syndicat d’Initiative servirent une cinquantaine de repas, essentiellement aux marcheurs et cyclistes. Quant aux participants motorisés, ils se retrouvèrent pour un grand pique-nique organisé près du Dropt.

    Un 14 juillet réussi à inscrire dans la longue liste des animations proposées dans le village.

    14 juillet 1 14 juillet 2
    14 juillet 3 14 juillet 4
    14 juillet 5 14 juillet 6
    14 juillet 7 14 juillet 8
    14 juillet 9 14 juillet 11
    14 juillet 12 14 juillet 13
    14 juillet 14 14 juillet 15
    14 juillet 16 14 juillet 17
    14 juillet 18 14 juillet 19
    14 juillet 20 14 juillet 21
    14 juillet 22 14 juillet 23
    14 juillet 24 14 juillet 25
    14 juillet 26 14 juillet 27
    14 juillet 28 14 juillet 29
    14 juillet 30 14 juillet 31
    14 juillet 32 14 juillet 33
    14 juillet 34 14 juillet 35

    BONUS: Merci Seb ST d’Agen … Nous avons reçu une vidéo de la part d’un motard qui remercie les organisateurs de la randonnée.

  • La Sauvetat du Dropt commémore le centenaire 14-18

    Composition1L’année 2014 marque le début du cycle du centenaire de la Première Guerre mondiale, qui durera quatre ans. C’est un devoir de mémoire pour ne pas oublier la cruauté des hommes et pour que les plus jeunes soient conscients des évènements passés qu’il faut à tout prix éviter.Jean-Luc Gardeau, maire de La Sauvetat du Dropt, approuvé par son conseil municipal, tient à ce que ce centenaire soit célébré dans son village.

    C’est ainsi qu’un rendez-vous a été pris avec un collectionneur passionné qui viendra raconter: Bernard Dumeige et que deux dates ont été retenues.

    com cm1 cm2 16

    Le premier rendez-vous, lundi 16 juin, était réservé aux scolaires. La classe de La Sauvetat du Dropt de Stéphanie Ledoux CE1-CE2 et celle de Pardaillan de Patrice Vers CM1-CM2 ont rencontré Bernard Dumeige (voir article du 17 juin).

    Le second rendez-vous est ouvert à tous et aura lieu le mercredi 23 juillet à 20h30 à la salle d’animation.

  • Zoom sur un ingénieur du son Sauvetatois

    Cette semaine, nous vous présentons Luc Uyttersprot, ingénieur du son, que vous avez certainement croisé dans le village (entre son domicile et l’école) avec sa compagne Sylvie Schneider et leurs filles Maïlys et Louna. Nous parlions de sa participation active pour la sonorisation de la fête des écoles (voir l’article du 1er juillet). Le voici décrit plus en détail.

    Luc Uyttersprot est né à Manosque. Il a été élevé dans la forêt landaise dont il garde le goût des balades.

    Électronicien de formation initiale, il a travaillé pendant 20 ans dans l’industrie, l’aviation et la radio.

    Puis son amour de la musique, plus particulièrement de la guitare, l’a amené vers une formation de technicien du son. Depuis, il sonorise toute sorte d’univers. Il a commencé par faire de la régie retour avec la Compagnie Lubat. Puis, il a beaucoup travaillé pour le théâtre (TNBA, Compagnie du SI, la nageuse au piano …). Il suit en tournée un groupe de musique des Balkans: Orchestra Chakaraka.

    Il fait le son en live de certaines formations locales: le Trèfle Gardonnais, les Batteurs Rient, Flugel … Il enregistre et mixe des albums: Saucisson, Olivier Galinou … Il travaille également sur les scènes de festivals: les nuits atypiques de Langon, les scènes d’été en Gironde. Il a aussi sonorisé la mise à l’eau de l’Hermione à Rochefort

    Il y a un an, il a rencontré un musicien, Manu Ferramus, et un lieu, le château de Monteton. Ils ont décidé de s’unir et de créer un studio d’enregistrement au château. Après des mois de mise en place … plancher, chaux, câblage … ils ont à présent un endroit magnifique pour travailler et accueillir les artistes: le Studio La Tour.

    Nous souhaitons une belle réussite au Studio La Tour et plein de nouveaux projets pour Luc.

    10473055_10203349882021624_3060106958210032693_n 1151011_478702492237650_1408914371_n
    2012-lucky-hermione-compressée-2 10444610_10152137909620998_2260947478992398105_n
  • De l’école avant travaux au jardin de Yolaine

    Vous avez peut-être remarqué une certaine effervescence ce samedi 5 juillet au matin autour de l’école.

    Aussitôt la porte de la classe fermée en raison des grandes vacances, le maire et quelques-uns de ses conseillers ont entrepris de déménager la cuisine et le réfectoire en vue des travaux de remise aux normes. Les bras ne manquant pas, le travail était vite expédié et notre maire, fin stratège, décidait de profiter de cette main d’œuvre efficace pour rapatrier une partie des archives précédemment déplacées lors des travaux de la mairie.

    Tout ce remue-ménage donnait lieu à plusieurs va-et-vient entre l’école et la mairie ou l’école et le garage se trouvant près des jardins familiaux.

    Jardins familiaux presque tous occupés que le petit groupe de déménageurs pris plaisir à regarder. Le jardin de Yolaine Demadrille, notre boulangère, est magnifique avec une grande variété de légumes mélangés à des fleurs. Un article prochain lui sera consacré. Quant aux travaux de la partie repas et des sanitaires de l’école, ils devraient commencer dès lundi.

    demenagement 1 demenagement 2
    demenagement 3 demenagement 4
     demenagement 7 demenagement 5
     demenagement 8 demenagement 6
  • L’Union Sportive Cycliste sur les traces du Tour de France

    Commentaire de Paulo Labattut. Photos de Paulo, Germain, Guy et Jean-Paul.

    L’Union Sportive Cycliste Sauvetatoise en sortie sur Auch les 28 et 29 juin.

    Chaque année, le cyclo-club Sauvetatois organise une sortie sur deux jours au mois de juin. L’édition 2014 nous a conduit à Auch, au cœur du Gers. Ce choix avait été motivé par les participants en raison de l’événement exceptionnel cette année à proximité de notre village: le passage du Tour de France.

    Ainsi, nous avons roulé à l’envers du circuit que vont emprunter les professionnels, profitant de ce fait de l’état des routes refaîtes, à une allure sans aucune mesure avec ceux que nous allons applaudir à la fin du mois.

    Pour cette sortie, nous n’étions que 6 participants en vélo: Alain, Germain, Hervé, Guytou, Jean-Paul et Paulo. Parfaitement encadrés par Jean-Pierre, notre dévoué président, pour assurer l’assistance avec sa voiture auxquels s’étaient joints Guy et Yves avec son inséparable ami Édouard qui tenaient à nous encourager jusqu’à Tonneins.

    C’est donc à 10 que nous avons pris le départ dès 7h30 de « La patte d’oie » à Miramont de Guyenne. Première escale réconfort à Buzet, avant d’affronter les côteaux de Mézin. Voici 12h qui approche. Nous faisons une halte à Fourcès, magnifique bastide avec sa place ronde ombragée où nous rejoignent nos compagnes avant de poursuivre jusqu’à Montréal pour déjeuner.

    Déjà 15h, il est temps de reprendre la route. Le redémarrage est un peu difficile car les jambes sont dures, que le soleil est à son apogée et que les routes vallonnées du Gers sont éprouvantes. Mais il en aurait fallu beaucoup plus pour entamer notre détermination et notre solidarité.

    Ainsi, nous approchons de Auch tandis que l’orage commence à menacer. La dernière descente vers la destination est en vue. Le vent nous aide à toucher au but après 153 km au compteur. Quelques grosses gouttes font leur apparition. A peine descendus des vélos, l’averse orageuse bat son plein. Ouf! Nous l’avons évitée de justesse!

    Après une pression bien méritée, nous prenons possession de nos chambres que nos épouses avaient repérées un peu avant notre arrivée. Le soir, dîner en ville avec animation musicale au « Irish Rock Café » avant d’entamer une bonne nuit réparatrice.

    Le dimanche matin, nous avons profité de l’accalmie météorologique pour la visite de la ville, riche par son histoire et son architecture. Pendant que nous dégustions un repas asiatique servi à « L’Hôtel de Gascogne » où nous étions hébergés, la pluie recommençait à tomber. Mais peu importe, nous avions atteint l’objectif du week-end et c’est sur une chaussée détrempée que nous avons regagné nos domiciles respectifs.

    2 4
    5 6
    8 9
    11 14
    16 19
    20 21
    22 24
    26 27
    29 33
    34 35
    36 44
    45 46
    49 53
    54 55