• Des nouveautés pour la bibliothèque

    Commentaire de la responsable bibliothèque Claudine Rauzier. Photos d’une lectrice Marie Coutable.

    La bibliothèque de La Sauvetat du Dropt fait partie du « biblio-reso » mis en place sur la Communauté des Communes du Pays de Lauzun.

    Pour bénéficier des avantages proposés, la carte d’adhérent est nominative et permet d’accéder aux bibliothèques de chaque commune: Miramont, Roumagne, St Pardoux, St Colomb, Lavergne, La Sauvetat et Lauzun. Le tarif annuel est de 10 € pour les adultes et gratuit jusqu’à l’âge de 14 ans.

    Concrètement, cela vous permet d’accéder aux 22 000 livres du « biblio-reso » depuis la bibliothèque de La Sauvetat du Dropt si vous ne pouvez ou ne souhaitez pas vous déplacer dans une autre commune. Le système de transfert est assuré par Madame Jeannette Claude de Miramont de Guyenne.

    La durée d’emprunt d’un livre est de 4 semaines. Pour avoir un aperçu des titres proposés sur chaque commune, il est possible de consulter la liste en cliquant ICI ou envoyer un mail à biblio.lasauvetat@free.fr

    Claudine Rauzier (veste grise) vous invite à découvrir la bibliothèque de La Sauvetat du Dropt, si vous ne la connaissez pas encore, chaque mercredi de 15h à 18h. Elle se trouve dans un local de la Maison des Loisirs. Ambiance sympathique et chaleureuse comme vous pouvez le voir sur ces photos.

     biblio-reso-la sauvetat du dropt 1 biblio-reso-la sauvetat du dropt 2 biblio-reso-la sauvetat du dropt 4 biblio-reso-la sauvetat du dropt 3
  • Le jimboura du Syndicat d’Initiative

    Ils sont venus, ils étaient tous là, les Sauvetatois et sympathisants, pour déguster le traditionnel repas Jimboura du Syndicat d’Initiative samedi 8 mars en soirée.

    Pour les non avertis, vous qui n’êtes pas du Sud-Ouest, il faut savoir que le Jimboura est une soupe de légumes – carottes et choux principalement – cuits dans le jus de cuisson du boudin. C’est une soupe d’hiver puisque que le cochon se tuait à la ferme pendant la saison froide – à noter que c’est encore toléré aujourd’hui – Cette soupe était faîte dans chacune des fermes du village, puis distribuée dans les maisons voisines. Une tradition d’échange, de partage et de convivialité qui ne s’est pas perdue à La Sauvetat du Dropt.

    Autre ancienne coutume qui se perpétue grâce à certains Sauvetatois, « faire chabrot ». Avant de finir son potage, il faut verser un peu de vin et le boire directement à l’assiette. C’est ce qu’on fait Dino et Joseph.

    Le petit plus de la soirée, la touche du président Alain Crossoir, le trou Gascon avec glace à la poire et eau de vie locale. Très apprécié, il aura permis de digérer entre le boudin grillé et le rôti.

    La soirée s’est terminée par une bonne tarte aux pommes du boulanger du village et une prune à l’eau de vie pour trinquer à la joie des retrouvailles.

    Pour illustrer la rencontre, voici quelques photos des convives prises par Alain Crossoir.

     

    jimboura 2 jimboura 1 jimboura 6
    jimboura 3 jimboura 4 jimboura 5
    jimboura 7 jimboura 9 jimboura 10
    jimboura 11 jimboura 12 jimboura 13
    jimboura 14 jimboura 15 jimboura 8