• L’USS Cyclo Club participait à la Rando Pierrick Fédrigo

    Commentaires de Paulo Labattut, cycliste amateur de l’USS Cyclo Club de La Sauvetat du Dropt.

    Ce samedi 26 octobre, profitant d’une après-midi automnale très favorable, le CYCLO-CLUB SAUVETATOIS, Jean-Pierre MEYRAT en tête, ne pouvait se priver de participer à la  traditionnelle randonnée  PIERRICK FEDRIGO, organisée chaque année dans le village de ROUMAGNE, ou notre champion a vu le jour.

    Dès 15 heures, 296 participants prenaient le départ, répondant ainsi à l’invitation du club des amis de PIERRICK pour effectuer 3 tours d’un circuit de 15 km passant parALLEMANS, MOUSTIER, LA SAUVETAT DU DROPT, ROUMAGNE, sécurisé par les motards de la police nationale, ainsi que plusieurs motos et voitures accompagnatrices.

     Cette balade nous a permis de côtoyer des sportifs de renom parmi lesquels:

    Alain IGNACE, champion de France amateur en 2011 à ANTIBES, Arnaud LABBE grand spécialiste de cyclo-cross, Laurent LEFEBVRE ancien professionnel, ainsi que son frère David, et bien sur PIERRICK ancien champion de France et vainqueur d’étapes sur TOUR.

    Ci-dessous les photos de l’évènement. Elles sont offertes par Noël de Nardi, photographe à Miramont de Guyenne. Tirées d’un album que vous pouvez voir sur son site photographe-47 

    Cliquez sur les photos pour les agrandir.

    Photo 1: Paulo en grande discussion avec Alain Ignace.
    Photo 2: Max et Roger venus encourager les participants.
    Photo 3: Hervé en grande forme pour affronter le défi.

    DSC_6887 DSC_6919 DSC_6931

    Photo 4: Alain Ignace et Pierrick Fedrigo en balade …
    Photo 5 et 6: … pendant que Hervé et Paulo grimacent!
    Photo 7: Edouard Le Bot, privé de son ami Yves encore en convalescence et à qui nous souhaitons un prompt rétablissement.

    DSC_7196 DSC_7332 DSC_7144 DSC_7029

    Deux photos du président du Syndicat d’Initiative prises dans la rue principale de La Sauvetat du Dropt.

    DSC03277 DSC03280
  • Pour l’Église. Communiqué de Martine Brosse.

    DSCF0506

    Sauvetatois, Sauvetatoises,

    Voici votre église, elle est très belle et vous accueille pour de grandes occasions : baptêmes, messes, mariages et enterrements. En fait elle ponctue votre vie, de la naissance à la mort.
    Vous attendez d’elle un accompagnement, un service et parfois……………..la présence de DIEU.

    Pour cela le Père Jean-Pierre Thibaud et des équipes laïques sont à vos côtés. Mais qui dit équipe dit « groupe de personnes travaillant à une tâche commune ».

    Je vous lance donc un appel. Il serait bon qu’une ou deux personnes se joignent à moi pour assister le Père ou assurer les célébrations funèbres quand je suis absente, afin également de ne pas compter tout le temps sur l’équipe de Miramont. « N’ayez pas peur » disait Jean-Paul II.

    J’espère que ce petit mot vous interpellera et vous touchera. Vous avez besoin de l’ÉGLISE, mais elle, elle vous ATTEND.

    CONTACT :

    Martine Brosse
    7, lot Plantier – 47800 La Sauvetat du Dropt
    Tel: 05.53.84.45.29 (il y a un répondeur de grande capacité!)

  • Formation photo de l’Atelier en visite au Canoë-Kayak Club Sauvetatois

    Samedi 19 octobre, les élèves de la formation photo numérique de l’Atelier de Duras se donnaient rendez-vous devant le bâtiment du Canoë Kayak Club Vallée du Dropt. Ils étaient attendus par les responsables Alexis Coat et Boris Lesimple, présents chaque samedi pour l’entraînement des jeunes kayakistes.

    Annie Coudert, la formatrice, avait choisi cette activité pour le thème du jour qui était « faire le bon choix de la vitesse ».

    Quelques photos choisies de l’après-midi qui se déroulait à La Sauvetat du Dropt, près du moulin et du Pont Romain.

    Pour voir le programme et les modalités d’inscription à l’atelier de photo numérique, cliquez sur le Blog de l’Atelier.

    DSC04033 DSC04035 DSC04045 DSC04122
    DSC04116  DSC04123 DSC04146 DSC04150
    DSC04169 DSC04172  DSC04173  DSC04184
    DSC04200 DSC04209  DSC04212 DSC04227
    DSC04229 DSC04231 DSC04233 DSC04237
  • Quelque part, autour de La Sauvetat du Dropt, la St Luc dans la palombière

    Vendredi 18 octobre, c’était la St Luc, jour du « Grand Truc » pour les paloumayres. Parce que l’automne, c’est la saison de la fièvre bleue. La période où les passionnés de chasse à la palombe prennent leurs congés pour passer 3 semaines perchés dans leur palombière. Cette cabane haute de 15m cachée dans les bois et camouflée accueille les paloumayres qui guettent les vols bleus.

    Nous avons rencontré là-haut Alain et Frédéric pour partager un court moment de leur passion. Arrivées en catimini au pied de la cabane, nous n’osons appeler de peur de faire fuir un vol. Je monte doucement tandis que Nadine reste au bas de l’échelle avec une grande envie de me suivre mais néanmoins angoissée à l’idée de grimper et que Francine, qui a le vertige, décide de rester cacher dans la cabane au sol. J’arrive sur le premier palier, sous la trappe qui me permettrait d’être dans l’antre même de la palombière. Je frappe 3 petits coups brefs en espérant me faire entendre. Dans le même temps, je réalise que le silence s’est fait au dessus de ma tête et je vois s’agiter les ficelles qui font actionner les appeaux. Je retiens mon souffle et j’écoute. Je les entends qui chuchotent: « elles arrivent! ». Je me retourne tout doucement pour faire signe à Nadine toujours au pied de l’échelle, de se taire et de ne plus bouger. Et je pense: « Ouf, elle est habillée de couleurs sombres qui ne peuvent détourner les oiseaux bleus ». Et puis, c’est la salve. Je ne sais pas combien ils sont là-haut, mais les tirs n’en ont fait qu’un. J’entends un bruissement d’ailes dans les branches. Ils ont dû en toucher quelques-unes. Je peux finir de monter. Je suis excitée, pressée de les entendre raconter ce qui vient de se passer. J’ouvre la trappe et les trouve en grande conversation.

    – « Maxime, va chercher les palombes tombées. »
    – « Il y en a deux. »
    – « Elles ne se sont pas toutes posées. »
    – « Quelque chose a dû les déranger ».
    Oups, là je pense aux filles restées dessous. Mais non, elles ont joué le jeu.

    Dans cet espace, je trouve Alain, Frédéric, Maxime (20 ans) et un de ses copains. De vrais chasseurs qui passent leur journée l’œil rivé sur l’horizon dans l’attente des vols de palombes. Accueil chaleureux pour moi qui ne lâche pas mon appareil photo avec l’immense espoir de voir enfin un vol se poser. En attendant, on discute. Ils me montrent la cabane. Me présentent la vue magnifique depuis les ouvertures. La forêt dégagée tout autour avec quelques têtes de pins qui restent sur lesquelles ils ont posé des branches sèches afin d’offrir un perchoir aux oiseaux de passage. Ils me montrent les appeaux. Ces palombes apprivoisées retenues par un fin lacet à la patte et posées sur des raquettes. Pour faire de belles photos, ils actionnent les appeaux. Les palombes déséquilibrées tentent de prendre leur envol. C’est de cette façon qu’elles attirent l’œil des vols qui décident ou pas de les rejoindre sur leurs perchoirs.

    En attendant, Maxime remonte. Accompagné de Nadine. Il a réussi à la convaincre. Elle est fière d’être arrivée tout là-haut. Elle regarde, elle observe. Elle se présente.
    – « Mon grand-père habitait à La Sauvetat du Dropt. Vous le connaissiez? » Oui, Alain se rappelle. Alors, si elle est d’ici, on l’accepte! Ils lui expliquent leur passion. Le travail effectué ici une grande partie des week-ends de l’année pour préparer les quelques 4 semaines de chasse à la palombe. Les retrouvailles avec les copains. Les repas pris en commun. Parce que, ce n’est pas une simple cabane. Une fois s’être repu l’œil de la vue de la forêt, nous découvrons juste au dessous de leur observatoire, une cuisine entièrement aménagée. Rien ne manque. Gazinière, frigo, placard, les provisions, la table avec la nappe … Et sur le feu en train de mijoter, un civet de lièvre. Oui Madame! Un festin de roi les attendent pour le repas de midi. Ils reçoivent du monde aujourd’hui. C’est bien dommage, mais Francine nous attend 15m au dessous et nous ne dégusterons pas ce bon civet. Nous auraient-ils accepté? C’est moins sûr. C’est une affaire d’hommes ici. On le sent.
    Nous remercions chaleureusement et redescendons. L’aventure était courte mais intense, même si le seul vol que nous ayons vu durant notre visite était trop loin pour espérer le détourner.

    Nous repartons toutes les 3 en silence sur le chemin dans les bois non sans jeter un dernier regard à l’ensemble de la structure. Merci messieurs de nous avoir permis de partager votre passion même pour un si court moment. A bientôt, au village.

    Les photos que vous n’oublierez pas de cliquer pour avoir un plus grand aperçu.

    DSC03908 DSC03915 DSC03919 DSC03921
    DSC03927 DSC03929 DSC03930 DSC03931
    DSC03932 DSC03934 DSC03937 DSC03940
    DSC03942 DSC03946 DSC03952 DSC03953
  • Marc Lesimple, chiropracteur à La Sauvetat du Dropt

    marc lesimpleMarc Lesimple se présente, chiropracteur.

    Après deux ans passé à Miramont de Guyenne, Marc Lesimple, chiropracteur (prononcer « kiropracteur »), a installé son cabinet au 33 Avenue de Grammont à La Sauvetat du Dropt.

    Il est probable que beaucoup ont vu les huisseries bleues toutes neuves du cabinet, mais combien savent vraiment ce qu’on y fait derrière?

    Qu’est-ce que la chiropraxie?

    La chiropraxie est une profession de santé manuelle – la première du monde selon l’Organisme Mondial de la Santé, explique Marc Lesimple – qui se consacre à la restauration et au maintien de la santé. Son approche est naturelle et basée sur la relation entre l’appareil locomoteur (articulations et muscles) et le système nerveux et les incidences que cette relation peut avoir sur l’état de santé en général.

    Après 6 ans de formation à temps complet à l’Institut Franco Européen de Chiropratique, on devient chiropracteur si on a réussi les examens.

    Le chiropracteur soigne le plus souvent les lombalgies, sciatiques, lumbagos, torticolis, névralgies et autres épaules douloureuses … Il suit également les nourrissons, contrôle et corrige leur crâne, mais aussi, repositionne le bébé qui se présente en posture délicate pour l’accouchement (siège, etc…).

    « On me demande souvent la différence avec l’ostéopathie… Ce à quoi je réponds que je n’en sais pas grand-chose, la formation des ostéopathes n’empruntant pas les mêmes circuits que ceux de la chiropraxie, à chacun donc de se faire une opinion, le principal étant d’être satisfait des soins prodigués par son soignant. »

    « En ce qui me concerne, j’ai complété ma formation par de nombreux séminaires donnés par d’éminents chiropracteurs américains et anglais – certains français aussi! – ce qui m’a permis d’ouvrir ma pratique à des soins plus spécifiques, comme la correction de certaines désorganisations neurologiques… »

    J’ai également étudié certaines conditions chroniques qui empoisonnent la vie des gens qui les subissent, comme la digestion difficile, certains rhumatismes, certaines allergies… »

    En conclusion, j’exerce une chiropraxie classique douce, m’efforçant d’avoir une approche holistique la plus conservative possible.

    Et pour compléter ma pratique, le cabinet est équipé d’un appareil de détoxination ionique ainsi que d’un zappeur (l’utilité de ces outils fera l’objet d’une explication ultérieure).

    Renseignements ou rendez-vous:
    Cabinet chiropratique – Marc Lesimple
    33 Avenue de Grammont – 47800 La Sauvetat du Dropt
    Tel: 05.53.88.05.93

  • Référencement : journée de formation du 11 octobre

    C’est au coin du feu, dans la belle salle de séminaire des Fées Gourmandises à la Sauvetat du Dropt, que nous nous sommes retrouvés pour une journée intense de travail et d’échanges sur le « référencement« .

    Marie-Eve du gîte de la Guissare, Marc chiropracteur, Frédérique propriétaire de la yourte Bella Rocoma, et Céline (notre hôtesse) des Fées Gourmandises.

    1formanet-formation-informatique-la-sauvetat-du-dropt-20131011

    Équipe studieuse pour cette formation informatique.

    Chacun d’entre eux avec une activité à promouvoir.

    Choix de mots phares, techniques de référencement, mise en place des liens incontournables, le référencement est lancé, il est à suivre et à entretenir à présent ….

    Prochaine journée de formation sur le référencement jeudi 7 novembre. Il reste 2 places. Voir les modalités d’inscription et de participation sur le site de Sylvie Schneider – 1formanet ou au 06.16.43.91.17

    Renseignement ou inscriptionOrganisme de formation n° 72 47 01148 47*
    Sylvie SCHNEIDER
    47800 La Sauvetat du Dropt
    09 53 29 90 56 – 06 16 43 91 17
    sylvie@1formanet.com
  • Ateliers créatifs, cours pour enfants ou adultes, Agnac ou Duras

    Pour enfants ou adultes, les associations l’Atelier sur Duras ou Les Jeunes Pousses sur Agnac vous proposent différentes activités ou ateliers.

    Voici le programme de novembre pour « Les Jeunes Pousses » dont l’atelier se situe au 1er étage de la Mairie d’Agnac. Vos contacts sont Chantal au 05.53.64.91.39 ou Sabine au 05.53.89.06.58

    Les cours de l’association l’Atelier ont repris sur Duras. Vous pouvez y prendre des cours de peinture, d’aquarelle, de dessins enfants ou adultes, d’écriture et de photographie numérique.

    Les responsables sont Cath Viel et Annie Coudert. Toutes les infos ICI.

    les jeunes pousses
    89734140_o 81156697_o
    DSC03583 DSC03671

     

  • Le Syndicat d’Initiative reprend ses repas à thème

    Les jours raccourcissent et les soirées rafraîchissent. Il est temps pour le Syndicat d’Initiative de La Sauvetat du Dropt de reprendre ses soirées-repas à thème.

    C’est ainsi que samedi 12 octobre, plus de 80 convives se sont retrouvés autour d’une grande tablée pour déguster la Soubernade. Soyons moderne et googlisons mais en vain puisque c’est un mot tiré de notre patois local.

    Cette soupe de haricots grains et de couennes de porc délicatement parfumée par un hachis d’ail et de persil et accompagnée de saucisses grillées est cuisinée par Odette Sure détentrice du précieux livre de recettes de Tante Marie. Odette bien évidemment aidée d’une envolée de bénévoles pour la préparation, les dames en cuisine, les hommes au barbecue.

    Si l’on en juge les félicitations faîtes aux cuisinières, la Soubernade fut appréciée, rappelant évidemment à la mémoire de chacun les saveurs de la cuisine de nos grands-mères. Et si ce repas fut un succès, alors faisons perdurer les traditions.

    Le prochain repas à thème du Syndicat d’Initiative sera l’occasion de déguster un menu à base de cucurbitacées. Notez dès à présent la date sur vos agendas: samedi 16 novembre. Même heure, même lieu. Les cuisinières ayant fait leurs preuves, plaisir des papilles garanti!

    Photos d’Alain Crossoir, président du Syndicat d’Initiative. Cliquez dessus pour les agrandir.

    Au barbecue (de gauche à droite): Thierry, Alain Crossoir président du SI, Franck et Jean-Luc Gardeau, maire du village. Dans la cuisine, on s’active au service de la fameuse soupe haricots-couennes.

    P1040175 P1040178 P1040181

    Pour couper le repas, préparation d’un « trou Gascon », boule de glace arrosée d’eau de vie de poire par le maître en la matière, Bernard.

    P1040183 P1040185 P1040186 P1040187

    Moment de retrouvaille et de détente. L’ambiance est à la rigolade autour de ce bon repas.

    DSC03872 DSC03873 DSC03874
    DSC03876 DSC03875 P1040190
  • Formation informatique à La Sauvetat du Dropt

    martine-prepare-son-referencement-241x300

    Formation informatique

    référencement

    Organisme de formation n° 72 47 01148 47*
    Sylvie SCHNEIDER
    47800 La Sauvetat du Dropt
    09 53 29 90 5606 16 43 91 17
    sylvie@1formanet.com

    ->Petites PME

    ->Auto-entrepreneurs

    -> Gîtes

    Positionner un site web ou une activité phare en 1ère page de Google ou tout autre moteur de recherche, c’est possible.

    Pourtant vous n’êtes pas webmaster, alors quels outils utiliser pour faire remonter vos informations en pool position sur Google (ou votre site internet, ou vos coordonnées, ou votre profil social…) ?

    Je vous propose 1 journée pour travailler sur votre projet :

    • Formation personnalisée en petit groupe

    • Méthode facile, adaptée au public non-informaticien

    • Accompagnement et suivi local, de proximité

    • Mise en place effective de votre référencement pendant le stage

      Convention, programme et devis sur demande ; pour toute aide au financement, consulter le site.

      J’espère avoir le plaisir de vous rencontrer à cette occasion, et je me tiens à votre disposition pour tous renseignements complémentaires. Merci.

      Sylvie Schneider.

      PS : formation assurée localement, restauration conviviale aux Fées Gourmandises possible.

      Appelez nous au 06 16 43 91 17 , ou consultez www.1formanet.com

     

  • Kayak Polo à La Sauvetat du Dropt

    C’est samedi 28 septembre que La Sauvetat du Dropt a accueilli plusieurs clubs de canoë-kayak de la région pour un kayak-polo.

    Cette manifestation était organisée par le club local, le CKC Vallée du Dropt.

    Petit rappel quant à ce sport méconnu. Source Wikipédia:

    « Le kayak-polo est un sport collectif où deux équipes de cinq joueurs, chacun dans un kayak, s’affrontent avec un ballon sur un plan d’eau rectangulaire pendant deux mi-temps de dix minutes. L’équipe gagnante est celle qui a inscrit le plus grand nombre de buts.

    Le kayak-polo est pratiqué dans de nombreux pays sur tous les continents, en loisirs et en compétition. Des championnats du monde sont organisés tous les deux ans par la Fédération internationale de canoë.

    Ce sport est souvent décrit comme un mélange de kayak, de handball, basket-ball et de water-polo. La tactique et la lecture du jeu ressemblent au handball, basket-ball et au water-polo, mais à cela est rajouté la complexité des bateaux, en termes de positionnement pour tirer, de propulsion, et de protection de la balle. »

    Photos de cette belle journée prises par le maire de La Sauvetat du Dropt, Jean-Luc Gardeau. Cliquez dessus pour les agrandir.

    IMG_0298 IMG_0299 IMG_0300 IMG_0301