• Création d’entreprise pour la Sauvetatoise Sylvie Schneider

    Création d’entreprise pour la Sauvetatoise Sylvie Schneider


    Monter son entreprise, une mission possibleArticle d’Emmanuelle Pédezert, correspondante du Sud-Ouest, paru le 20/12/12.Trop peu de gens connaissent la couveuse d’entreprise, ce dispositif qui sécurise les premiers pas du futur patron.Photo (E.P.): Sylvie Schneider a intégré la couveuse en septembre et peut déjà facturer ses clients tout en avançant « sans pression ». Son entreprise se nomme 1formanet

    C’est stressant, éprouvant, excitant aussi. Monter son entreprise est une vraie aventure. Mais ce n’est pas impossible.

    « Il est tant de rompre avec l’image de complexité que l’on associe toujours à la création d’entreprise. C’est très simple, et on peut surtout le faire de façon accompagné. » Voilà ce que tenait à dire le sous-préfet de Marmande Frédéric Bovet lors de la présentation du service « couveuse » à des salariés et demandeurs d’emplois encore hésitants, lundi.

    Seules 33 personnes sont entrées en couveuse en 2011 en Lot-et-Garonne (20 nouveaux en 2012) alors que les sept lieux d’accueils du réseau boutique de gestion(BGE) dans le département pourraient en accueillir beaucoup plus. En 2012, douze sont sortis de ce dispositif avec une bonne nouvelle : un projet pérenne ou une embauche en CDI via des contacts développés, alors que la création d’entreprise était en cours.
    Un test grandeur réelle

    « J’ai beaucoup de chance de manger grâce à mon métier. » C’est ce que retient Sylvie Schneider, chef d’entreprise depuis quelques mois. Installée à la Sauvetat-du-Dropt après avoir pas mal voyagé, elle a eu du mal à trouver un emploi d’analyste programmeur. Alors, cette maman de deux enfants a décidé de monter son entreprise de création de sites Internet, formation et services informatiques. « Je ne savais pas comment trouver des clients, comment les facturer, comment rendre mon activité visible. Toute seule, ç’aurait été plus galère… » …….

    Une solution de sécurité trop peu connue, même si le président de l’Agglomération marmandaise le soulignait : « Monter son entreprise n’est jamais sans risques. Mais quand on a tous les outils, comme ici, on en prend le moins possible. » Y’a donc plus qu’à …

    Sylvie Schneider propose une formation « Visibilité sur Internet » ouverte à toutes les entreprises équipées ou pas d’un site web. Le but est d’organiser soi-même sa communication par Internet.
    Cette formation se fera sur 1 journée, le jeudi 28 février à la bibliothèque de La Sauvetat du Dropt. Pour avoir des précisions consultez la page –Optimiser votre présence sur internet

  • Nouveaux présidents pour le CKC Vallée du Dropt

    Nouveaux présidents pour le CKC Vallée du Dropt

    Article de Guy Brunetaud « Boris Lesimple passe la rame », paru dans le Sud-Ouest du jeudi 20 décembre. Photo: Guy Brunetaud.

    De gauche à droite, Julien Toussaint et Julien Le Naour, nouveaux coprésidents, Boris Lesimple, président sortant, Olivier Cain, secrétaire.

    Samedi dernier 15 décembre, le Canoë-Kayak-Club de la Vallée du Dropt a réuni ses adhérents à la salle d’animation de La Sauvetat du Dropt, en présence du maire Jean-Luc Gardeau, de la conseillère générale Bernadette Dreux et de Stéphanie Rivière, du Comité départemental de canoë.

    Boris Lesimple a présenté le rapport d’activités 2012. Avec 51 adhérents, le club sauvetatois se situe dans les dix premiers d’Aquitaine. Si la compétition sportive est l’essence même du club, la partie loisirs a aussi sa place au sein de la structure. Les animations estivales sur le Dropt, à Allemans, ont vu plus de 1 800 visiteurs s’essayer au canoë, cela grâce au bouche-à-oreille, aux offices de tourisme et au partenariat avec le comité des fêtes. Des déplacements loisirs ont eu lieu à Pau (raft en eaux vives), à Lacanau (wave-ski sur l’océan), découverte des mascarets, prestation de canoës pour le raid d’Eymet, rando aux flambeaux pour la Communauté de communes de Lauzun.

    Passage de témoin

    Le président a tenu à féliciter tous ceux qui s’investissent dans l’école de pagaie, les jeunes pratiquants étant les champions de demain. Au plan de la compétition, le club peut se réjouir des résultats obtenus, aussi bien en compétitions départementales, régionales, nationales (avec des déplacements à Vichy, Bourg-Saint-Maurice, Fontaine-de-Vaucluse, Morbihan…), et même internationales (participation de Julien Le Naour à la coupe du monde Devils Race, en République Tchèque).

    Au plan matériel, des membres ont réaménagé le rack à bateaux dans le local du club. Pour la période 2012-2016, Boris Lesimple a présenté les grandes lignes du projet de développement : renforcement de la formation, projet éducatif, organisations de compétitions locales, être des sportifs plus ambitieux, être acteur de la protection de l’environnement (projet de continuité écologique sur le Dropt), mutualisation des moyens et actions, création d’une section adultes loisir, la santé par le canoë-kayak. Boris Lesimple, après sept années et demie de présidence, a souhaité passer le relais, mais il reste membre du club. Des applaudissements nourris ont salué son travail effectué.

  • Dimanche de fête réussie à La Sauvetat du Dropt

    Dimanche de fête réussie à La Sauvetat du Dropt

    Et voilà, les longs préparatifs du Marché de Noël et Vide-grenier auront permis que tous, autant les exposants que les visiteurs passent une très bonne journée.

    En ce dimanche 9 décembre, sous un beau soleil et une température clémente pour la saison, se sont installés 80 stands. C’est dire s’il en est passé du monde aujourd’hui dans le village.

    Mais arrêtons là les commentaires et voyons les photos. Des préparatifs d’abord. Parce que je ne sais pas si vous vous rendez compte, mais cette journée n’aurait pas été ce qu’elle fût s’il n’y avait pas eu autant de bénévoles. Toujours une équipe soudée et volontaire même si, quand la pression s’en mêle, fusent quelques remarques acerbes bien vite oubliées.

    Normalement, c’était l’équipe de Peter Cain puisqu’il est président du Comité des Fêtes. Mais, ces dames du Syndicat d’Initiative, qui trouvaient sympa la mise en œuvre d’une telle journée, ont aussi mis la main à la pâte, enfin à la cuisine!

    Les photos donc. La publicité avec la pose de la banderole dans la rue principale avec le président Peter Cain..

    Puis, la photo de famille – mais il manque beaucoup de monde – devant la grande affiche.

    Cette fin de semaine, le montage des barnums et la décoration à l’intérieur et devant la salle des sports.

    Oui, elle est un peu petite, va monter sur l’escabeau et … chuter. Allez, pas de mal, juste une éraflure sur le genou comme les petits quand ils vont trop vite!!!
    Photo de droite, deux protagonistes importants. Josette Vincent, qui s’occupe de ce Marché de Noël/Vide-grenier pour la 12ème année. Mais avant, c’était avec l’ASSA, le club de foot La Sauvetat-Allemans. Elle faisait beaucoup trop toute seule. Voilà pourquoi elle a demandé à ce que le Comité des Fêtes se charge de cette manifestation. On la comprend. Mais elle a été là du début à la fin, à s’activer et donner des conseils puisqu’elle avait l’expérience.
    A sa droite, le président du Comité des Fêtes, Peter Cain qui écoute attentivement les conseils avisés de Josette.

    Des préparatifs aussi dans la bibliothèque où les responsables chamboulent tout pour recevoir les petits durant la projection d’un film. Il faut penser à tous les publics et en ces périodes de fêtes, pas question d’oublier les enfants.

    Dès 6h00 du matin, c’est une équipe de 10 volontaires qui a bien voulu braver le froid et la nuit pour accueillir et placer les stands et pour que le café et les viennoiseries soient en place dans les plus brefs délais. L’animateur local, Alain, président du Syndicat d’Initiative, s’est promené inlassablement pour faire l’article et mettre l’ambiance en musique de fête.

    Quelques clichés des stands qui s’étalaient de la place de la salle des sports jusqu’au fin fond de la Prairie des Croquants et bien sûr, dans la salle.

    Maintenant, flash sur certains stands. Photos rigolottes ou insolites, voire coquines!

    Avec la lumière d’un beau lever de soleil.

    Et tout au long de la journée …

    Quand on vous dit coquine …

    Beau stand de couronnes pour le collège de Duras. Et tiens, mais ne serait-ce point un semblant de Père Noël sur leur gauche?

    Il a un bon bidou le monsieur qui touille dans sa marmite. 😉 Preuve que les aliments proposés sur son stand doivent être bons!

    Ah oui, durant l’installation, les portes de la salle sont restées ouvertes. Tout s’est arrangé dès le milieu de la matinée mais en attendant …

    Projection du film pour les petits dans la bibliothèque. Ils sont une trentaine. Silence on tourne. Il n’y a que le bruit des grelots de « Rudolph, le petit renne au nez rouge ».

    Quelques photos de bénévoles. Pas tous malheureusement. C’est difficile de les suivre surtout quand ils ne veulent pas être sous la lumière du projecteur!

    Les premiers naviguaient entre leur stand et la buvette. Les trois bonnets de Noël sur la photo sont des nôtres. Sur l’autre, une discussion animée entre Fabrice et Jean-Luc Gardeau, maire du village, lui-même bénévole très actif. La preuve, il n’a pas hésité à mettre, lui aussi, le bonnet du Père Noël!

    On vous l’a dit, tout se fait dans la joie et la bonne humeur!!!

    A gauche, ne croyez pas qu’Antonin soit posté là pour vendre les chocolatines. Sérieux comme il l’est, nous lui avons demandé de prendre une caution pour chaque table empruntée par un exposant. Une affaire rondement menée et très bien acceptée! A droite et plus tard dans la matinée, une équipe féminine à la buvette.

    Une équipe féminine à la cuisine pour préparer la compote de pommes qui accompagnait le boudin bien que plusieurs hommes aient mis leur grain de sel, notamment pour faire le délicieux vin chaud.

    Fin de la journée. Manquent encore des photos du vrai Père Noël que l’on verra peut-être … Il fait nuit, il a repris son traîneau pour partir vers un autre village où les enfants et même les grands l’attendent avec grande impatience. Soyez sages …

    Photos de Germain Sauron et Martine Brosse. Le premier, adjoint au maire, la seconde, conseillère municipale. Merci pour le reportage.

  • Calendrier de collecte des ordures ménagères

    CALENDRIER DE COLLECTE DES ORDURES MÉNAGÈRES

    La Mairie de La Sauvetat du Dropt par l’intermédiaire de la Communauté de Communes du Pays de Lauzun (CCPL) vient d’éditer le calendrier de collecte des ordures ménagères pour l’année 2013.
    Vous le trouverez en cliquant sur la page « Vos démarches en mairie« 

  • Joli Marché de Noël pour le RPI Vallée du Dropt

    Joli marché de Noël pour le RPI Vallée du Dropt

    Commentaire de Virginie Leydevant, présidente de l’Association des Parents d’élèves du RPI Vallée du Dropt. Photos d’une maman d’élève, Agnès Tenot.

    Cette année encore, l’association des parents d’élèves du RPI Vallée du Dropt – regroupement des écoles d’Agnac, La Sauvetat, Moustier, Auriac et Pardaillan, a organisé un Marché de Noël le dimanche 2 décembre. Il s’est tenu à Pardaillan et a accueilli de nombreux visiteurs.23 stands étaient installés dans la salle des fêtes, dans la classe de l’école et sous le préau. Les sapins, réputés pour ne pas perdre leurs aiguilles, se sont bien vendus au profit de l’école.

    On trouvait aussi les Chocolat Guinguet et des centres de tables réalisés par l’APE. Puis des bijoux réalisés avec des matériaux différents, de l’Armagnac, de la bière artisanale que l’on pouvait déguster chaude, des gravures sur carrelage, divers stands de couture, de beaux chapeaux colorés …

    Les pâtisseries proposées étaient faîtes par les parents d’élèves. Il y avait aussi des gauffres et des barbe-à-papa.

    Une belle journée appréciée des visiteurs et des enfants du RPI venus avec leurs parents.

  • Information repas de l’USS Cyclo Club

    Information repas de l’USS Cyclo Club

    Information réservée aux membres de l’USS Cyclo Club et à leur famille et amis.
    Le repas de fin d’année de l’USS Cyclo Club se fera le dimanche 10 février à midi dans la salle d’animation de La Sauvetat du Dropt.
    Ce repas sera préparé et servi par un traiteur moyennant une participation de 25€ pour chaque participant avec une possibilité de repas enfant (jusqu’à 10 ans) à 8€.
    Si vous voulez profiter de ce repas gastronomique, vous devez contacter Paulo Labattut, responsable des inscriptions, au 06.13.70.05.91 avant la fin de l’année.

    Note des responsables du site: nous sommes flattés que l’USS Cyclo Club ait utilisé l’ancien bandeau du site pour illustrer son affiche. Nous rappelons à cette occasion que ce site est ouvert à toutes les associations.