• Reprise du volley à la salle des sports

    Suite à une réunion informelle autour d’un apéritif, il a été décidé que pour la troisième année consécutive, des séances de volley-ball se dérouleraient dans la salle des sports de La Sauvetat du Dropt tous les lundis de 19h30 à 21h30.

    Rien d’officiel dans ces rencontres. Seulement la volonté d’une équipe de copains qui ont décidé de faire du sport pour s’amuser et disons … contrebalancer les effets du vieillissement! Plusieurs jeunes du secteur viennent renforcer les équipes en période de vacances scolaires.

    Ils sont coachés par Thierry Janssen que l’on retrouve partout sur son terrain et qui n’hésite pas à conseiller ses coéquipiers.

    En résumé, un bon moyen de se dépenser tout en passant une soirée de franche rigolade. Si vous souhaitez vous joindre à nous, n’hésitez pas à envoyer un mail à assos.sauvetat@gmail.com

    Photo de gauche: préparation de la saison autour d’un verre!
    Photo de droite: petite équipe avec de gauche à droite: J.L. Gardeau (maire de La Sauvetat), S. Bottin, R. Nicolian, Th. Janssen, M. Tenot, J.P. Tenot, N. Bernier et F. Lagenèbre. Absents: D. Garry, G. Sauron, I. Janssen, V. Nicolian et M. Lesimple.

  • Initiation à l’informatique

    Les cours d’initiation à l’informatique ont repris et ont lieu tous les vendredis à 17h30 excepté durant les vacances scolaires. A la Maison des Loisirs. Avec Jean Santot.

    Pour des demandes spécifiques, prévenir une semaine à l’avance jean.santot@wanadoo.fr

    La salle d’informatique est installée au 1er étage de la Maison des Loisirs. Et il y avait trois élèves attentives au cours de Jean Santot en ce vendredi 21 octobre.

  • Soubernade du Syndicat d’Initiative

    A La Sauvetat, le Syndicat d’Initiative, mené à la baguette par Francine Pandolfo, suit le rythme des saisons et proposait en ce dimanche midi du 16 octobre la traditionnelle Soubernade.

    Ce nom, tiré du patois local, désigne une soupe de haricots blancs accompagnée de couennes de porc, de quelques pommes de terre et d’un hachis d’ail et de persil. La recette, précieusement gardée par Odette Sure, lui vient de la grand-mère de son mari.

    Ce sont 80 convives qui se sont déplacés pour l’occasion. Des Sauvetatois pour la plupart qui ne manquent pas une occasion de se retrouver lors des rassemblements du village ainsi que des familles des communes voisines. On aura reconnu le maire de La Sauvetat, Jean-Luc Gardeau et son homologue de St Jean de Duras, Jean-Luc Carmelli.

    L’apéritif s’est pris devant la salle d’animation en raison du beau temps de cette mi-octobre, près des barbecues où grillaient les saucisses.

    Un moment convivial et chaleureux offert par le Syndicat d’Initiative qui vous invite d’ores et déjà au prochain repas Citrouille le dimanche 20 novembre.

  • Le Comité des Fêtes remercie ses bénévoles

    Vous étiez nombreux à être invités à l’apéritif dînatoire de ce vendredi 30 septembre à l’heure où le soleil se couchait sur le clocher de votre village, et nombreux à vous être déplacés.Le comité des fêtes, et son président Peter Cain, réunissaient l’ensemble des associations de La Sauvetat pour les remercier de leur participation à la réussite de la fête annuelle des 6 et 7 août.
    La soirée débutait par le traditionnel discours de remerciement du président. Quelques mots sur le déroulement des activités et un bilan financier succinct qui laissera environ 2900 € de bénéfices, lesquels seront partagés comme chaque année pour moitié dans la caisse du comité des fêtes et pour moitié dans une caisse commune servant à l’achat de matériel. Les derniers achats communs furent une gazinière pour la nouvelle Maison des Loisirs et une chambre froide pour la salle d’animation.

    Pour finir son discours et faire part des projets en cours, Peter Cain annonçait pour 2012 la journée d’ouverture de l’Itinérance Médiévale à La Sauvetat très certainement pour le dernier vendredi de juillet. Date qui reste à confirmer mais une festivité qui demandera là encore l’aide précieuse des volontaires.

    Le président invitait ensuite les convives présents à partager en toute convivialité les toasts préparés pour l’occasion en soulignant que sans bénévolat, la fête n’existerait pas.

    Les amuse-bouches, salés puis sucrés, très appréciés, étaient préparés par Jean-Louis Grugeon et son épouse qui passait pour l’occasion de son statut d’employé municipal du village à restaurateur, métier qu’il exerce très fréquemment durant les week-ends.

    Quelques photos pèle-mêle de la soirée.

    Convives autour de la table

    Ancien maire au service

    Maire actuel et son adjoint

    Discussion et dégustation

    Journalistes en conversation

    Québécoise revenue au pays en compagnie d’un chasseur