• Le CKC Vallée du Dropt en Autriche

    Le Canoë Kayak Club Vallée du Dropt, basé à La Sauvetat du Dropt, continue à faire parler de lui, même au delà de nos frontières. Voici un extrait de l’article de Boris Lesimple, président du club, que vous retrouverez sur leur site.

    « Retour d’Autriche avec des objectifs,
    Julien Le Naour revient du Red Bull Dolomiten Mann un peu déçu par ses performances.

    Samedi dernier, Julien Le-Naour était un des rares représentants français sur la mythique Red Bull Dolomiten Mann, dans le Tyrol autrichien. Cette compétition de pleine nature consiste en un relais entre quatre équipiers. Dans le décor rocheux magnifique des Dolomites, 120 équipes, composées chacune d’un coureur à pied (dénivelé positif de 1 600 mètres), d’un parapentiste, d’un kayakiste et d’un VTTiste se donnant tour à tour le relais, se sont affrontées.

    Pour sa première participation, Julien Le Naour a été surpris de l’ampleur de cette manifestation en Autriche … » La suite sur www.canoe-vallee-du-dropt.com

    Julien Le Naour en Autriche
  • Il a grimpé le Mont Ventoux

    Un de nos fidèles lecteur et membre de l’USS Cyclo de La Sauvetat a porté les couleurs de son club jusqu’au sommet du Mont Ventoux, plus haut sommet du Vaucluse.
    Jean-Paul Labattut, baptisé Paulo par ses camarades cyclistes, nous avoue que la montée a été difficile mais qu’elle n’est pas impossible. La preuve …

    Jean-Paul devant le panneau annonçant les 1912 m du Mont Ventoux.
    Le paysage en cours de montée.

    Ses vacances se sont poursuivies dans les Gorges de l’Ardèche. Voici une très belle photo prise en cours de balade.

    Un canyon naturel tout au sud de l’Ardèche.

    C’est aussi dans ce coin qu’il a rencontré la meilleure grimpeuse de la région!

    Un cycliste qui a de l’humour: « Je sais maintenant d’où vient l’expression grimper comme une chèvre! »

    Félicitations Jean-Paul pour ces performances. Et merci de partager ces informations qui inciteront certainement d’autres adeptes du deux roues à tenter l’expérience. N’oublions pas de mentionner Louise, son épouse, pour le reportage photo.

  • Votre village s’embellit

    Aujourd’hui, en se rendant à son travail, le passant a remarqué un mur en construction à l’entrée du village en venant de Duras.

    Un beau mur de pierres de forme arrondie. Vous reconnaîtrez certainement le maçon qui n’a pas voulu donner son nom mais qui dit s’appeler « le petit bénévole ».

    Il faudra attendre l’achèvement des travaux pour que Monsieur le Maire et son Conseil Municipal nous dévoile leur projet. Admirez l’ouvrage en attendant.